Nerima (練馬), Itabashi (板橋), et Kita () sont un trio d'arrondissements suburbains au nord et au nord-ouest de Tokyo, bordant la préfecture de Saitama et la région de Tama à l'extérieur de Tokyo. Tous les trois se trouvent bien en dehors de la boucle de la ligne Yamanote – Ikebukuro est l'arrondissement du centre le plus proche.

Nord de Tōkyō
Sanctuaire Hakusan, à Nerima
Information
Pays
Ville
Localisation

AllerModifier

 
Arrondissements nord de Tōkyō

Nerima est accessible par la ligne de métro Toei Oedo depuis de nombreux endroits de la ville, et par les lignes de train Seibu Ikebukuro et Seibu Shinjuku (menant aux stations de la partie sud de Nerima-ku) depuis respectivement les stations Ikebukuro et Seibu Shinjuku. Les lignes de métro de Tokyo Yūrakuchō se séparent en deux à la station Kotake-Mukaihara, avec quelques trains allant vers Wako-shi dans la préfecture de Saitama puis continuant le long de la ligne Tōbu Tōjō, les autres continuant à Nerima puis suivant la ligne Seibu Ikebukuro.

La meilleur liaison vers Itabashi se fait par la ligne Toei Mita et une petite partie de la ligne Tōbu Tōjō. La gare de Itabashi sur la ligne JR Saikyō se trouve à l'extrémité sud-est de l'arrondissement.

La JR East dessert Kita. Le ligne JR Keihin Tōhoku s'arrête aux gares de Tabata, Kami Nakazato, Ōji, Higashi-Jūjō et Akabane, tandis que la ligne JR Saikyō s'arrête aux gares de Itabashi, Jūjō, Akabane, Kita Akabane et Ukima Funado.

VoirModifier

  • 1 Akasuimon (赤水門)       5-41 Shimo, Kita-ku (ligne de métro Namboku vers Akabane-Iwabuchi; flânez au nord dans les petites rues) – Ces barrières rouges n'offriront peut être que peu d'intérêt pour le touriste occasionnel, mais permettent une promenade agréable dans un parc en bord de rivière. Tokyo se trouve à basse altitude, et dépendait de vannes et de digues pour éviter l'inondation. Les barrières historiques rouges ne sont plus utilisées, remplacées par de plus grandes (mais moins intéressantes) portes bleues à l'est.
  • 2 Parc d'Asukayama (飛鳥山公園, Asukayama Kōen)     1-1-3 Oji (à 01 min de la gare JR Ōji),   +81 3-3908-9275 – Ce fut le premier parc au Japon. Il compte environ 650 cerisiers japonais, plantés par le chef politique japonais Yoshimune Tokugawa (1684-1751). Les gens boivent et mangent sous leurs branches lors de leur floraison au printemps. Il y a aussi quelques musées dans le parc. Le musée du papier montre l'histoire du papier et dispose d'une bibliothèque. Le musée Shibusawa est consacré au célèbre industriel japonais Eiich Shibusawa (1840-1931) qui a joué un rôle important dans le développement du Japon.
  • Sanctuaire Hakusan (白山神社)    ,   +81 3-3948-1096 – Ce sanctuaire est le lieu où l'on vénère une divinité japonaise. On y trouve un mikoshi (sanctuaire portable), transporté à pied à travers la ville lors des festivals (chaque automne), et que les japonais croient habité par la divinité à cette occasion. C'est un tradition très ancienne. Hakusan est célèbre pour ses deux arbres zelkova vieux de plus de 800 ans, un monument naturel au Japon.
  • 3 Jardins Kyū-Furukawa (旧古川庭園, Kyū-Furukawa Teien)     Nishigahara 1-chome (à 15 min du Rikugi-en le long de Hongō-dōri)   150 JPY. – Probablement la demeure de style occidental du début de l'ère Edo la mieux préservée à Tōkyō, conçue par l'architecte anglais Josiah Condor. Sa roseraie est bien connue pour fleurir deux fois par an en mai-juin et en octobre-novembre, et il y a un jardin japonais pour compléter l'ensemble.

FaireModifier

 
Carrousel à Toshimaen
  • Festival tori no ichi (酉の市)   (Nerima) – C'est une fête traditionnelle japonaise qui date de la période Edo. Et il se tient en novembre le jour du coq près du sanctuaire Ootori à Nerima. Il existe plusieurs types de stands. On y propose par exemple des aliments chinois, du poulet grillé, des bonbons à l'abricot, de grosses barbes à papa et ainsi de suite. Vous pouvez manger ces aliments et profiter de cette ambiance traditionnelle.
  • 1 Toshimaen (としまえん)       3-25-1 Koyama, Nerima-ku (à la station Toshimaen sur la ligne Ōedo; également desservi par certains trains de la ligne Seibu Ikebukuro: prenez un train vers pour Toshimaen, ou changez à Nerima),   +81 3-3990-8800 (en japonais uniquement)   horaires variables, voir le site web; la plupart du temps 10 h - 16 h ou 18 h, fermé la plupart des mardis et mercredis.   adultes: 1 000 JPY, enfants: 500 JPY, plus 200-500 JPY par attraction; passe illimité pour les manèges: adultes 4 000 JPY, enfants 3 000 JPY. Entrée au parc aquatique: adultes 4000, enfants 2 000/3 000 JPY pour les enfants. – Un parc d'attractions destiné aux enfants avec un carrousel, des petites montagnes russes, et d'autres manèges, ainsi que sept piscines avec toboggans.
  • 2 Niwa-no-yu (庭の湯)       3-25-1 Kouyama, Nerima-ku,   +81 3-3990-4126 (en japonais uniquement)   10 h23 h.   2 250 JPY avant 21 h, 1 260 JPY après. – Un grand et haut de gamme sentō (bain public) à côté de Toshimaen qui dispose de bains intérieurs et extérieurs, de bains de vapeur romains, de saunas finlandais, d'une grande piscine intérieure (apportez votre maillot de bain), et un salon à l'étage avec de la nourriture, des boissons, des massages et des chaises de relaxation (nourritures, boissons et massages en supplément). Enfants non admis.
  • 3 Parc Hikarigaoka (光が丘公園)     4-1 Hikarigaoka, Nerima-ku (au nord de la station Hikarigaoka, ligne Ōedo) – L'un des plus grands parcs de Tokyo. Il a été aménagé sur le terrain d'une base militaire américaine. Le parc dispose de vastes zones ouvertes et herbeuses pour les pique-niques, le frisbee, etc… Il y a aussi une grande piscine publique, et une salle de sport, un centre d'observation des oiseaux, une petite aire de jeux d'eau, des courts de tennis, du tir à l'arc, un terrain de baseball et d'autres installations. Un certain nombre de festivals et de marchés aux puces et et événements spéciaux ont souvent lieu dans le parc (ou à proximité) tout au long de l'année.
  • 4 Karaoke and live stage (カラオケアンドライブステージ) 4-15-15Nerima Nerima-ku (à 01 min à pied de la gare Toshimaen),   +81 3 557-5771 – Un complexe de karaoke. Nourriture et boissons disponibles.

AcheterModifier

 
Jūjō-Ginza, arrondissement de Kita
  • 1 Jūjō-Ginza (十条銀座)     Kami-jūjō 2-chome, Kita-ku (Station Jūjō sur la ligne Saikyō, en face de l'entrée ouest) – