ville du Japon, capitale de la préfecture d'Aichi
Eurasie > Asie > Asie de l'Est > Japon > Honshū > Chūbu > Aichi > Nagoya

Nagoya est la capitale et la plus grande ville de la préfecture d'Aichi sur l'île de Honshū au Japon.

Nagoya
​((ja) 名古屋)
Japan Nagoya.png
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

ComprendreModifier

Nagoya est la quatrième ville du Japon, après Tōkyō, Yokohama et Ōsaka, avec environ deux millions d'habitants. C'est la capitale de la préfecture d'Aichi, une des régions les plus dynamiques économiquement du Japon, et elle est le siège de nombreuses sociétés internationales telles que Toyota, Honda et Mitsubishi Motors. Bref, elle est au Japon ce que Détroit est aux États-Unis. La ville est située dans la région du Tōkai qui regroupe les agglomérations de Kyōto, Kōbe et Ōsaka (toutes trois à moins d'une demi-heure de train Shinkansen). Elle a été complètement rasée pendant la Seconde Guerre mondiale, ce qui explique pourquoi elle n'a que peu d'attraits touristiques en elle-même. Elle constitue par contre une excellente base de départ pour des excursions vers ces autres villes, mais aussi vers la péninsule d'Ise, le long de la rivière Kiso, ou dans les Alpes japonaises (Gifu, Shirokawa, Matsumoto). Si vous décidez tout de même de rester, il y a beaucoup d'attractions liées à l'automobile, un château restauré et une vie nocturne étonnement vivante.

HistoireModifier

 
Château de Nagoya
 
Palais Honmaru

Désormais une métropole moderne, Nagoya tire son nom d'un ancien manoir appelé Nagono qui a été construit dans la région au XIIe siècle. Le manoir a prospéré pendant deux cents ans, et les gens ont commencé à se référer à la région par le nom du manoir. Au fil du temps, la prononciation des caractères chinois dans le nom "Nagono" s'est transformée en "Nagoya", par lequel la ville est maintenant connu.

Trois grandes figures locales ont contribué plus tard à donner à Nagoya une place importante sur ​​la carte du Japon. Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu ont chacun acclamé Nagoya, et ont partagé l'objectif ambitieux d'unification du Japon sous un même gouvernement. Tokugawa y réussit finalement en 1603 après avoir remporté la bataille de Sekigahara, et établit le shogunat Tokugawa qui allait dominer le Japon pour les 250 prochaines années.

Peu de temps après l'unification du pays, Tokugawa Ieyasu ordonna la construction du château de Nagoya pour son fils. Puis il ordonna aux gens de Kiyosu à proximité (à la périphérie de Nagoya) de se déplacer dans la zone autour du château, et une bourgade vit bientôt le jour. Le coton, la céramique et le bois furent les principales industries pérennisant la bourgade, alors qu'elle devenait une petite ville.

Après l'ouverture du Japon au monde pendant l'ère Meiji, Nagoya s'industrialisa rapidement et établit des liens de transport avec le reste du Japon qui lui permettront d'exporter facilement ses produits. Pendant la Première Guerre Mondiale, Nagoya devint connue pour ses fonderies ainsi que ses machines et ses exportations d'industrie lourde, qui continueront de croître au cours des années 1930.

Les années 1920 ont marqué les débuts de l'industrie automobile à Nagoya, qui garde son importance à ce jour. Au cœur de l'industrie se trouve la Toyota Motor Corporation. À partir de ses humbles débuts en tant que société de fabrication de métiers à tisser, Toyota est entrée dans le domaine de l'automobile dans les années 1930. Elle fait désormais office de plus grand constructeur automobile du monde, et continue de dominer l'économie locale, en compagnie des géants de l'automobile Honda et Mitsubishi.

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, une grande partie de l'infrastructure de fabrication de Nagoya se tourna vers la production de marchandises militaires, ce qui en fit une cible de choix pour les bombardements. Près de 25% de la ville fut détruite pendant la guerre, avec presque la moitié de la population fuyant à la campagne pour éviter les attaques.

La fin de la guerre marqua un nouveau départ pour Nagoya. De larges rues et boulevards favorables à la circulation automobile furent tracés par les bulldozers dans les décombres de la guerre, faisant de la ville ce qu'elle est aujourd'hui.

Nagoya se classe désormais comme l'un des moteurs économiques de la nation, et abrite les sièges sociaux de Toyota Motor Corporation, Brother Industries, Daido Steel, Makita, Denso Corporation, INAX, Suzuki Motor, Honda Motor, Noritake, NGK Insulators, Olympus Optical, Yamaha et bien d'autres. Contrairement à d'autres régions du Japon, qui ont emprunté lourdement pour des projets de travaux publics élaborés et coûteux lors de la bulle des années 1980, Ketchi (pas cher) Nagoya s'en est tenue à une philosophie de dépenses à court terme, et n'a pas autant été affectée par la récession post-bulle que d'autres grands centres.

L'économie en plein essor a également apporté beaucoup d'étrangers dans la région, et la région abrite aujourd'hui une communauté prospère d'immigrants brésiliens de descendance japonaise, qui aident à faire tourner les roues de l'économie locale. Avec sa forte croissance économique et sa démographique croissante, Nagoya est une ville à surveiller dans les années à venir.

Information touristiqueModifier

Nagoya Convention and Visitors Bureau   Nagoya Chamber of Commerce & Industry Bldg. 11F, 2-10-19 Sakae, Naka-ku,   +81 52-202-1143 (Dép. tourist.) – Gère trois centres d'information touristique à travers la ville:

  • Information touristique de la gare de Nagoya   1-1-4 Meieki, Nakamura-ku (Hall central de la gare JR de Nagoya (du côté de Sakura-dori)),   +81 52-541-4301, fax : +81 52-571-1669   tous les jours h - 19 h. fermé 29 déc-1er jan.
  • Information touristique de Kanayama   LOOP Kanayama RdC 1-17-18 Kanayama, Naka-ku (Sortie nord de la gare de Kanayama.),   +81 52-323-0161, fax : +81 52-323-0162   tous les jours h - 20 h. fermé 29 déc-1er jan.
  • Information touristique de Sakae   Oasis 21 B1F, 1-11-1, Higashisakura, Higashi-ku (En métro, descendez à la gare de Sakae et prenez la sortie 4A. Situé au hall souterrain de shopping du Oasis 21.),   +81 52-963-5252, fax : +81-52-963-5262   tous les jours 10 h - 20 h..

ClimatModifier

Le climat de Nagoya varie considérablement tout au long de l'année, avec des températures moyennes allant d'un minimum de 4 °C (39,2 °F) en janvier pour un maximum de 27 °C (80,6 °F) en août. La ville est connue pour ses étés très chauds et humides, comme beaucoup de villes au Japon, avec des températures élevées dépassant régulièrement 30 °C (86 °F) en août, donc ceux qui ont une aversion de la chaleur feraient mieux visiter lorsque les températures sont plus clémentes au printemps ou en automne.

OrientationModifier

Bien que divisée en 16 quartiers différents ou ku (区), les points principaux de cette agglomération tentaculaire sont la gare de Nagoya (名古屋駅) au nord, Sakae (栄) à l'est et Kanayama (金山) au sud.

AllerModifier

En avionModifier

Vous n'arrivez pas par l'aéroport Centrair?

Si vous arrivez au Japon par l'aéroport international du Kansai d'Osaka, vous pouvez rejoindre Nagoya en h minimum en prenant le train limited express « Haruka » jusqu'à la gare de Shin-Osaka, puis le Shinkansen Tokaido.

  • Un petit nombre de vols quotidiens relient l'aéroport international de Narita près de Tokyo à l'aéroport Centrair, utile pour les voyageurs internationaux. Sinon, il faudra au moins h de trajet pour rejoindre Nagoya en prenant le train limited express Narita Express jusqu'à la gare Shinagawa de Tokyo, puis le Shinkansen Tokaido.


  • 1 Aéroport international du Chūbu (IATA : NGO, 中部国際空港, chūbu kokusai kūkō, Centrair)       (juste au sud de Nagoya) – C'est la 3eme plus grande porte d'entrée internationale du Japon. Construit sur une île artificielle à 30 min au sud en 2005 pour l'exposition universelle d'Aichi, il a repris le code « NGO » de l'aéroport de Komaki (voir ci-dessous) et fonctionne 24 h sur 24. Les installations comprennent deux hôtels, des restaurants, un centre commercial et un « onsen » avec vue sur les pistes d'atterrissage. Cet aéroport dessert de nombreuses villes du Japon et du monde entier.

La meilleure façon de faire la liaison entre l'aéroport Centrair et le centre de Nagoya est la ligne Meitetsu Airport Line. Les trains les plus rapides sont les trains « μSKY » qui partent toutes les 30 min pour Nagoya (28 min, 1 230 JPY). Les trains limited express plus lents (37 min) ont une première classe (sur réservation) et une classe ordinaire (sans réservation, 870 JPY). Le JR pass ne les couvrent pas, mais vous pouvez échanger votre coupon de JR Pass à l'aéroport ou à la gare de Nagoya.

Des bus circulent toutes les heures de l'aéroport Centrair jusqu'à la gare routière de Meitetsu (h 20, 1 200 JPY). Les bus s'arrête également à quelques hôtels importants dont le Nagoya Tokyu, le Nagoya Kanko le le Hilton Nagoya.

Pour les groupes importants, Tsubame Airport Limousine offre un service de minibus privés entre Nagoya et l'aéroport Centrair. Ils peuvent accueillir entre six et neuf passagers pour un tarif dépendant de la destination. Par exemple, les trajets pour Nakamura-ku, où se trouve la gare de Nagoya, coûtent 12 000 JPY.

Le taxi est un peu plus cher. Ce sera extrêmement cher si vous le hélez par vous même. En règle générale, un trajet pour la gare de Nagoya coûtera environ 15 000 JPY-16 000 JPY.

Comptez 40 min par la route.

  • 2 Aéroport de Nagoya (IATA : NKM, 名古屋飛行場, nagoya hikōjō, aéroport de Komaki)       (au nord de la ville) – Si les autres compagnies se sont déplacées à l'aéroport du Chūbu, les vols régionaux de Fuji Dream Airline utilisent encore cet ancien aéroport. Il accueille des vols domestiques pour Aomori, Iwate, Yamagata, Niigata, Izumo, Kōchi, Kitakyūshū, Fukuoka et Kumamoto. La plupart des vols sont en partage de code avec Japan Airlines. Des navettes relient la gare de Nagoya en 30 min pour 700 JPY.

En trainModifier

 
La gare de Nagoya
  • 3 Gare de Nagoya (名古屋駅, nagoya-eki)     – Consignes à bagages automatiques.

La ville de Nagoya est dotée d'une gare de Shinkansen sur la ligne Tōkaidō Shinkansen entre Tokyo, Kyoto et Osaka. À l'ouest se trouve Gifu et Kyoto, et à l'est Gifu, Hamamatsu et Shizuoka.

La desserte la plus rapide du Shinkansen Tokaido est le Nozomi, reliant à Tokyo en h 40 (11 090 JPY), Kyoto en 35 min (5 800 JPY) et Shin-Osaka en 50 min (6 560 JPY).

Les détenteurs d'un JR Pass ne peuvent pass emprunter le Nozomi, mais peuvent utiliser les services Hikari un peu plus lents s'arrêtant à Nagoya deux fois par heure. Les services Kodama omnibus relient à Tokyo deux fois par heure.

Les trains Nozomi devant de l'ouest viennent d'Okayama (01 min 40 s, 11 290 JPY), d'Hiroshima (02 min 20 s, 14 230 JPY) et de la gare de Hakata à Fukuoka (03 min 20 s, 18 540 JPY). Si vous empruntez les services plus lents « Hikari » ou « Sakura », vous devrez changer de train au moins une fois, à Okayama, Shin-Kobe ou Shin-Osaka. Notez que s'il y a trois trains directs « Hikari » qui partent de Nagoya le matin pour Hiroshima et Fukuoka, il n'y a pas de tels trajets directs « Hikari » dans l'autre sens.

Si vous voulez économiser au détriment de la vitesse, vous pouvez profiter du Puratto (Platt) Kodama Ticket qui offre une réduction pour les services Kodama si vous achetez au moins un jour à l'avance. Vous obtenez une place réservée et un coupon pour une boisson gratuite (bière comprise) qui peut être échangé à un comptoir « Kiosk » à l'intérieur de la gare. Avec ce billet, un voyage à Nagoya coûte 8 300 JPY depuis Tokyo (h, 2 trains par heure), 4 300 JPY depuis Kyoto (h, 1 train par heure) et 4 400 JPY depuis Shin-Osaka (h 15). Quelques trains Kodama en début de matinée ne peuvent pas être empruntés avec ce billet.

On peut acheter des billets à prix réduit à l'avance par le biais de l' application SmartEX App de la JR, disponible en anglais en dans d'autres langues (cherchez les tarifs Hayatoku).

Nagoya est le terminus du train limited express Wide View Shinano de la ligne JR Chuo partant chaque heure pour la station de montagne de Nagano (h), via Matsumoto (h). Le train limited express Wide View Hida de la ligne JR Takayama relie Nagoya à Takayama (h 30), certains continuant vers Toyama (h).

Les trains locaux (que l'on peut emprunter avec le Seishun 18 Ticket) prennent environ h (6 260 JPY), h 15 depuis Kyoto (2 590 JPY) et h 45 depuis Osaka (3 350 JPY).

Nagoya est également desservie par les compagnies privée Meitetsu (名鉄) et Kintetsu (近鉄).

Si vous venez à Nagoya en provenance d'Osaka, le service limited express Urban Liner (アーバンライナー) est une alternative moins chère au Shinkansen et non couverte par le JR Pass. Il part de la gare d'Osaka-Namba (départ à 0 et à 30 de l'heure, trajet en h 15, 4 260 JPY). En comparaison, le Shinkansen prend moins d'une heure pour 6 560 JPY).

En voitureModifier

En busModifier

Comme Nagoya est une grande ville, il existe de nombreux bus de jour et de nuit reliant Nagoya à d'autres villes du Japon, ce qui peut être une alternative moins chère au shinkansen ou aux trains locaux. Parmi les principaux opérateurs se trouvent Meitetsu Bus et JR Tokai Bus basés à Nagoya, et Willer Express. En plus des grandes villes comme Tokyo, Kyoto, Osaka et Kobe, des autocars relient à des endroits comme le Mont Fuji, Kanazawa, Takaoka, Toyama, Takayama, Matsumoto, Nagano, Niigata, Sendai, Fukushima, Hiroshima, Okayama, Shikoku et Kyushu.

La plupart des bus prendront et laisseront les passagers aux abords de la gare de Nagoya, soit près de la sortie Shinkansen de la gare, soit au Meitetsu Bus Center tout proche. Willer Express fait exception: il dessert soit Sasashima Live au sud de la gare de Nagoya, soit Noritake 1-chome à l'ouest de la gare de Nagoya.

Les bus entre Tokyo et Nagoya sont très fréquents. Les trajets directs durent de 5 à h , mais certains peuvent durer jusqu'à h selon l'itinéraire et les arrêts. Compter 3 500 JPY-5 000 JPY de jour et 4 000 JPY-6 500 JPY de nuit. Des tarifs réduits sont parfois offerts en fonction de la date d'achat. De nombreux bus desservent également la région du_Kansai : ceux de l'autoroute Meishin partent plusieurs fois par heure pour se rendre à Kyoto (h 30, 2 550 JPY), Osaka (h, 3 000 JPY) et Kobe (h 15, 3 400 JPY). Quelques uns se rendent aussi à Nara (h 30, 2 550 JPY). Rabais disponibles sur les réservations aller-retour.

Les trajets en bus Willer Express peuvent être réservés en ligne en anglais, et le « Japan Bus Pass » de Willer est valable sur toutes leurs lignes, à quelques exceptions près. Notez que Willer vend également des billets pour Meitetsu Bus et d'autres compagnies sur leur site web, mais ces trajets ne sont pas valables avec le Japan Bus Pass de Willer. Les bus Willer et Meitetsu partent tous les deux de la gare routière de Shinjuku (Busta Shinjuku), au dessus des rail JR de la gare de Shinjuku, qui est desservie par de nombreux opérateurs d'autocars japonais.

Les réservations de JR Bus peuvent être faites en anglais sur leur site web Kousoku Bus Net. Vous pouvez également réserver dans les gares aux guichets « Midori-no-Madoguchi » où l'ont peut réserver des places dans les trains. Les bus partent de la gare de Tokyo, sortie Yaesu (八重洲口) et de Busta Shinjuku.

En bateauModifier

  • Taiheiyo Ferry (太平洋フェリー)      ,   +81 52-398-1023 – Propose des ferrys de nuit vers Sendai (21 h 40) et Tomakomai dans le sud d'Hokkaido (40 h) sur le SS Ishikari and SS Kitakami depuis le terminal de ferry de Nagoya (ja). Le terminal de ferry se trouve à sud de la gare de Noseki (野跡駅) sur la ligne JR Aonami (あおなみ線 aonami-sen). Descendez à cette gare et prenez un bus communal pour l'arrêt « Ferī futō« (フェリーふ頭) après 7-10 min. Des navettes sont également disponibles depuis la gare routière Meitetsu (名鉄バスセンター, meitetsu basusentā). Les bus partent de l'arrêt 4F, plate-forme 2 à 17 h 20 et arrivent au terminal de ferry vers 17 h 55. Pour plus de détails, consultez le site web.

CirculerModifier

Nagoya est un grand centre de l'industrie automobile, et cela se voit. Le réseau routier est étendu et même les endroits du centre-ville sont facilement accessibles en voiture. Sur le plan négatif, les trains et les métros sont moins pratiques qu'à Tokyo ou dans le Kansai, et plus chers. Pour ceux qui voyagent avec un JR Rail Pass, notez qu'il n'y a qu'un nombre réduit de gares ferroviaires au sein de la ville, et vous vous retrouverez probablement à beaucoup utiliser le bus ou le métro, ce qui n'est pas couvert par le passe.

En métroModifier

 
Plan du métro

Le métro de Nagoya, très performant, dispose de 5 lignes principales:

  • La ligne Sakuradōri (桜通線), en rouge, fait une boucle au sud-ouest de la gare Shinkansen de Nagoya, passant par celle-ci, Marunouchi et Sakuradōri.
  • La ligne Meijō (名城線), en violet, fait une boucle du côté est de la ville, desservant Sakae, Kanayama et le Château de Nagoya. La ligne Meikō (名港線), en violet en blanc, se sépare d'elle à Kanayama et va au port de Nagoya.
  • La ligne Higashiyama(東山線), en jaune, dessert Nagoya, Fushimi, Sakae, et Fujigaoka.
  • La ligne Tsurumai (鶴舞線), en bleu, dessert Fushimi (en centre-ville) et Ōsu Kannon, puis va au sud jusqu'à Akaike (accès à la ville de Toyota).

Des métros circulent toutes les quelques minutes à partir d'environ h 30 jusqu'à environ h 30. Les tarifs vont de 200 JPY à 320 JPY. Un passe d'une journée peut être acheté pour 600 JPY (bus), 740 JPY (métro), et 850 JPY (bus et métro).

Les samedis, dimanches et jours fériés, vous pouvez également profiter du ticket Donichi-Eco-Kippu (ドニチエコきっぷ) permettant pour 600 JPY des trajets illimités pour la journée. Notez qu'il n'est souvent pas disponible aux distributeurs automatiques du métro et vous aurez peut-être à l'acheter à un employé de la station près des portillons d'accès.

Les passes à la journée permettent également d'avoir des entrées à prix réduit dans diverses attractions de Nagoya, y compris le château de Nagoya et le Musée Toyota.

Le Wi-fi est disponible dans la plupart des stations de métro. Plus d'informations sur les transports en commun à Nagoya peuvent être trouvées sur le site officiel du Bureau des transports de Nagoya.

En busModifier

La ville dispose de réseaux de bus performants, et assez faciles à comprendre. Se renseigner a son hôtel ou se rendre a la gare de bus centrale sous le complexe Oasis 21, dans le quartier de Sakae.

En taxiModifier

Les taxis sont une option viable dans cette ville de la voiture, d'autant plus que le tarif minimal est seulement de 480 JPY (par rapport aux 710 JPY de Tokyo ou Yokohama). Le hic, c'est que le prix de base ne vous transportera que sur 1,3 km contre 2 km dans la plupart des autres régions du Japon. Mais pour les courtes distances en ville, un taxi est non seulement beaucoup plus pratique que de descendre aux stations de métro peu attrayantes et sombres, mais à partir de 2 personnes c'est aussi peu cher que le métro.

VoirModifier

 
Atsuta Jingū
 
Jardin Tokugawa
 
Jardin Noritake et son ancienne usine
 
Musée commémoratif de l'industrie et de la technologie de Toyota
 
Aquarium du port de Nagoya
 
Musée ferroviaire (リニア・鉄道館 Linia Tetsudōkan)
 
Ōsu Kannon
  • 1 Gare de Nagoya (名古屋駅, nagoya-eki)     – La gare JR principale de Nagoya a été rénovée au début des années 2000. C'est le bâtiment le plus haut de la ville, avec ses deux tours hautes de 250 mètres la surplombant. L'une de ces tours est occupée par l’hôtel Mariott, l'autre est un immeuble de bureaux, qui dispose en outre d'un point de vue à son dernier étage. Accessible pour 1 500 JPY, il vous offrira une vue magnifique sur la ville, le château, et au delà, par beau temps, sur les contreforts des Alpes Japonaises.
    La gare comprend aussi un grand magasin sur une dizaine d'étages, le JR Takashimaya, le meilleur de la ville. Les étages 10 et 11 sont occupés par plusieurs dizaines de restaurants, et on peut gratuitement admirer la vue depuis le 11e étage.
 
Aquarium du port de Nagoya
 
Ōsu Kannon
  • 2 Aquarium du port de Nagoya (名古屋港水族館, Nagoya-kō-suizokukan)       (À courte distance à pied de la station de métro Nagoyakō (ligne Meikō)),   +81-52-654-7080   lun.- dim. : h 30 - 17 h, (jusqu'à 20 h 21 juillet-31 août). – (site en japonais) Grand aquarium avec un certain nombre de milieux marins différents.
  • 3 Musée commémoratif de l'industrie et de la technologie de Toyota (トヨタ産業技術記念館, Toyota-sangyō-gijutsu-kinenkan)       4-1-35 Noritake Shinmachi, Nishi-ku (à 03 min à pied depuis la gare Sakō, ligne Meitetsu Nagoya; à 10 min à pied de la sortie 2 de la station Kamejima, ligne de métro Higashiyama),   +81-52-551-6115   mar.- dim. : h 30 - 17 h (fin des admissions: 16 h 30; restaurant ouvert jusqu'à 21 h), fermé le lundi (ou mardi si le lundi est férié) et vacances du nouvel an.   adultes 500 JPY, collégiens/lycéens 300 JPY, écoliers 200 JPY. – Construit sur le site de l'une des usines de métiers à tisser d'origine, ce musée raconte l'histoire de la société, depuis ses débuts en tant que fabricant industriel de métiers à tisser à sa transformation en l'un des plus grands constructeurs automobiles du monde. Des machines à tisser et des voitures sont exposées dans de grandes salles, ainsi qu'un espace «Technoland» avec des expositions scientifiques interactives. Le musée comprend également une bibliothèque, une vidéothèque avec des cabines de consultation personnelles, un restaurant, un café et une boutique de cadeaux. Des affichages, des brochures et des audioguides sont disponibles en anglais et dans plusieurs autres langues. L'accès est adapté aux personnes à mobilité réduite. Une connexion Wi-Fi gratuite est disponible.
  • 4 Musée d'art de la ville de Nagoya (名古屋市美術館, Nagoya-shi-bijutsukan)       2-17-25 Sakae, Naka-ku (à 08 min à pied au sud de la station Fushimi (Higashiyama, ligne Tsurumai), sortie 5),   +81-52-212-0001   mar.- dim. : h 30 - 17 h (ven. : h 30 - 20 h) (dernière admission 30 min avant la fermeture). (fermé le mardi quand lundi est férié) et du 29 déc-3 jan.   Collections permanentes: adultes 300 JPY, lycéens et étudiants: 200 JPY, collégiens et écoliers: gratuit. – Une collection de 2000 œuvres, dont celles de Modigliani, Laurencin, et Utrillo, ainsi que celles d'artistes locaux, tels que Takanori Ogisu et Tamiji Kitagawa.
  • 5 Château de Nagoya (名古屋城 nagoya-jō)       (sur la ligne de métro Meijō-sen, à la station Shiyakusho, 05 min à pied depuis la sortie 7; à environ 10 min de la station Sakae, considérée comme le centre de la ville),   +81-52-231-1700   h - 16 h 30. Fermé 29 déc-1 jan.   Jardin et château: 500 JPY. – C'est un point marquant du paysage de Nagoya, en particulier à cause de ses deux carpes dorées (金の鯱 kin-no-shachi) sur son toit. Le château de Nagoya a été construit au début de la période Edo (1612) et son architecture est typique des châteaux de cette période du Japon, comme ceux d'Osaka ou de Himeji (même s'il est moins majestueux que ce dernier). Il fut occupé par Oda Nobunaga, un des chefs de guerre célèbres du Japon. Le château a été complètement détruit par un raid aérien américain en 1945, puis reconstruit (en béton) en 1959.
    Le château n'offre donc que peu d’intérêt d'un point de vue historique, si ce n'est son architecture, conforme au style d'origine. L’intérieur du château est désormais un musée, assez bien fait, rappelant l'histoire du château. Il y a parfois des visites guidées en anglais gratuites par des guides bénévoles japonais parlant anglais. Le dernier étage offre une vue saisissante sur la ville.
    On peut conseiller de visiter le château pendant la période de Hanami (cerisiers en fleurs) au début du printemps (fin mars / début avril). Les jardins du château offrent un bon exemple de jardins japonais, contrastant avec le caractère moderne de la ville.
  • 6 Sanctuaire Atsuta (熱田神宮, atsuta jingū)     (station Jingūmae) – Ce sanctuaire abrite l'épée sacrée Kusanagi no mitsurugi (草薙神剣), l'un des trois insignes impérials du Japon; malheureusement personne sauf l'empereur et quelques grands prêtres peuvent la voir. Il y a cependant quelques 4400 autres objets sur le site et le sanctuaire accueille quelques 70 festivals chaque année.
  • 7 Jardin Shirotori (白鳥庭園, shirotori teien)       (station Jingūnishi, relativement proche du sanctuaire Atsuta)   300 JPY, collégiens et plus jeunes: gratuit. – Dans ce jardin japonais, vous pouvez voir et nourrir les poissons koï (carpes ornementales) des grands étangs, jetez un œil à la maison de cérémonie du thé et aussi voir la belle cascade. Au printemps, la floraison des pruniers est magnifique et en automne vous pourrez profiter des illuminations nocturnes.
  • 8 Musée des beaux arts Nagoya/Boston (名古屋ボストン美術館, nagoya-bosuton-bijutsukan)       1-1-1 Kanayama-chō, Naka-ku (près de la gare de Kanayama),   +81-52-684-0786   mar.- ven. : 10 h - 19 h; sam., dim., vacances 10 h - 17 h, fermé lun..   Collection générale: étudiant 300 JPY, adultes 400 JPY; Expositions spéciales: 900 JPY/1 200 JPY. – Comme tout musée d'art de classe mondiale, le MFA de Boston, États-Unis, a beaucoup plus dans ses archives que l'on peut raisonnablement montrer. Cette institution sœur est une façon de tirer le meilleur parti de la vaste collection.
  • 9 Temple Nittai-ji (覚王山日泰寺, kakuōzan nittai-ji)       nittai-ji, 1-1 Hōhōchō, Chikusa-ku,   +81-52-751-2121 – Au sein des 165 000 mètres carrés de terrain du temple se trouve une pagode thaï de 15 m de style Gandhara, abritant des reliques du Bouddha qui ont été présentées au Japon par le roi de Thaïlande.
  • 10 Parc Shirakawa (白川公園, shirakawa-kōen)     (Au sud de la station de métro Fushimi.) – De beaux arbres, le musée de la science et de l'art moderne de Nagoya.
  • 11 Musée d'art Tokugawa (徳川美術館, tokugawa bijutsukan)       1017, Tokugawa-chō, Higashi-ku (À 10 min à pied de la sortie sud de la gare JR Ōzone (ligne JR Chūō), ou à 15 min à pied de la sortie 3 de la station de métro Ōzone (ligne Meijō)),   +81-52-935-6262   10 h - 17 h (dernière admission 16 h 30). – Expose des trésors de la famille Tokugawa. Situé à côté des beaux jardins japonais Tokugawa-en (prix d'entrée en supplément).
  • 12 Temple Kōshō-ji (興正寺)     (à 05 min à pied de la station de métro Yagoto, lignes Meijō et Tsurumai),   +81-52-832-2801 – Le temple Kōshō-ji a été établi au 17e siècle par la famille Tokugawa. Le temple héberge chaque année la «Fête des 1000 lanternes». Il y a autour de la zone du temple Kōshō-ji de nombreux restaurants et universités.
  • 13 Sanctuaire Shiroyama Hakusan (城山八幡宮, shiroyama hachiman-gū)     (à 05 min à pied en montée au nord de la station Motoyama, lignes Higashiyama et Meijō) – Autrefois château de Suemori, le sanctuaire d'aujourd'hui accueille des festivals qui comprennent de la danse et de la musique japonaise.
  • 14 Temple Tōgan-ji (桃巌寺)     (station Motoyama, lignes Higashiyama et Meijō lines) – Datant du 16e siècle, ce temple dispose d'une statue du Bouddha assis et a de nombreux liens avec la religion hindoue, en particulier un temple honorant la déesse Saraswati, qui est à l'honneur dans un festival Benzaiten les 7 et 8 de chaque mois de mai. Tōgan-ji contient également un énorme bloc de bois qui purgerait de ses péchés passés si on le touche d'une main.
  • 15 Musée de la science de la ville de Nagoya (名古屋市科学館, Nagoya-shi Kagakukan)       (station Fushimi, sortie 5)   mar.- dim. : h 30 - 17 h; fermé le 3e vendredi du mois et du 29 déc. au 3 jan..   400 JPY, 800 JPY avec le planétarium. – Situé au centre ville, ce musée abrite de nombreuses expositions interactives et un planétarium. Il s'adresse surtout aux enfants et il y a très peu d'informations en anglais, bien qu'ils proposent une application guide.
  • 16 Temple Arako Kannon (荒子観音)     Arako-cho, Nakagawa-ku (sud-est de la station de métro Takabata (ligne Higashiyama). Marcher vers le sud depuis le grand carrefour croisant Yagumo-dōri. Suivre les indications menant au temple, à quelques centaines de mètres en bas de la rue, côté sud.),   +81-52-361-1778 – Ce petit temple est le plus ancien bâtiment à Nagoya, la construction d'origine sur le site datant de l'époque de Heian (8e siècle). Malgré plusieurs incendies qui ont détruit les parties les plus anciennes du temple, la pagode Tahoto du site reste intacte après 472 ans.
  • 17 Temple Ōsu Kannon (大須観音)       21-47 Ōsu 2-chōme, Naka-ku (juste au sud des quartiers centraux de Fushimi et Sakae; au sud de la station de métro Ōsu Kannon (ligne Tsurumai) sortie 2, ou à pied depuis Sakae),   +81-52-231-6525 – Fondé à l'époque de Kamakura (1192-1333) dans la préfecture de Gifu, ce temple a été déplacé à son emplacement actuel par Tokugawa Ieyasu en 1612. C'est le plus vieux temple de la ville, et il offre une belle architecture, représentative des temples bouddhistes du Japon. Le temple principal actuel sur le site a été reconstruit en 1970. Découvrez la salle principale ou achetez un omamori (お守り, amulette porte-chance) dans la boutique de cadeaux. Le terrain devant le temple héberge un petit marché aux puces deux fois par mois. À proximité du temple se trouve un réseau dense de galeries marchandes couvertes, avec toutes sortes de commerce: high-tech, kimonos, antiquités du XVIIIe au XXe siècles, mais aussi des friperies. Essayez la glace au thé vert, vendue dans une échoppe au carrefour principal.

SakaeModifier

 
Sakae

Sakae constitue le centre de la ville de Nagoya. Il se distingue par une grande avenue, agréable, le long de laquelle se trouvent de nombreux commerces, grands magasins, restaurants et bars.

Plusieurs choses à faire a Sakae : escalader la tour de Nagoya; visiter le complexe d'Oasis 21, qui regroupe des commerces, des restaurants et la gare de bus, sous une architecture moderne et ambitieuse ; du shopping aussi, que ce soit dans les grands magasins traditionnels (Mitsukoshi, Matsuzakaya), dans les complexes Oasis 21 ou Nadya Park, ou dans les nombreux petits commerces qui sont présents dans le quartier ou même sous le quartier puisque la ville souterraine y est très développée.

Sakae est aussi le quartier le plus animé de nuit à Nagoya. Les boites de nuit sont très variables (attention, certaines sont interdites aux étrangers!), on peut conseiller surtout les restaurants de type Izakaya, très nombreux, que ce soit par le biais des chaînes nationales (Watami, Wara Wara, Tsuki no Shizuku) ou des petites échoppes plus typées.

 
Tour de Nagoya TV Tower vue depuis Oasis 21
  • 18 Tour de télévision de Nagoya (名古屋テレビ塔 Nagoya-terebi-tō)       Hisaya-ōdōri kōen, Naka-ku (métro: station Hisaya-ōdōri (lignes Meijō et Sakura-dōri)),   +81-52-971-8546, fax : +81-52-961-0561   tous les jours 10 h - 21 h.   adultes: 500 JPY, enfants 250 JPY. – Atteignant 180 m de haut et construite en 1954, la tour de télévision de Nagoya est la plus ancienne du Japon - antérieure même à la Tour de Tokyo. Prenez l'ascenseur vers le point d'observation à 100 m de hauteur pour une vue imprenable sur le parc Hisaya-ōdōri et Sakae. Sous la tour se trouve une petite terrasse avec des tables et un certain nombre de petits stands de nourriture.
  • 19 Parc Hisaya-ōdōri (久屋大通公園, hisaya-ōdōri kōen)     (stations de métro Sakae ou Hisaya-ōdōri.) – Ce parc, dans lequel se trouve la tour TV, s'étale sur 2 km de long et contient de beaux arbres et de belles fontaines. Le midi et le soir le week-end, des musiciens locaux officient dans et autour du parc pour les passants.
  • 20 Musée d'art de la préfecture d'Aichi (愛知県美術館 Aichi-ken-bijutsukan)     Aichi Arts Center, 10F, 1-13-2 Higashisakura, Higashi-ku (à 03 min à pied via le parc Oasis 21 de la station Sakae (lignes Higashiyama et Meijō) ou de la gare Sakaemachi (ligne Meitetsu Seto)),   +81-52-971-5511   mar-jeu, sam, dim:10 h - 18 h; ven:10 h - 20 h (dernière admission: 30 min avant la fermeture). Fermé lun (ou mardi si lundi est férié) et du 28 déc au 3 jan.   Collection permanente: 500 JPY; lycéens et étudiants: 300 JPY; collégiens et plus jeunes, visiteurs handicapés et accompagnateurs: gratuit. – La collection dispose d'art international et japonaise du 20e siècle, notamment des œuvres de Pablo Picasso, Henri Matisse, Gustav Klimt, Paul Klee, Joan Miro, Max Ernst, des expressionnistes allemands, des surréalistes, et des artistes américains d'après-guerre. La collection japonaise comporte des œuvres de Yuichi Takahashi, Ryuzaburo Umehara, Sotaro Yasui, Taikan Yokoyama et Shunso Hishida. Deux collections privées offertes au musée comprennent aussi des peintures de la période Edo et de l'artisanat traditionnel.

