commune française du département de la Haute-Garonne (chef-lieu)

Toulouse (en occitan Tolosa) est une ville du Sud-Ouest de la France, chef-lieu de la Haute-Garonne et de la région Occitanie depuis la réforme territoriale de 2014, regroupant les anciennes régions Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées. Elle est également réputée pour être une des capitales françaises du rugby et de la violette, dont on tire bonbons et liqueurs.

Toulouse
​((oc)Tolosa)
Montage Toulouse 2.jpg
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Population de l'agglomération
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

ComprendreModifier

Toulouse est une ville du Sud-Ouest de la France, chef-lieu de la région Occitanie et préfecture de la Haute-Garonne, à mi-chemin entre l'océan Atlantique et la mer Méditerranée.

C'est la quatrième commune française en nombre d’habitants, après Paris, Marseille et Lyon. C'est aussi la plus grande ville européenne spécialisée dans l'aéronautique et le spatial, avec des entreprises comme Airbus, EADS Astrium, Thales Aliena Space, le CNES, Safran, etc.

Informations touristiquesModifier

  • 1 Office du tourisme   Square du général Charles de Gaulle,   +33 892 180 180, courriel :   De juin à septembre : lun.- sam. : h 30 - 19 h 00 dim. : 10 h - 18 h, d'octobre à mai : lun.- sam. : h 30 - 18 h 00 dim. : 10 h - 18 h. – (0,34  TTC/min). Situé dans un véritable donjon au cœur de la ville, l’Office de Tourisme de Toulouse accueille les visiteurs tous les jours de l’année et leur délivre des informations et conseils personnalisés, des guides et des cartes touristiques disponibles en plusieurs langues.

QuartiersModifier

AllerModifier

En avionModifier

  • 1 Aéroport de Toulouse-Blagnac (IATA : TLS)       (Situé au nord-ouest de la ville),   +33 825 38 00 00 – Unique aéroport assurant des liaisons commerciales pour la ville de Toulouse. Il est situé à une dizaine de kilomètres du centre-ville.

De l'aéroport, la ville se rejoint soit par la Navette-Aéroport qui vous amène en centre ville de Toulouse (un peu plus de le ticket) soit par le tram (ligne T2, départ chaque quart d'heure en moyenne) dont le terminus est dans le quartier St-Michel, en bordure sud du centre-ville (1,6 ). Le tracé croise notamment les 2 lignes de métro de la ville (à la station Arènes pour la ligne A, à la station Palais de Justice pour la ligne B). Pour le même prix que le tram (ce sont les mêmes tickets pour le tram, le métro et le bus) il est aussi possible de prendre le bus 66. Il vous amène sur la rive gauche de Toulouse. Son terminus est St Cyprien République, très proche du centre-ville, et desservie par le métro ligne A.

Enfin, de nombreux vols charters sont également mis en place au départ ou à l'arrivée de Toulouse-Blagnac.

Accès à l'aéroportModifier

En voitureModifier

L'autoroute A621 permet d'accéder à l'aéroport en empruntant la sortie 3 en une dizaine de minutes (si le trafic est fluide).

La route nationale 124 puis la départementale 902 permettent également d'accéder à l'aérogare.

En transport en communModifier

Une navette permet de rejoindre la gare Matabiau (au niveau de la gare routière) et dessert trois arrêts intermédiaires (Compans-Caffarelli, Jeanne-d’Arc et Jean-Jaurès). La fréquence de passage des bus est de 20 min et il faut compter pour un aller simple.

La ligne 25 (Blagnac – Cantayre / Blagnac – Roussillon) du réseau Tisséo dessert l'aéroport au niveau des arrêts Aéroport (en direction de Blagnac – Cantayre uniquement), Doret et CRCI (dans les deux directions).

La ligne 66 (Aéroport Toulouse Blagnac - St Cyprien République) vous emmène proche du centre-ville pour 1,7 . Mais le trajet est généralement plus long qu'avec la navette.

Enfin, depuis le , la ligne T2 du tramway relie l'aéroport au centre-ville pour le même prix que le bus.

En voiture avec chauffeurModifier
  • Inter-Sud    – propose des transferts depuis ou vers l'aéroport de Toulouse-Blagnac, en véhicule avec chauffeur de 3 à 55 personnes. Les tarifs sont indiqués sur le site internet de cette société de transport.

En trainModifier

  • 2 Gare de Toulouse-Matabiau       64 Boulevard Pierre Semard (      L8 Marengo – SNCF),   +33 892 35 35 35 – Gare proche du centre-ville directement reliée à de nombreuses villes françaises.

Vous pouvez arriver à Toulouse directement, sans changer de train depuis les grandes villes suivantes :

  • Bordeaux
    • par les TGV Paris-Toulouse
    • par les Intercités Bordeaux - Nîmes / Marseille


  • Paris
    • par les TGV Paris-Toulouse
    • par les Intercités Paris-Toulouse
    • par les trains de nuit Paris-Toulouse

Il existe aussi de nombreux trains régionaux (TER) qui convergent vers Toulouse.

Il est possible d'accéder à la gare à pied en une quinzaine de minutes à partir du centre-ville ou en empruntant la ligne A (Basso Cambo - Balma Gramont ; arrêt Marengo-SNCF) du métro toulousain Tisséo.

En voitureModifier

Toulouse dispose d'un périphérique (l'autoroute A620) sur lequel débouchent les autoroutes A20, A61, A62, A64, A68, A621 et A624. Ces grands axes permettent de rejoindre entre autres facilement Paris, Bordeaux, Marseille et Barcelone.

