pays d'Afrique équatoriale

L’Ouganda, en forme longue République d'Ouganda, est un pays d'Afrique de l'Est frontalier du Soudan du Sud au nord, du Kenya à l'est, de la Tanzanie au sud, du Rwanda au sud-ouest et de la République démocratique du Congo à l'ouest. Baptisé « perle d'Afrique » par Winston Churchill, on y trouve la faune la plus variée d'Afrique, parmi laquelle le gorille des montagnes et le chimpanzé.

Ouganda
​((en) / (sw) Uganda)
Drapeau
drapeau de l'Ouganda
Information
Capitale
Altitude maxi.
Altitude mini.
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Lac(s)
Cours d'eau
Forme de l'État
Langue(s) officielle(s)
Monnaie
Religion(s)
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Plaques d'immatriculation
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Comprendre

modifier

Si vous entendez que l'on vous « traite » de Muzungu, ce n'est pas un terme péjoratif, cela signifie simplement « Européen » et par amalgame sémantique « homme blanc » en swahili. Aussi si vous l'entendez, souriez et répondez d'un signe de la main ou par un Mwafrica (« Africain » en swahili).

Si, dans la rue, quelque chose vous parait insolite alors que les Ougandais n'y prêtent pas attention, faites comme eux : passez votre chemin. Ne donnez pas de sucrerie ou, pire d'argent, aux enfants ; cela se terminera inévitablement en bagarre entre ceux qui ont eu et ceux qui n'ont pas eu.

L'Ouganda est accessible et assez bon marché, mais il n'offre pas la même qualité d'accueil des touristes que des destinations plus mûres telles que le Kenya, la Tanzanie ou encore l'Afrique du Sud.

Cela lui donne plus d'authenticité, mais le rend aussi moins prévisible. Ce n'est pas pour autant dangereux (regardez quand même la section sécurité plus bas), mais cela signifie davantage de possibilité de plaisir, ou de frustration.

L'urbanisation est chaotique et le pays possède de nombreux petits villages. Les routes sont parfois difficiles.

À l'époque du colonialisme britannique en Ouganda, l'installation des Européens n'était pas autorisée et, aujourd'hui, il y a peu de Caucasiens en Ouganda. Le terme désignant les Blancs (ou autres étrangers) est muzungu (pluriel wazungu), et les visiteurs devraient s'habituer à l'entendre crié par les enfants de tous les coins du pays. Ce n'est pas un terme péjoratif en tant que tel (il signifie quelque chose du genre "celui qui cherche"), alors souriez et saluez en réponse - si vous le pouvez, faites-le encore et encore. Sinon, ignorez.

Histoire

modifier

Les preuves de la présence humaine dans ce qui est aujourd'hui l'Ouganda remontent à au moins 50 000 ans, et peut-être jusqu'à 100 000 ans, sur la base d'outils en pierre récupérés dans la région. Ces gens étaient des chasseurs-cueilleurs. Il y a entre 1 700 et 2 300 ans, les populations de langue bantoue ont migré de l'Afrique centrale et occidentale vers le sud de l'Ouganda. L'empire de Kitara aux XIVe et XVe siècles fut la première forme d'organisation politique formelle, suivi par le royaume de Bunyoro-Kitara et, au cours des siècles suivants, par le Buganda et Ankole.

Les commerçants arabes se sont déplacés vers l’intérieur des terres depuis la côte de l’océan Indien en Afrique de l’Est dans les années 1830 et ont été les premiers à introduire l’islam dans le pays. Ils furent suivis dans les années 1860 par des explorateurs britanniques à la recherche de la source du Nil. Les missionnaires protestants sont entrés en Ouganda en 1877 et ont été suivis par des missionnaires catholiques en 1879. Le Royaume-Uni a placé la région sous la charte de la British East Africa Company en 1888 et l'a gouvernée comme un protectorat à partir de 1894. Au fur et à mesure que plusieurs autres territoires et chefferies ont été intégrés , le dernier protectorat appelé Ouganda prend forme en 1914. De 1900 à 1920, une épidémie de maladie du sommeil tue plus de 250 000 personnes.

L'Ouganda a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne en 1962, avec les premières élections tenues le 1er mars 1961. Benedicto Kiwanuka, du Parti démocrate, est devenu le premier ministre en chef. L'Ouganda est devenu une république l'année suivante, conservant son appartenance au Commonwealth. Au cours des années suivantes, les partisans d’un État centralisé rivalisèrent avec ceux en faveur d’une fédération lâche et d’un rôle fort pour les royaumes locaux à base tribale. Les manœuvres politiques culminèrent en février 1966, lorsque le Premier ministre Milton Obote suspendit la constitution et assuma tous les pouvoirs gouvernementaux, supprimant les postes de président et de vice-président. En septembre 1967, une nouvelle constitution proclame l’Ouganda république, confère au président des pouvoirs encore plus étendus et abolit les royaumes traditionnels.

L'Ouganda a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne en 1962, avec les premières élections tenues le 1er mars 1961. Benedicto Kiwanuka, du Parti démocrate, est devenu le premier ministre en chef. L'Ouganda est devenu une république l'année suivante, conservant son appartenance au Commonwealth. Au cours des années suivantes, les partisans d’un État centralisé rivalisèrent avec ceux en faveur d’une fédération lâche et d’un rôle fort pour les royaumes locaux à base tribale. Les manœuvres politiques culminèrent en février 1966, lorsque le Premier ministre Milton Obote suspendit la constitution et assuma tous les pouvoirs gouvernementaux, supprimant les postes de président et de vice-président. En septembre 1967, une nouvelle constitution proclame l’Ouganda république, confère au président des pouvoirs encore plus étendus et abolit les royaumes traditionnels.

Le 25 janvier 1971, le gouvernement d'Obote est renversé lors d'un coup d'État militaire dirigé par le commandant des forces armées, Idi Amin Dada. Amin s'est déclaré « président », a dissous le parlement et a amendé la constitution pour se donner un pouvoir absolu. Le règne de huit ans d'Idi Amin a entraîné un déclin économique, une désintégration sociale et des violations massives des droits de l'homme. Les groupes ethniques Acholi et Langi étaient des cibles particulières de la persécution politique d'Amin parce qu'ils avaient soutenu Obote et constituaient une grande partie de l'armée. La communauté ethnique indienne, longtemps ressentie pour son influence économique perçue, a également été ciblée par Amin et expulsée d'Ouganda en 1972. En 1978, la Commission internationale de juristes a estimé que plus de 100 000 Ougandais avaient été assassinés pendant le règne de terreur d'Amin ; certaines autorités estiment ce chiffre à 300 000.

En octobre 1978, les forces armées tanzaniennes repoussèrent une incursion des troupes d'Amin sur le territoire tanzanien. L'armée tanzanienne, soutenue par les exilés ougandais, a mené une guerre contre les troupes d'Amin et les soldats libyens envoyés pour l'aider. Le 11 avril 1979, Kampala fut capturée et Amin s'enfuit avec ses forces restantes. Cela a conduit au retour d'Obote, qui a été destitué une fois de plus en 1985 par le général Tito Okello. Okello a gouverné pendant six mois jusqu'à ce qu'il soit destitué après la soi-disant « guerre de brousse » par l'Armée de résistance nationale (NRA), opérant sous la direction de l'actuel président, Yoweri Museveni, et par divers groupes rebelles, dont le Mouvement démocratique fédéral d'Andrew. Kayiira, et un autre appartenant à John Nkwanga.

Museveni est au pouvoir depuis 1986. Entre le milieu et la fin des années 1990, il a été salué par l’Occident comme faisant partie d’une nouvelle génération de dirigeants africains.

Géographie

modifier

L'Ouganda est principalement constitué d'un plateau bordé de montagnes et de forêts tropicales à l'ouest et de savane au nord. Il se trouve au sud du lac Victoria et comprend de nombreuses îles.


Climat

Bien que généralement équatorial, le climat de l'Ouganda n'est pas uniforme car il varie selon l'altitude, la proximité du lac Victoria et les précipitations. Le sud de l'Ouganda est plus humide avec des pluies généralement réparties tout au long de l'année. À Entebbe, sur la rive nord du lac Victoria, la plupart des pluies tombent de mars à juin et de novembre à décembre. Plus au nord, une saison sèche apparaît progressivement ; à Gulu, à environ 120 km de la frontière sud-soudanaise, les mois de novembre à février sont beaucoup plus secs que le reste de l'année.

Le nord-est de l’Ouganda a le climat le plus sec et est sujet à des sécheresses certaines années. Rwenzori, dans le sud-ouest, à la frontière avec la République démocratique du Congo, reçoit de fortes pluies toute l'année. Le sud du pays est fortement influencé par l'un des plus grands lacs du monde, le lac Victoria, qui contient de nombreuses îles. Il empêche les températures de varier de manière significative et augmente la nébulosité et les précipitations.

Personnes

modifier

L'Ouganda abrite 10 groupes ethniques différents, dont les Baganda , le groupe ethnique le plus important, qui représente un peu plus de 15 % de la population. Le pays comptait une importante communauté de 80 000 Indiens avant qu'ils ne soient expulsés par Idi Amin en 1972, même si certains sont revenus depuis le renversement d'Amin.

Régions

modifier

La plupart des points d'intérêt pour le voyageur sont dans le sud-est du pays, dans la célèbre vallée du grand rift, à l'exception de Jinja et des chutes Murchison.

  • 1 Kampala     – capitale
  • 2 Entebbe     – au bord du lac Victoria

Autres destinations

modifier

Formalités

modifier
 
  •      Ouganda
  •      Exemption de visa
  •      eVisa

Le Visa est de 100 USD (au 1er juillet 2015). Pensez à apporter cet argent en dollar, cela vous simplifiera les démarches.

En avion

modifier

Aéroport d'Entebbe: Vols directs à partir de Londres avec British Air, d'Amsterdam avec KLM et de Bruxelles avec Brussels Airlines. Vols directs à partir de Johannesburg trois fois par semaine. Lien avec de nombreuses villes d'Afrique.

En autocar

modifier

L'Ouganda est bien desservi par un certain nombre de compagnies de bus internationales réputées. Plusieurs compagnies de bus proposent des itinéraires directs depuis Nairobi , Mombasa , Kigali , Bujumbura , Goma , Bukavu Juba , Kisumu , Arusha , Dar es Salaam , Lusaka et Harare vers Kampala . Tous ces bus permettront, en théorie, aux voyageurs de descendre dans les principales villes le long de la route, par exemple à Jinja s'ils viennent de la frontière kenyane vers Kampala . Un trajet typique entre Kampala et Nairobi dure environ 12 heures, passage frontalier compris. le trajet en bus de Kampala à Kisumu dure 7 heures et coûte 43 000 USh sur Easy Coach.

  • Simba Coaches va de Kampala à Harare au Zimbabwe via Nairobi , Dar es Salaam et Lusaka en Zambie.
  • Easy Coach propose trois bus par jour allant de Kampala à Nairobi via Kisumu à 6h30, 14h00 et 18h00, 43 000/65 000 USh.
  • Trinity Transporters propose des bus de Kampala à Kigali pour 40 000 USh. Goma RDC pour 14 US$. Bukavu RDC pour 17 US$.
  • Les autocars Jaguar Executive proposent deux bus par jour de Kampala à Kigali pour 40 000 USh.
  • La compagnie de bus Mash Poa propose des bus à destination et en provenance de Nairobi trois fois par jour. Tarifs à partir de 65 000 USh et un bus pour Kigali 40 000 USh
  • Modern Coast Express propose trois bus par jour vers et depuis Nairobi via Kisumu pour 50 000/65 000 USh. et Kigali 40 000 USh.
  • Dreamline Express Ltd dispose d'un bus à 05h30 de Kampala à Nairobi 65 000 USh

En voiture

modifier

En théorie, les visiteurs possédant leur propre véhicule devraient pouvoir entrer en Ouganda à n'importe quel poste frontière situé sur une route principale, comme les routes venant du Kenya via Busia et Malaba . Un carnet de passage est requis pour les véhicules privés, y compris les motos, tandis qu'un visa touristique à entrée unique devrait être facilement obtenu pour 100 $ US.

Circuler

modifier

En train

modifier

Depuis fin 2021, des services ferroviaires limités sont disponibles dans et autour de la capitale Kampala , principalement destinés aux navetteurs. L'opérateur national Uganda Railways Corporation a déclaré que certains trains de voyageurs interurbains reviendraient en 2023-2024, mais on ne sait pas exactement quels itinéraires seront concernés. Kampala à Malaba (frontière du Kenya) via Jinja et Tororo.

En autocar

modifier

En transport en commun

modifier
  • Coaster – Minibus de 17 à 30 passagers. Ce sont des Toyota Coaster d'où leur surnom.
  • Matatu – Minibus prévus pour 13 à 19 passagers (mais avec quelquefois beaucoup plus) circulant sur des distances moyennes (souvent entre 20 et 50 km mais pouvant dépasser les 100 km). Le voyage en matatu peut être un peu risqué, car les véhicules sont souvent mal entretenus et les conducteurs peu prudents. C'est cependant un moyen de transport bon marché, rapide et commun.

En taxi et transport partagé

modifier

Tuk-tuk

modifier

Le tuk-tuk, qui tient son nom du bruit que fait son moteur à deux temps, est un scooter à trois roues de faible puissance totalement ou partiellement carrossé, dont le parcours est limité au périmètre inter-cité mais financièrement avantageux pour 2 ou 3 personnes. Assez récents d'usage en Ouganda, vous les trouverez surtout pour effectuer des parcours entre le centre de Kampala et sa périphérie. Beaucoup moins dangereux que les boda-boda, vérifiez malgré tout que le chauffeur possède sa licence pour transporter des personnes.

Boda-boda

modifier

En Ouganda, le boda-boda peut aussi bien être une moto taxi, un cyclomoteur taxi ou un vélo taxi. À l'origine, les premiers boda-boda étaient des bicyclettes qui transportaient des biens ou des personnes de part et d'autre de la frontière entre l'Ouganda et le Kenya dans les environs de la ville transfrontalière de Busia. L'usage de véhicules non motorisés permettait de circuler discrètement via des petits chemins et donc d'éluder les taxes frontalières. Selon une explication apocryphe, boda-boda (ou bodaboda) serait une altération du terme border border (« frontière frontière »). Si vous êtes téméraire et que vous aimez les poussées d'adrénaline, un parcours urbain en boda-boda, motorisé ou non, est une expérience à tenter : frissons garantis !

Si vous préférez un boda-boda motorisé, il existe l'application SafeBoda à télécharger qui vous permet d'être transporté, munis d'un casque, par des conducteurs responsabilisés sur les dangers de la conduite et qui ont reçu, par la Croix-Rouge, un entraînement à propos des gestes de premiers secours.

  • SafeBoda     0800 300200 (numéro gratuit), courriel :  – Application gratuite à télécharger pour Android et Apple.

En voiture

modifier

Il est possible de louer des voitures et du matériel de camping à des sociétés ougandaises comme Roadtrip Uganda. Toutes les voitures sont logiquement des 4x4 car l'état des routes en dehors des grands axes n'est pas toujours idéal. Quelques routes bien goudronnées relient les grandes villes. Il faut faire attention aux nombreux piétons, cyclistes, motos, voire bétail au bord de la route. Il est donc recommandé de ne pas conduire la nuit où les routes sont peu éclairées et les accidents plus nombreux. Conduire seul en Ouganda ne pose pas de problème de sécurité particulier si le conducteur anticipe bien les dangers éventuels notamment les dépassements hasardeux de certains bus. De nombreux ralentisseurs avant presque chaque village permet de réguler la vitesse et d'éviter les comportements imprudents. Dans les villes, en particulier à Kampala, il n'existe pas ou très peu, de feu de circulation et les motos (boda boda) sont nombreuses, il ne faut pas hésiter à forcer le passage prudemment centimètre par centimètre pour gagner du terrain jusqu'à avoir la priorité. La conduite se fait à gauche.

L'anglais est enseigné à l'école, utilisé dans les lois et par la plupart des journaux ainsi que certaines chaînes de radio. Le Ganda ou Luganda est aussi largement utilisé, notamment dans certains journaux de la capitale et parfois enseigné à l'école.

Acheter

modifier

La monnaie d'Ouganda est le shilling ougandais (shilling, UGX)

Taux de change UGX actuel
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD
Taux de change pour le shilling ougandais

À compter de janvier 2024 :

  • 1 $ US ≈ 3 800 USh
  • 1 € ≈ 4 150 USD
  • Royaume-Uni 1 £ ≈ 4 800 USh

Les taux de change fluctuent. Les taux actuels pour ces devises et d’autres sont disponibles sur XE.com

La monnaie nationale est le shilling ougandais , parfois écrit « USh » ou « Shs » (code ISO : UGX ). Vous verrez également cette notation : 5 000/-. Il existe des billets de banque en coupures de 50 000, 20 000, 10 000, 5 000, 2 000 et 1 000 et des pièces en coupures de 500, 200, 100 et 50 shillings (les pièces de 10, 5 et 1 shilling existent mais sont rarement utilisées). N'acceptez pas les billets de la série 1987 : ils ne sont pas valables et vous ne pouvez pas les échanger dans les banques.

Certains grands hôtels et restaurants acceptent les dollars américains comme moyen de paiement, et les safaris et les activités de rafting sont souvent facturés en dollars américains. Ces activités peuvent être payées en shillings ougandais, mais un taux de change médiocre est souvent proposé. De plus, des frais supplémentaires sont souvent facturés (généralement autour de 5 %) pour l'utilisation des cartes de crédit. Cela signifie qu’il peut être utile d’apporter des USD pour couvrir ces activités. Le compromis évident est que vous devez emporter une grande quantité de dollars américains.