Au dehorsModifier

  • 21 Fujigaoka (藤が丘)   (à 12 km l'est de Sakae; en train à h 05 de l'aéroport (1 400 JPY); avec la ligne de métro Higashiyama (jaune), au terminus depuis la gare de Nagoya à 26 min ou de Sakae à 21 min) – Fujigaoka est connu pour ses cerisiers en fleurs (sakura) au printemps. Les rues en sont toutes joliment bordées. Il est proche du site de l'Exposition Universelle 2005 qui s'est tenue à Nagakute, à 15 min en train à sustentation magnétique « Linimo » de la gare de Fujigaoka. Ce petit coin pittoresque à la périphérie de la ville possède une pléthore de magasins, de boutiques, de pâtisseries et de cafés. Il s'y tient également un marché le 3e dimanche de chaque mois.
  • 22 Musée Toyota de l'automobile (トヨタ博物館 toyota hakubutsukan)       (ligne de métro Higashiyama jusqu'à Fujigaoka, puis ligne Linimo jusqu'à Geidei-dōri),   +81-56-163-5155   h 30 - 17 h, fermé lun et vacances.   1 000 JPY. – Une grande collection de voitures venant de nombreux pays et fabricants, allant jusqu'aux années 1980 environ. Environ un quart de la collection est consacrée aux voitures japonaises de l'après-guerre. Restaurant sur place.

FaireModifier

  • Bus touristique Me-Guru     mardi-dimanche, h 30 - 17 h 30, passage chaque heure en semaine ou toutes les 30 min le week-end; fermé le lundi et vacances de nouvel an.   passe à la journée: adultes 500, enfants 250 (peut être achetés dans le bus; comprend des réductions sur des attractions); billet simple: adultes: 200 JPY, enfants 100 JPY. Passes de transport à la journée également accepté.. – Empruntez ce bus blanc et or, desservant de nombreuses des attractions principales de la ville.
  • 1 Théatre nō de Nagoya (名古屋能楽堂, nagoya nō gakudō)     (station de métro Shiyakusho) – Assistez à une pièce de (théâtre tradition japonaise)
  • 2 Parc Meijō (名城公園, meijō-kōen)     (station de métro Meijō-Kōen, ligne Meijō.) – Aller faire un jogging (ou une balade) du côté du joli parc Meijō, l'un des plus grands espaces verts de Nagoya, et profitez de la vue magnifique sur le château de Nagoya. Des douches et des casiers sont disponibles.
 
Tour Sky Tower au parc Higashiyama
  • 3 Parc Higashiyama (東山公園 Higashiyama-kōen)     (station Higashiyama-kōen) – Comprend un zoo, un jardin d'hiver, un monorail, des montagnes russes, une tour d'observation «Sky Tower» et beaucoup d'espace ouvert.

ÉvénementsModifier

 
Tournoi de sumo de Nagoya
 
Nagoya matsuri
 
Tsutsui-chō/Dekimachi tennōsai
  • 4 Tournoi de sumo de Nagoya (大相撲名古屋場所 Oo-sumō-Nagoya-bashō)   Gymnase préfectoral d'Aichi, 1-1 Ninomaru, Naka-ku (À une courte distance à pied de la station Shiyakusho (ligne Meijō)),   +81-52-221-0737, fax : +81-52-221-0739   chaque année, 15 jours mi-juillet.   Billets généralement disponibles au comptoir, sauf le premier et dernier jour. À partir 3 200 JPY. Les places les moins chères sont très bien pour ceux voyant du sumo pour la première fois et pas bien pire que ceux à 4 700 JPY. – Regardez les grands garçons japonais s'affronter au sumo à Nagoya.
  • Festival d'été Ōsu (大須夏祭り, ōsu natsu-matsuri)   (À courte distance à pied de la station d'Ōsu Kannon (ligne Tsurumai) sortie) – Un festival de rue annuel se tenant dans les rues commerçantes autour du temple d'Ōsu Kannon. Avec des spectacles sur scène, des artistes de rue, des parades de samba brésilienne et de cosplay.
  • World Cosplay Summit (世界コスプレサミット Sekai-kosupure-samitto)       (Parade: Ōsu Kannon (ligne Tsurumai) sortie 1; World Cosplay Championship: Oasis 21, station Sakae sortie 4A.) – Un rêve d'otaku qui se réalise. Venez voir comme les fans d'animation japonaise venant du monde entier s'habillent comme leur personnage favori et défilent dans les rues de Nagoya. Le rassemblement atteint son sommet avec le World Cosplay Championship (世界コスプレチャンピオンシップ Sekai-kosupure-championshippu) qui oppose des équipes d'un certain nombre de pays montrant leurs costumes et faisant sur scène. Encouragez les participants de votre pays ou regardez tout simplement émerveillé par l'étrangeté de tout cela.
  • Festival nocturne d'été du château de Nagoya (名古屋城宵まつり Nagoya-jō-yoi-matsuri)   (château de Nagoya, station de métro Shiyakusho),   +81-52-231-1700, fax : +81-52-201-3646   500 JPY, 400 JPY pour ceux portant un yukata, gratuit pour les collégiens et plus jeunes. – Un festival d'été de style traditionnel, avec des lanternes, de nombreux styles de danses en cercle bon-odori (盆踊り) (pour honorer les ancêtres de la famille), des stands de festival, et un jardin à bière sous les illuminations du château de Nagoya.

SportModifier

  • 5 Base-ball au Nagoya Dome   (Nagoya Dome, Ōzone, au nord-est du centre ville. À 15 min à l'est de la gare JR d'Ōzone sortie sud, ou station de métro Nagoya-dome-mae-yada (ligne Meijō)) – Les Chūnichi Dragons (中日ドラゴンズ Chūnichi-doragonzu), vainqueurs en 2007 des Japan Series, jouent dans la Ligue centrale du base-ball professionnel du Japon. Allez voir un de leur matchs au Nagoya Dome (site en japonais)

TravaillerModifier

AcheterModifier

Zones commerçantesModifier

 
Arcade commerçante d'Ōsu
  • Arcade commençante d'Ōsu   (station de métro Ōsu Kannon, sortie 2. Allez tout droit sur un pâté de maison, tournez à gauche dans le terrain du temple et traverser sa zone de graviers) – Une série de galeries marchandes de style ancien bourrées de petites affaires, de boutiques à 100 JPY, d'artisanat traditionnel, d'ordinateurs d'occasion et une fantastique gamme de magasins de vêtements. Il y a un peu de tout. Ōsu est la zone commerçante et le temple Ōsu Kannon est juste à l'ouest. En fait, la zone commerciale s'étend du temple d'Ōsu Kannon à l'ouest jusqu'au temple Banshō-ji (万松寺) et la rue Ōtsu-dōri (大津通り) à l'est. À l'extérieur de la principale galerie marchande, il y a aussi un certain nombre de rues avec un large éventail de différentes boutiques spécialisées.
    • Akamon-dōri (赤門通り)  – Cette rue est connue pour les bannières rouges lumineuses accrochées le long de la rue, et accueille une variété de magasins de stéréo et d'électronique ainsi que des magasins de disques d'occasion. Le 28 de chaque mois, le temple Daikō-in (大光院) accueille un petit festival de temple (縁日 ennichi) sur Akamon-dōri, avec des stands traditionnels de nourriture et beaucoup d'encens brûlé.
    • Ōtsu-dōri (大津通り)  – Marque la limite est de la zone commerçante d'Ōsu. Sur le tronçon animé de Ōtsu-dōri au nord de la station de métro Kamimaezu vous trouverez le bâtiment 1 Ōsu 301   (大須301). Il est connu pour sa sculpture de petit dragon et le thème chinois, et contient un certain nombre de petits commerces. En continuant vers le nord sur Ōtsu-dōri, vous trouverez également le petit mais génial bâtiment Gatten-shōchi (合点承知), un mini-centre commercial, avec des accessoires de mode, des stands de nourriture et divers diseurs de bonne aventure.
  • 2 Sakae ()   – Ce quartier propose de bons grands magasins et restaurants, ainsi qu'une vie nocturne active. Promenez-vous sur la promenade sur le toit de la galerie marchande Oasis 21 et vous aurez une belle vue sur la tour de télévision.

ÉlectroniqueModifier

Les meilleurs chances pour les appareils photo et les appareils électroniques se trouvent chez Bic Camera, un magasin énorme de 5 étages en face de la gare de Nagoya (côté Taikō-dōri). Ōsu a également un certain nombre de grandes et de petites boutiques d'électronique, y compris Goodwill (ordinateurs et périphériques - les fans de culture otaku seront également ravis de visiter le maid café au sous-sol), DOS Para et d'autres. Malheureusement, certains des magasins d'électronique à Ōsu (comme Goodwill) ne se trouvent pas sur les principales rues commerçantes, et vous pourriez avoir à demander votre chemin pour les trouver. Il y a aussi deux grandes surfaces d'électronique Eiden à Fushimi et près de la gare JR Ōzone sur la ligne JR Chūō.

MangerModifier

 
Tenmusu
  • Le miso, une sauce à base de soja fermenté et de céréales, a la côte à Nagoya. Vous ne devriez pas quitter la ville sans avoir essayé le misokatsu (味噌カツ), une côtelette de porc frite avec une sauce au miso rouge riche dessus.
 
uirō
 
hitsumabushi
  • L'autre classique de Nagoya est le tempura de crevette, en particulier celui enveloppé dans du riz et des algues séchées et transformé en une version portable pratique connue sous le nom de tenmusu (天むす).
  • La ville est également connue pour l'uirō (外郎), une pâtisserie traditionnelle faite de farine de riz et de sucre; un peu plus ferme que la gélatine, mais pas aussi collante que le mochi. Beaucoup de saveurs différentes sont disponibles, y compris le haricot rouge (小豆 azuki) et le thé vert (抹茶, matcha).
  • Les kishimen (きしめん) sont des nouilles propres à Nagoya. Ce sont des nouilles plates et larges, souvent servies dans bouillon au miso ou à la sauce de soja. Disponible dans la plupart des sections restaurants des centres commerciaux ou à proximité des grandes gares.
  • Le hitsumabushi (ひつまぶし) est un plat d'anguilles. Il est servi avec du riz dans une petite boîte, et peut être consommé de trois façons. Tout d'abord, juste l'anguille et le riz; deuxièmement, avec des oignons verts et du nori, et la troisième avec thé ou du bouillon versé dessus.

Bon marchéModifier

  • Café de Metro (1F gare de Kanayama, sortie nord) – Sert des currys de base et des donburi (bol de riz avec garniture), y compris un misokatsu décent pour 480 JPY avec café/thé, ou 680 JPY avec une soupe miso et des tsukemono (accompagnements macérés).

Prix moyenModifier

  • Yamamotoya Sōhonke (山本屋総本家) 25-9 Meieki, B1F immeuble Horinouchi Bldg (sur Sakura-dōri pas très loin de la sortie 6 de la station de métro Nagoya) – L'établissement le plus ancien de Nagoya proposant des nikomi udon, composés d'épaisses et moelleuses nouilles udon faites main et servies dans un bouillon au miso brûlant. Assez cher (1200) pour un bol de base et assez difficile à manger; les clients se voient fournis des bavettes pour se protéger des éclaboussures, mais l'effort en vaut la peine.

LuxeModifier

Boire un verre / SortirModifier

Autour de la gare de Nagoya, il y a beaucoup d'endroits où boire pour pas cher. Sakae est le grand quartier de vie nocturne, dans un triangle formé par les stations Sakae, Yabachō et Ōsu Kannon. Sakae a également un grand quartier rouge, mais comme quasiment partout au Japon il n'y a pas vraiment de danger, alors ne craignez pas d'y vagabonder. Il existe d'innombrables izakayas autour de la gare de Kanayama, que ce soit des chaînes à bas prix et des lieux plus haut de gamme.

  • Nagoya Friends (http://nagoyafriendsparty.net/)   3 000 JPY. – Si les bars et les clubs ne sont pas votre truc, essayez les fêtes internationales bimensuelles de Nagoya Friends, toujours un mélange dynamique d'étrangers et de japonais. Le prix comprend de la nourriture et à boire à volonté.

Se logerModifier

Bon marchéModifier

  • Kyōya Ryokan (京屋旅館)   2-11-4 Habashita (Près de Meidō-chō, où les autoroutes nord-sud et est-ouest se croisent. L'orientation en anglais fournie par l'auberge ne ​​sont pas claires; prenez plutôt une carte au centre touristique, Kyōya y est indiqué. À environ 15 min à pied de la gare JR Nagoya),   +81 52-571-2588, fax : 052-571-2580   lits en dortoir à partir de 2 500 JPY. – Super auberge de style ryokan avec une super ambiance. Accès Internet, climatisation, casiers de sécurité. Dispose d'un beau jardin dans le fond et un bain style-onsen.
  • Capsule Inn Nagoya (カプセルイン名古屋) 7F Kanayama 4-1-20 (sur Ōtsu-dōri près de la gare de Kanayama. À gauche du McDonald's),   +81-52-331-3278   2 800 JPY pour une nuit en capsule; 800 JPY de plus pour le sauna/spa en bas (pas de salles de bain dans les niveaux capsule); 500 JPY supplémentaire pour les arrivés après minuit. – Affiche son âge, mais gardé propre et toujours un hôtel capsule parfaitement fonctionnel. Réservations acceptées et vous êtes libre d'aller et venir, à l'arrivée en espèces ou par carte de payement. Pour hommes uniquement.
  • Hostel Ann Backpacker Inn   2-4-2 Kanayama, Naka-ku (Situé au nord de la are de Kanayama (JR Chūō, Meitetsu, métro Meijō/Meikō). Prenez la sortie nord de la gare et tournez à droite. Traversez la rue Ōtsu, et tournez à gauche au McDonald. Continuez le long de la rue Ōtsu pendant 1-02 min. Prenez à droite à l'intersection Chūkyū-bunka-shimin-kaikan-mae (中京文化市民会館前). Continuez tout droit et tournez à gauche dans le parc. Prenez à droite au deuxième angle et vous verrez le panneau sur votre droite.),   +81 52 253 7710   Lit en dortoir: 2 500 JPY; chambre double privée: 6 000 JPY. – Petite auberge dans le centre de Nagoya. Parking, accès internet, bagagerie, climatisation et casiers de sécurité.

Classe moyenneModifier

  • 1 Daiwa Roynet Nagoya-Shinkansenguchi   1-23 Tsubaki-chō, Nakamura-Ku (à 03 min de la gare JR de Nagoya, sortie Taikodōri-guchi)   ch. simple à partir de 9 100 JPY. – Un hôtel d'affaires récent et confortable. Salle de bain privée, télévision. Machines à laver payantes (compter h pour une grosse lessive).
  • Toyoko Inn Nagoya Marunouchi   (Métro Marunouchi)   5524¥.
  • Mielparque Nagoya     (Métro Chikusa)   6000¥.
  • Princess Garden Hotel   (Métro Sakae)   6300¥.
  • KKR Nagoya Hotel   (Métro Marunouchi)   6300¥.
  • Rubura Ouzan   (Métro Ikeshita)   6468¥.
  • The Westin Nagoya Castle   (Métro Sengencho)   9000¥.
  • Yagoto Mulberri Hotel   (Métro Yagoto)   9500¥.
  • Meitetsu Grand Hotel   (Métro Nagoya)   à partir de 9 800 JPY ch. simple.

LuxeModifier

CommuniquerModifier

Gérer le quotidienModifier

Aux environsModifier

 
Château d'Inuyama
 
Owari Tsushima Tennōsai
 
Asuke
 
Tokoname
  • Inuyama (犬山) (en 35 min sur la ligne Meitetsu Inuyama, de la gare Meitetsu Nagoya à celle de Inuyama ou de Inuyama-yūen.) – Son château d'origine pittoresque, ses sanctuaires de la fertilité singuliers et le Village Meiji à proximité.
  • 1 Ville de Toyota (豊田)     (à h en train JR depuis la gare centrale de Nagoya) – Toyota City est la ville qui abrite le siège du groupe Toyota. La ville n'a que peu d’intérêts en elle-même, mais permet de comprendre l'influence du groupe Toyota dans la région. En plus des usines, des sièges sociaux des différentes sociétés du groupe, la ville dispose aussi de résidences Toyota, de restaurants Toyota, d'hotels Toyota, de complexes sportifs Toyota, etc... Et il est évidemment difficile de voir des voitures d'une autre marque dans les rues!
    Une usine de Toyota est accessible aux visiteurs, et la visite ne manque pas d'intérêt pour qui veut comprendre les secrets de la réussite du groupe.

La ville de Nagoya est un excellent point de départ pour diverses excursions:

  • Tsushima (à 25 min en train) – Avec le parc Tennogawa, où l'on peut voir au printemps de magnifiques sakura et glycine.
  • Okazaki (à 35 min en train) – Son château, la visite de la fabrique de miso et l'air frais de banlieue.
  • La cote pacifique aux alentours de Toyohashi est un excellent spot pour tous les surfeurs.
  • Péninsule d'Ise (à h 30 en train, puis déplacements en bus) – Abrite les fameux sanctuaires d'Ise, l'un des lieux de culte les plus vénérés du Japon. Son immense parc est propice à la flânerie. À ne pas manquer pour qui veut saisir l'essence du Japon.
  • Tajimi (à 25 min40 min selon le type de train) – Le temple zen Eihoji, une belle balade le long de la rivière, et la bambouseraie (takebayashi) à ne pas manquer.
  • Vallée de Kiso (à h - h 30 en train selon la destination) – Marchez sur route historique de Nakasendō, une ancienne route reliant Kyōto à Edo (Tokyo), dans une magnifique vallée de collines verdoyantes et de petites villes bien préservées.
  • Gifu (à 20 min en train) – Son château (reconstruit) en haut d'une colline, ses écureuils peu farouches, son musée et le festival de feu d'artifices de Nagaragawa en été.
  • Tokoname (le premier arrêt du train express venant de l'aéroport.) – Centre de la céramique datant IXe siècle, sa vieille ville décorée de céramiques et ses magasins de poterie.
  • Takayama (à h 20 en train) – L'une des villes anciennes les mieux conservées du Japon. On y accède par la vallée de la rivière Kiso. Petites ruelles, excellent sake, fabuleuse maison Jinya, encore une excursion a ne pas manquer si l'on veut sentir l'âme du vieux Japon.
  • Shirakawa-gō (dans les Alpes japonaises, à environ h de voiture de Nagoya, ou en bus depuis Takayama)  –   Ce village se distingue par ses centaines de maisons traditionnelles en toit de chaume. Très belle vue depuis la colline qui surplombe le village.
  • Au delà, Matsumoto, Nagano ne sont qu'à quelques heures de train.

RandonnéeModifier

  • Asuke  – Où vous pourrez visiter les gorges de Korankei et admirer le changement des feuilles en automne et des floraisons au printemps.
  • Gujo Hachiman  – Une ville idyllique où sont créés 80% des répliques en plastique de nourriture du Japon.
  • De Magome à Tsumago (vallée de Kiso), une randonnée sympa entre les deux villages historiques dans la région de Nagiso et Nakatsugawa.
  • Tadachi  – Une rando sympa le long de nombreuses cascades.
  • Yoro  – Cascades, des onsens classieux et le parc le plus bizarre du Japon.


Routes via Nagoya
OsakaGifu-Hashima O   E  → Mikawa-Anjō → ToyohashiTokyo
FIN O   E  Kiso FukushimaShiojiri
NaraKuwana O   E  FIN
GifuIchinomiya O   E  OkazakiHamamatsu
Inuyama ← dans   ← Kiyosu ← O   E  OkazakiToyohashi
FIN O   E  TajimiTokyo
KameyamaKuwana ← Yatomi ← O   E  FIN
YokkaichiKuwana-Minami W   E  Toyota
KyotoIchinomiya O   E  FIN
FIN O   E  ToyotaTokyo


 
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Aichi


Cet article reprend du contenu de l'article 名古屋市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.