Quelques temps de trajet moyens :

Attention toutefois aux problèmes de circulation et de stationnement dans le centre-ville et l'agglomération toulousaine.

En busModifier

Il existe enfin des bus qui effectuent des liaisons en provenance et en partance pour l'Espagne, le Portugal et le Maroc. Sinon, la plupart des liaisons de bus au départ et pour Toulouse sont à l'échelle régionale.

La gare routière est située à côté de la gare ferroviaire Toulouse Matabiau.

CirculerModifier

En transport en communModifier

  • Tisséo    – Tisséo est l'autorité organisatrice des transports dans l'agglomération toulousaine. À ce titre, elle gère donc deux lignes de métro (A et B), deux lignes de tramway (T1 et T2), une ligne de train urbain à horaire cadencé (dont une conjointement avec la SNCF), ainsi que les lignes de bus de la ville.
  • Téléphérique (Téléo)     – Futur téléphérique urbain dont la mise en service est prévue fin 2021, il est destiné à surmonter la butte de Rangueil, accessible depuis les deux autres stations terminus Oncopole, avec P+R et correspondance avec le bus, et l'w:Université Paul-Sabatier (aussi connu sous le nom de Université Toulouse III), correspondance avec la ligne B du métro.

TarifsModifier

Les tarifs pour l'ensemble des déplacements par bus (hors navette aéroport), métro et tramway sont fixés par la grille suivante (janvier 2013) :

  • 1 déplacement = 1,7  (septembre 2018)
  • 2 déplacements (aller-retour dans la même journée) = 2,9 
  • 10 déplacements = 12,9 
  • Pass journée = 6,5 
  • Pass deux jours consécutifs = 8,5 
  • Pass trois jours consécutifs = 10,5 
  • Ticket tribu (12 déplacements à partager jusqu'à 6 personnes sur une journée) = 5,5 
  • Abonnement 7 jours (nécessite d'avoir la carte sans contact « Pastel ») = 13,3 
  • Abonnement 31 jours (nécessite d'avoir la carte sans contact « Pastel ») = 43,8 
  • Abonnement annuel (nécessite d'avoir la carte sans contact « Pastel ») = 438 

Il existe des Pass Tourisme donnant doit à un accès illimité au réseau de transport en commun et à des tarifs réduits dans certains musées, monuments, spectacles, magasins ... Ils sont disponibles dans les agences Tisséo et à l'office de Tourisme :

  • Pass Tourisme 1 jours = 18 
  • Pass Tourisme 2 jours = 25 
  • Pass Tourisme 3 jours = 32 

Chaque déplacement permet d'effectuer jusqu'à 3 correspondances pendant une heure. La carte sans contact « Pastel » donne droit à des tarifs réduits pour les moins de 26 ans, les étudiants, les familles nombreuses et à la gratuité pour les plus de 65 ans et les demandeurs d'emploi. Pour obtenir la carte « Pastel », il faut se rendre aux agences Tisséo de Jean-Jaurès ou des Arènes muni d'un justificatif de votre situation, d'une photo d'identité et d'un chèque de .

ATTENTION : Il est demandé de faire l'appoint si vous achetez un ticket dans le bus, les chauffeurs ne rendent pas toujours la monnaie. De plus, seuls les allers simples sont disponibles dans les bus. Pour les abonnements, il faut se les procurer aux distributeurs automatiques, présents dans toutes les stations de métro (paiement par carte bleue ou monnaie) ou dans une des agences Tisséo.

Mieux vaut ne pas de tenter de frauder, des vigiles veillent souvent près des tourniquets. D'ailleurs, les effectifs des contrôleurs ont été élargis pour "lutter" contre la fraude. Et pour ce qui est de frauder dans le bus, le chauffeur se chargera le cas échéant d'appeler des contrôleurs et l'équipe de prévention qui vous vous en doutez, les uns comme les autres, n'auront pas beaucoup d'état d'âme...

Beaucoup de contrôles ont lieu à la station Jean Jaurès, la plus importante du réseau puisque c'est là que se coupent les deux lignes de métro de Toulouse (A et B). Les contrôleurs sont très souvent accompagnés de policiers.

Agences TisséoModifier

  • Tisséo  
  • Aéroport Toulouse Blagnac : située dans le Hall Arrivée - Hall B.
  • Arènes (ligne A) : située juste à la sortie du métro sur la droite.
  • Basso-Cambo (ligne A) : hall au rez-de-chaussée de la station.
  • Capitole (ligne A) : agence implantée dans l'accès au métro.
  • Jean-Jaurès (ligne A et B) : au niveau des boutiques.
  • Marengo SNCF (ligne A) : située dans le tunnel d'accès au métro.

MétroModifier

Le métro fonctionne de h 15 (premiers départs des terminus) jusqu'à h (derniers départs des terminus) du dimanche au jeudi et jusqu'à h les vendredis et samedis soirs.

Ligne AModifier
 
Ligne A

La ligne A est un axe nord-est/ sud-ouest qui dessert Balma-Gramont, Argoulets, le quartier Matabiau dont la gare SNCF, les Allées Jean-Jaurès (correspondance Ligne B), le Capitole, Esquirol, les Arènes (correspondance ligne C et Tramway), Bellefontaine et Le Mirail (Fac de Lettres, de Langues, d'Art et d'histoire).

Ligne BModifier
 
Ligne B

La Ligne B est un axe nord-sud qui dessert les quartiers de Borderouge, Barrière de Paris, Compans-Cafarelli (palais des congrès et conseil départemental), Arnaud-Bernard, Jean-Jaurès (correspondance Ligne A), Carmes (marché couvert), Saint-Michel (Palais de justice, Muséum, jardin des plantes), Empalot (accès vers le Stadium et le parc des expos), Facultés des sciences de Rangueil, jusqu'à Ramonville. Chaque station de la ligne B est décorée d'une œuvre d'art contemporain. Certaines sont faciles à voir, d'autres beaucoup moins.

Ligne CModifier
 
Ligne C

C'est une ligne suburbaine assurée en partenariat avec TER Occitanie. Elle dessert les Arènes (correspondance ligne A et Tramway), Colomiers.

TramwayModifier

 
Ligne T1
Ligne T1Modifier

Elle part de Palais de Justice (correspondance Ligne B) passe par les Arènes (correspondance Ligne A et C) et permet de rejoindre Blagnac (mais pas l'aéroport) en passant par le Zénith, l'Hôpital Purpan, le centre de Blagnac, Odyssud, l'IUT de Blagnac, jusqu'au quartier Andromède-Aéroconstellation (usines Airbus A380 et futur parc des expos).

Ligne T2Modifier

Mise en service depuis le , Elle est d'un côté le prolongement de la ligne T1 vers le centre de Toulouse reliant le Palais de Justice (correspondance Ligne B) au les Arènes (correspondance Ligne A et C)en passant par la Croix de pierre et d'un autre elle amène à la station de l'Aéroport Toulouse-Blagnac.

BusModifier

Plus de 50 lignes desservent le périmètre des 104 communes du SMTC (Syndicat Mixte des Transports en Commun). Attention, certaines lignes de bus ne sont toujours pas connectées aux lignes A ou B du métro. De plus, certaines lignes ne fonctionnent pas tous les jours (par exemple les dimanches et jours fériés).

Lignes, horaires et plans sont disponibles à l'adresse suivante : http://www.tisseo-urbain.fr/horaires/.

VoitureModifier

Toulouse en voiture peut être un ENFER à certaines heures.

Le centre ville se visite à pied ; tout est dans un petit périmètre. La voiture est à éviter absolument à cause des problèmes de stationnement et de circulation. Plusieurs parkings existent autour du centre. De plus en plus de rues sont désormais réservées aux piétons et cyclistes.

De nombreux parkings relais gratuits existent aux bouts des lignes de métro et de tramways et permettent un accès très facile au centre ville. Penser à garder vos titres de transport pour pouvoir sortir de ces parkings.


Trafic en temps réel

VéloModifier

De nombreux toulousains possèdent déjà leur vélo.

De plus en plus de pistes cyclables sont aménagées en ville mais les toulousains ont beaucoup de mal à abandonner leur voiture. Sachez que la conduite toulousaine (sauf exception) n'est vraiment pas courtoise et la saturation des rues n'arrange pas les choses. Il n'est pas rare de trouver des voitures arrêtées ou même en stationnement sur les pistes cyclables. Il n'est pas rare non plus de tomber sur des conducteurs grognons qui vous klaxonneront si vous vous trouvez devant eux dans les rues très étroites. Evitez tant que possible d'emprunter les trottoirs car il est bien souvent dangereux de partager un si petit espace avec des piétons, souvent peu attentifs aux vélos. Pas tellement pour vous (quoique) mais plus pour les piétons que vous pourriez accidentellement bousculer.

Cela dit, le vélo reste le meilleur moyen de transport pour se déplacer à Toulouse, gratuit si vous l'avez déjà ou que vous vous le faites prêter, plus rapide que la voiture étant donnée la saturation des rues et quoiqu'on en dise, plus rapide que le métro et les bus qui eux sont gênés par la circulation.

 
Station de VélôToulouse
  • VélôToulouse    – Toulouse s'est dotée fin 2007 d'un système de location de vélos en libre service sur le modèle de Vélib' à Paris ou Vélove à Lyon. Les locations sont possibles à la journée (1,2 ), à la semaine (), au mois (10 ) ou à l'année (20 ) avec une première demi-heure gratuite (il suffit alors de reposer le vélo dans une station et d'en reprendre un tout de suite après). Les forfaits sont disponibles à la vente dans les bornes situées un peu partout dans le centre-ville (une tous les 100 mètres environ). Sachez cependant que pour louer un vélo vous devez absolument disposer d'une carte bleue. Sachez également que ces vélos ne sont pas très pratiques (petits, lourds et peu rapides).

ParlerModifier

Le français est la langue la plus utilisée par les habitants : elle est comprise par l'ensemble de la population et est la seule employée par les administrations.

Langue vernaculaire d'une grande partie du midi de la France, l'occitan est indissociable de l'identité toulousaine. Il est présent sous deux formes dialectales (languedocien et gascon) qui s'expliquent par la situation géographique de la ville, aux confins du Languedoc et de la Gascogne. Si cette langue n'est plus celle qui prédomine dans la vie de tous les jours on assiste depuis les années 1970 à une recrudescence symbolique de l'attachement aux racines (réelles ou symboliques, ou ressenties comme telles) qui incluent un renouveau de l'occitan. Ce renouveau se traduit par le développement d'une signalisation bilingue (noms de rues, panneaux routiers), par l'émergence de radios d'expression occitanes, et par la création d'écoles dispensant un enseignement en occitan.

Ajoutons que les habitants de la région Midi-Pyrénées interrogés sur le site officiel quant à leur appellation se sont désignés majoritairement comme Occitans.

ExpressionsModifier

Beaucoup d'expressions toulousaines, issues de l'occitan, se retrouvent dans le français régional d'une grande partie du midi de la France.

  • Un pitchoun, une pitchoune : un(e) enfant. Évocation affective.
  • Un rampaillou est une petite montée.
  • Une chocolatine est un pain au chocolat.

VoirModifier

Les principaux monuments de Toulouse

MuséesModifier

  • 1 Muséum de Toulouse       35 allées Jules Guesde (   ,       Palais-de-Justice, bus 31 arrêt Jardin Royal, bus 44, 29 et L7 arrêt Grand Rond, Vélô-Toulouse : station allée Jules Guesde),   +33 5 67 73 84 84, courriel :   mar.- dim. : 10 h - 18 h.   .
  • 2 Musée des Augustins (musée des Beaux-Arts)      
  • 3 Cité de l'espace      
  • 4 Musée Saint-Raymond       (    Capitole,     Jeanne-d’Arc) – musée des Antiques
  • 5 Fondation Bemberg       à l'Hôtel d’Assézat (    Esquirol,     Carmes)
  • 6 Les Abattoirs       (    Saint-Cyprien – République) – Centre d'Art Moderne et Contemporain
  • 7 Musée Paul Dupuy     – musée des Arts graphiques et des Arts décoratifs
  • 8 Musée Georges Labit     – musée des Arts asiatiques et des Antiquités égyptiennes
  • 9 Musée du Vieux Toulouse    
  • 10 Galerie du Château d'Eau       – créé par le célèbre Jean Dieuzaide. Expositions de photographies.
  • 11 Centre de l'Affiche       – comme son nom l'indique
  • 12 Musée de l'histoire de la Médecine (Hôtel Dieu Saint-Jacques)       2 rue Charles-Viguerie (    Esquirol),   +33 5 61 778425   ven.- dim. : 11 h - 17 h.
  • 13 Maison Seilhan      
  • 14 Espace EDF Bazacle    

Bâtiments et lieux publics remarquablesModifier

  • 15 Place du capitole     – Où se trouve le Capitole qui abrite l'hôtel de ville, la salle des Illustres, la salle Henri Martin ;
  • le Donjon du Capitole utilisé comme syndicat d'initiative.
  • les quais et les berges de la Garonne
  • le Jardin des Plantes, le Grand-Rond et le Jardin Royal
  • le pont Neuf
  • 16 Canal du Midi  
  • les hôtels particuliers : hôtel d'Assezat, hôtel de Bernuy parmi tant d'autres...

Bâtiments religieuxModifier

  • 17 Basilique Saint-Sernin      
  • 18 Église Notre-Dame du Taur     –  
  • 19 Église des Jacobins       –  
  • 20 Musée des Augustins      
  • 21 Cathédrale Saint-Étienne       –  
  • 22 Basilique de la Daurade     –  
  • 23 Église de la Dalbade     –  

MarchésModifier

Toulouse offre une grande variété de marchés couverts (halles) ou non. Les marchés sont ouverts tous les jours sauf le lundi (à l'exception de Saint Aubin qui ne fonctionne que le Dimanche).

  • Les halles Victor Hugo : le temple de le gastronomie toulousaine. Le premier étage abrite des restaurants qui vous permettront de manger le midi pour un rapport qualité/prix imbattable !
  • Les halles Saint Cyprien : petites mais très sympathiques.
  • Les halles des Carmes : un peu huppé et donc plutôt cher.
  • Le marché Cristal, situé sur les boulevards entre Arnaud Bernard et Jeanne d'Arc : le plus populaire et donc celui où l'on fait les meilleures affaires, c'est un des marchés les moins chers de France.
  • Saint Aubin (le dimanche uniquement) : ambiance garantie ! Attention aux poussettes et autres encombrants : il y a beaucoup de monde.

Pour flânerModifier

C'est une ville de détente par excellence. On dit que c'est l'Espagne qui pousse un peu sa corne (Claude Nougaro), et pour cause, le pas y est méditerranéen : tranquille.

  • Le quartier Saint Cyprien est très agréable, populaire et vieux Toulouse (rive gauche). S'y balader, boire un café en terrasse, particulièrement en été, est un incontournable. Ce sont aussi les portes de la ville, historiquement : la place Saint Cyprien avec sa fontaine est entourée de deux arches, et donne sur le plus vieux pont de la ville, le pont Neuf, surplombant la très romantique prairie des filtres et donnant à admirer les quais de la Daurade. Les jeux nocturnes de lumières toulousaines autour de l'axe fluvial sont bien élaborés. C'est également sur la Prairie des filtres qu'a lieu le festival annuel de musique Rio loco.
  • Le quartier Arnaud Bernard (du nom d'un consul de la ville) est l'autre lieu populaire où règne la bonne ambiance par excellence, et où les bâtiments bien conservés côtoient le populisme des sandwicheries et autres discussions de terrasse. Foisonnement de restaurants orientaux assurés. Le quartier connaît un renouvellement depuis quelques années et on y voit émerger une scène culturelle alternative, avec la présence d'un théâtre ou d'un café culturel associatif.
  • La place Saint Pierre est l'âme étudiante de la fête toulousaine. Avec une forte tendance à l'ovalie addiction, due aux trois bars principaux dont le rugby est le thème central et peuple la place les jours de finale ou de grand match. Ambiance et sonorités locales assurées, d'autant plus que c'est une plate-forme géographiquement névralgique : la fac de droit est à quelques mètres, la Garonne, Saint Cyprien, la rue des Blanchers avec ses inévitables restaurants, et la rue Pargaminières qui constitue l'unique veine (très animée) en ligne droite vers la place du Capitole. Pour ceux qui voudraient se rendre place Saint Pierre le soir, ne perdez pas de vue que les soirées sont très alcoolisées. Ce qui signifie qu'en fin de soirée, il y a des bris de verre un peu partout, quelques flaques de vomi mais mis à part ces quelques petits désagréments, l'alcool ne faisant pas augmenter le QI, il faut veiller à ne pas s'attirer d'ennuis. Cela dit, Saint Pierre ne relève pas d'un quartier dangereux, si vous faites attention, tout va bien et si vous êtes un amateur de foot ou de rugby, vous passerez une bonne soirée.
  • Le quartier des Carmes est très populaire en début de soirée notamment en raison des bars à tapas qui y foisonnent jusqu'à Esquirol plus au Nord. Tapas revisités à la Française, d'autres plus authentiquement espagnols, le quartier en regorge et vous y trouverez également de nombreux bars à vins. L'ambiance y est plus élégante et familiale qu'à Saint Pierre, le quartier est plein de charme et les tables sont pleines de parents avec leurs enfants ou de collègues de bureaux plutôt que d'étudiants, ce qui se ressent également au niveau des prix qui sont un petit peu plus cher qu'ailleurs.
  • Le quai de la Daurade est un endroit plaisant lors des après-midi ensoleillés. Il s'agit d'une longue berge le long de la Garonne entre Esquirol et Saint Pierre avec vue sur le (célèbre) dôme de La Grave. La nuit, il peut arriver qu'en fin de printemps et au début de l'automne, des soirées s'improvisent sur ces lieux. Si jamais vous vous y rendez seul, vous n'aurez pas de mal à vous faire quelques potes pour la soirée (pour les filles, attention tout de même aux gars relous) mais choisissez bien faute de quoi vous risqueriez de passer une mauvaise soirée. Musique (si vous avez de la chance, djembés, guitares, didjéridoos, saxos, violons...), alcool, jonglerie, bolasses enflammées sont de la partie. Attention tout de même, passée une certaine heure (2 ou h du matin) soyez vigilant mais on ne peut pas dire qu'il soit dangereux de passer une soirée là-bas.

L'aéronautiqueModifier

Toulouse est le pôle européen de l'aéronautique et de l'espace.

Du fait de la proximité des usines d'Airbus à Blagnac, il n'est pas rare de voir des A380 ou des Beluga en phase d'atterrissage ou de décollage, juste en levant les yeux.

  • 24 Let's visit Airbus (Visiter Airbus Circuit A380)   Village Aéroconstellation, rue Franz Joseph Strauss, 31700 Blagnac (    Beauzelle-Aeroscopia),   +33 5 34 39 42 00   15,5 . – Visite guidée (1 guide, 50 clients) composée de trois étapes : salle de télémesure, usine, maquette A380 (cette dernière étape sera supprimée fin 2014). La visite laisse toutefois le sentiment d'avoir payé pour subir h 30 de publicité à la gloire d'Airbus. À réserver aux fans du fabricant (mais ceux-là justement n'y apprendront sans doute pas grand chose)
  • 25 Aéroscopia (Musée Aéronautique)   Allée André Turcat, 31700 Blagnac (    Beauzelle-Aeroscopia),   +33 5 34 39 42 00   11,5 . – Venez découvrir le Super Guppy, l'Airbus A300B, le Concorde, une impressionnante collection de maquettes, une fresque longue de 58 m retraçant l'histoire de l'aviation, ainsi que tout comprendre sur les métiers et les technologies de l'aéronautique et tout ceci de manière ludique et interactif.

FaireModifier

Espaces verts dans ToulouseModifier

  • les quais de la Garonne
  • la prairie des filtres, en bas du pont Neuf côté Saint Cyprien
  • l'ensemble composé du jardin des plantes, jardin royal et grand rond
  • le jardin japonais, près de Compans Caffarelli
  • le canal du Midi, dont la statue du créateur Paul Riquet se trouve en haut de l'allée Jean-Jaurès
  • le canal de Brienne
  • la colline de Pech David, très jolie. Depuis son sommet, on peut voir une grande partie de Toulouse. Pech David est située non loin de l'hôpital Rangueil.
  • le parc de la Reynerie, rattaché à l'ancien château de Guillaume du Barry. Le deuxième et dernier parc classé monument historique à Toulouse après le jardin des plantes. Des essences d'arbres rares datent de l'époque royale. Derrière la vue sur le lac de Reynerie et ses collines en font un magnifique paysage Rousseauïste.
  • le port Saint Sauveur
  • 1 Les jardins du Muséum (Parc de la Maourine)       24-26 Avenue Maurice Bourges-Maunoury, 31200 Toulouse (Métro Borderouge),   +33 5 67 73 84 84   tlj sf lundi : 10h-18h.   3€.
  • Jardins de l'observatoire Avenue Camille Flammarion, 31500 Toulouse (Métro Jolimont) – Petit jardin calme et en hauteur, contient un observatoire et quelques éléments historiques liés aux premières constructions de ce genre sur la colline de Jolimont. Aires de jeu. A proximité immédiate : Obélisque consacré à la bataille franco-espagnole de 1814 (Bataille de Toulouse) surplombant la ville.


Espaces verts autour de ToulouseModifier

Lieux culturelsModifier

  • Cave Poésie 71 rue du Taur,   +33 5 61 23 62 00   8 à 12 . – théâtre, concerts, lectures... dans une salle magnifique et une atmosphère chaleureuse.
  • La Comédie de Toulouse (café-théâtre)   16 rue Saint Germier (dans le quartier des Chalets,     Jeanne d'Arc, Compans Caffarelli),   +33 5 34 44 16 70, courriel :  – La Comédie de Toulouse a été créée par le duo comique Les Chevaliers du Fiel, et est entièrement dédiée à la comédie. Depuis septembre 2012, des diners spectacles sont organisés. La salle est de 302 places avec orchestre et balcon.
  • Café Théâtre les 3T   40, rue Gabriel Péri,   +33 5 61 63 00 74   tarif unique le samedi à 25 , chèque ou espèces, pas de CB. – Les pièces représentées sont des succès de Paris et renouvelées mensuellement. Le café-théâtre rachète les droits et les spectacles sont montés avec la troupe des 3T qui comprend 7 acteurs maximum par pièce; il propose à son public toulousain des spectacles drôles, de qualité.
  • Cinéma Utopia     24 Rue Montardy (dans un ancien opéra),   +33 5 61 21 22 11   tarif normal . – classé Art et Essai, 3 salles de projection, avec des films pour tout âge mais aussi des reprises et des cycles d'auteurs. Les films sont en VO.
  • 2 La Cinémathèque de Toulouse   69 rue du Taur (dans un ancien collège,     Capitole,     Jeanne d'Arc),   +33 5 62 30 30 10   mar.- ven. : 14 h - 21 h, sam. : 14 h 30 - 21 h, dim. : 15 h 30 - 18 h.
  • Café-théâtre des Minimes 6 Rue Gélibert – La programmation cible des pièces humoristiques. Il compte deux salles, l'une pouvant accueillir jusqu'à 200 personnes. Le café-théâtre propose ainsi jusqu'à 4 spectacles par soir. L'ambiance du café-théâtre permet de rencontrer les artistes après les représentations. Des cours de théâtre sont donnés le lundi.

Boire un verre / SortirModifier

Boire un verreModifier

  • La place Saint Pierre est le point de ralliement nocturne de certains étudiants, des amateurs ou supporters de foot et/ou rugby et de certains fêtards. Ils sont dans le collimateur de l'association des riverains et la place fait régulièrement l'objet d'une présence policière importante.

Pour les non-adeptes de la beuverie à l'ambiance stade, il existe d'autres coins sympa dans le centre de Toulouse. Ayez la curiosité d'explorer les bords de Garonne de jours comme de nuit, si vous avez de la chance, une petite soirée improvisée est en cours...

  • Si vous n'êtes pas de Toulouse, ne manquez pas en venant, de goûter la Bierataise, d'autant plus si vous êtes du nord, vous pourrez constater que dans le sud, il peut se faire de la bonne bière aussi ! Il s'agit donc d'une bière artisanale de très bonne qualité, fabriquée à Bérat, petit village de Haute-Garonne. Certes il existe la blonde, la brune et la blanche, mais il existe également la blanche à la violette ainsi que la brune à la figue. Elle est introuvable dans les supermarchés. Vous pourrez vous en procurer dans certains bars de Toulouse, au verre ou à la bouteille et dans de nombreux bars du Comminges ou bien à la brasserie même qui se situe donc dans le petit village de Bérat aux environs de Muret et Rieumes.
  • Un autre brasseur artisanal s'est implanté à Toulouse et vous pouvez voir l'unité de production en vous rendant au bar "La Fille du Brasseur" à Aucamville. Vous pouvez y découvrir les secrets de fabrication de la Tolosa et la déguster dans une ambiance originale et très sud-ouest.

Petits bars sympasModifier

  • Txus rue Saint Charles (près d'Arnaud Bernard) – Petit bar d'habitués, bonne sélection d'alcools, de bières en particulier. Happy hour jusqu'à 19 h 30.
  • Père Peinard 1 rue des Chalets (entre Jeanne d'Arc et Arnaud Bernard) – Élargissement de la sélection de bières depuis 2009. Plateaux de fromage et charcuterie.
  • Nain jaune rue Valade (près de la place St Pierre)
  • Petit London 7 bis r Pierre Paul Riquet (vers St Aubin)
  • Delicatessen 11 bis r Pierre Paul Riquet (vers St Aubin)
  • Loupiotte 39 rue Réclusane (dans le quartier St Cyprien)
  • L'Impro 7 Rue Gambetta (près du Capitole),   +33 5 61 21 78 94 – des expositions y sont régulièrement organisées, notamment de planches originales de bande dessinée en collaboration avec la librairie BD Terres de Légendes dans la même rue.
  • Le Loup Blanc   16 rue Nicolas Bachelier (près du Métro Jean Jaurès) – Ce bar à cocktails propose une sélection de boissons alcoolisées ou non.

Bars à bièreModifier

  • Tireuse 24 rue Pargaminières
  • Ancienne Belgique 16 rue Trinité (près d'Esquirol)
  • Bieratorium 17 rue Peyrolières (près d'Esquirol)

PubsModifier

La plupart des pubs de Toulouse proposent des quizz en général bilingues français-anglais.