Distributeurs automatiques de billets

modifier

Les guichets automatiques acceptent les cartes de débit et de crédit dans tout le pays. Les cartes de marque Mastercard et Visa sont acceptées par la plupart des distributeurs automatiques. Les guichets automatiques DTB, Stanbic, Ecobank, Equity Bank, Kenya Commercial Bank, GT Bank, UBA, I&M Bank sont les meilleurs à utiliser. Différents distributeurs automatiques permettent différents retraits maximum de 400 000 à 2 000 000 USh, bien que le montant habituel soit de 1 000 000 USh. Il existe de nombreux guichets automatiques à l’aéroport d’Entebbe ; étant donné qu’il est impossible d’acheter des shillings ougandais en dehors de l’Ouganda et dans les pays limitrophes de l’Ouganda, retirer des shillings aux distributeurs automatiques des aéroports est l’option la plus simple. Les frais de retrait aux distributeurs automatiques sont de 3 400 à 12 100 par utilisation.

  • DTB n'a aucun frais de retrait à ses guichets automatiques en Ouganda pour les cartes Mastercard ou Visa étrangères.

Les guichets automatiques peuvent fermer en raison d'un manque d'argent ou de problèmes de système. A Kampala, attention aux pickpockets qui suivent les touristes d'un distributeur de banque à l'autre lorsque les cartes ne sont pas acceptées.

Les cartes de crédit sont acceptées dans les entreprises, généralement les grands hôtels, les compagnies aériennes, les supermarchés et les magasins des grands centres commerciaux.

Les cartes American Express, Union Pay, JCB, Diners Club, Maestro et Discover peuvent être utilisées pour obtenir de l'argent dans tous les guichets automatiques d'Equity Bank, qui sont nombreux partout en Ouganda.

les chèques de voyage ne sont plus utilisés. alors ne vous embêtez pas à les amener en Ouganda.

La nourriture et les biens sont bon marché. Avec peu de moyens, vous pouvez vous débrouiller avec 75 000 Ush par jour, sans compter les visites des parcs et autres activités coûteuses.

Assurez-vous de négocier tout ce que vous achetez en ville, sauf dans les grands magasins et centres commerciaux. Ne payez jamais la valeur nominale lorsque vous achetez auprès de vendeurs locaux. Les hôtels peuvent être coûteux, donc si vous êtes étudiant, ce serait une bonne idée de chercher une auberge à Kampala.

La plupart des gens doivent acheter un visa à leur arrivée à l’aéroport ; en juillet 2016, cela coûtait 50 $ US (entrée unique pour 3 mois). Les factures doivent être plus récentes que 2003. La plupart des gens obtiennent un visa d'Afrique de l'Est de 90 jours pour 100 dollars américains, valable pour l'Ouganda, le Kenya et le Rwanda.

Donner un pourboire ne fait pas partie de la culture ougandaise et n'est pas attendu, mais cela ne veut pas dire qu'il ne sera pas apprécié.

Le pays possède de nombreuses spécialités.

Spécialité de rue :

modifier

Si vous êtes à la recherche d'un petit encas vous trouverez facilement dans la rue des vendeurs de frites, poulet ou encore brochette de chèvre. Il ne faut pas avoir peur de tomber malade avec la viande puisqu'elle est très cuite ce qui réduit le nombre de bactéries.

Le "Chapati" est également une spécialité de l'Afrique de l'Est. Il existe même une fête du chapati. Il s'agit d'une sorte de crêpe et est en réalité l’équivalent du Naam indien. Attention à ne pas vous faire arnaquer sur le prix. Un chapati ne coûte pas plus de 500 shillings.

Vous pouvez également commander un "Rolex". Il s'agit d'une autre spécialité du pays. Le rolex est une base de chapati dans lequel on rajoute une omelette d’œuf, tomate, chou et d'autres légume. Vous pouvez demander un double rolex qui sera composé de deux chapati et deux œufs. Le prix va alors varier entre 1000 shillings pour un simple et 2000 shillings pour un double.

Restaurant :

modifier

Vous pouvez également manger dans des petits restaurant locaux si vous voyager dans des petits villages. Vous aurez alors des plats à base de riz, de haricot rouge, de posho, matoke... Tous les ingrédients de la cuisine quotidienne des ougandais. Le prix tourne autour de 2500 shillings et vous serez assuré d'avoir une grosse assiette qui tiendra dans votre estomac toute la journée.

