ville japonaise

Kōchi, connue dans les temps anciens sous le nom de « Tosa » (土佐), est la capitale de la préfecture de Kōchi, sur l'île de Shikoku au Japon

Kōchi
​((ja) 高知)
高知城 天守からの景色3 Kochi Castle - panoramio.jpg
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel
Le château de Kōchi

AllerModifier

En avionModifier

  • 1 Aéroport de Kōchi Ryōma (高知空港, kōchi-kūkō)       – Ce petit aéroport est desservi par les deux principales compagnies aériennes japonaises. JAL (Japan Air Line) propose des vols directs depuis Tokyo Haneda (h 20), Nagoya (55 min) et Fukuoka (50 min). ANA propose des vols directs depuis Tokyo Haneda (h 20) et Osaka Itami ou Kansai (45 min). Le trajet vers la gare de Kōchi en centre ville se fait en bus en (35 minutes, 700 JPY, 2 fois par heure). Voir les horaires (ja).

En trainModifier

 
Le Nanpu est le principal service ferroviaire reliant Kōchi à l'île de Honshū, la plus grande du Japon.
  • 2 Gare de Kōchi (高知駅, kōchi-eki)     – La ligne JR Dosan (土讃線) relie Kōchi et à Okayama (qui se trouve sur Honshū et sur la ligne Shinkansen San'yō), en passant par Takamatsu et la gorge d'Oboke avant de rejoindre Kōchi puis de continuer jusqu'à Kubokawa son terminus. Le moyen le plus rapide depuis Okayama est de prendre le train Limited Express Nanpu (h 30, toutes les heures, 6 000 JPY, gratuit avec le JR Pass). Quelques rares trains directs relient Kōchi à Takamatsu (limited express Shimanzo, h 15), mais la plupart du temps il faut faire un changement à Zentsuji.

En autocarModifier

Deux lignes de bus relient Kōchi à Matsuyama (h 30, 3 500 JPY), à Osaka (6 000 JPY) et à Kyōto (6 500 JPY).

CirculerModifier

  • Tosaden Kōtsū (とさでん交通)       – Cette compagnie gère trois lignes de tramway et plusieurs lignes de bus.

Les gens se déplacent aussi beaucoup en vélo.

En busModifier

  • My-Yū Bus (MY遊バス)   Passe d'une journée : 1 000 JPY. – Ces bus circulent à partir du côté nord de la gare JR de Kōchi. Ils s'arrêtent à trois endroits au mont Godaisan (Chikurin-ji, Jardin botanique Makino et Point de vue de Godaisan) et continue jusqu'à Katsurahama.

En tramModifier

Kōchi possède trois lignes de tram (200 JPY le trajet).

  • Ligne Sanbashi (桟橋線 sanbashi-sen)   – Part vers le sud depuis la gare JR de Kōchi.

Les deux lignes suivantes sont sur un axe Est-Ouest le long de la route 32, la plupart leurs trams circulant sur les deux lignes.

  • Ligne Ino (伊野線 ino-sen)  
  • Ligne Gomen (後免線 gomen-sen)  

À véloModifier

Les rues sont larges et le trafic est peu important comparé à la plupart des villes japonaises. Faites attention aux cyclistes circulant dans le sens opposé à celui de la circulation.