  • Dubliners 46 Avenue Marcel Langer (M° St Michel) – quizz premier lundi du mois.
  • Frog & Rosbif 14 r Industrie (M° Jean Jaurès) – quizz le dimanche soir.
  • George & Dragon 1 pl. du Peyrou (vers St Sernin) – quizz le mercredi.
  • Killarney   14 r Alfred Dumeril (M° Palais de Justice) – quizz le jeudi.
  • London Town 14 r Prêtres (M° Carmes) – quizz premier mardi du mois.
  • Melting Pot 26 bd Strasbourg (M° Jean Jaurès)
  • Mulligan's 39 Grande rue Saint Michel (M° St Michel) – quizz le mardi.

DanserModifier

Le Tango ArgentinModifier

Ayant été le lieu de naissance de Carlos Gardel Toulouse est fortement liée au tango argentin, sûrement l'une des villes les plus actives en France après Paris, la ville offre la possibilité de danser tous les soirs le tango argentin. À ne pas manquer "Tangueando : La Maison du Tango" lieu incontournable et unique en France exclusivement dédié au Tango et à la culture d'Amérique latine.

La SalsaModifier

Le long des berges du canal du Midi, non loin de la Halle aux Grains. Au "Puerto Habana" il est possible de danser gratuitement la salsa pratiquement tous les soirs de la semaine. Lieu incontournable de la salsa à Toulouse, c'est ici que vous pourrez croiser les meilleurs salsero de la place toulousaine.

FestivitésModifier

  • En septembre, le festival Ça bouge encore réunissant plusieurs milliers de spectateurs. Des artistes comme M, Manu Chao ou Noir Désir s'y sont produits dans une ambiance explosive. Lieu : Sesquières.
  • Toulouse compte un vivier d'artistes important, dont des musiciens se produisant dans un grand nombre de cafés concerts de la ville. Beaucoup de styles sont représentés, du jazz au métal en passant par les slammeurs, bluesmen, saltimbanques de tout poil, le raggamuffin, le reggae et le groove en général. Des cafés concerts sont devenus de vrais temples des nuits musicales dont le Cri de la Mouette ou le Mandala.
  • En juin, Toulouse accueille à la Prairie des filtres le festival [Rio Loco]. Se finissant le jour de la fête de la musique, ce festival propose une vaste sélection de concerts autour d'un pays donné.

Événements sportifsModifier

 
Stade toulousain au stade Ernest-Wallon.

Avec 20 titres de champion de France et 4 coupes d'Europe, le Stade toulousain est l'un des principaux clubs de rugby à XV européens et constitue l'un des symboles de la ville. Des matchs ont régulièrement lieu le week-end au stade Ernest-Wallon (navette gratuite les jours de match à partir de la station de métro « Barrière de Paris », ligne B) ou au stadium municipal (navette gratuite les jours de match à partir de la station de métro « Esquirol », ligne A ; ou à 10 min à pied des stations « Empalot » et « Saint-Michel », ligne B). Les matchs sont également retransmis dans de nombreux bars.

ApprendreModifier

Les pôles universitaires sont :

Autres :

  • Lycée technique Jolimont : métier des Arts et des Industries Graphiques.

TravaillerModifier

L'industrie aéronautique offre beaucoup d'opportunités. Le futur Cancéropôle situé sur le site d'AZF sera une source d'emplois.

AcheterModifier

Zones et centres commerciauxModifier

Toulouse et sa banlieue compte plusieurs zones commerciales importantes :

à Toulouse :

  • 1 Centre commercial Gramont   2, chemin de Gabardie (    Balma-Gramont)   du lundi au samedi de h 30 - 21 h 30. – Le centre commercial Gramont est l'un des plus grands centres commerciaux de Toulouse avec plus de 100 commerces, dont des restaurants et des cinémas et un magasin Auchan.
  • 2 Centre commercial Purpan   36, route de Bayonne (arrêt « Purpan » par la ligne 1 du tramway.)   du lundi au samedi de h 30 - 21 h 30.. – Le centre commercial, situé à l'ouest de Toulouse, propose plus de 40 boutiques dont des restaurants et un magasin Carrefour.

en banlieue :

  • 3 Espace commercial Fenouillet   19, rue des Usines - Fenouillet   du lundi au samedi de h 30 - 20 h.. – La Galerie Espace Fenouillet, ouverte depuis 1978, vous propose une sélection de plus de 100 boutiques et de commerces de service pour toute la famille !
  • 4 Centre Commercial Labège 2   700, La Pyrénéenne - Labège   du lundi au samedi de h 30 - 20 h 30.. – Situé sur l'Innopole de Labège, 1er parc d'activités au sud de Toulouse, le centre Labège 2 et un centre commercial qui regroupe 120 boutiques telles que la FNAC et un magasin Carrefour.
  • 5 Centre commercial Grand Portet       110, boulevard de l'Europe - Portet-sur-Garonne   du lundi au samedi de h 30 - 20 h. – Le centre commercial Grand Portet, ouvert depuis 1972, est l'un des centres commerciaux de Toulouse avec plus de 110 commerces, dont des restaurants et des cinémas et un magasin Carrefour.

MangerModifier

 
Foie gras sur magret de canard.

Toulouse est au cœur du Sud-Ouest de la France, réputé pour sa gastronomie. Foie gras, Magret de canard, Cassoulet... Et surtout sa saucisse de Toulouse, rien à voir avec une chipolata. Elle en partage parfois le visuel, mais le goût est plus poivré et sa chair est de couleur rose. Grillée au feu de bois, elle offre une quintessence du genre incomparable.

Au cœur du Sud-Ouest, Toulouse occupe une place stratégique à proximité de la Gascogne. Les restaurants de la ville servent donc de nombreuses spécialités à base de canard (gras de préférence). Cependant le plat qui est le plus connu est sans doute le cassoulet, à base de saucisse de Toulouse et de haricots blancs, alimentant une querelle ancestrale entre les partisans du cassoulet de Castelnaudary contre ceux du cassoulet de Toulouse sur ses origines et pour les départager en qualité gustative. À noter aussi le Cachou Lajaunie.

On trouve des restaurants entre la place du Capitole et la Place Esquirol, derrière la Place Wilson (autour de Victor Hugo) et entre la Daurade et la place Saint Pierre (La rue des Blanchers est incontournable !). Le Midi, ne pas manquer d'aller manger dans les restaurants à l'étage des halles de Victor Hugo : rapport qualité/prix IM-BAT-TABLE.

Se logerModifier

Bon marchéModifier

  • Auberge InToulouse 1,impasse du professeur Nougayrol 31100 Toulouse (métro -Mirail Université- (ligne A)),   +33 561166625, +33 615621299, courriel : chambre disponible à partir de à partir de 14 h, à libérer avant jusqu'à 12 h.   à partir de 17 /nuit/personne.

Prix moyenModifier

  • Clocher de Rodez   , courriel :  – bâtisse du XVIIIe siècle située dans le centre historique de Toulouse. C'est un des hôtels historiques de la ville rose.
  • Au petit cèdre     70 /nuit pour une ou deux personnes. – une chambre d'hôte à proximité de Toulouse
  • Résidence les Princes   , courriel :  – Résidence "Toulousaine" de charme dotée de deux appartements meublés de standing proximité canal du midi et centre-ville.
  • Hôtel Royal Wilson   6 rue labeda, 31000 Toulouse, courriel :   Chambres à partir de 59 . –   gratuit. Hôtel de charme et de caractère avec son patio insolite. 27 chambres au calme, décoration personnalisée. garage privé et local à vélo.
  • 1 Hôtel La Caravelle   62, rue Raymond IV (Vous pourrez apprécier sa proximité avec le Canal du Midi, la gare SNCF et la station de bus/métro Jeanne d'Arc),   +33 5 61 62 70 65, fax : +33 5 61 99 08 67   24 h/24 h. –   Un des fleurons de l'hôtellerie toulousaine, vous serez accueillis pour un séjour agréable au cœur de la Ville Rose.

LuxeModifier

  • 2 Grand Hôtel de l'Opéra   Place du Capitole –  
  • 3 Hôtel Le Grand Balcon   8 & 10 rue Romiguières,   +33 5 34 25 44 09, fax : +33 5 61 23 50 33, courriel :  –   Hôtel mythique des années 1930, au cœur de la place du Capitole, hôtel des pionniers de l'aviation dont les célèbres Saint-Exupéry, Mermoz ont séjourné dans cet hôtel de luxe complètement rénové fin 2008.

Gérer le quotidienModifier

ConsulatsModifier

SécuritéModifier

Pas d'insécurité majeure pour une grande ville française, juste éviter le quartier Arnaud Bernard et surtout le quartier de la Reynerie dès la nuit tombée (Bellefontaine, Le Mirail et Les Izards/Trois Cocus sont à éviter). Par conséquent, il faut juste éviter les endroits sombres et mal éclairés près de la périphérie.

Sinon, il règne à Toulouse une franche camaraderie due aux 120 000 étudiants présents, il était d'usage - cas unique en France - que les bars du centre-ville soient ouverts jusqu'à h du matin (sans couvre-feu), cependant depuis septembre 2011, par un arrêté du maire et de la municipalité, les bars de Toulouse sont ouverts jusqu'à h du matin au plus tard, suite à plusieurs problèmes de boisson et d'incivilités répétées dans la ville.

Aux environsModifier

  • 1 Moissac       (À 65 kilomètre au nord ouest de Toulouse en prenant l'autoroute de Bordeaux (sortie 9 "Moissac")) – Le plus vieux cloître intact au Monde, Patrimoine Mondial de l'Humanité.
  • 2 Muret       (À 25 kilomètre au sud-ouest, direction Foix-Tarbes par périphérique) – festival en septembre sur l'histoire locale, nommé Les Occitanes : des artisans locaux s'y retrouvent, mais surtout des rétrospectives théâtrales en plein air avec vêtements d'époque, instruments et langages. Également tous les ans, un samedi vers fin mai-début juin, le meeting aérien Airexpo, profitant de l'aérodrome de la commune. Sa particularité est d'être entièrement organisé par des étudiants des grandes écoles d'aéronautique toulousaines.
  • Pyrénées (A 100 kilomètre au Sud.) – La chaîne de montagnes est équipée de stations de ski, pour l'hiver. La plus proche : Guzet neige. Les plus réputées : Peyragudes, Super Bagnères, Font Romeu.
  • 3 Ramonville-Saint-Agne       (Vers le sud-est. Le meilleur moyen d’accès est la ligne B du métro.)
  • Colomiers     (Le meilleur moyen d’accès est le Linéo 2 (bus(abrégé L2)).)
 
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Haute-Garonne