commune française du département du Nord

Douai est une ville du département du Nord, frontalière du Pas-de-Calais. Peuplée de 42 000 habitants, elle forme avec Lens, la seconde zone urbaine de la région derrière la métropole lilloise. Située au centre d’un quadrilatère délimité par Lille, Arras, Cambrai et Valenciennes, elle est une des villes patrimoniales les plus riches de la région.

Douai
Le beffroi de l'hôtel de ville, classé au patrimoine de l'UNESCO et symbole de la ville
Le beffroi de l'hôtel de ville, classé au patrimoine de l'UNESCO et symbole de la ville
Informations
Pays
Régions
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Population de l'agglomération
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Bureau d'informations touristiques
Localisation
Site officiel
Site touristique

Ancienne résidence comtale, Douai est la plus méridionale des villes flamandes. Bâtie sur les rives de la Scarpe, cette ancienne cité drapière a su préserver un grand nombre de monuments remarquables malgré les deux guerres mondiales qui l’ont meurtrie, parmi lesquels son célèbre beffroi, l’un des mieux conservé de la région.

Siège du Parlement de Flandre sous l’Ancien Régime, ancienne préfecture du Nord sous la Première République, Douai fut également un grand centre intellectuel et universitaire au Moyen Âge, au point d’être surnommée « l’Athènes du Nord ». Visitée par Victor Hugo et Arthur Rimbaud, ville natale ou liée à grands nombres d’artistes (Giambologna, Ferdinand Dutert, Georges Prête, Henri Dutilleux…), Douai est également célèbre pour ses fêtes de Gayant, parades de géants du Nord les plus importantes de la région, et sa proximité avec le bassin minier, tous deux classés au patrimoine mondial de l’UNESCO.

ComprendreModifier

Douai est, depuis le Moyen Âge, une ville importante, dans la région, dont elle a été, autrefois, la capitale. Curieusement, l'un de ses titres de gloire est son lien avec la Bible de Douai, une des premières traductions en anglais de la Bible.

  • 1 Office de tourisme du Douaisis (Hôtel du Dauphin)     70, place d'Armes,   +33 3 27 88 26 79, fax : +33 3 27 99 38 78, courriel :   lun.- dim. : 10 h - 13 h 1418 min.

ClimatModifier


Douai
(Station météo de Lille)
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
3.6


4.1


7.1


9.7


13.4


16.1


18.5


18.4


15.4


11.6


7.1


4.1



61 47 58 51 64 65 69 63 62 66 70 68
Temp. annuelles moyennes en °C
10.8
Précipitations annuelles en mm
743
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm
Source : Météo France

Comme toute la proche région, Douai est soumis à un climat océanique légèrement dégradé : les étés sont frais et les hivers doux et pluvieux.

L’été (juin, juillet, août) est sans doute la meilleure saison pour visiter la ville. Il y fait souvent beau, l’ensoleillement est optimal (le jour dure 16 h 30) et la température agréable (rarement plus de 30°C), même si une averse orageuse ou un temps perturbé plus frais et humide ne sont pas exclus.

L’automne (septembre, octobre, novembre) est lui globalement plus frais. De belles journées sont encore possibles jusqu’en début octobre, mais passé cette date, le temps se rafraîchit rapidement et devient gris et humide.

L’hiver (décembre, janvier, février) est dans son ensemble froid et pluvieux. Les gelées sont fréquentes, même si la température descend rarement sous les -5°C, et la neige possible. Quant à l’ensoleillement, il n’est plus que de h.

Le printemps (mars, avril, mai) est plus agréable. Si les journées et surtout les matinées restent encore fraiches voire froides, dès la fin avril, les températures remontent jusqu’à atteindre parfois les 25°C en mai. Les précipitations restent néanmoins régulières, même si elles ont tendance à s’espacer au profit du beau temps.


AllerModifier

En voitureModifier

Profitant de sa position quasi centrale dans la région, Douai est facilement accessible par la route. Située à une trentaine de minutes environ des principales villes régionales, plusieurs grands axes la desservent.

  • La « Rocade Minière » A21 (  19 à   23) la relie d'abord à Valenciennes et Lens et au-delà à Calais et Mons en Belgique.
  • La proximité de l'« Autoroute du Nord » A1 (  16,   16.1 et   17 ainsi que l'échangeur autoroutier d'Hénin-Beaumont-Lens entre la A1 et la A21) permet un accès aisé à la métropole lilloise et à la région parisienne.
  • La densité du réseau secondaire permet quant à lui de se rendre facilement à Arras via la D950, à Cambrai via la D643 et à Tournai en Belgique via la D938 puis la route nationale belge N508.

En trainModifier

Située à l'est du centre historique, la gare de Douai est desservie à la fois par des trains régionaux et des TGV. Par le réseau régional, il est possible de rejoindre Douai depuis Valenciennes et Lens (ligne 21), depuis Rouen, Amiens et Arras (ligne 2) et depuis Cambrai (ligne 22). Ces deux dernières lignes ont Lille comme terminus. Par le réseau TGV, Douai est relié une fois par jour ou par semaine à Bordeaux, Nantes, Rennes, Lyon, Marseille et Avignon. Paris est desservie elle plusieurs fois par jour. Il est également possible de rejoindre l'aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle.

  • 1 Gare de Douai       Place de la Gare   h 30 - 22 h 45 (en semaine), h 30 - 21 h 45 (samedi), h 50 - 23 h 10 (dimanche et jours fériés). – La gare de Douai dispose de plusieurs guichets et billetteries automatiques, d'un point presse ainsi que d'une supérette. Un service de location de voiture est également proposé et un garage à vélos.
 
Gare de Douai

En avionModifier

Il n'y a pas d'aéroport ou d'aérodrome à proximité de Douai. Les plus proches sont l'aéroport de Lille-Lesquin et l'aérodrome de Valenciennes-Denain.

En autocarModifier

Depuis 2015, il est possible de relier Douai à partir de Paris et de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle via le service de bus Ouibus de la SNCF. Le tarif est à partir de .

Même s'ils sont moins utilisés, il est possible de relier Douai en bus à partir de quelques villes de la proche région, dont Lille (ligne 206), Orchies (ligne 207) et Somain (ligne 208), en empruntant le réseau de bus Arc-en-Ciel géré par le Conseil Général du Nord. Le prix du trajet, à acheter au conducteur, est de 1,4 .

À pied et à véloModifier

Si Douai n'est desservie par aucun chemin de grande randonnée, l'aménagement d'une voie verte le long de la Scarpe permet aujourd'hui de relier la ville à Saint-Amand-les-Eaux jusqu'à la frontière belge.

CirculerModifier

Douai étant une ville peu étendue, si l'on s'en tient au seul centre historique (il mesure 2 km de long pour 1,5 km de large environ), la meilleure manière de s'y déplacer est encore la marche à pied et le vélo. La ville dispose à cet égard d'un important réseau de pistes cyclables. Autrement, il existe un réseau de transport urbain (Évéole) et divers aménagements pour les voitures.

Tram et busModifier

La ville ne compte pour l'instant qu'une seule ligne de tram. Moins qu'un tram, il s'agit en fait d'un bus à guidage magnétique. Circulant tous les jours, il relie Douai à sa banlieue est. Parallèlement au tram, un réseau de bus de treize lignes régulières et de quinze lignes de transport à la demande permet de relier Douai à toutes les villes de son agglomération. Une navette baptisée Binbin permet quant à elle, pour 0,5 , de circuler dans le centre-ville.
À l'exception de la navette Binbin, un trajet sur le réseau Évéole est facturé 1,35 . Il existe toutefois un ticket à la journée de et divers formules et tarifs spéciaux pour les jeunes et les séniors. Vendus sous forme de carte magnétique, les titres de transports s'obtiennent auprès des conducteurs, chez certains dépositaires, à des bornes automatiques ou à l'espace Évéole.

  • 1 Espace Évéole     Place de Gaulle,   +33 3 27 95 77 77   h 30 - 18 h (en semaine), h 30 - 12 h 30 (samedi). – Achats et renseignements. Fermé le dimanche et jours féries.

VoitureModifier

Depuis quelques années, la municipalité de Douai s'est engagée dans une politique de développement des modes de transport doux et alternatifs. L'aménagement de pistes cyclables, de couloirs de bus et de tram a donc considérablement réduit la place faite aux voitures. Conséquence, il est devenu difficile de circuler dans Douai intra-muros.
Trois zones de stationnement payant ont ainsi été mises en place dans l'hyper-centre, avec des durées de stationnement de h - h applicables tous les jours de la semaine sauf le dimanche et les jours fériés, aux heures du midi et la nuit. Les tarifs vont de 0,3  à selon les zones et les durées.
Six parcs de stationnement (Gare, Barlet, Place d'Armes, Vieux-Douai, République et Arsenal), comprenant des parkings gratuits et payants, ont toutefois été aménagés uniformément dans la ville.

TaxisModifier

Plusieurs compagnies de taxis sont présentes à Douai. Le service est assuré tous les jours, nuits comprises. Leur nombre étant limité, il est fortement recommandé de réserver à l'avance.

  • Borne Taxi Gare de Douai,   +33 3 27 71 85 27 – Un numéro unique a été mis en place pour les voyageurs arrivant par le train. Il permet uniquement de réserver un taxi présent en gare.

VoirModifier

MonumentsModifier

 
Beffroi de Douai
  • 1 Beffroi et Hôtel de ville     Rue de la Mairie   10 h 30, 15 h et 16 h 30 (sauf lundi matin).   . –     Monument emblématique de Douai, il s'agit du beffroi le mieux conservé de la région. Symbole des libertés communales, sa construction, en style gothique, débute en 1380. Haut de 54 m, son ascension permet successivement l'accès aux salles de l'Hôtel de ville (XVe-XIXe siècle), à la salle des Gardes (XIVe siècle), à la salle des Sonneurs qui abrite l'horloge mécanique, et enfin au carillon, l'un des plus importants de France. Par un escalier en colimaçon, il est aussi possible d'accéder à la terrasse qui offre une vue imprenable sur la ville et sur tout le Douaisis. Enchanté par Victor Hugo, miraculeusement épargné par les guerres, il est depuis 2005 classé au patrimoine de l'Humanité. Visite guidée supplémentaire en été et le week-end, pendant les vacances scolaires et les jours fériés à 17 h 30. Le beffroi comptant 196 marches, l'ascension peut s'avérer épuisante.
  • 2 Collégiale Saint-Pierre     Terrasse Saint-Pierre   Fermée le lundi.   Gratuit. –   Avec ses 112 m de long, il s'agit du plus grand édifice religieux de la région. Progressivement reconstruite à partir du XVIe siècle, l'église mêle plusieurs styles architecturaux : sa tour-porche, la plus ancienne, a été réalisée dans un style gothique. Le reste de l'édifice, rebâti lors de l'installation du parlement de Flandre en 1714, est en style classique. Doté d'un orgue monumental de plus de quatre mille tuyaux, son intérieur renferme plusieurs tableaux de l'école française du XVIIIe siècle ainsi que plusieurs œuvres sculptées provenant des différentes abbayes de la région. L'église abrite aussi plusieurs reliques dont celle de Saint Jacques le Majeur.
 
Collégiale Saint-Pierre
  • 3 Parlement de Flandres (Palais de Justice)     Place Charles de Pollinchove   15 h 30.   4,5 . –   Installé dans l'ancien refuge de l'abbaye de Marchiennes, le parlement de Flandres s'établit à Douai en 1714 après le rattachement de Tournai aux Pays-Bas autrichiens. Élément important des institutions de l'Ancien Régime, le parlement fut doté de nombreuses salles richement décorées, dont certaines, d'époque, offrent une bonne idée des rapports qui existaient entre l'institution et la monarchie au travers des nombreux tableaux allégoriques qui les ornent. Emporté par la Révolution, le parlement devint en 1790 la résidence du préfet du Nord et le siège des institutions départementales jusqu'à son transfert à Lille en 1803. Aujourd'hui, témoin de ce riche passé, l'ancien parlement est devenu le siège de la Cour d'Assises du Nord et celui de la Cour d'Appel. Visites guidées programmées durant les Estivales en juillet et en août. La présentation d'une pièce d'identité à l'Office de tourisme est obligatoire.
  • 4 Église Notre-Dame     Terrasse Notre-Dame   Gratuit. –   Il s'agit de la plus ancienne église de la ville. Chapelle lors de sa consécration à la fin du XIIe siècle, elle fut érigée en paroisse en 1257 entrainant d'importants travaux qui ne s'achevèrent qu'au XVe siècle Très endommagée durant la Seconde Guerre Mondiale, l'église fut entièrement restaurée et rouverte au culte en 1980. Outre des vitraux contemporains, l'église renferme quelques peintures, sculptures et tapisseries datées du XVIIe au XXe siècle
  • 5 Église Saint-Jacques     Parvis Monseigneur Génie   Fermée. –   Ancienne chapelle rattachée au couvent des Récollets anglais, l'église fut entièrement reconstruite en 1706. Devenue église paroissiale après la Révolution, elle s'avère rapidement trop petite et est agrandie dans les années 1850 par l'ajout d'un chœur, d'un transept et d'un dôme. Menaçant de s'effondrer dû à un défaut de construction, l'église est fermée depuis 2011.
  • 6 Porte de Valenciennes   Place d'Haubersart   . –   Trônant aujourd'hui au milieu d'un rond-point, la porte de Valenciennes est un des vestiges les mieux conservés de l'enceinte qui cerclait la ville au XVe siècle Ancienne entrée principale est, c'est par cette porte que Louis XIV pénétra dans la ville après sa conquête en 1667. La porte est ouverte à la visite un à deux fois par an.
  • 7 Porte d'Arras     Rue d'Arras –   Édifiée au XIVe siècle, il s'agissait de l'entrée principale sud de la ville. Sauvée de la destruction lors du démantèlement des remparts au XIXe siècle, elle se trouve aujourd'hui au milieu d'un rond-point arboré.
  • 8 Tour des Dames (Jardin de la Tour des Dames) Rue de la Tour des Dames – Contemporaine de la porte d'Arras, la Tour des Dames est une ancienne porte fortifiée en grès, érigée en 1425, qui permettait autrefois d'accéder à la ville par sa partie nord. Elle se situe aujourd'hui au cœur d'un petit parc arboré.

