région historique de France

L'Auvergne est une région du centre de la France, ancienne région administrative, actuellement rattachée à la nouvelle région administrative "Auvergne-Rhône-Alpes".

Auvergne
pas de légende
Information
Pays
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel

ComprendreModifier

RégionsModifier

 
Départements d'Auvergne


AllerModifier

En avionModifier

L'arrivée en Auvergne se fait, à priori par l'aéroport international de Clermont-Ferrand, situé à Aulnat, ou par ceux de Vichy-Charmeil, d'Aurillac-Tronquières ou du Puy-en-Velay-Loudes.

Relations ferroviairesModifier

 
Carte du réseau TER Auvergne
 
Panorama Train Livradois-Forez

L'Auvergne est desservie par plusieurs liaisons ferroviaires. Clermont-Ferrand bénéficie de sept liaisons par jour, plus une sans arrêt, en direction de la gare de Paris-Bercy, assurées en train Intercités à réservation obligatoire (desserte de Moulins, Vichy et Riom). Au départ de Clermont-Ferrand, il est possible de rejoindre, en TER, les destinations suivantes :

Trois stations de ski sont desservies par le train : Le Lioran, La Bourboule et le Mont-Dore.

Relations routièresModifier

CirculerModifier

Les routes nationales et départementales sont de bonne qualité.

Dans le Puy-de-Dôme et l'Allier, le réseau de transport en autocar, géré par les conseils généraux, permet de rallier la plupart des localités de chacun des départements. En Haute-Loire et dans le Cantal, le transport par car, délégué à des compagnies privées, concerne essentiellement les trajets scolaires.

De Clermont-Ferrand, on peut emprunter le TER pour Moulins, Montluçon, le Puy-en-Velay, Aurillac, Thiers, le Mont-Dore, Issoire et Brioude. Toutes les destinations indiquées sont des terminus, mais ces trains desservent aussi Gannat ou Vichy.

Des trains touristiques existent : « Gentiane Express », « Gorges de l'Allier » et « Découverte du Livradois-Forez ».


VillesModifier

AllierModifier

  • 1 Moulins (préfecture)       – Ville d'art et d'histoire, cathédrale, beffroi du Jacquemard, maison Mantin, chapelle de la Visitation, Espace nature du val d'Allier, musées et Centre National du Costume de Scène.
  • 2 Montluçon (sous-préfecture)       – Ville d'art et d'histoire, cité médiévale, château, église, musée des musiques populaires (Mupop).
  • 3 Vichy (sous-préfecture)       – Ville d'eaux, thermes, opéra, observatoire des poissons migrateurs, musées , parcs, plage.
  • 4 Saint-Pourçain-sur-Sioule       – Église, musée de la Vigne et du Terroir.
  • 5 Gannat     – Paléopolis (la colline aux dinosaures), musée.
  • 6 Saint-Pourçain-sur-Besbre     – Château de Thoury et « Le Pal » qui est devenu le moteur touristique de la région, avec 25 attractions ainsi qu'un parc animalier.
  • 7 Charroux     –   Seul village de l'Allier labellisé « Les Plus Beaux Villages de France ». Station verte.

CantalModifier

  • 8 Aurillac (préfecture)       – Muséum des volcans, vieille ville, musée d'Art et d'Archéologie.
  • 9 Tournemire     –   Un des deux « plus beaux villages de France » du Cantal, château d'Anjony, station verte.
  • 10 Salers     –   Place Tyssandier-d'Escous, maison du Baillage, maison du Commandeur, esplanade de Barrouze, église, burons aux environs, station verte.
  • 11 Mauriac (sous-préfecture)       – Basilique.
  • 12 Cheylade     – Superbe église
  • 13 Riom-ès-Montagnes       – Espace Avèze, départ du train touristique « Gentiane Express »
  • 14 Murat     – Maison de la Faune, mémorial des Déportés de Murat, vieille ville.
  • 15 Saint-Flour       – Cathédrale, musées, vieille ville.
  • 16 Chaudes-Aigues     – Station thermale, musée didactique « Géothermia ». Une des sources les plus chaudes d'Europe, la source du Par, jaillit à 82 °C.

Haute-LoireModifier

  • 17 Le Puy-en-Velay (préfecture)       – Ville d'art et d'histoire : musée Crozatier, place du Piot, cathédrale et cloître, hôtel-Dieu, rocher Corneille, rocher et chapelle Saint-Michel d'Aiguilhe, ruines de la forteresse de Polignac, et ville départ de l'itinéraire vers Saint-Jacques de Compostelle.
  • 18 Frugières-le-Pin     – Musée de la Résistance.
  • 19 Lavoûte-Chilhac     – Maison des Oiseaux du Haut-Allier, beau village, église, prieuré, lieu-dit Le Bois
  • 20 Langeac       – Départ du train touristique des gorges de l'Allier, collégiale, parc de loisirs, parcours Aventure en forêt, maison du Jacquemart
  • 21 Pradelles       –   Cheval-Land, musée vivant du Cheval de trait, chapelle, vélorail, station verte.
  • 22 Saugues       – Musée fantastique de la Bête du Gévaudan, tour des Anglais, collégiale, chapelle, route de la Bête du Gévaudan, château d'Esplantas à 6 km.

Puy-de-DômeModifier

  • 23 Clermont-Ferrand (chef-lieu du département et ancien chef-lieu de région)       – Ville d'art et d'histoire, cathédrale, hôtel de ville, basilique, musées, parcs, place de Jaude, fontaine d'Amboise, hôtels particuliers du Vieux Montferrand, plateau de Chanturgue.
  • 24 Le Mont-Dore       – Station de montagne et thermale. À 1 050 mètres d'altitude, au cœur de la vallée de la Haute Dordogne et au pied du Sancy, le Mont-Dore est certainement la plus montagnarde des stations thermales d'Auvergne. Les crêtes escarpées du volcan surprennent toujours les visiteurs, et lui confèrent une excellente qualité de vie, un air pur loin de toute pollution, dans une nature préservée. Ce naturel montagnard, marqué par son histoire thermale donnera du caractère à votre séjour. Espace de loisirs, le Sancy sait s'adapter aux sportifs, aux amoureux de la nature et aux curieux de découverte. Les amoureux de l'eau seront comblés, dans le Sancy, l'eau est partout sous toutes ses formes. Les infrastructures de loisirs et les sites touristiques y sont importants. En toutes saisons, Le Mont-Dore saura vous offrir des activités pour vous satisfaire.
  • 25 Montpeyroux       –   Petit village fortifié, station verte, siège sur une butte rocheuse à 482 m d'altitude, d'où l'origine de son nom Mons Petrosus qui signifie Mont-Pierreux. Situé sur l'ancienne voie Regordane, reliant Auvergne et Languedoc, la cité et ses rues tortueuses affichent un petit air méridional, et contrôle, du haut de son donjon, la vallée de l'Allier.
  • 26 La Sauvetat     (Située à 20 km au sud de Clermont-Ferrand, au pied du Puy de Corent dans la plaine qui longe l'Allier.) – Cette cité présente un ensemble architectural assez singulier dénommé en Auvergne « Quartier des Forts ». Ce village présente la double particularité d'avoir pour origine une commanderie de l'Ordre de St Jean de Jérusalem ( aujourd'hui Ordre de Malte ) et d'être l'un des derniers bastions de l'évolution architecturale rurale du XIIe au XIXe siècle dans la Limagne du Sud.