Cependant on trouve toujours des restaurants occidentalisés qui proposent des burgers, des salades, des sandwichs... Les prix sont plus élevés autour de 5000 à 10 000 shilling pour une assiette.

Condiment :

modifier

Les ougandais consomment beaucoup de riz, de posho qui est composé de fleur de mais et d'autres céréale, de haricot rouge (beans).

Légumes :

modifier

Les avocats, aubergines, matooke (banane plantain), manioc.

Fruits :

modifier

Orange (qui sont verte), ananas, fruit de la passion, mangue pour les fruits.

Conseil :

modifier

Éviter les crudités qui peuvent facilement être porteuses de bactérie comme la salmonellose. Si les crudités ne vous semblent pas fraiches, évitez de les manger.

De même pour la viande si elle est un peu rouge demander à la faire recuire ou ne la mangez pas.

Évitez le porc sauf dans les restaurants spécialisés « porc joint ». Le porc est facilement porteur de bactéries s'il n'est pas mis au frais. C'est pour cela qu'il n'est pas beaucoup consommé dans les pays africains.

Boire un verre / Sortir

modifier

Il y a beaucoup de bars et de boites de nuit. Les ougandais aiment faire la fête.

Cependant, il faut faire très attention. Les ougandais n'ont pas peur de venir parler, danser avec nous. Ils peuvent parfois être un peu insistants, mais il suffit de leur dire lorsque ça ne va pas et ils arrêtent. Si c'est possible pour vous il vaut mieux aller en boîte avec d'autres ougandais. Ils connaîtront les bons endroits et sauront vous protéger en cas de problème.

Musique :

modifier

La musique est principalement de la musique de l'Afrique de l'Est. Il est simple de danser dessus. Les ougandais se feront également un plaisir de vous apprendre à danser.

Conseil :

modifier

Faire attention si on est une fille à ne pas rester seule dans une boîte de nuit ou un bar

N'acceptez pas de vous faire payer un verre. Il est dans la coutume que si quelqu'un vous paye un verre en soirée, il attende en retour des faveurs sexuelles ou de l'argent.

Se loger

modifier

Vous trouverez de nombreux Aribnb dans les grandes villes. Mais également des hôtels et des backpackers .

Il existe de nombreux hôtels en Ouganda. Si vous optez pour le haut de gamme, vous paierez des prix élevés, supérieurs à 100 USD par nuit. Les maisons d'hôtes, lodges et auberges pour voyageurs standards auront des chambres simples avec salles de bains communes pour 15 000 à 30 000 USh.

Pour les vrais voyageurs à petit budget, il existe plusieurs auberges pour routards à Kampala , Entebbe , Jinja , Masaka , Fort Portal et Kabale . parmi lesquels choisir et où vous baser, y compris les routards de Kampala, les routards d'Entebbe, les routards de Masaka, le portail Yes Hostel Fort, les routards de Jinja, les routards de Kabale. Certains sont meilleurs que d'autres et peuvent convenir à différentes préférences. Il est donc préférable d'explorer les avis sur Trip Advisor pour évaluer ce qui vous conviendrait le mieux. Un séjour dans l'un de ces établissements coûtera entre 9 000 et 18 000 USh par nuit, selon que vous campez ou séjournez dans un dortoir. Ils proposent également des chambres privées ou des tentes safari, et certains disposent de cottages indépendants, parfaits pour les longs séjours ou les groupes. Ceux-ci sont le plus fréquemment utilisés par les circuits en camion qui sont populaires auprès des voyageurs les moins indépendants.

Il existe également des établissements Bed & Breakfast pour vous offrir une atmosphère chaleureuse aux tarifs les plus bas.

Parcs nationaux

modifier

Les options proposées dans les parcs nationaux par l'UWA sont généralement basiques, mais peu coûteuses par rapport aux alternatives. Ils varient en termes de commodités et de prix, et le moins cher peut coûter aussi peu que 5 USD ou moins par personne et par nuit.

Peu d'options à prix modérés sont disponibles, et le haut de gamme, bien que cher, est de qualité inférieure par rapport aux options haut de gamme du Kenya, de la Tanzanie, de l'Afrique du Sud et d'autres destinations touristiques matures en Afrique. Malheureusement, peu d’alternatives sont disponibles. Il existe quelques exceptions notables, mais il est préférable d'opter pour le haut de gamme ou de rester dans les hébergements économiques de l'UWA et de dépenser plus pour un meilleur véhicule.

Apprendre

modifier

Travailler

modifier

Communiquer

modifier

Il y a plusieurs opérateurs téléphoniques.

MTN est le plus connu et les prix ne sont pas très élevés. Attention cependant, si vous restez pour un long séjour, il faudra surement recharger votre forfait.

La couverture du réseau de téléphonie mobile est disponible dans la plupart des régions du pays (plus de 80 %), mais la géographie peut poser problème dans les régions montagneuses. Les cartes SIM sont disponibles partout à moindre coût dans des « packs de démarrage », mais doivent être enregistrées avant utilisation.

Les cybercafés peuvent être facilement trouvés à Kampala et Jinja et dans toutes les villes de plus de 20 000 habitants environ, vous trouverez des cybercafés fonctionnant soit avec des VSAT, soit avec des téléphones portables. La bande passante de la connexion Internet est très faible et peut être frustrante pour ceux qui sont habitués à une connexion Internet haut débit.

Le haut débit mobile (4G, 3G, HSDPA, HSPA, HSPA+ [21 Mbps]) est disponible dans la plupart des endroits. Africell et Airtel proposent le haut débit mobile dans des zones plus grandes. Dans les zones plus rurales, une connexion plus lente (EDGE) peut être disponible. Si une connexion haut débit mobile est souhaitée sur un ordinateur, une bonne option pourrait être d'apporter un téléphone capable de configurer un réseau Wi-Fi fournissant un accès à Internet, ou un téléphone permettant le partage de connexion USB. Des modems USB haut débit sont également disponibles. mais peut être plus cher mais doit également être enregistré avant utilisation.

D'autres réseaux incluent MTN , UTL Uganda Telecom et Vodafone Uganda .

Depuis 2021, le processus d'enregistrement des nouvelles cartes SIM est plutôt ardu : outre les copies numériques de votre passeport, une photo de vous tenant la carte SIM est prise, et même votre empreinte digitale est prise électroniquement !

Quelques exemples de prix du haut débit mobile sur un téléphone via :

  • Africell peut obtenir une (carte SIM gratuite) pour son haut débit mobile. 1 Go coûte 34 500 USh pour un mois et 3 Go coûte 59 500 USh pour un mois. Africell Internet illimité pour un mois coûte 299 000 USh.
  • Airtel : en 2021, une carte SIM coûte environ 2 000 USh. Ajoutez 16 000 USh supplémentaires pour 4,5 Go de données (sans date d'expiration).

Sécurité

modifier
AVERTISSEMENT : En raison du manque de sécurité aux frontières, des bandits, des insurgés et des terroristes mènent des attaques transfrontalières contre des civils près des frontières du Soudan du Sud et de la RDC , dans le nord et l'ouest de l'Ouganda .

L'Ouganda est connu pour son extrême intolérance à l'égard de la communauté LGBT et de sa solidarité LGBT ; les relations sexuelles entre personnes de même sexe sont passibles de la réclusion à perpétuité, voire de la mort . Si vous êtes LGBT, il est fortement déconseillé de visiter l’Ouganda.

Avis aux voyageurs du gouvernement
  • Australie
  • Nouvelle-Zélande
  • Royaume-Uni
  • États-Unis
(Informations mises à jour le 7 janvier 2024)

L'Ouganda a été le théâtre de certaines des atrocités les plus horribles de l'histoire moderne de l'Afrique depuis son indépendance en 1962, en particulier sous le dictateur odieux Idi Amin, mais depuis 1987, la situation s'est constamment améliorée. Aujourd’hui, l’État est relativement stable après 30 ans de règne stéréotypé de « l’homme fort » de Yoweri Museveni. Kampala est devenue un centre majeur du commerce de l’Afrique de l’Est.

Dans les années 2010, les touristes féminines ont été victimes d'agressions et d'agressions sexuelles, et il leur est conseillé de ne jamais se promener seules la nuit.

Voyagez vers le nord jusqu'au parc national de Murchison Falls et à la réserve de gibier d'Ajai en toute sécurité. Des étrangers venus de Tanzanie et du Kenya effectuent régulièrement leur voyage en passant par Jinja .

a adopté et approuvé un projet de loi anti-homosexualité très controversé qui pénalise considérablement l’homosexualité.

En vertu des lois actuelles, les relations sexuelles entre personnes de même sexe sont passibles de la réclusion à perpétuité, voire de la mort . La promotion de l'homosexualité est passible d'une peine pouvant aller jusqu'à 20 ans d'emprisonnement . Il est également illégal de ne pas signaler l'homosexualité d'une personne aux autorités, ce qui est passible de 5 ans d'emprisonnement.

Numéros de téléphone d'urgence

modifier

L'Ouganda dispose de numéros de téléphone d'urgence nationaux, mais ne vous attendez pas à obtenir de réponse.

  • Ambulance : 911
  • Police/Pompiers : 112 ou 999. La police ougandaise dispose d'une liste de numéros plus longue, comprenant des bureaux régionaux et locaux.

Outre les numéros nationaux, vous pouvez également essayer d'appeler la police locale ou les services médicaux, mais cela n'est pas garanti d'être plus efficace, surtout en dehors des heures d'ouverture.

  Numéro d'appel d'urgence :
Police : 112
Ambulance : 911
Pompier : 112

Conseils gouvernementaux aux voyageurs

modifier

Le système de santé est incroyablement sous-développé et bien en deçà des normes occidentales.

Le taux d'infection par le VIH/SIDA est très élevé (bien qu'il soit inférieur à celui des pays voisins). N'ayez pas de relations sexuelles non protégées.

Les fièvres hémorragiques Ebola et Marburg sont endémiques dans certaines régions du pays. Les vecteurs de ces virus sont inconnus, mais on pense qu'ils sont liés aux chauves-souris. Par conséquent, les visiteurs doivent éviter (ou être extrêmement prudents) d’entrer dans les grottes. Si vous êtes mordu par un animal, présumez que l’animal a été infecté par une maladie et consultez rapidement un médecin.

Prenez des précautions contre le paludisme . Les moustiques du paludisme sont présents dans la plupart des régions les plus basses du pays. Cela vaut la peine de chercher un paquet d'Artenam pendant que vous êtes à Kampala si vous voyagez à l'intérieur du pays. Artenam est un traitement fiable et fonctionne également sur les souches de paludisme résistantes à la chloroquine.

La diarrhée et les vers intestinaux sont également une préoccupation et les visiteurs doivent faire attention à ce qu'ils mangent ou boivent. Emportez du désinfectant pour les mains à utiliser avant les repas. Assurez-vous de bien laver les produits frais avant de les manger et évitez les aliments crus dans les restaurants. Par mesure de précaution, les visiteurs doivent se procurer de la ciprofloxacine avant de quitter leur pays d'origine, car elle peut être utilisée comme remède.

De nombreux lacs sont touchés par la schistosomiase . Renseignez-vous auprès des locaux et ne pagayez pas sur les rives du lac si vous n'êtes pas sûr.

Buvez de l'eau en bouteille , généralement appelée eau minérale dans les restaurants locaux. L'eau qui coule des robinets n'est pas traitée.

Respecter

modifier

L’Ouganda a une société chrétienne/musulmane assez conservatrice. Il n’est généralement pas considéré comme acceptable pour les femmes de porter des vêtements étriqués ou d’afficher ouvertement leur sexualité. La seule exception concerne certaines situations de la vie nocturne à Kampala. La plupart des Ougandais vont régulièrement à l'église ou à la mosquée et considèrent la religion comme un élément important d'une société morale.

Ne critiquez jamais la religion et ne parlez jamais de religion d’un point de vue laïc ou agnostique, car cela pourrait donner lieu à des regards perplexes et confus.

Vous ne serez pas pris au sérieux si vous portez des shorts en dehors des destinations touristiques évidentes et la plupart des adultes ougandais ne porteront jamais de shorts, sauf pour faire du sport. Utilisez un pantalon léger pour mieux vous intégrer. La plupart des femmes portent des jupes dans les zones rurales, mais les pantalons sont acceptables dans les villes et les grandes agglomérations.

Dans le centre de Kampala, les femmes peuvent s'habiller à peu près comme dans n'importe quelle grande ville occidentale. Les femmes s'habillant élégamment avec des hauts moulants sans manches, des jeans moulants ou des robes ou jupes qui ne couvrent pas les genoux sont très courantes là-bas. En tant qu'étranger, vous n'avez pas besoin d'éviter de vous habiller, même si, pour des raisons de sécurité, il est sage d'éviter de porter des bijoux coûteux ou des accessoires similaires.

Une poignée de main est la forme de salutation la plus courante. Si vos mains sont mouillées ou sales, vous pouvez proposer votre poignet à la place de votre main.

Ne soyez pas surpris si vous voyez deux hommes se tenir la main. Il ne s’agit pas d’un signe d’homosexualité, interdite par la loi et punissable, mais plutôt d’amitié.


 
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Afrique de l'Est
Destinations situées dans la région