MuséesModifier

 
Musée de la Chartreuse
  • 9 Musée de la Chartreuse       130, rue des Chartreux,   +33 3 27 71 38 80, fax : +33 3 27 71 38 84, courriel :   10 h - 12 h et 14 h - 18 h (tous les jours sauf le mardi).   4,7 . –   Il s'agit d'un des musées les plus riches de la région. Installé dans un ancien hôtel particulier du XVIe siècle, devenu couvent des Prémontrés puis des Chartreux au XVIIe siècle, les dix mille œuvres du musée couvrent l'ensemble de l'histoire de l'art régional et européen du XVe au XXe siècle Les premières salles sont dédiées à l'art flamand et hollandais. On y trouve plusieurs tableaux de Jacob Jordaens, David Teniers le Jeune et de Jean Bellegambe, natif de Douai, à qui l'on doit plusieurs polyptyques dont celui de l'abbaye d'Anchin. Les salles suivantes consacrées à la peinture italienne abritent plusieurs œuvres de Giorgio Vasari, Véronèse ou encore Ludovic Carrache. Les salles françaises conservent des tableaux de Le Brun, Chardin, Greuze ou Watteau. Le musée conserve également une importante collections de tableaux du XIXe siècle allant du néo-classique (David) à l'impressionnisme (Renoir, Sisley, Pissaro, Corot) en passant par le romantisme (Delacroix). Situé dans l'ancienne chapelle datée du XVIIIe siècle, le département de sculpture et d'objets d'art abrite lui plusieurs œuvres de Bra, Carpeaux, Rodin et de Jean de Bologne, célèbre artiste douaisien du XVIe siècle parti exercer en Italie. Enfin, dans le cloître, Daniel Buren y a installé une de ses œuvres entièrement faite de miroirs.
  • 10 Musée-parc Arkéos         4401, route de Tournai,   +33 3 27 71 18 00, courriel :   10 h - 18 h (avril à octobre), 10 h - 19 h (juillet et août), 10 h - 12 h et 14 h - 18 h (novembre à mars). Fermé le mardi.   . –  Situé à l’extrême nord de la ville, ce musée propose de retracer 200 000 ans d’histoire du Douaisis au travers une vaste collection de pièces archéologiques mises au jour lors des différentes fouilles entreprises dans la région. Organisées par périodes, de la Préhistoire jusqu’à l’époque récente, les collections abordent tous les thèmes de la vie quotidienne des anciennes populations, de l’habitat aux activités économiques jusqu’à l’évolution du paysage. Elles sont complétées de films, de maquettes et de bornes multimédia. Encore à l’état de projet, le parc archéologique devrait lui accueillir d’ici quelques années plusieurs bâtiments reconstitués dont une motte féodale, une abbaye et un village médiéval.

Espaces vertsModifier

 
Parc Jacques Vernier
 
Jardin de la Fonderie

Ville récompensée par 3 étoiles aux Villes et Villages Fleuries, Douai compte une dizaine de parcs et d’espaces verts dont la liste ci-dessous regroupe les plus remarquables et les mieux accessibles d’entre eux.

  • 11 Parc Jacques Vernier Route de Tournai – D’une superficie de 21 ha, ce parc fut créé en 2000 à l’emplacement de l’ancien port charbonnier, sur l’initiative de Jacques Vernier, maire de Douai. Planté de 7 300 végétaux, ce parc est composé de jardins thématiques, d’une zone naturelle et d’un marais au centre duquel un immense plan d’eau de 5 ha a été aménagé. Plusieurs sentiers de randonnées permettent de le découvrir.
  • 12 Parc Charles Bertin Boulevard Delebecque   h - 17 h (de novembre à février), h - 19 h (en mars, avril, septembre et octobre), h - 21 h (de mai à août). – Crée en 1890 lors du démantèlement des remparts de la ville, ce parc de 6 ha fut aménagé suite à la dotation de terres par Charles Bertin, maire de la ville. Planté à l’origine de 13 000 arbres, ce jardin à l’anglaise fut en partie détruit durant les deux conflits mondiaux, ne laissant plus aujourd’hui à la vue des promeneurs que la moitié de son couvert végétal. Plusieurs arbres remarquables purent néanmoins être conservés dont deux ginkgos biloba, un cèdre de l’Atlas et un cèdre du Liban.
  • 13 Jardin Henri et Rémy Duhem (Jardin des Plantes) 118, rue d’Arras – Créé par la Société d’horticulture en 1794 à l’emplacement des jardins de l’ancien couvent des Capucins, inscrit aux Monuments Historiques, ce jardin de 1,3 ha fut longtemps le seul accessible au public de Douai. Abritant une centaine de variétés de plantes, il subit un profond réaménagement en 2002, s’enrichissant d’une roseraie, d’une haie fruitière, d’un chêne-liège, d’un labyrinthe de graminées et d’un jardin des sens.
  • 14 Jardin de la Fonderie Rue de la Fonderie – Aménagé en 1990 à l’emplacement de l’ancienne fonderie à canon du XVIIe siècle, dont une partie des murs et de l’entrée furent conservées, ce jardin de 2 500 m2 n’est pas sans rappeler par sa régularité et ses aménagements un bosquet versaillais. En forme de fer à cheval, il comprend de nombreux parterres de fleurs et de buis ainsi qu’un théâtre en plein air dont l’acoustique attire nombre de musiciens.
  • 15 Parc de la Tour des Dames Boulevard de la République – Ce parc à l’anglaise de 3 ha fut aménagé autour de la Tour des Dames, rare vestige conservé de la fortification qui entourait la ville au XVe siècle. Le plan d’eau qui agrémente le parc mesure 4 300 m2.

FaireModifier

Activités touristiquesModifier

 
Promenade sur la Scarpe devant le Parlement de Flandre

L’office de tourisme organisme régulièrement des visites thématiques de la ville et de l’agglomération douaisienne. À pied ou en car, elles s’effectuent souvent le dimanche au départ de la Place d’Armes, face à l’office de tourisme. Les prix varient de à 11 .

  • 1 Parc de loisirs Jacques-Vernier   Route de Tournai   2,50 à 20  selon les activités. – Aménagé autour d'un vaste plan d'eau à proximité de la Scarpe, ce parc offre de nombreuses activités familiales et sportives. Sur le lac, des karts nautiques, petits bateaux électriques pouvant atteindre 30 km/h, permettent de s'adonner aux joies de la vitesse sur l'eau. Des bateaux familiaux, moins rapides, seront également bientôt proposés. Pour les plus jeunes, une vaste aire de jeux de 600 m2 a été aménagés. À proximité, deux parcours d'accrobranche donnent aux plus téméraires l'occasion d'évoluer à plusieurs mètres du sol. Autour du lac, plusieurs sentiers de randonnées ont été tracés. Possibilité de restauration sur place. Ouvert d'avril à novembre. Accès gratuit au parc.

SportsModifier

StadesModifier

  • 2 Stade Demenÿ Rue de Férin,   +33 3 27 88 46 04 – Plus grand complexe sportif de Douai, il comprend cinq terrains de football, une piste d'athlétisme et neuf terrains de tennis.
  • 3 Stade Gravelines Rue de Courchelettes 59552 Lambres-Lez-Douai,   + 3 33 27 88 98 33 – Ce stade comprend un terrain de football et deux terrains de tennis.
  • 4 Stade de la Templerie Rue d'Anhiers,   + 33 3 27 98 35 81 – Ce stade comprend deux terrains de football.
  • 5 Stade du parc Charles Fenain Rue de la Fontaine 59553 Lauwin-Planque,   +33 6 65 25 15 77 – Ce stade comprend trois terrains de football et deux terrains de tennis.

