quartier de Zanzibar
Afrique > Afrique de l'Est > Tanzanie > Zanzibar > Zanzibar (ville)
Pour les autres lieux du même nom, voir Zanzibar (homonymie).

Zanzibar, ou Zanzibar City, est une ville portuaire située sur l'île d'Unguja ainsi que la plus importante localité de l'archipel de Zanzibar en Tanzanie. La vieille ville est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO et est régulièrement citée entre la 30e et la 40e place des endroits les plus visités au monde et à la 4e place en Afrique. C'est aussi la capitale administrative du Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar.

Zanzibar
​((sw) Mji la Zanzibar)
Vue aérienne de Stone Town
Vue aérienne de Stone Town
Informations
Pays
Région
Mer
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Localisation

ComprendreModifier

Zanzibar City est divisée en deux grandes zones. La vieille ville appelée Mji mkongwe (« Vieille ville ») en swahili ou Stone Town (« Ville de pierre ») en anglais du fait qu'elle est principalement construite en pierre corallienne. Cette zone est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000. L'autre zone est appelée en swahili Ng'ambo ce qui signifie « L'autre coté » ou New City (« Nouvelle ville ») en anglais parce qu'elle n'a commencé à se développer qu'à la fin du XIXe siècle. Historiquement, les deux parties étaient séparées par une crique, d'où le nom de Ng'ambo, maintenant remblayée et remplacée par la Creek Road.

ClimatModifier


Zanzibar City
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
32.1
23.3
7j
32.8
23.2
4j
32
23.2
12j
30.3
23.6
17j
29.4
22.9
15j
29
21.8
5j
28.6
21
5j
29.1
20
6j
30.1
19.7
5j
30.9
20.6
7j
30.8
21.9
13j
31.4
22.9
13j


10 5 17 41 29 7 4 4 4 10 22 20
Temp. max. annuelles moyennes en °C
30.5
Temp. min. annuelles moyennes en °C
22
Précipitations annuelles en mm
172
Nombre de jour de précipitations
109
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm

Les mois les plus chauds vont de décembre à mars avec des températures maximales avoisinant les 33 °C en février. Les mois les plus froids vont de juin à septembre avec des températures minimales légèrement inférieures à 20 °C en septembre.

Question précipitations, une grosse saison des pluies (masika en swahili) de mars à mai avec une moyenne de 41 mm d'eau par m2 et une moyenne de 17 jours de pluie en avril ; une petite saison des pluies (vuli en swahili) en novembre et décembre avec une moyenne de 42 mm d'eau par m2 et une moyenne de 26 jours de pluie pour les deux mois. Les mois les plus secs vont de juillet à septembre avec une moyenne de 12 mm d'eau par m2 et une moyenne de 12 jours de pluie pour les trois mois. La différence négative des précipitations moyennes à Zanzibar City par rapport à celles de l'ensemble de l'archipel provient du fait que la ville se trouve sous le vent des mouvements réguliers en provenance du sud-est et que, donc, une grande partie de ces précipitations s'est déjà déversée sur les terres avant d'arriver sur la ville.

  • Prévisions météo à court terme    – Prévision pour les 5 prochains jours
Température moyenne de l'eau de mer
Jan Fév Mars Avr Mai Juin Juil Août Sep Oct Nov Déc Année
28,6 °C 28,6 °C 29,3 °C 29,2 °C 28,3 °C 26,9 °C 26 °C 25,6 °C 25,9 °C 26,6 °C 27,9 °C 28,6 °C 27,6 °C
 
Vue vers l'île Bawe
un à h
 
Coucher de soleil vers l'île Bawe un à 17 h
 
Sur le marché de Darajani
un à 13 h
Coucher de soleil sur le port un à 22 h
 
Orage un à h


ToponymieModifier

« Zanzibar » est la traduction donnée par les Portugais à la désignation arabe de زَنْجِيّ بَرَّا‎, elle-même traduction du vieux-perse زنگبار qui signifie « Terre des noirs » (de zang « noir », et bār, « terre », « côte »). Cependant, si pour les Arabes et les Perses le terme désigne un territoire beaucoup plus vaste, pour les Portugais, il ne désigne plus que l'île d'Unguja et le comptoir commercial qu'ils installent à l'endroit de l'actuelle Stone Town.

HistoireModifier

 
Le palais du sultan après le bombardement britannique de 1896
 
Une partie des dix barres immobilières de Ng'ambo

Lors de l'arrivée des Portugais en 1503, Zanzibar n'est qu'un gros village de pêcheurs occupé par des Hadimu, une ethnie aujourd'hui disparue. Ceux-ci en font un comptoir commercial sur la route maritime des Indes et, en 1600, ils y édifient un premier bâtiment en pierre : une église qui était située à l'endroit de l'actuel fort arabe.

En 1698, les Omanais reprennent le contrôle de l'ensemble de l'archipel de Zanzibar et, immédiatement, débutent la construction du fort actuel pour se défendre des attaques incessantes des Portugais voulant reprendre pied sur l'archipel. La ville de Zanzibar devient alors, avec Kilwa Kisiwani et Mogadiscio, l'un des trois plus importants marchés d'esclaves de l'Afrique de l'Est ainsi qu'une plaque tournante pour l'exportation des esclaves vers le Moyen-Orient et l'Ouest du sous-continent indien. En 1840, Sa‘id bin Sulṭān, le sultan de Mascate et Oman, celui-là même dont le dernier enfant né en 1844 est Sayyida Salme (alias Emily Ruete), transfère sa capitale de Mascate à Zanzibar City. Bien que, en , le traité anglo-zanzibarite abolit officiellement la traite des esclaves sur l'archipel, celle-ci perdurera encore plus ou moins clandestinement pendant de nombreuses années. Ainsi, on estime que Tippu Tip, le plus célèbre des esclavagistes et trafiquant d'ivoire swahili, possédait, en 1895, sept plantations où œuvraient environ 10 000 esclaves. Dès l'année 1873 et l'abolition de l'esclavagisme, Edward Steere, l’évêque anglican de Zanzibar, fait raser le marché aux esclaves – il n'en subsiste que les deux cachots de transit – et fait ériger à sa place la cathédrale du Christ.

Suite à l'accord anglo-allemand du , Unguja et Pemba deviennent le protectorat britannique de Zanzibar et Zanzibar City la capitale. La mort du sultan pro-britannique Hamad ibn Thuwaini le et l’auto-proclamation comme sultan de son cousin germain et beau-frère Khalid ibn Bargach engendre, le suivant, le plus court conflit militaire de l'histoire, 38 min, lorsque cinq navires de la Royal Navy bombardent le palais du sultan et ses abords immédiats causant la mort de 500 Zanzibarites.

Le , Ungunja et Pemba obtiennent leur indépendance de l'Empire britannique sous la forme d'une monarchie constitutionnelle avec, à sa tête, le sultan Jamshid bin Abdullah. Mais la révolution gronde et, le , 600 à 800 partisans de la révolution attaquent le poste de police de Zanzibar City, démettent le dernier des sultans ainsi que son gouvernement et exercent des représailles contre la population civile arabe et asiatique accusée par les Africains de détenir tous les pouvoirs avant de déclarer Zanzibar City comme leur capitale.

En 1968, le Gouvernement révolutionnaire de Zanzibar construit à Ng'ambo et avec l'aide de la RDA dix barres immobilières longues chacune de 200 à 300 mètres, avec six étages et axées autour du carrefour formé par la Karuma Road et la Mlandege Road. Ce sera la seule réalisation du New Zanzibar Project que les Zanzibarites tentèrent de réaliser avec l'aide des pays « amis » de l'époque.