VoirModifier

 
Pagode du temple Chikurinji
  • 1 Château de Kōchi (高知城, Kōchi-jō)       2-1-1 Marunouchi (en centre ville, tramway jusqu'à Kōchi-jō Mae),   +81 888-24-5701   h - 17 h.   accès au terrain gratuit ; entrée dans le château 400 JPY. – Ce château, dont la construction commença en 1603, est des rares châteaux blancs au Japon à encore avoir des bâtiments d'origine. La vue sur la ville et ses environs depuis l'intérieur est une très belle.
  • 2 Musée d'art de la préfecture de Kōchi (高知県立美術館 kōchi-kenritsu bijutsukan)       353-2 Takasu (tramway jusqu'à Kenritsu Bijutsukandōri),   +81 888-66-8000   h - 17 h.   adultes 350 JPY, enfants 250 JPY. – Des œuvres d'art d'artistes japonais et étrangers, dont Marc Chagall. Des représentations de théâtre Nō ont lieu dans le hall du musée.
  • 3 Sanctuaire Tosa (土佐神社 tosa-jinja)       – Les origines de ce sanctuaires shinto ne sont pas connues, mais il a été mentionné à la fois dans le Kojiki et le Nihon-shoki, les premiers récits historiques du Japon.
  • 4 Zenraku-ji (善楽寺)       – Le 13e temple du pèlerinage de Shikoku.
  • 5 Musée de la ville de naissance de Sakamoto Ryōma (龍馬の生まれたまち記念館 ryōma no umareta machi kinenkan)    ,   +81 88-820-1115   h - 19 h ; fermeture du magasin du musée à 18 h 30.   300 JPY. – Ce musée de deux étages comprend des informations et des objets de Sakamoto Ryōma, de sa famille et de la ville de Kōchi datant de l'époque où il y vivait.
  • 6 Plage de Katsurahama (桂浜)   – Située au sud de la ville, est une plage de sable agréable. On y trouve aussi un mémorial et une statue de Sakamoto Ryoma, héros local qui s'est distingué lors de la restauration Meiji au XIXe siècle. Accès en bus depuis le centre ville (centre bus Harimayabashi) en 35 min. Il est conseillé de se renseigner à l'office du tourisme (à la gare) pour les horaires.
  • 7 Pont Harimayabashi (はりまや橋)   (en centre ville) – C'est un petit pont rendu célèbre par une histoire d'amour entre un moine et une fille de potier. Un jour on le vit acheter une épingle à cheveux près du pont ce qui trahit leur relation secrète. Comme cela était interdit aux moines, ils s'enfuirent tous les deux avant qu'il soit puni. Le pont est très petit et donc cela ne vaut le coup de le voir que si l'histoire vous intéresse.
  • 8 Chikyū 33 Banchi (地球33番地 chikyū sanjūsan banchi)   – Ce monument a été construit à la longitude Est 133*33'33" et à la latitude Nord 33*33'33", ce qui en fait un endroit unique où « 33 » apparaît six fois. Son nom veut dire à peu près « numéro de rue 33 de la Terre ». Il y a 9 autres endroits comme ça dans le monde et c'est le seul facilement accessible en transport en commun.
  • 9 Musée de la liberté et du peuple de la ville de Kōchi (高知市立自由民権記念館 kōchi-shiritsu jiyū minken kinenkan)       320 JPY. – Un musée avec des informations sur la liberté dans le royaume de Tosa et dans le monde.
  • 10 Maison d'Osachi Hamaguchi (浜口雄幸生家記念館 hamaguchi osachi seika kinenkan) ,   +81 88-823-9457 – La maison du 27e Premier ministre du Japon, Hamaguchi Osachi, en poste de 1929 à 1931.
  • 11 Musée mémorial de Sakamoto Ryōma (高知県立坂本龍馬記念館 kōchi-kenritsu sakamoto ryōma kinenkan)       830 Urado-Shiroyama (à Katsurahama)   500 JPY. – Un musée consacré à Sakamoto Ryōma. Il montre de nombreux documents écrits, dont une lettre qu'il a écrit juste deux jours avant son assassinat, et des expositions spéciales.
  • 12 Sekkei-ji (雪蹊寺)     857-3 Nagahama – Le 33e temple du pèlerinage de Shikoku.

GodaisanModifier

 
Point de vue au Godai-san

13 Godai-san (五台山)   – C'est une montagne de la ville de Kōchi entre le centre ville et Katsurahama. C'est la montagne sacrée où le temple Chikurin-ji a été construit et où se trouve maintenant un des meilleurs jardins botaniques du Japon. Le sommet fournit des vues pittoresques sur les alentours.

  • 14 Chikurin-ji (竹林寺)       3577 Godaisan,   +81 88-882-3085   h 30 - 17 h.   400 JPY. – Le 31e temple sur le pèlerinage des 88 temples. Il comprend un jardin calme, une maison du trésor et une pagode iconique.
  • 15 Jardin botanique Makino de la préfecture de Kōchi (高知県立牧野植物園 kōchi kenritsu makino shokubutsuen)      ,   +81 888-82-2601   h - 17 h.   adultes : 500 JPY, étudiants : gratuit. – Célébrant la vie et la carrière du Dr Tomitarō Makino, ce jardin botanique de 2.5 hectares comporte plus de 1 500 plantes.

FaireModifier

 
Danseuses du Yosakoi Matsuri avec des naruko
  • Yosakoi Matsuri (よさこい祭り)  ,   +81 88-823-9457   chaque année du 9 au 12 août. – Avec le festival d'Awa Odori à Tokushima, Yosakoi Matsuri est l'autre festival célèbre de Shikoku et est fut en fait formé à partir d'Awa Odori comme une version plus moderne en 1954. The festival Yosakoi est très énergique et certaines groupes de danse ont des naruko (clapets en bois) qui font partie de la tradition du Yosakoi.

KatsurahamaModifier

 
Plage de Katsurahama

1 Katsurahama (桂浜)   – C'est la plage célèbre de Kōchi. Pour beaucoup la vue est une raison suffisante pour y venir, mais le coin a d'autres choses à proposer. Le Musée mémorial Sakamoto Ryōma (section « Voir ») s'y trouver tout comme quelques autres choses intéressantes.