PiscinesModifier

  • 6 Piscine des Glacis 195, rue d'Arleux,   +33 3 27 87 49 21   3,1 . – Cette piscine, la plus grande de Douai, comprend un bassin de 25 m de long divisé en cinq couloirs. Un espace est réservé aux plus petits. Plusieurs activités aquatiques y sont proposées (aquagym, aquajogging...). Ouvert tous les jours sauf le lundi, le dimanche après-midi et les jours fériés.
  • 7 Piscine Beausoleil Allée du Général Koënig,   + 33 3 27 97 30 28   3,1 . – Cette piscine de 25 m de long propose, outre des cours de natation, plusieurs activités aquatiques. Ouvert tous les jours sauf le lundi, le dimanche après-midi et les jours fériés.

Sports urbainsModifier

  • 8 Skatepark de l'Arsenal Cours de l'Arsenal – Situé au cœur de la ville, ce skatepark offre sur 717 m2 murets, plan incliné rond, « curb », bancs, barres rondes et carrées… pour rollier ou BMX.

AcheterModifier

 
Place d'Armes

En centre-ville, les principales voies commerçantes de Douai vont de la place Carnot à la place d'Armes, via la rue Saint-Jacques, la rue de la Madeleine et la rue de Bellain. On n'y trouve de nombreuses boutiques, quelques cafés et deux galeries commerciales, la galerie de la Madeleine, rue de la Madeleine, et la galerie du Dauphin, place d'Armes. La rue de la Mairie, au pied du beffroi, est également commerçante. En périphérie, trois grandes zones commerciales ont été aménagées, l'une au nord, à Flers-en-Escrebieux, et deux autres au sud, dans les quartiers des Épis et du Luc, autour du centre hospitalier.

MarchésModifier

Les plus grands marchés se tiennent à Douai tous les mercredis, vendredis et samedis de h - 13 h.

  • 1 Marché de la place Carnot Place Carnot   Tous les mercredis de h - 13 h. – Marché alimentaire regroupant une vingtaine de commerçants (maraichers, bouchers, fromagers, poissonniers…)
  • 2 Marché de l’avenue Cordonnier Avenue Denis Cordonnier   Tous les vendredis de h - 13 h. – Marché alimentaire et vestimentaire regroupant une quarantaine de commerçants (maraichers, mercerie, marchands de vêtements…)
  • 3 Grand Marché Place du Barlet   Tous les samedis de h - 13 h. – Regroupant 250 commerçants, il s’agit du plus grand marché de la ville. Tous les types de produits sont vendus : alimentaires, vestimentaires, fleurs, produits régionaux…
  • 4 Marché de la place Saint-Amé Place Saint-Amé   Tous les samedis de h - 13 h. – Marché essentiellement alimentaire regroupant une quarantaine de commerçants (maraichers, volaillers, fleuristes…)

HypermarchésModifier

  • 5 Auchan Douai (Centre comercial Les Épis)   17, route de Cambrai, 59450 Sin-le-Noble,   + 33 3 27 99 98 97   h 30 - 21 h 30 (tous les jours sauf le dimanche). – Centre commercial du sud de l'agglomération. Nombreuses boutiques et restaurants.
  • 6 Carrefour Douai-Flers   43, route Nationale 59128 Flers-en-Escrebieux,   + 33 3 27 95 69 79   h 30 - 21 h (tous les jours sauf le dimanche). – Centre commercial du nord de l'agglomération. Nombreuses boutiques et restaurants.

SupermarchésModifier

  • 7 Aldi Douai 138, rue Augustin Boutique   h - 19 h (tous les jours sauf le dimanche). – Supermarché hard-discount.
  • 8 Carrefour City Douai   58, rue Morel,   +33 3 27 88 04 21   h - 22 h (en semaine), h - 13 h (dimanche). – Supermarché de proximité.
  • 9 Carrefour Market Douai (Galerie du Dauphin)   60, place d'Armes,   +33 3 27 94 41 80   h 30 - 20 h (tous les jours sauf le dimanche). – Supermarché de proximité.
  • 10 Casino Shop Douai 81, place Carnot,   +33 3 27 88 19 55   h - 22 h (en semaine), h - 13 h (dimanche). – Supermarché de proximité.
  • 11 E.Leclerc Douai   345, boulevard Louis Breguet,   + 33 3 27 87 18 06, fax : +33 3 27 87 52 60   h - 20 h 30 (tous les jours sauf le dimanche). – Vaste supermarché avec station-service.
  • 12 Lidl Douai 33, boulevard de la République   h 30 - 19 h 30 (tous les jours sauf le dimanche). – Supermarché hard-discount.
  • 13 Match Douai-Kiosque   Rue du Kiosque,   + 33 3 27 97 88 89, fax : + 33 3 27 89 97 28   h 30 - 20 h (tous les jours sauf le dimanche). – Supermarché de proximité.
  • 14 Match Douai-Warenghien   Rue de Warenghien,   + 33 3 27 87 42 48, fax : + 3 27 98 03 94   h 30 - 19 h 30 (en semaine), h 45 - 11 h 45 (dimanche). – Supermarché de proximité.
  • 15 Spar Douai 244, avenue Denis Cordonniers,   +33 3 27 88 77 38   h 30 - 12 h 30 et 14 h 30 - 19 h 30 (en semaine), h - 13 h et 16 h - 20 h (dimanche). – Supérette.
  • 16 Spar Douai 192, rue pont de la Deûle,   +33 3 27 88 19 55   h 30 - 12 h 30 et 15 h - 19 h (en semaine), h - 12 h (dimanche). – Supérette.

Magasins bioModifier

  • 17 Un Autre Chemin   1, rue du Kiosque,   +33 9 66 92 51 23, courriel :   14 h - 19 h (lundi), h 30 - 12 h 30 et 14 h - 19 h (mardi au jeudi), h 30 - 19 h (vendredi et samedi). – Supermarché bio. Fermée le dimanche.
  • 18 Accent Nature Route de Tournai 59119 Waziers,   +33 3 27 88 28 27   14 h 30 - 19 h (lundi, mardi), 10 h - 19 h (mercredi au vendredi), h 30 - 13 h et 14 h - 18 h (samedi). – Vaste épicerie bio. Nombreux produits. Fermée le dimanche.

MangerModifier

 
Waterzooi
 
Ail fumé d'Arleux

Grande région agricole et maritime, le Nord possède une pluralité de terroirs qui a su produire une gastronomie riche et raffinée. Très influencée par la Belgique dont elle a longtemps partagé l'histoire, sa cuisine propose aussi bien des plats de mer que des plats de viandes dont les saveurs sont régulièrement rehaussées par la bière ou la chicorée.

La cuisine de mer d'abord a surtout comme plat phare les moules, qui cuites à la marinière, s'accompagnent bien souvent de frites. Le waterzooï, qui mêle poissons, légumes et crème fraiche, est une autre spécialité typique de la région. D'autres plats se préparent également avec du hareng, des coquilles Saint-Jacques ou des crevettes.

Les principaux plats de viandes, volontiers aigres-doux, sont le coq à la bière, le lapin aux pruneaux ou la carbonade flamande, un plat de viande de bœuf bouillie cuit avec de la bière, des oignons et de la cassonade. Ces plats sont bien souvent accompagnés de pommes de terre ou d'endives, dont le Nord est un des principaux producteurs.

Parmi les autres spécialités gastronomiques de la région, on trouve donc la chicorée, utilisée surtout en pâtisserie, et des fromages, très parfumés, dont notamment le maroilles et la mimolette. Le Nord, c'est également le pays des sucreries avec les bêtises de Cambrai, les chuques du Nord ou les spéculoos, et le pays des gaufres, dont celle de Lille et de Dunkerque sont les plus connues.

À Douai, il existe plusieurs spécialités culinaires, souvent très méconnues, même au niveau régional. Parmi les mets salés, on trouve le bouclier de Gayant, une tourte mélangeant viande et brocolis, et la gayandine, une saucisse de porc fumé au bois de hêtre. L'ail fumé d'Arleux est plus connu, de même que plusieurs bières produites par les Brasseurs de Gayant. Parmi les spécialités sucrées, on trouve les gayantines, un caramel à la vanille, et les merlins de Douai, une confiserie mêlant nougatine et chocolat.

RestaurantsModifier

  • 1 La Terrasse   36, terrasse Saint-Pierre,   + 33 3 27 88 70 04, fax : + 33 3 27 88 36 05, courriel :   Tous les jours.   De 18 à 80 . – Située au pied de la collégiale Saint-Pierre, la Terrasse propose plusieurs menus riches et variés de tradition française et régionale. Dotée d'une très riche cave, il s'agit d'une des meilleures adresses de Douai, récompensée par deux toques au Gault & Millau.
  • 2 Le Volubilis   Boulevard Vauban,   +33 3 27 88 00 11, fax : + 33 3 27 96 07 41, courriel :   Tous les jours (sauf le dimanche soir et jours fériés).   De 15,90 à 45 . – Légèrement excentré du centre-ville, le Volubilis est l'autre grande table de Douai. Proposant plusieurs plats raffinés, typique de la cuisine française, il vous accueille dans un cadre luxueux et chaleureux.
  • 3 Les Braises   165, rue des Wetz,   + 33 3 27 97 43 04, fax : +33 3 27 97 43 04, courriel :   Tous les midis (sauf le samedi) et les vendredis et samedis soir.   De 14 à 35,5 . – Situé à deux pas de la Scarpe, ce restaurant propose de nombreux plats de tradition française, simples et savoureux, servis dans un cadre sympathique et coloré.
  • 4 La Maison de Léopold   1, rue d'Arras,   + 33 3 27 96 37 27, fax : +33 3 27 96 37 27, courriel :   À partir de 11 . – Installé dans un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle à deux pas du centre historique, cet hôtel-restaurant propose des plats simples et variés de tradition française à prix très abordables.
  • 5 Le Bistrot du Boucher   106, rue de Valenciennes,   + 33 3 27 88 90 90   Tous les jours de 12 h - 14 h 30 et 19 h - 22 h 30 (jusqu'à 23 h le vendredi et le samedi).   De 14,50 à 28,9 . – À deux pas du centre-ville, ce restaurant franchisé propose de nombreux plats à base de viande rouge et notamment de bœuf, sa spécialité.
  • 6 L'Effet Bœuf !   56, place Suzanne Lanoy,   + 33 3 27 80 30 43, courriel :   Tous les jours (sauf samedi midi et dimanche soir). – Spécialisé dans la viande de bœuf, ce restaurant, à deux pas du beffroi, propose ses nombreux plats dans un cadre branché.
  • 7 Le P'tit Nicolas   81, avenue Georges Clemenceau,   + 33 3 27 87 39 61   Midi et soir du mardi au samedi..   De 11,50 à 63 . – Ce restaurant semi-gastronomique français propose un large éventail de plats raffinés dans un décor simple et agréable.
  • 8 La Pataterie   276, rue de Paris,   + 33 3 27 97 17 91, fax : + 33 3 27 98 25 70   Tous les jours.   De 4,90 à 21,9 . – Célèbre restaurant franchisé spécialisé dans la cuisine de la pomme de terre.
  • 9 Le Refuge de Tante Margot 52, rue de la Cloche,   + 33 3 27 88 11 83 – Dans un décor de chalet alpestre, ce restaurant propose diverses spécialités de la cuisine savoyarde telles des fondues et des raclettes.
  • 10 Le Storez 116, rue Storez,   + 33 3 27 98 88 80   Tous les jours (sauf dimanche soir et lundi). – Petit restaurant de tradition française et régionale au cadre sympathique, juste à côté de la porte d'Arras.

Cafés, brasseriesModifier

  • 11 Au Temps des Cerises 132, place d'Armes,   + 33 3 27 90 33 76 – Situé sur la place d'Armes, ce petit café/restaurant propose plusieurs plats simples de la cuisine française et de nombreux rafraîchissements.
  • 12 La Girouette 112, place d'Armes,   + 33 3 27 88 97 63   Fermé le soir. – Donnant sur la place d'Armes, ce café/restaurant propose des plats simples de la cuisine française.
  • 13 La Renommée 54, rue de Valenciennes,   + 33 3 27 88 68 08 – Cette brasserie traditionnelle, proche du centre-ville, sert plusieurs plats simples dont certains à saveur régionale.
  • 14 Le Bistrot du Tigre 98 Avenue Georges Clemenceau,   + 33 3 27 88 94 03   Fermé le mercredi soir et le dimanche. – Brasserie de tradition française à deux pas de la gare.
  • 15 Brasserie de l'Avenue 111 Avenue Georges Clemenceau,   + 33 3 27 88 69 62   Fermé le dimanche et tous les soirs. – Située à deux pas de la gare, cette brasserie propose des plats de la cuisine française.
  • 16 Le Saint-Georges 205 Place Carnot,   + 33 3 27 97 29 02 – Pub et brasserie, ce restaurant propose plusieurs plats de tradition française.
  • 17 Vintage Café     362, rue d'Esquerchin,   + 33 3 27 88 65 04, + 33 6 52 38 12 21 (téléphone portable)   Tous les jours de 10 h 30 - h (h le vendredi) sauf le samedi de 17 h - h.   De 5,50 à 23,8 . – Dans un cadre branché, ce bar/restaurant propose une multitude de cocktails, de vins et de whiskys ainsi que plusieurs plats simples de la cuisine française et des pizzas.
  • 18 Au Bureau     99, place Carnot,   + 33 3 27 98 14 16, courriel :  – Dans un cadre rappelant les pubs anglais, ce bar/restaurant franchisé propose, outre son impressionnante collection de bières, plusieurs plats dont une large gamme de salades, de pâtes, de burgers, de croque-monsieurs...

Restaurants italiens, pizzeriasModifier

  • 19 La Fiorentina 250, place du Barlet,   + 33 3 27 08 77 73   Fermé le mercredi soir. – Petit restaurant italien.