Le , après la disparition mystérieuse d'un de leurs leaders, le sheikh Farid Hadi Ahmed, un groupe d’extrémistes musulmans, prônant la création d'un État islamique et l'expulsion des chrétiens d'Unguja, établi des barricades de fortune dans les rues et boute le feu à un centre de loisir ainsi qu'à l'intérieur de la cathédrale du Christ et force le clergé anglican à s'enfuir. La police mettra quatre jours pour ramener le calme.

BibliographieModifier

  • Ḥāmid ibn Muḥammad et François Bontinck, L'autobiographie de Hamed ben Mohammed el-Murjebi Tippo Tip (ca. 1840-1905) (Autobiographie du négrier Tippu Tip), Bruxelles, Académie royale des sciences d'outre-mer, 304 p. (lire en ligne [PDF]) (OCLC 1660122)
  • Emily Ruete et Muḥammad Sayyid ʹAbd Raḥīm (trad. de l'arabe par Colette Le Cour Grandmaison, préf. Colette Le Cour Grandmaison), Mémoires d'une princesse arabe [« ميرة زنجبار وعمان) مذكرات اميرة عربية : سالمة بنت السيد بن سلطان)  »] (Autobiographie de la princesse Sayyida Salme), Paris, Éditions Karthala,‎ , 328 p. (ISBN 978-2-8111-0604-1) (OCLC 793474032)

AllerModifier

En avionModifier

Zanzibar City est desservie par un aéroport international situé à 7,5 km au sud de Stone Town. Des vols réguliers sont opérés toute l'année avec la Tanzanie continentale, le Kenya, l'Afrique du Sud et le Moyen-Orient. Pendant les périodes de vacances d'été et d'hiver, des vols saisonniers réguliers ou nolisés sont opérés avec plusieurs pays de l'Union européenne ainsi qu'avec Israël. Pour le tableau complet des compagnies aériennes et des destinations, voyez la section « En avion » de l'article sur l'archipel de Zanzibar.

Plusieurs moyens de transfert vers la ville sont disponibles : le daladala no U (500 TZS par personne pour le trajet), le taxi (20 000 TZS pour le trajet). Certains hôtels ont un service de navette gratuite depuis et vers l'aéroport et quatre sociétés de location de véhicules délivrent et récupèrent leurs véhicules à l'aéroport.

En bateauModifier

Il existe une liaison quatre fois par jour par transbordeur-catamaran entre Zanzibar City et Dar es Salaam. Le maximum de bagage par personne est de 25 kg et la durée de la traversée est entre deux et trois heures selon l'état de la mer.

  • 2 Azam Marine & Coastal Ferries     Billetteries : Sikoine Drive, Dar es Salaam et Mizingani Road, Zanzibar City,   +255 22 2123324 (Dar es Salaam), +255 24 2231655 (Zanzibar City), courriel :   départ tous les jours à h, h 30, 12 h 30 et 15 h 45 (quel que soit le sens de la traversée).   (2019) Non résident (payement uniquement en USD, EUR et GBP) > 9 ans : Economy 35 $, Business 40 $, VIP 50 $, Royal 60 $ ; < 10 ans : Economy 25 $, Business 40 $, VIP 50 $, Royal 60 $. –   gratuit. (à bord).

CirculerModifier

En daladala et en basiModifier

Pour circuler dans Zanzibar City ou vers sa périphérie, préférez le daladala au basi, surtout si vous ne voyagez pas avec des bagages encombrants ; ce sera légèrement plus confortable et surtout plus rapide. Le prix, non négociable, avoisine les 500 TZS par personne pour un trajet en ville ou vers la périphérie. Chaque véhicule porte, à l'avant, le nom de sa destination finale ainsi que, à l'avant, à l'arrière et sur chaque côté, un code représenté par une lettre. Pour plus d'informations sur comment utiliser les madaladala, consultez la section « En transport en commun » de l'article sur l'archipel de Zanzibar.

  • 1 Dajarani daladala terminus Creek Road – Terminus des madaladala et des mbasi.
Destinations dans l'agglomération urbaine de Zanzibar City
Code Destination
A Amaani Stadium
B Bububu
J Jangombe
M Magomeni
U Airport

En taxiModifier

Les taxis officiels sont reconnaissables à leur plaque d'immatriculation à lettres et chiffres blancs sur fond rouge. Entre 7 et 21 h , le prix d'une course en ville ou vers sa périphérie coute entre $ et 15 $, selon qu'il s'agisse d'un chauffeur indépendant ou d'une société, et avec un surcoût de 10 $ en dehors de ces heures. Toutefois, si vous savez négocier, vous pourrez obtenir une réduction allant jusqu'à 25 % du prix. Pour plus d'informations sur l'utilisation des taxis et les tarifs appliqués, consultez la section « En taxi » de l'article sur l'archipel de Zanzibar.

En voitureModifier

Si c'est pour circuler uniquement à Zanzibar City, une voiture de location n'est pas une bonne solution. Cependant, il existe quatre sociétés de location de véhicules qui, toutes, peuvent vous prendre en charge dès l'aéroport international Abeid Amani Karume.

À vélo ou à piedModifier

Stone Town est une planitia d'une superficie d'environ 96 ha et parcourue le plus souvent par des ruelles plus ou moins étroites. Pour y circuler, la bicyclette et la marche à pied y sont les deux moyens les plus pratiques. Attention toutefois, d'éviter les ruelles désertes la nuit, surtout si vous êtes seul, et de toujours bien attacher votre vélo si vous devez le quitter, ne fusse que pour quelques instants.

VoirModifier

Stone TownModifier

      D'une superficie d'environ 96 ha, c'est le centre historique de Zanzibar et est inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 2000. Il est connu aussi sous le nom de Mji mkongwe ce qui, en swahili, signifie « Vieille ville ».

Au hasard dans Stone Town
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Le vieux dispensaire
  • 1 Vieux dispensaire (Old Dispensary, Ithnashiri Dispensary)   Malindi Road   lun.- dim. : h - 17 h.   gratuit. –   (uniquement le rez-de-chaussée). L’Ithnashiri Dispensary est assurément le plus bel édifice de Stone Town. Le terme d’Ithnashiri est un autre nom donné au chiisme duodécimain qui était la religion du commanditaire. Il fut commandé en 1887 par un riche marchand indien de Zanzibar, Tharia Topan, pour célébrer le jubilé d'or de la reine Victoria et dans le but d'en faire un hôpital pour les plus démunis. Cependant, suite à la mort du commanditaire en 1891 et aux conflits d'intérêt entre les héritiers qui s'en suivirent, l'édifice ne fut terminé qu'en 1894. Racheté en 1900 par un autre marchand indien, le bâtiment fut divisé en un dispensaire, au rez-de-chaussée, et en plusieurs appartements, sur les deux autres étages. C'est cet usage qui persista jusqu'en 1964 et la réquisition des lieux par le gouvernement révolutionnaire de Zanzibar. Magnifiquement rénové en 1990, ses balcons sculptés en bois, avec des décorations en verre teinté, sont d'influence indienne, la structure principale est construite en corail sédimentaire et en bois de palétuvier recouverte d'ornements en stuc de goût néo-classique européen. L'intérieur du bâtiment est tout aussi sophistiqué avec un atrium couvert et des ponts sculptés reliant les étages. Une partie du premier étage possède un petit musée consacré à l'histoire de Zanzibar et à la rénovation du vieux dispensaire tandis que le reste est occupé par des bureaux.
  • 2 Figuier centenaire ((en) Big tree, (sw) Mtini) Mizingani Road (à l'intersection avec la Jamatini Road) – Figuier planté en 1911 par le sultan Khalifa, cet arbre centenaire et très imposant figure sur nombres de photos prises depuis le début du XXe siècle. Dépassant largement le faîte de tous les bâtiments des alentours, il est facilement reconnaissable lorsqu'on arrive à Zanzibar City en bateau.
  • 3 Mosquée de Malindi (Malindi Mosque, Mnara Mosque)   Jamatini Road   intérieur inaccessible aux non musulmans. – Construite au XVe siècle par des musulmans sunnites venus de Malindi, c'est une des plus anciennes mosquées de l'archipel de Zanzibar. Son architecture est assez inhabituelle avec, notamment, un toit en forme de plateforme et un minaret conique, un des trois seuls de toute l'Afrique de l'Est, ne débutant pas au sol mais au niveau du milieu de la plateforme. Attention que, comme pour toutes les autres mosquées de Zanzibar, l'intérieur n'est pas accessible au non musulmans sans avoir été invité par l'imam, qu'il est recommandé d'être particulièrement discret lors de la prise de photos dans les environs immédiats et que celles montrant des personnes en prière ou se rassemblant pour participer au culte doivent absolument être faites avec l'accord de ces personnes.
 
Le musée du Palace
  • 4 Mandir Shakti (Shakti Temple) Hurumzi Street   ouvert tous les jours.   gratuit. – Temple hindouiste bâti en 1958.
  • 5 Musée du Palace (Palace Museum, Sultan's Palace, Beit el-Sahel)     Nyumba ya Moto Street   lun.- ven. : h - 18 h, sam.- dim. : h - 15 h.   adulte : $, enfant < 12 ans : $ ; guide : prix a négocier mais $ semble correct. – Beit el-Sahel est la transcription latine de l'arabe منزل الساحلsignifiant « Maison de la côte ». Initialement construit entre 1827 et 1834 pour être la résidence principale du sultan Sa‘id bin Sulṭān et de sa famille, il fut pratiquement entièrement détruit par le bombardement de la Royal Navy du dont il était la cible principale. Rapidement reconstruit, c'est un édifice en pierre de corail à deux étage surmonté de merlons à usage décoratif. Entre le Beit el-Sahel et le Beit al-Ajaib se trouvait jadis un autre bâtiment : le Beit el-Hukm qui n'était autre que le harem. Ce dernier était relié aux deux autres par des chemins privés mais ne fut pas reconstruit après le bombardement de 1896. Après avoir été le siège du gouvernement de Zanzibar entre 1964 et 1994, Beit el-Sahel est maintenant un musée consacré à la famille royale des sultans de Zanzibar avec de nombreux objets ayant appartenu à ceux-ci, tel le trône, des lits et autres meubles. Une des salles est entièrement dédiée à la princesse Sayyida Salme, alias Emily Ruete. Cette salle contient, entre autres, des photos de famille, des extraits manuscrits de son livre autobiographique Mémoires d'une princesse arabe ainsi que divers vêtements de sa garde-robe. Dans les jardins attenants au palais, se trouve les tombes des six premiers sultans de Zanzibar.
  • 6 Maison des merveilles (House of Wonders, Beit al-Ajaib)     Mizingani Road   lun.- ven. : h - 18 h, sam.- dim. : h - 15 h.   adulte : $, enfant < 12 ans : $ (y compris l'accès aux galeries extérieures et à la terrasse de toit). –   (rez-de-chaussée et 1er étage grâce à un ascenseur). Avec le vieux fort, c'est l'édifice le plus emblématique de Stone Town. Son nom latinisé de Beit al-Ajaib (بيت العجائب en arabe signifie « Maison des merveilles » et vient du fait que ce fut le premier édifice de Zanzibar à être éclairé par des ampoules électriques et, même pour toute l'Afrique de l'Est, à être équipé d'un ascenseur mécanique électrique. Terminé en 1883 pour être le palais des cérémonies du troisième sultan de Zanzibar, Barghash bin Said, le frère de Sayyida Salme (alias Emily Ruete), il fut bâti sur les ruines d'un ancien palais du XVIIe siècle utilisé par Fatuma, la dernière reine swahilie (Mwinyi Mkuu, de mwinyi « propriétaire » et « chef », « principal » en swahili) de Zanzibar. Construit dans un mélange de matériaux aussi divers qu'originaux comme du corail sédimentaire, des dalles de béton, des poutres en acier et du bois de palétuvier, son plan carré parfait de 50 mètres de côté en fait, après le vieux fort, le deuxième plus vaste édifice en superficie de Stone Town. Le bâtiment dispose d'une grande cour couverte centrale entourée de galeries ouvertes ; Les sols en marbre et la plupart des décorations d'argent à l'intérieur ont été importés d'Europe ; certaines des portes intérieures du palais sont magnifiquement sculptés avec des inscriptions du Coran et la porte extérieure principale fut conçue pour que le sultan puisse la traverser à dos d’éléphant. Quelque peu endommagé lors du bombardement du par la Royal Navy, il fut réparé en 1897 et l'actuelle tour aux horloges, l'édifice le plus haut de Stone Town, y fut adjointe. Après la révolution de 1964, les lieux devinrent, tour à tour, le siège d'un parti politique puis une école avant d'être abandonné au début des années 1990. Depuis 2002, le palais abrite un musée avec des collections permanentes centrées sur l'histoire zanzibarite et la culture swahilie. Indubitablement, la pièce maîtresse est la reconstitution, à l’échelle d'environ 1/2, d'un mtepe (bateau traditionnel des côtes swahilies et déjà décrit dans le Le Périple de la mer Érythrée écrit dans la première moitié du Ier siècle. Bien que pas tout à fait conforme aux antiques mtepes, ce bateau, baptisé Shungwaya (du nom de la ville mythique qui serait à l'origine de la culture swahilie), réussit, en à naviguer en mer sous diverses conditions.
  • 7 Vieux fort ((en) Old Fort, Arab Fort, (sw) Ngome kongwe)   Mizingani Road –   Construit par les Omanais entre 1698 et 1701, à l'emplacement de la première église bâtie en 1600 par les Portugais, pour se défendre des attaques de ces derniers qui tentaient de reprendre le contrôle de la région, c'est le plus vieux édifice en pierre de la ville. D'une superficie de 5 225 m2, il a la forme d'un quadrilatère convexe et est composé de deux cours intérieures, dont l'une possède encore les fondations de l'église portugaise, séparées par une muraille ainsi que de remparts et de quatre tours, en pierres de corail, le tout surmontés de parapets à merlons. Au XIXe siècle, les bâtiments furent convertis en prison puis en caserne militaire. En 1905, nouvelle reconversion ; il servit de dépôt à la seule ligne de chemin de fer publique qui aie jamais existé sur l'archipel : la ligne d'environ 11 km entre Stone Town et Bububu. Après l'abandon définitif de cette ligne en 1930, le fort devint le siège d'un club de tennis pour dames avec des terrains de jeux dans chacune des deux cours. Actuellement, le fort est devenu un centre culturel avec un amphithéâtre à ciel ouvert. On y trouve aussi des boutiques de souvenir, un restaurant et un bureau d'information touristique.
 
Le vieux fort vu depuis la Maison des merveilles
  • 8 Parc Forodhani (Forodhani Park, Jubilee Gardens)     Mizingani Road   accessible en tout temps.   gratuit. –   Forodhani signifie « port » en swahili. Aménagé en 1936 pour fêter les 25 ans de règne du sultan Khalifa bin Harub, complètement rénové en 2009 et d'une superficie d'environ 9 a, ce petit parc bien arboré, fleuri et entretenu possède, en son centre, un kiosque à musique, à droite, une fontaine et, à gauche, une petite aire de jeux. De nombreux bancs en pierre incitent au repos et deux kiosques vendent des boissons rafraichissantes. C'est cependant dès le crépuscule que le parc est le plus intéressant et le plus animé, pour admirer le couché du soleil d'abord et, ensuite, pour le marché de cuisine de rue.
 
Le portail de la cathédrale Saint-Joseph
  • 9 Cathédrale Saint-Joseph (St. Joseph's Cathedral)     Cathedral Street (quartier de Baghani)   gratuit. – Cathédrale catholique romaine bâtie entre 1893 et 1897 par l'architecte français Jules Béranger, à l'initiative des missionnaires spiritains français, dans le style néo-roman et sur les ruines d'une chapelle, dédiée à Notre-Dame-des-Anges, construite par les Portugais. Elle s'inspire largement des plans de la cathédrale Sainte-Marie-Majeure à Marseille terminée l'année du début de la construction de celle de Zanzibar. L'intérieur est peint de fresques réalisées par des artistes français et représentant des scènes de l'Ancien Testament ; malheureusement, ces fresques ont été mal restaurées en 2014. Les vitraux d'origine, quant à eux, ont été importés de France. Malgré qu'elle soit de dimensions plus modestes que sa consœur de Marseille, la cathédrale est le deuxième plus haut édifice de Stone Town mais est le premier que l'on distingue en venant de la mer. Les portes principales étant fermées en dehors des offices religieux (dim. : h - h), il faut alors y entrer par l'arrière et la cour du couvent voisin.
  • 10 Maison de Freddie Mercury (Mercury House) Kenyatta Road 139 – Une des trois maisons où Farrokh Bulsara, plus connu sous son nom de scène de Freddie Mercury, vécu lors des sept premières années de sa vie passée à Zanzibar. L'allégation que Freddy Mercury est né dans cette maison est totalement fausse, celui-ci est né au Mnazi Mmoja Hospital. Le rez-de-chaussée est aujourd'hui occupé par une galerie d'art (Zanzibar Gallery). Pendant cette période, il vécu aussi dans ce qui est aujourd'hui le Camlurs Restaurant (toujours Kenyatta Road, face à Shangani Street).
  • 11 Maison de Tippu Tip (Tippu Tip's House)   Suicide Alley, 2069 – Maison construite par Tippu Tip, parfois aussi orthographié Tippo Tip ou Tippo Tipo, de son vrai nom Hamed ben Mohammed el-Murjebi le plus célèbre des négriers de l'Afrique de l'Est. Selon certaines sources, il y rendait visite à ses concubines deux fois par jour lorsqu'il était à Zanzibar. Grâce à la traite des êtres humains, le trafic d'ivoire et le rapport de ses plantations de clou de girofle, Tippu Tip était devenu en 1890, l'un des hommes les plus riches et des plus puissants d'Afrique. Cependant, les campagnes menées contre les Arabo-Swahilis par l'État indépendant du Congo entre 1892 et 1894 lui fit perdre ses revenus issus de la traite négrière et de l'ivoire. Il meurt en 1905 dans sa demeure zanzibarite. Loti en plusieurs appartements, le bâtiment n'est, en principe, pas visitable mais l'immense double porte en bois sculpté, y compris le linteau et les pieds-droits, et ornée d'impressionnantes ferrures en forme de pointe est certainement l'une des plus belles de Stone Town est toujours ouverte pendant la journée.
 
Le musée mémorial de la Paix
  • 12 Musée mémorial de la Paix (Peace Memorial Museum, Beit-el-Amani)   Benjamin Mkapa Road   lun.- ven. : h 30 - 18 h, sam.- dim. : h 30 - 115 h. – En arabe بيت ايل-أماني Beit-el-Amani signifie « maison de la paix ». Construit en 1925 par l'architecte britannique John Houston Sinclair pour commémorer la fin de la Première Guerre mondiale, ce bâtiment à plan centré présente des murs blanchis, une coupole et des baies cintrées de style islamique. « Musée » est un terme quelque peu impropre de nos jours car la quasi-totalité des collections ont été transférées à maison des merveilles. Les lieux servent maintenant plutôt de bibliothèque possédant une riche collection de lithographies, de cartes et de photographies datant du XIXe et du début du XXe siècle ainsi que de centre de documentation sur l'histoire de l'archipel de Zanzibar. À l'extérieur, dans un enclos, vit une tortue géante des Seychelles (Dipsochelys dussumieri). C'est le dernier individu présent ici, les autres ayant été transférés au sanctuaire des tortues sur l'île de Changuu.
  • 13 Bains publics perses Hamamni (Hamamni Persian Baths)   Hamamni Street   sur demande au gardien. – Hamamni signifie « Endroit des bains » ( de l'arabe (حَمَام ḥammām qui signifie « salle de bain »). Construits entre 1870 et 1888, ce furent les premiers bains publics de Zanzibar City. Ils étaient ouverts, contre un droit d'utilisation, aussi bien aux hommes qu'aux femmes mais à des heures différentes. Les bains ne sont plus en activité de nos jours mais il est possible de les visiter. Pour ce faire, s'adresser au gardien qui habite en face. Pour un petit droit d'entrée, vous aurez droit à un dépliant sur l'histoire et la fonction des bains ainsi qu'à une visite guidée qui vous montrera la chambre chaude, la chambre froide et la piscine d'eau froide.
  • 14 Cathédrale du Christ (Christ Church)     Tharia Street   lun.- dim. : h - 18 h.   gratuit, visite guidée (comprenant aussi la visite des cachots et du musée de l'esclavage) : > 10 ans 8 000 TZS ou $. – Cathédrale anglicane bâtie, en pierres de corail, entre 1873 et 1883 à l'emplacement même de l'ancien marché aux esclaves de Zanzibar. L'ensemble mélange le gothique perpendiculaire, typiquement britannique, et l'architecture islamique tandis que le clocher possède un toit en béton assez unique. À l'intérieur, l'autel se trouve à l'endroit exact où les esclaves étaient fouettés et, derrière cet autel, se trouve la tombe de l’évêque Edward Steere, le concepteur de la cathédrale. Également à l'intérieur, on peut voir un crucifix fait en bois provenant de l'arbre sous le quel le cœur du docteur Livingstone fut enterré à Chitambo en Zambie. À remarquer aussi les colonnes en marbre rouge du narthex posées à l'envers par les ouvriers pendant l'absence de l'architecte. L'ensemble fut rénové, extérieur et intérieur, entre octobre 2013 et fin 2015.
  • 15 Mémorial et cachots aux esclaves (Slaves memorial and Slave chambers) (derrière la cathédrale du Christ)   lun.- dim. : h - 18 h 30 (dernier départ à 18 h) sauf pour le mémorial qui est visible en tous temps.   mémorial : gratuit ; cachots, musée de l'esclavage et visite guidée de la cathédrale : > 10 ans 8 000 TZS ou $. – Mémorial et musée  , cachots   Le mémorial en béton inauguré en 1998 est l’œuvre de l'artiste suédoise Clara Sörnäs. Il représente cinq esclaves d'âge différent enchainés, avec des fers d'origine. Le tout est dans une fosse de sorte que seuls les bustes des statues sont visibles de loin. Face au mémorial, se trouve un petit musée consacré à l'histoire de l'esclavagisme à Zanzibar ainsi que la billetterie pour les visites guidées. À droite du mémorial, on a accès aux deux cachots, un pour les hommes et un pour les femmes et les enfants, où les esclaves fraichement arrivés étaient enfermés pendant trois jours sans boire ni manger avant leur vente sur le marché.
La cathédrale du Christ en 2012 avant sa rénovation complète 
L'autel à l'endroit du pilori de fouettage 
Deux des colonnes posées à l'envers 
Le mémorial aux esclaves 
Un des deux cachots du mémorial aux esclaves 
 
Le marché Dajarani
  • 16 Marché Darajani ((en) Darajani Market, (sw) Marikiti kuu)   Market Street   lun.- dim. : h - 17 h 30. –   Inauguré le et d'une superficie d'environ 4 ha, mais débordant largement dans les rues et ruelles voisines, il remplace l'ancien marché qui ce tenait jadis dans les cours du vieux fort. Il faut y aller pour l'ambiance, les couleurs et les parfums, vous êtes à la « Mecque » des épices et dans la capitale de l'empire des fruits tropicaux, est à faire en faisant toutefois attention aux pickpockets et a ne pas montrer trop ostensiblement ses téléphones mobiles ou caméras. Il est aussi de bon aloi de demander au commerçant, la permission de photographier son étalage. Si vous voulez visiter la partie réservée à la vente de viande et, surtout, de poissons où vous pourrez voir, entre autres, des marlins (Istiophoridae) et des grands barracudas (Sphyraena barracuda) entiers, il est préférable d'y aller assez tôt dans la matinée ; la plupart des commerces n'ayant pas de chambre froide, les odeurs y deviennent de plus en plus désagréables au fur et à mesure de l'avancée du jour.

Ng'amboModifier

  En swahili, Ng'ambo signifie « L'autre coté ». Elle est aussi appelée New City.

 
La Maison du docteur Livingstone
  • 17 Maison du docteur Livingstone (Livingstone House) Malawi Road, Gulioni (en daladala : au terminal de Dajarani, prendre le daladala no B (Bububu) ou le no 502),   +255 54 32344   lun.- ven. : h - 17 h, sam.- dim. : h - 15 h. – Bâtie en 1860 pour le premier sultan de Zanzibar, Majid bin Said Al-Busaidi, cette maison servi de base de départ pour nombre d'explorateurs tels Burton et Speke en 1856, Cameron en 1873, Stanley en 1871, 1874, 1879 et 1887 ainsi que David Livingstone en 1864, de retour de son expédition ayant conduit à la découverte et l'exploration du lac Malawi, et en 1866, au départ de son expédition à la découverte des sources du Nil. Si cette maison porte le nom de Livingstone, c'est parce que celui-ci étant un anti-esclavagiste convaincu, il œuvra à Zanzibar même, au côté d'Edward Steere, pour l'abolition de l'esclavage dans l'archipel. Actuellement, la maison est le siège de la Société du tourisme de Zanzibar (Zanzibar Tourist Corporation).
  • 18 Ruines du palais de Marhubi (Marhubi Palace Ruins) off Malawi Road, Marhubi (daladala no B (Bububu) ou le no 502) –   Construit par le sultan Barghash bin Said en 1880 au milieux d'un jardin de 50 hectares, ce palais brula en 1890. Cependant, l'on peut encore voir de nombreuses colonnes, des pans de mur et, surtout, le complexe de bain toujours surmonté de ses trois dômes ainsi que l’aqueduc qui approvisionnait le domaine en eau.
  • 19 Ruines du palais de Mtoni (Mtoni Palace Ruins)   off Malawi Road, Mtoni (daladala no B (Bububu) ou le no 502)   uniquement avec un guide. –   Le palais fut construit entre 1828 et 1832 par le sultan Sa‘id bin Sulṭān pour en faire sa résidence officielle et la maison à ses trois femmes, quarante-deux enfants et centaines de concubines. Les ruines forment un quadrilatère de plus de 3 000 m2 et comportent de nombreuses galeries et colonnades. Toilettes et cafétéria. Chaque jeudi et vendredi soir dîner-spectacle.

FaireModifier

Visites guidéesModifier

Pour ceux qui n'aiment pas l'aventure, les voyagistes locaux organisent des visites guidées de Stone Town ainsi que des excursions d'une demi-journée ou d'une journée sur l'île d'Unguja.

Plaine de jeuxModifier

  • 4 Jardins de la République (Jamhuri Gardens) Creek Road   ouvert en permanence. – Plaine de jeux avec de nombreuses attractions pour les jeunes enfants.

SportModifier

GolfModifier

Le seul terrain de golf de tout l'archipel est le Sea Cliff Golf situé 18 kilomètre au nord de Stone Town.

Plongée sous marineModifier

  • One Ocean   Malindi Road (dans le Golden Tulip Stone Town Boutique),   +255 773 048828, courriel :   lun.- dim. : h - 18 h.   excursion en masque et tuba : 45 $, 1 plongée et 1 session en masque et tuba : 85 $, plongée de nuit : 85 $. –   parmi les langues parlées. Organisation de plongées entre 4 et 40 mètres de profondeurs autours des îles faisant face à Zanzibar City.

Activités aéronautiquesModifier

  • Raven Air     Nyerere Road (à l’aéroport international Abeid Amani Karume),   +255 764 071745, courriel :   lun.- dim. : h - 18 h.   saut en duo : 350 $. –   (en duo). Organisation de sauts en parachute en solo ou en duo. Baptême de l'air et vols touristiques.

ÉvènementsModifier

Chaque année, en septembre, le Zanzibar International Marathon Committee organise un marathon entre Bwejuu et Makunduchi, à 53 kilomètres par la route au sud-est de Stone Town, le long du littoral du Sud-Est.

AcheterModifier

Zanzibar City étant le grand centre commercial et touristique de l'archipel, tous les souvenirs et spécialités zanzibarites y sont offerts à l'achat. Pour cela, référez-vous à le section « Acheter » de l'article dédié à l'archipel de Zanzibar. Dans le dédale des ruelles, vous pourrez aussi trouver sans problème et exposées dans l'espace publique des peintures à l'huile d'artistes locaux.

MangerModifier

 
Le marché du parc Forodhani

Cuisine localeModifier

  • Gastronomie zanzibarite  – Celle-ci compte quelques spécialités de table. Certaines sont communes à une grande partie de l'Afrique de l'Est et issues de la culture swahilie. D'autres, parfois étranges, sont propres à l'archipel de Zanzibar voire à un endroit très spécifique tel le marché du parc Forodhani.
  • 1 Al-Jabry Tharia Street   lun.- dim. : h 30 - 22 h.   environ 7 500 TZS pour un plat et une boisson. – Cuisine zanzibarite et indienne. Spécialité de différents riz et de boko-boko.
  • 2 Lukmaan Restaurant New Mkunazini Road,   +255 777 482131   lun.- dim. : h - 21 h.   environ 5 000 TZS pour un plat. – Une des meilleures cuisines locales de Zanzibar City. Terrasse couverte;
  • 3 Marché du parc Forodhani Forodhani Park (sur la gauche, près de la fontaine)   lun.- dim. : 17 h - 21 h (parfois plus longtemps). –   Des dizaines d'étals où l'on cuisine devant vous toutes les spécialités locales comme l'étrange pizza de Zanzibar. À emporter ou à déguster sur un des bancs du parc.
  • 4 Mukhy’s Cafe Malawi Road,   +255 777 461886   lun.- dim. : h - 24 h.   6 000 TZS pour une mishkaki ou une cuisse de poulet accompagné de crudités et de frites. – Spécialité de mishkaki et de poulet tandoori cuit au tandoor. Pas de salle de restaurant mais une grande terrasse couverte avec tables et chaises.
  • 5 Mzuri Sana Malawi Road   lun.- dim. : h - 21 h.   6 000 TZS pour un plat de viande ou de poisson accompagné de légume, d'un chapati et de deux tasses de thé. – Petite salle de restaurant et terrasse couverte.
  • 6 Sambusa Two Tables Kaunda Road (entrée par la Victoria Street),   +255 24 231979, +255 777 416601   lun.- dim. : 18 h - 22 h.   repas complet à 15 300 TZS. –   Cuisine locale et familiale, repas copieux. Le restaurant porte bien son nom de Two Tables, huit personnes et il est complet. Réservation plus que nécessaire.
  • 7 The Floating Restaurant   Forodhani Park,   +255 777 451188   lun.- dim. : 10 h - 21 h (minuit pour le bar). –   Cuisine traditionnelle zanzibarite et indienne. Restaurant sur pilotis avec vue imprenable sur le couché de soleil depuis la grande terrasse couverte qui cerne le bâtiment sur trois côtés.

Cuisine de brasserieModifier

  • 8 Loulou   Kenyatta Road,   +255 24 2240170   lun.- dim. : 11 h - 22 h.   entre 8 000 TZS et 66 000 TZS. –   Cuisine de brasserie tenue par un couple de Belges avec, entre autres, du blanc bleu belge et des desserts chocolatés au menu ainsi que des bières belges.

Cuisine chinoiseModifier

  • 9 Pagoda Suicide Alley,   +255 24 2234688   lun.- dim. : 11 h 30 - 14 h 30 et 18 h - 23 h.   plats entre 2 200 TZS et 13 200 TZS. –   (le restaurant est au 1er étage sans ascenseur). Cuisine chinoise avec spécialités de crustacés, plats végétariens. Carte de vins. Plats à emporter.

Cuisine indienneModifier

  • 10 Radha Food House Mizingani Road,   +255 24 2234808 – Cuisine indienne. Plats végétariens.

Cuisine italienneModifier

  • 11 Amore Mio Shangani Street,   +255 776 211071   lun.- dim. : 10 h - 22 h.   entre 6 000 TZS et 12 000 TZS. –   Pizzeria mais vaut surtout le coup pour ses crèmes glacées. Pas d'alcool. Terrasse ombragée face au canal de Zanzibar. Réservation souhaitable. Plats à emporter.
  • 12 La Taverna     (dans le quartier de Mkunazini),   +255 776 650301   lun.- sam. : 11 h - 23 h.   entre 18 000 TZS et 85 000 TZS, pizzas entre 7 000 TZS et 25 000 TZS, vins italiens entre 5 000 TZS le verre et 47 000 TZS la bouteille.

GrilladesModifier

  • 13 6 Degrees South   Shangani Street,   +255 779 666050   lun.- dim. : 10 h - h. –   gratuit. Grande terrasse couverte face au canal de Zanzibar, carte de vins. Bar, avec spécialité de cocktails alcoolisés ou non, ouvert à partir de 19 h et discothèque le vendredi soir avec musique Ethio-jazz et disco.
  • 14 Old Fort Restaurant Mizingani Road (dans la cour de l’amphithéâtre du vieux fort),   +255 744 278737   lun.- dim. : h - 22 h.   buffet grillade + spectacle : 22 000 TZS, spectacle uniquement : 11 000 TZS. –   jeu.- sam. : 19 h - 22 h buffet grillade (viande, poissons, plats végétarien). Terrasse couverte.

AlimentationModifier

Pour les voyageurs qui aiment ou doivent préparer leurs repas, Zanzibar City n'a pas la pléthore de magasins de chaines de la grande distribution de Dar es Salaam. Seuls existent deux supermarchés classiques dignes de ce nom avec vente de conserves, de produits frais et de produits surgelés mais aucune boisson alcoolisée.

  • 15 Kwality Supermarket Magomeni-Wandarasi Road, Mwanakwerekwe –  
  • 16 Migoz Supermarket   Nyerere road (à mi-chemin entre Stone Town et l'aéroport, prendre le daladala no U),   +255 765 206902   lun.- sam. : h 30 - 18 h 30. –   Boucherie de viande fraiche, fromages et une marque de chocolats belges.

Pour les boissons alcoolisées, il n'existe que deux endroits :

  • ZMMI     Nyerere road (à côté du supermarché Migoz),   +255 24 2231741, +255 776 999664   lun.- sam. : h - 21 h, dim. : 10 h - 18 h. –   Ici, vous trouverez tout. C'est le seul importateur de boissons alcoolisées de l'archipel. Payement possible par carte de crédit (+ 5% de frais).
  • 17 Memories of Zanzibar (One Stop Shop)   Kenyatta road,   +255 24 2239376 – Supérette sur deux étages avec quelques boissons alcoolisées à prix démocratique. Payement possible par carte de crédit (+ 5% de frais).

Pour ceux qui préfèrent préparer leur repas avec des légumes, des épices, des herbes aromatiques et des fruits frais, le marché Darajani est l'endroit incontournable. Rien que en bananes, vous y trouverez plus de vingt variétés différentes. Les produits de la mer peuvent aussi y être achetés mais, la plupart des commerçants n'ayant pas de chambre froide, il vaut mieux y aller assez tôt dans la matinée. À côté de la section réservée à la vente des fruits et légumes, mais en dehors du marché, vous trouverez aussi un magasin qui vend des crustacés et des mollusques surgelés.

Boire un verre / SortirModifier

  • Concert de musique taarab (dans les ruines du palais de Mtoni)   chaque jeudi et vendredi soir.   45 $. – Dîner-spectacle de musique taarab basé sur la vie amoureuse de la princesse Sayyida Salme, une des filles du sultan Seyyid Saïd.
  • 1 Jaws Corner Jaws Corner   lun.- dim. : h - 17 h.   100 TZS la tasse. – Pour déguster du café arabica d'Éthiopie noir, sans lait ni sucre, cuit dans de l'eau additionnée de cannelle fraiche, de cardamone et de gingembre et accompagné d'un petit bol de kashata. C'est le remède idéal si vous soupçonnez d'être atteint de la diarrhée du voyageur ainsi que l'endroit où il faut être vu et la place idéale pour faire la connaissance des Zanzibarites.
  • Bwawani Disco Fungini Street (sous la piscine du Bwawani Hotel)   entrée : 1,25 $. – Musique disco. Dans une pièce assez sombre demandant à être rénovée.

CinémasModifier

  • 2 Majestic Cinema Vuga Road   550 TZS. – Le dernier des trois cinémas que comptait la ville. Films d'action kung-fu ou policier, productions bollywoodiennes et, certains jours de la semaine, productions américaines.

Pour la familleModifier

  • 3 Parc d'amusement Kariakoo (Kariakoo Amusement Park) Felix Moumie Road, Kwaakinatu (prendre le daladala no A (Amaani Stadium))   ven.- dim. : 14 h - 18 h.   entrée : 1 000 TZS, manèges électriques : 1 000 TZS par tour. – Parc d'amusement pour les enfants avec une douzaine de manège dont une montagne russe et une grande roue. Cafétéria. Pour l'anecdote, le parc est géré et entretenu par le service d'incendie de la ville de Zanzibar.
  • 4 Parc Zanzibar (Zanzibar Park) Zanzibar - Dunga Road, Mwera (prendre le daladala no 6 (Chwaka)) – Petit parc animalier qui présente la faune endémique de l'archipel de Zanzibar. Promenade à dos de cheval ou de dromadaire dans les rues de Mwera. Piscine et pataugeoire. Cafétéria.

ÉvènementsModifier

  • Sauti za Busara     Mizingani Road (dans l'amphithéâtre du vieux fort),   +255 242 232423   jeudi 3 février 2022 au mercredi 9 février 2022.   adulte : entre 120 000 TZS pour 1 jour et 320 000 TZS pour les 4 jours. –   Festival de musique, tous genres confondus, interprétée chaque soirée par une quarantaine de groupes ou artistes solos africains entre 17 het h 30. Le jeudi, parade carnavalesque et spectacle de rue (gratuit).
  • Festival international du film de Zanzibar (Zanzibar International Film Festival)       Mizingani Road (dans l'amphihéâtre du vieux fort),   +255 773 411499, courriel :   du mercredi 6 juillet 2022 au jeudi 14 juillet 2022. –   Concours récompensant des réalisateurs africains.
  • Festival international des dhows (Festival of the Dhow Countries) (Canal de Zanzibar, ligne d'arrivée face au Tembo House Hotel)   le jeudi 7 juillet 2022.   gratuit. –   Courses de dhows sur le canal de Zanzibar, représentation de musique et de danses traditionnelles, échoppes d'objets artisanaux, défilé carnavalesque.
  • Festival culturel de Zanzibar (Zanzibar Cultural Festival) Mizingani Road (dans l'amphithéâtre du vieux fort)   mercredi 13 juillet 2022 au mercredi 13 juillet 2022 (le week-end suivant le festival international des dhows). – Festival de musiques et de danses traditionnelles de l'Afrique de l'Est. Le samedi, parade folklorique et spectacle de rue (gratuit).

Se logerModifier

Catégorie de prix en 2016

Dortoir dans une auberge :

  • par personne 15 $

Chambre double :

  • bon marché entre 40 $ et 75 $,
  • prix moyen entre 75 $ et 175 $,
  • luxe > 200 $.

À Zanzibar CityModifier

AubergesModifier

  • 1 Karibu Inn Gizenga Street,   +255 24 2233058, courriel :   lit en dortoir : 15 $, chambre double : 40 $. –   payant.

HôtelsModifier

  • 2 Africa House Hotel   Shangani Street,   +255 774 432340, courriel :   15 chambres doubles entre 150 $ et 250 $. – Restaurant et bar sur le toit et un restaurant à l'intérieur, tous trois avec vue direct sur le canal de Zanzibar.
  • 3 Bwawani Hotel Funguni Street,   +255 24 2235006, courriel : chambre disponible à partir de 10 h, à libérer avant 10 h. – 118 chambres. Piscine intérieure, plage.
  • 4 Emerson Spice Café   Tharia Street,   +255 755 046395 – Restaurant-terrasse couverte sur le toit.
  • 5 Forodhani Park Hotel     Mizingani Road,   +255 24 2234577, courriel : chambre disponible à partir de 10 h, à libérer avant 13 h.   chambre double : entre 90 $ et 130 $. –   gratuit.   18 chambres et 1 suite. Restaurant, piscine et bar avec terrasse sur le toit.
  • 6 Golden Tulip Stone Town Boutique   Malindi Road,   +255 773 303703, courriel : chambre disponible à partir de 13 h, à libérer avant 11 h.   à partir de 49 . –     gratuit.   parmi les langues parlées. 33 chambres doubles dont certaines en suite. Bar et restaurants (1 dans le jardin et 1 sur le toit). Piscine extérieure. Animaux non acceptés. Parking gratuit et sécurisé. Location de vélos.
  • 7 Hotel Marine Malindi Road   chambre double : 45 $ (petit déjeuner compris). –   gratuit.   13 chambres toutes avec balcon. Bar avec terrasse et restaurant. Location de vélos.
  • 8 House of Spices   (dans le quartier de Mkunazini),   +255 24 2231264, courriel :  – Restaurant-terrasse couverte avec cuisine fusion et italienne sur le toit.
  • 9 Kisiwa House     Baghani Street 572,   +255 24 2235654, courriel :   11 chambres doubles entre 100 $ et 200 $ et 4 suites. –   payant. Restaurant-terrasse sur le toit.
  • 10 Mizingani Seafront     Mizingani Road,   +255 24 2235396, +255 776 443077 chambre disponible à partir de 12 h, à libérer avant 10 h.   entre 160 $ en chambre double et 200 $ pour une suite. –   gratuit.   33 chambres et suites. Piscine. Bar et restaurant avec terrasse couverte et vue sur le canal de Zanzibar.
  • 11 Park Hyatt   Shangani Street,   +255 24 5501234, courriel : chambre disponible à partir de 15 h, à libérer avant 12 h.   entre 285 $ en chambre double et 830 $ pour une suite. –   gratuit.     67 chambres dont 11 en suite. Piscine (accessible entre h et 19 h). Centre de remise en forme et salle de fitness. Bar et restaurant (Zamani Residence) tous deux avec terrasse face au canal de Zanzibar.
  • 12 Serena Inn   Shangani Street,   +254 24 2233051, courriel : chambre disponible à partir de 14 h, à libérer avant 11 h.   entre 200 $ en chambre double et 850 $ pour une suite. –   gratuit.     Piscine. Restaurant, bar avec terrasse et discothèque en soirée.
  • 13 Stone Town Café   Kenyatta Road,   +255 778 373737, courriel :  –   gratuit.
  • 14 Tembo House Hotel   Shangani Street,   +255 24 2233005, courriel : chambre disponible à partir de 11 h, à libérer avant 11 h.   entre 145 $ en chambre double et 195 $ pour une suite, petit déjeuner compris. –   gratuit.     46 chambres, appartements et suites tous avec balcon. Piscine et plage privée, centre de remise en forme. Bar et restaurant avec terrasse. Animaux de compagnie acceptés gratuitement (sur demande préalable).
  • 15 Zenji Hotel   Malawi Road,   +255 776 705592, courriel :   9 chambres doubles (dont 2 en suite) entre 48 $ et 86 $. – Bar-terrasse sur le toit.

Chambres d'hôtesModifier

  • 16 Kiponda Bed and Breakfast   Nyumba ya moto Street,   +255 24 2233052, courriel :   15 chambres doubles entre 40 $ et 60 $ petit-déjeuner (servit sur le toit-terrasse) compris. –   gratuit.

À BububuModifier

  • 17 Dalma lodge (off Malawi Road),   +255 712 494918 chambre disponible à partir de 12 h, à libérer avant 10 h.   à partir de 25  petit déjeuner inclus. –   gratuit. (dans les zones communes). 8 chambres doubles. Restaurant. Animaux acceptés gratuitement. Parking privé gratuit, navette de et vers l'aéroport.

Près de l'aéroportModifier

  • 18 Zanzibar Airport Hotel (Mc Pippo's Hotel) Nyerere Road,   +255 653 056888
  • 19 Airport Palace ,   +255 774 532777
  • 20 Chukwani Executive Inn Mbweni Road,   +255 773 814141

Sur les îlesModifier

  • 21 Bawe Tropical Island Lodge   Bawe Island,   +255 773 333241 –     15 cottages discrètement alignés le long de la plage sur une île privée d'environ 40 hectares. Bar et restaurant avec spécialités de poissons. Piscine extérieure.
  • 22 Chumbe Island Coral Park   Chumbe Island,   +255 242 231040, courriel :   entre 260 $ et 280 $ selon la saison. –     (dans le bâtiment principal). 7 cottages en bordure de plage. Bar et restaurant. Organisation de plongée en masque et tuba ainsi que de promenades sur l'île qui est une réserve naturelle.
  • 23 Paradise Hotel   Prison Island chambre disponible à partir de 12 h, à libérer avant 10 h. –       15 cottages discrètement alignés le long d'une plage privée sur l'île aux tortues. Bar et restaurant (lun.- dim. : h - 18 h, comptez 20 $ pour un plat et une boisson) avec spécialités de poissons. Piscine extérieure avec pataugeoire, terrain de tennis. Animaux non acceptés.

CommuniquerModifier

 
Le vieux bureau de poste

Courrier postalModifier

  • 1 Bureau de poste principal (General Post Office) Karume Road (à Mikunguni)   lun.- sam. : h - 12 h 30 et 14 h - 16 h 30, dim. : h - 12 h 30.
  • 2 Vieux bureau de poste (Old Post Office) Kenyatta Road   lun.- jeu. : h - 13 h et 14 h - 16 h 30, ven. : h - 12 h et 14 h - 17 h, sam. : h - 12 h.

TéléphonieModifier

Tous les cybercafés de Zanzibar City possèdent des cabines téléphoniques mais le prix des communications vers l'étranger sont très chères. Si vous avez un smartphone, il est préférable d'utiliser un service internet genre VoIP mobile ou Voip Discount. Si vous décidez d'utiliser un numéro de téléphone local, toutes les cartes SIM des opérateurs tanzaniens fonctionnent. Cependant, l'opérateur zanzibarite Zantel (préfixe 77x) offre de meilleurs tarifs.

  • Zantel    – Site web de l'opérateur téléphonique zanzibarite.

Le réseau Wi-Fi est très bien développé et la plupart des hôtels des catégories moyennes à supérieures offrent un accès gratuit dans leur enceinte.

Gérer le quotidienModifier

 
Le Bharmal Building, siège du Conseil municipal de Zanzibar

AdministrationModifier

  • 3 Conseil municipal de Zanzibar (Zanzibar Municipal Council)   Creek Road (Bharmal Building),   +255 24 2231105 –   (au rez-de-chaussée).

BanquesModifier

Situation des cinq distributeurs automatiques de billets de banque (uniquement avec une carte de crédit) :

  • 4 Barclays Bank Kenyatta Road
  • 5 Barclays Bank Karume Road
  • 6 Barclays Bank Magomeni-Wandarasi Road, Mwanakwerekwe
  • Barclays Bank Aéroport international Abeid Amani Karume (dans le terminal des arrivées internationales)
  • 7 KBC Malawi Road (dans le bâtiment de Kenya Airway)

SantéModifier

Hôpitaux et cliniquesModifier

  • 8 Mnazi Mmoja Hospital Kaunda Road,   +255 24 2231071 – Hôpital public régional (et plus important hôpital de l'archipel) de 440 lits avec un service d'urgence.
    • Mwembeladu Maternity Home (Mwembeladu (Zanzibar City)) – Maternité du Mnazi Mmoja Hospital d'une capacité de 34 lits.
  • 9 Zanzibar Medical and Diagnostic Centre off Vuga Road,   +255 24 2233113, +255 777 750040 (urgences) – Clinique régulièrement utilisée par les expatriés. Personnel pratiquant plusieurs langues étrangères dont le   français.
  • 10 Zanzibar Medical Group Kenyatta Road,   +254 24 2233134   consultation : 30 $. – Clinique privée

DentistesModifier

  • Zanzibar Help Foundation Dental Clinic   Kenyatta Road (derrière le Zanzibar Medical Group)   lun.- ven. : h 30 - 12 h 30 et 15 h - 18 h, sam. : h 30 - 12 h 30. – Clinique dentaire.   parmi les langues parlées.

OpticiensModifier

  • 11 Karibu eye Center New Mkunazini Road,   +255 24 2235621, +255 777 424656   lun.- ven. : h - 17 h, sam. : h - 13 h. – Opticien-lunetier.

CultesModifier

Les musulmans, qu'ils soient sunnites, chiites ou même ibadistes n'auront aucune peine pour trouver un lieu de culte.

  • St. Joseph's Cathedral ,   +255 24 2232442   en anglais : dim. : h et h. – Culte catholique.
  • Christ Church Cathedral     en anglais : dim. : h - h. – Culte anglican suivi d'un petit déjeuner où tous les fidèles peuvent se rencontrer.
  • Shakti Temple  – Temple hindouiste du courant shaktiste.
  • 12 Zanzibar Derasar Gizenga Street – Temple jaïniste.

SécuritéModifier

Zanzibar City possède un peloton de police touristique censé protéger et venir en aide aux touristes étrangers. Cependant, ne comptez pas trop sur son efficacité, son personnel est plus occupé à se promener dans leur voiture de fonction que de réellement prêter attention à ce qui se passe autour de lui avec pour conséquence que les papaasis et les beach-boys peuvent harceler les touristes sans entraves.

La nuit, évitez de vous promener seul, surtout si vous êtes une femme, et plus spécialement dans les ruelles de Stone Town ou sur les plages. Évitez aussi de fréquenter les installations portuaires qui sont une importante plaque tournante pour l'entrée de la drogue et des objets de contrefaçon, entre autres des médicaments, sur le continent Est africain.

  • 13 Bureau de police central (Central police station) Malawi Road,   +999, +255 24 2230772

RespecterModifier

La vente d'alcool étant interdite dans certains secteurs, notamment dans l’entièreté de Stone Town, évitez d'en consommer dans ces secteurs (même sur la plage) sauf si l'endroit est clairement renseigné à cet effet.

Aux environsModifier

  • 1 Prison Island (Changuu)   (au nord-ouest) – Ancienne île prison au large de Zanzibar City où l'on peut voir le sanctuaire des tortues géantes des Seychelles (Dipsochelys dussumieri) ((en) Tortoise Sanctuary) qui accueille environ 200 individus de toutes tailles ainsi que les ruines des installations carcérales ayant abrités, entre 1860 et 1891, les esclaves rebelles.
  • 2 Coral Cave and Slaves Chamber (au nord)
  • 3 Kidichi Spice Farm   (au nord-est) – Ferme de culture d'épices et de fruits tropicaux.
  • 4 Masingini Forest (au nord-est) – Zone forestière de 566 ha. qui comporte nombre de plantes médicinales.
  • 5 Parc national de la baie de Jozani Chwaka (Jozani Chwaka Bay National Park)     (au sud-est) – Parc national de 50 km2 où l'attraction principale sont les singes comme les colobes roux de Zanzibar (Piliocolobus kirkii) et les cercopithèques de Sykes (Cercopithecus albogularis) mais aussi des primates comme des galagos (Galagidae).
  • 6 Zanzibar Butterly Center   (au sud-est) – Centre de préservation des papillons.
Tableau de distance et de durée à partir de Zanzibar City
(De centre à centre ou d'aéroport à aéroport)
Destination Distance Temps
par la route orthodromique en voiture
(environ)
en bateau en avion
Dar es Salaam 74 km h 30 26 min
Mkoani 101 km h
Chake-Chake 125 km 45 min
Aéroport 7,5 km 6,9 km 10 min
Bububu 8 km 7,3 km 20 min
Kiwengwa 39 km 27,8 km 40 min
Nungwi 65,5 km 40 km h
Paje 48 km 39,2 km 45 min
Kizimkazi 57 km 42,2 km h
 
L'article de cette ville est étoilé. Il s'agit d'un article contenant des informations de haute qualité avec cartes et illustrations. Si vous apprenez que quelque chose n'est plus à jour, actualisez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Zanzibar