  • 2 Centre de combat de chiens Tosa (土佐闘犬センター tosa tōken sentā)   1 500 JPY. – Les chiens tosa sont de gros chiens élevés à Kōchi pour le combat de chiens. La possession de ces chiens est en fait interdite dans de nombreux pays, tout comme les combats auxquels ce centre permet d'assister.
  • 3 Aquarium de Katsurahama (桂浜水族館 katsurahama suizokukan)    ,   +81 88-841-2437   1 100 JPY. – Un petit aquarium avec divers poissons, oiseaux d'eau, phoques et dauphins. Il y a également des spectacles de phoques, de dauphins et d'autres animaux.

AcheterModifier

  • Katsuo Bushi  – Des flocons de bonites. C'est un ingrédient courant de la cuisine japonaise, et celui de Kōchi est très bon. Il est utilisé comme condiment pour de nombreux plats et sera sûrement très apprécié par un ami japonais.
  • Marché de Kōchi (Nichi O Ichi)   le dimanche de h - 17 h. – À ne pas manquer si on est de passage dans la ville. Tous les dimanches, qu'il pleuve ou fasse beau, les habiles fermiers et pêcheurs se rassemblent à la capitale pour présenter leurs produits. Vous y trouverez des vendeurs sympathiques proposant de tout, des antiquités aux courgettes. Il est aussi possible d'y manger.

MangerModifier

 
« Katsuo no tataki » en train d'être préparé
  • Katsuo no tataki (鰹のタタキ)   – Ce plat est la spécialité de Kōchi et aucun autre endroit n'en propose d'aussi bon ! Le Katsuo est un genre de thon appelé en français « bonite ». « Tataki » est la manière de le préparer. Le poisson est maintenu au dessus d'un feu et seule la couche extérieure est cuite (de 3 mm à 1 cm de profondeur), laissant l'intérieur rouge et crû. Après cela, il est coupé en d'épaisses tranches juteuses qui ressemblent à du sashimi surdimensionné. Il est servi avec de l'ail et de l'oignon en tranche, du shiso (une feuille asiatique au goût particulier et délicieux), d'autres garnitures, une sauce spéciale qui peut varier, et bien sûr du wasabi frais. Une fois qu'il est à votre table, attrapez une tranche avec vos baguettes ainsi qu'une portion généreuse d'ail, d'oignon, de wasabi, etc… Prenez le tout en une bouchée. La meilleure saison pour le katsuo est l'été et le début de l'automne quand le poisson arrive au large de Kōchi après s'être engraissé dans les tropiques pendant l'hiver. On peut trouve du katsuo no tataki dans de très nombreux restaurants à travers la préfecture de Kōchi ; le gratin d'entre eux est Kuroson dans la ville de Kōchi.

Se logerModifier

Richmond Hotel Kochi   ,   +81-088-820-1122, fax : +81-088-820-1123 chambre disponible à partir de 14 h, à libérer avant 11 h.   10 000 JPY (chambre double). – hotel de type occidental. Le Richmond est bien placé (il donne sur une des principales rue commerçante de la ville, Obiyamachi), moderne et très propre. Possibilité de laisser ses bagages avant le checkin ou après le checkout. Accès internet à la réception et dans la chambre (LAN + possibilité de louer un portable). Réservation en ligne possible via Rakuten Travel.

Aux environsModifier

  • 1 Nankoku (南国)  – Où se trouve l'aéroport de la préfecture et les célèbres coqs à longues queues.
  • 2 Kami (香美)  – Célèbre pour Anpanman et la grotte de Ryūga-dō.
  • 3 Aki (安芸)  – Ancienne ville fortifiée et lieu de naissance d'Iwasaki Yattarō le fondateur de Mitsubishi Motors.
  • 4 Hidaka (日高)  – Où se trouve l'historique sanctuaire Omura, la grotte Saruda et les ruines du château de Kashiwai.
  • 5 Sakawa (佐川)  – Où se trouve l'un des plus anciens sites d'excavation archéologique, le bassin de Sakawa.
  • 1 Shimanto (四万十)  – Une ville nommé d'après la célèbre rivière éponyme, la dernière sans barrage au Japon. L'ancienne ville de Kubokawa (窪川), qui a fusionné avec d'autre pour former Shimanto, est célèbre pour son bœuf.
  • Miyoshi (三好) (juste au nord dans la préfecture de Tokushima) – Où se trouvent Oboke et Koboke et la vallée d'Iya.


 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Kōchi (préfecture)


Cet article reprend du contenu de l'article 高知市 de Wikipédia (ja). Voir l'historique de cette page pour la liste des auteurs.