Cuisines du mondeModifier

  • 20 Le Baloua   35, avenue Georges Clemenceau,   + 33 3 27 88 65 05, +33 6 80 95 85 65 (téléphone portable)   Tous les jours de 12 h - 14 h 30 et 19 h - 23 h. – Situé à deux pas de la gare, ce restaurant de cuisine orientale propose une large gamme de plats allant des couscous aux tajines, des pastillas aux méchouis. Doté d'un cadre chaleureux et luxueux, dans le pur style oriental, ce restaurant possède également une belle cave à vin, riche des meilleurs crus marocains.
  • 21 Le Djurdjura   370, place du Barlet,   + 33 3 52 84 03 03, fax : + 33 3 27 87 05 86   Tous les jours (sauf le dimanche soir). – Dans un cadre oriental épuré, ce restaurant propose de nombreuses spécialités de la cuisine maghrébine et en particulier kabyle. Couscous, tajines, grillades... sont au menu.
  • 22 Le Soleil de Tunis   24, rue Merlin de Douai,   + 33 3 27 92 99 00, + 33 6 32 42 93 48 (téléphone portable), courriel :   De 4,90 à 34 . – Spécialisé dans la cuisine tunisienne, ce restaurant propose une grande variété de couscous dans un décor oriental somptueux.
  • 23 Le Mektoub 32, rue du Pont à l'Herbe,   + 33 3 27 96 61 37   Fermé le lundi midi. – Petit restaurant oriental servant couscous, tajines...
  • 24 Le Dragon d'Or 25, boulevard Paul Hayez,   + 33 3 27 88 61 23 – Ce restaurant chinois propose grillades, woks et buffets ainsi que quelques spécialités thaïlandaises.
  • 25 Le Nagoya   4, route d'Arras,   + 33 3 27 93 10 49, courriel :   Tous les jours.   De 6,90 à 52 . – Sympathique restaurant japonais servant de nombreuses spécialités comme des yakitoris, sashimis, sushis, makis et autres temakis.

Salons de thé, crêperiesModifier

  • 26 Le Binbin 38, rue des Ferronniers 5,   + 33 3 27 88 90 88   Fermé le dimanche. – Petit salon de thé servant sandwiches et pâtisseries.

Boire un verre / SortirModifier

FestivitésModifier

 
La famille Gayant
  • Fêtes de Gayant       –   Les fêtes de Gayant sont un ensemble de manifestations se déroulant chaque année durant les deux premières semaines de juillet. Organisées autour de cinq géants, Gayant, Marie Cagenon et leurs trois fils, elles sont devenues un des symboles de Douai. Remontant au XVe siècle, ces fêtes n'ont cessé de se développer et de prendre de l'ampleur au fil des siècles jusqu'à devenir l'une des plus importantes de la région. Si elles s'étalent sur une quinzaine de jours, les fêtes atteignent leur paroxysme le premier ou le deuxième dimanche du mois et les deux jours qui suivent. Le dimanche, les géants sortent de leur domicile et déambulent dans la ville donnant lieu à une importante parade animée par plus de huit cents participants. Le lundi, les géants visitent les quartiers. Le mardi, les géants regagnent leur domicile annonçant la fin prochaine des fêtes. Leurs importances culturelles et identitaires, la place qu'elles occupent dans la vie de la cité et l'énergie qu'elles mobilisent ont conduit ces fêtes à être classées en 2005 au patrimoine immatériel de l'Humanité.

Théâtres et salles de spectaclesModifier

Du théâtre classique aux plus grands concerts de variétés, Douai dispose de plusieurs salles de spectacles pouvant accueillir tous les publics pour tous les types de manifestation.

  • 1 Gayant Expo     Route de Tournai,   +33 3 27 931 931, fax : +33 3 27 932 550 –   À la fois salle de concert et salle d’exposition, Gayant Expo est le plus vaste complexe de ce type au nord de Paris. Accueillant les concerts des plus grandes stars aux one-man shows, des comédies musicales aux salons et foires d’exposition, dont celle de Douai en septembre, Gayant Expo est l’une des adresses les plus célèbres de Douai.
  • 2 Théâtre de Douai       1, rue de la Comédie,   +33 3 27 88 87 75, fax : +33 3 27 88 39 77, courriel :   De à 41 . –   Inauguré en 1785, le théâtre de Douai est l’un des plus anciens de France encore en activité. Adoptant une salle à l’italienne, il accueille une vingtaine de représentations par an tels des opéras et des ballets (souvent en retransmission) que des pièces du répertoire ancien ou contemporain.


  • 3 L’Hippodrome         Place du Barlet,   +33 3 27 99 66 66, courriel :   De à 20 . –   Ouvert en 1904, l’Hippodrome était à l’origine un cirque d’hiver (l’un des sept derniers de France) devenu au fil des années une salle de spectacle polyvalente accueillant aussi bien des réunions syndicales et des remises de médailles dans les années 1920, que des combats de catchs et des bals populaires dans les années 1960. Orienté vers la création contemporaine depuis les années 1970, l’Hippodrome de Douai, associé au théâtre d’Arras, propose depuis toutes sortes de manifestations tels des concerts de musique, des pièces de théâtre, des ballets, des conférences… Grâce à cette programmation éclectique, l’Hippodrome de Douai a été érigé en « Scène Nationale » en 1992.

CinémasModifier

Deux cinémas sont implantés à Douai, un multiplex et un cinéma d’art et d’essai abrité et directement administré par le théâtre de l’Hippodrome.

  • 4 Le Majestic     600, boulevard de la République,   +33 8 92 23 71 23, courriel :   Tous les jours.   De 4,5  à 11,5 . –   Avec dix salles de projection, ce cinéma multiplex est le plus grand de la ville. Il dispose de nombreux points de restauration ainsi que des espaces récréatifs où plusieurs soirées à thème sont régulièrement organisées.
  • 5 Cinéma Paul Desmarets   Place du Barlet,   +33 3 27 99 66 66   Tous les jours sauf lundi.   De 1,4  à 6,4 . –   Associé à l’Hippodrome, ce cinéma d’art et d’essai propose dans son unique salle films, documentaires, courts et moyens-métrages… Plusieurs animations sont également organisées tout au long de l’année comme le « ciné gouter » avec le jeune public ou le « ciné dimanche » avec petit-déjeuner offert.

Se logerModifier

HôtelsModifier

 
Hôtel Romagnant
  • 1 La Terrasse     36, terrasse Saint-Pierre,   +33 3 27 88 70 04, fax : +33 3 27 88 36 05, courriel :   12 h 00 - 21 h 30.   À partir de 59 . –   Placé en face de la collégiale Saint-Pierre, en plein centre-ville, cet hôtel, associé au restaurant du même nom, possède une vingtaine de chambre tout confort avec radio, télévision, téléphone et mini-bar.
  • 2 Le Volubilis     Boulevard Vauban,   +33 3 27 88 00 11, fax : +33 3 27 96 07 41, courriel :   De 85  à 148 . –      Légèrement excentré du centre ville, cet hôtel, associé au restaurant du même nom, propose 59 chambres au style raffiné et chaleureux, dotées de tout le confort (télévision, coffre-fort, sèche-cheveux, bureau…).
  • 3 Le Gayant   20, place Pierre Brossolette,   +33 3 27 88 29 97, fax : +33 3 27 99 07 01, courriel :   À partir de 65 . –      Situé l’est de la ville, cet hôtel offre 46 chambres tout confort au style cosy avec télévision, sèche-cheveux, téléphone… En plus du petit-déjeuné, l’hôtel propose également un plateau-repas le soir au prix de 15 .
  • 4 Ibis Douai Centre (Hôtel Romagnant)     Place Saint-Amé,   +33 3 27 87 27 27, fax : +33 3 27 98 31 64, courriel :   24/24 7/7. chambre disponible à partir de 12 h, à libérer avant 12 h.   À partir de 69 . –        Situé dans le centre historique, cet établissement est installé dans un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, l’hôtel Romagnant, classé aux Monuments Historiques. Doté d’un bar ouvert 24h/24, l’hôtel comprend 42 chambres standards tout confort avec télévision, téléphone, réveil, douche et baignoire.

Chambres d'hôtesModifier

  • 5 Hôtel de Warenghien         250, rue Morel,   +33 6 62 411983, courriel :   À partir de 120 . –     Installé dans un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle classé aux Monuments Historiques, cet établissement de luxe situé à deux pas de la gare, propose 7 chambres d’époque dotées de tout le confort moderne (télévision, mini-bar, coffre-fort…) et d’un parc arboré. Récemment ouvert, l’hôtel est tenu par les descendants des premiers propriétaires.
  • 6 Résidence de la Porte d'Arras   221, rue d’Arras,   +33 3 27 88 32 10, fax : +33 3 27 88 13 23, courriel :   De 75,9  à 145,9 . –   Situées dans un hôtel particulier du XIXe siècle au riche passé, cinq vastes chambres savamment décorées sont proposées à la location. Toutes bien équipées, elles disposent en plus de la télévision et de la salle de bain, d’un petit coin cuisine avec réfrigérateur, micro-ondes et cafetière. Ancien siège de Charbonnages de France, ayant accueilli dans ses murs, Louis Blériot et Charles de Gaulle, la propriété dispose également d’un vaste jardin à la française.
  • 7 Les Foulons     115, rue des Foulons,   +33 3 27 86 13 75, courriel :   De 85  à 100 . –   Installées dans une maison de ville de la fin du XVIIe siècle, quatre luxueuses chambres sont proposées à la location. Tout confort, elles sont dotées d’une télévision et d’un bureau. En plus du petit-déjeuner, inclus, il est aussi possible de commander le repas du soir. À la belle saison, l’accès au jardin est autorisé.
  • 8 Chambres d'hôtes de Mayou   53, rue Foucques,   +33 3 27 87 78 40, + 33 6 81 12 98 10 (téléphone portable), courriel :   De 57  à 72 . –   Aménagés dans une maison de ville du XIXe siècle, quatre chambres d’hôtes sont proposées à la location pour une nuit ou une semaine. Elles possèdent chacune une salle de bain (baignoire ou douche) et d’une télévision dans chaque chambre. Une salle à manger commune, avec tout le nécessaire (frigo, micro-ondes, bouilloire…), est également mise à disposition, de même qu’un accès au jardin. Les animaux ne sont pas acceptés.
  • 9 Catherine de Sienne 1, rue des Récollets Anglais,   +33 3 27 97 48 36, courriel :   De 70 . –   Pour deux personnes, une chambre d’hôte est proposée, dans une maison de ville, avec petit-déjeuner offert.
  • 10 Maison d'hôtes du Théâtre     72, rue Alfred Trannin,   +33 6 75 01 99 21 (téléphone portable), courriel :   De 65  à 75 . –   À deux pas du théâtre, dans une maison de ville, trois chambres d’une à deux personnes sont proposées. Dans un décor raffiné, elles offrent tout le confort avec le petit-déjeuner inclus.
  • 11 Au fil des Couleurs   52, rue de l’Abbé de l’Épée,   +33 3 27 87 31 61, +33 6 85 15 19 52 (téléphone portable), courriel :   De 40  à 62 . –   Situées à l’extrême sud de la ville, dans une maison du début du XXe siècle, trois chambres d’hôtes à la décoration soignée sont proposées pour une ou deux personnes. Dotées de toutes les commodités (douche, bureau, télévision…), elles sont louées avec le petit-déjeuner inclus. L’accès à la cuisine, tout équipée, ainsi qu’au jardin est également possible.

Meublés et gîtesModifier

  • 12 Hôtel Sweet Suite   1, rue d’Arras,   +33 3 27 96 37 27, courriel :   Tous les jours de h - 12 h et 13 h 30 - 19 h.   À partir de 100 . –   Situé dans un ancien hôtel particulier du XVIIIe siècle, cet hôtel propose à la location six suites grand confort pour une à huit personnes. Toutes équipées, chaque suite dispose d’un salon avec télévision grand écran, de chambres privatives et d’une cuisine. Un service de repas, l'hôtel possédant un restaurant, et une blanchisserie sont également proposés.
  • 13 Rivage Saint-Jacques     141, rue du Pont du Rivage,   +33 6 10 10 25 62 (téléphone portable), courriel :   À partir de 75  par nuit. –   Au cœur de Douai, dans une ancienne demeure bourgeoise, un appartement tout confort de 50 m2 est proposé à la location. Situé au rez-de-chaussée du bâtiment, le meublé comprend un salon de 20 m2, une cuisine toute équipée (four combiné, lave-linge, machine à café…), une grande chambre avec bureau et une salle de bain avec douche à l’italienne. Récemment rénovée, la décoration alterne entre l’ancien (parquet, cheminée en marbre, moulures) et le moderne (mobilier contemporain).

CommuniquerModifier

Téléphonie et InternetModifier

Douai, comme toute la région, est couverte à 100 % par les réseaux 3G et 4G des quatre opérateurs français. Le Wifi n’est lui proposé gratuitement que dans quelques hôtels et restaurants et à la gare SNCF.

MédiasModifier

En plus des médias nationaux et régionaux, Douai dispose d’un hebdomadaire local, l’Observateur du Douaisis, dont la parution a lieu le jeudi.

  • 2 L’Observateur du Douaisis       32, rue de la Boucherie,   +33 3 27 96 36 98, courriel :   h - 12 h et 13 h - 17 h (lundi, mardi, jeudi), h - 11 h 30 et 13 h - 18 h (mercredi), h - 11 h (vendredi).
  • 3 La Voix du Nord     80, place d’Armes,   +33 3 27 88 87 00 – Antenne locale du quotidien régional

PosteModifier

De très nombreuses boites aux lettres La Poste sont dispersées dans la ville. Les timbres et autres services postaux (colis, lettres recommandées…) sont eux proposés au bureau de poste central.

  • 4 La Poste 81, Place Charles de Gaulle,   3631   lun.- ven. : h 30 - 17 h 00, sam. : h 30 - 12 h 00. –  

Gérer le quotidienModifier

CultesModifier

La plupart des cultes sont présents à Douai à l’exception de la religion juive qui ne dispose pas de synagogue.