Autres destinationsModifier

  • 1 Massif du Sancy     (à 40 km au Sud de Clermont-Ferrand) – Le Massif du Sancy concerne tout le territoire autour du Puy de Sancy (1 886 m), point culminant du Massif central et plus haut volcan de l'Hexagone. Le Massif du Sancy par ses paysages, ses activités et sa capacité d'hébergement est la région touristique majeure de l'Auvergne avec les stations de sports d'hiver de SuperBesse, du Mont-Dore et de Chastreix-Sancy et les stations touristiques de La Bourboule, de Saint-Nectaire, de Murol, de Chambon-sur-lac, de Murat-le-Quaire, d'Egliseneuve d'Entraigues, de Picherande, de Saint-Diéry et de la vallée de Chaudefour.
  • 2 Gorges de l'Allier     – La rivière Allier prend sa source en Lozère. 40 km plus loin, elle s'engage dans des gorges sauvages qu'aucune route ne longe, entre Langogne (Lozère) et Langeac (Haute-Loire). Ces gorges sont un terrain de jeu pour les amateurs de sports d'eaux-vives (canoë, kayak, raft, nage en eaux-vives). Pour les découvrir dans leur intégralité (67 km) un seul moyen : prendre le train qui circule au plus près de la rivière, sur la ligne des Cévennes. Le train touristique des Gorges de l'Allier propose des voyages commentés 4 à 6 mois de l'année, à la belle saison. Les gorges de l'Allier sont le berceau du saumon atlantique souche Allier. Il y est l'objet de toutes les attentions, avec la présence du Conservatoire National du Saumon Sauvage à Chanteuges qui s'inscrit dans un plan de sauvegarde ambitieux. Cet établissement à la pointe de la technologie est ouvert à la visite en été.
  • 3 Château d'Alleuze     (Dans le Cantal)
  • 4 Forêt de Tronçais     (Dans le département de l'Allier) – La chênaie la plus vaste de France avec ses 10 600 ha.
  • 5 Parc naturel régional Livradois-Forez       (Dans le département du Puy-de-Dôme et de la Haute-Loire)
  • Les gorges de Chouvigny dans ce même département.
  • Les gorges de la Sioule, Les gorges d'Avèze, Le méandre de Queuille, le Viaduc des Fades dans les Combrailles du Puy-de-Dôme.
  • Les gorges de Courgoul, La vallée des Saints, La vallée des Rentières et les nombreux lacs: Pavin, de la Landie, de l'Esclauze, Chauvet, de Moncineyre, de Bourdouze, dans le Cézallier du Puy-de-Dôme.
  • 6 Viaduc de Garabit     (Dans le Cantal)
  • Les gorges de la Loire et Les gorges de l'Alagnon en Haute-Loire.
  • Les gorges d'Enval, les gorges de la Monne, les gorges d'Avèze, les gorges et le site de Montfermy dans le Puy-de-Dôme.
  • L'Artense cantalien et Les Monts du Cantal avec la vallée et les gorges de la Jordanne, le Pas de Peyrol, le Puy Mary, la vallée de Cheylade, le Plomb du Cantal, le Puy Griou, l'Aubrac et la Margeride cantaliens.
  • Le Cézallier cantalien avec Allanche, le Vélorail du Cézallier et Massiac.
  • Le massif du Meygal dans la Haute-Loire.
  • La route des Crêtes, au départ d'Aurillac.
  • Le lac de Val et le château de Val à Lanobre.
  • Le lac de Saint-Etienne-Cantalès et ses plages, dans le Cantal.
  • Le lac du Bouchet dans la Haute-Loire.
  • Le lac ou Gour de Tazenat, le lac de Guéry, le lac Servière, les Roches Tuilière et Sanadoire dans le Puy-de-Dôme.
  • La Châtaigneraie cantalienne.
  • La vallée du Lot cantalienne avec Vieillevie et Montsalvy.
  • La montagne thiernoise.
  • Montagne bourbonnaise     – Ski de fond du Montoncel, ski alpin et de fond à La Loge-des-Gardes, ski de fond au plateau de la Verrerie, musée des Miniatures et du Monde du cirque à Sennepin près du Mayet-de-Montagne, église Notre-Dame à Châtel-Montagne, musée de l'école à Châtelus.

MangerModifier

ApprendreModifier

SécuritéModifier

MontagneModifier

Avant toute randonnée en montagne, renseignez-vous de la météo, dans les offices de tourisme de votre lieu de villégiature, en altitude la météo et les températures changent vite, ne surestimez pas vos forces, munissez-vous de votre portable, de vêtements chauds, de suffisamment d'eau et de nourriture.

RouteModifier

En hiver munissez-vous de chaines, d'une bonne paire de gants pour les installer et d'une lampe, mieux vaut prévoir sur les routes d'Auvergne.

SantéModifier

RespecterModifier

L'Auvergnat est timide et réservé, et ne lie pas d'amitié comme on achète le pain à la première boulangerie du coin (Mais si, par bonheur, vous liiez d'amitié avec un Auvergnat, vous constaterez qu'elle sera solide et durera longtemps). Respectez ce petit point de détail, soyez poli et tout ira bien... Ni esbroufe, ni arnaque chez les professionnels du tourisme culturel, vert et blanc.

Aux environsModifier


 
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Auvergne-Rhône-Alpes
Destinations situées dans la région