 
Église Notre-Dame
  • 5 Collégiale Saint-Pierre (Paroisse Saint-Maurand-Saint-Amé de Douai)   Terrasse Saint-Pierre,   +33 3 27 71 56 10, fax : +33 3 27 71 56 11, courriel :  – Messe tous les dimanches à 10 h 30 du dimanche des Rameaux à la Toussaint.
  • 6 Église Notre-Dame (Paroisse Saint-Maurand-Saint-Amé de Douai)   Terrasse Notre-Dame,   +33 3 27 71 56 10, fax : +33 3 27 71 56 11, courriel :  – Messe tous les dimanches à 11 h.
  • 7 Église protestante de Douai (Église Protestante Unie du Bassin Minier et du Douaisis)     70, rue de l’Hippodrome – Culte tous les 1er et 3e dimanche du mois à 10 h 30.
  • 8 Église évangélique baptiste Cap Espérance de Douai   591, Avenue du Maréchal Leclerc, courriel :  – Rencontre tous les dimanche à 10 h 30 dans la salle du Jubilé (Institution Saint-Jean).
  • 9 Église du plein évangile de Douai   420, rue Léo Lagrange,   +33 3 27 86 89 18, courriel :  – Rencontre tous les dimanches à 10 h et les mardis à 19 h.
  • 10 Église évangélique de Douai   515, boulevard Jeanne d’Arc,   +33 3 28 37 04 22, courriel :  – Rencontre tous les dimanches à 10 h et les mardis à 19 h.
  • 11 Association pour le culte des Témoins de Jéhovah de Douai 85, rue Jean-Baptiste Lebas 59552 Lambres-lez-Douai
  • 12 Espace Culturel Musulman de Douai   412, rue d'Albergotti – Salle de prière.

SécuritéModifier

Douai est une ville sûre. Mais comme partout ailleurs, il est recommandé de respecter quelques règles d’usage, comme veiller sur ses effets personnels et rester vigilant, notamment la nuit. Au besoin, ne pas hésiter à appeler les numéros d’appel d’urgence ou à se rendre au commissariat.

  • 13 Hôtel de Police (Centre tertiaire de l'Arsenal) 150, rue Saint-Sulpice,   + 33 3 27 92 38 38, 17 (numéro gratuit), fax : + 33 3 27 92 38 39   h - 12 h et 14 h - 18 h (en semaine). – Tous les services sont ouverts en semaine aux horaires indiqués. Une permanence est maintenue 24h/24.

SantéModifier

L’agglomération de Douai est desservie par un hôpital public et une clinique privée. Pour les pharmacies, à Douai uniquement, la plupart se situent dans les rues commerçantes (rue Saint-Jacques, rue de Bellain et rue de Paris).

  • 14 Centre hospitalier de Douai     Route de Cambrai, BP 10740, 59507 Douai Cedex,   +33 3 27 94 70 00, courriel :  – Le Centre hospitalier de Douai est l’hôpital public de l’agglomération douaisienne. En plus des nombreux services habituels (anesthésie, cardiologie, neurologie…), il abrite également un service d’urgences.
  • 15 Clinique Saint-Amé     Rue Georges Clémenceau 59552 Lambres-lez-Douai,   +33 826 30 17 17, fax : +33 3 27 71 17 18, courriel :  – Cette clinique regroupe plusieurs services spécialisés (cancérologie, anesthésie, ophtalmologie…), une maternité, un centre d’urgence et un pôle de chirurgie esthétique.

Aux environsModifier

 
Centre historique minier de Lewarde
 
Arras
  • 1 Centre historique minier de Lewarde       (9 km) – Le plus grand musée de France consacré à la mine et au charbon a ouvert à quelques kilomètres de Douai, au cœur de l’ancien bassin minier, en 1984. Implanté sur l’ancien site Delloye, il a été aménagé en deux espaces distincts : le musée d’abord qui présente sous forme d’expositions temporaires et permanentes des objets en rapport avec la mine ; puis, plus atypique, des galeries reconstituées qui, accompagnées d’un guide, permet de se faire une bonne idée des conditions de travail qui régnaient sous terre.
  • 2 Louvre-Lens       (20 km) – Installé depuis 2012 sur un ancien carreau de mine, le Louvre-Lens propose de retracer, sur 7 000 m2, l’histoire de l’art européen et méditerranéen au travers une sélection d’œuvres directement issues du célèbre musée parisien. Exposées dans la Grande Galerie, l’un des cinq pavillons du musée, ces pièces côtoient de grandes expositions, organisées régulièrement par le musée.
  • 3 Arras       (25 km) – Capitale de l’Artois et aujourd’hui du Pas-de-Calais, Arras est une riche cité d’art et d’histoire dont les origines remontent à l'époque romaine. Déjà importante au Moyen Âge par la présence de l'abbaye Saint-Vaast, l’une des plus vastes de France, la ville sut profiter de sa position stratégique entre Flandre et France pour s’enrichir et se parer de nombreux monuments dont son beffroi et ses célèbres places.
  • 4 Cambrai       (30 km) – Cité historique et artistique majeure, Cambrai est une des villes les plus imposantes de la région, tant par la richesse de son patrimoine et que par le prestige de son passé. Fondée par les Romains, devenue dès le Haut-Moyen Age, un important centre religieux, Cambrai a su profiter de son statut de ville sacrée, longtemps dépendante du Saint-Empire, pour se parer de monuments parmi les plus raffinés de la région. De ses églises baroques à son patrimoine militaire, en passant par ses célèbres bêtises, la ville de Blériot et de Fénelon ne laissera personne indifférent.
  • 5 Tournai       (35 km) – Située au cœur de la campagne wallone, à deux pas de Lille, Tournai est une des villes au passé le plus riche de Belgique. Fondée par les Romains, la ville prit son essor avec les Francs qui en firent, avant Soissons et Paris, la première capitale de leur royaume. Mondialement connue pour son imposante cathédrale classée par l'UNESCO, Tournai l’est aussi pour son beffroi, ses églises romanes et ses nombreux musées.
  • 6 Lille       (40 km) – Destination incontournable, la capitale régionale, ancienne résidence des comtes de Flandre, est un vaste condensé de la culture du Nord. De ses nombreux monuments classiques et baroques à sa célèbre braderie, Lille est une ville festive, à la fois historique et contemporaine, populaire et raffinée qui saura séduire tous les visiteurs.


Tableau de distance et de durée à partir de Douai
(de centre à centre)

Destination Distance Temps
par la route orthodromique en voiture
(environ)
en train
(gare de Douai)
Lens 22,5 km 19 km 25 min 30 min
Arras 25,7 km 23,2 km 35 min 13 min
Cambrai 30,6 km 24,3 km 40 min 33 min
Tournai 37,2 km 34,3 km 55 min 59 min*
Lille 39,2 km 29,1 km 40 min 28 min
Valenciennes 43,6 km 31,2 km 45 min 33 min
Bruxelles 148 km 104,8 km h 50 h 30**
Paris 199 km 176,1 km h 30 h 17
* Correspondance à Lille Flandres
** Correspondance à Lille Europe


Routes via Douai
A26Lens O   E  A2
LilleSeclin Ligne 2 bis   Ligne 2  ArrasRouen
LilleSeclin Ligne 19   Ligne 19  Valenciennes
Lens Ligne 21   Ligne 21  Valenciennes
LilleSeclin Ligne 22   Ligne 22  CambraiSaint-Quentin
Valenciennes TGV   TGV  ArrasParis
Lille TGV   TGV  LyonMarseille
Lille TGV   TGV  PoitiersBordeaux


Destinations limitrophes de Douai dans Wikivoyage
  Béthune Seclin Tournai  
Arras N Valenciennes
O    Douai    E
S
Cambrai
Liste complète des autres articles de la région : Nord
 
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !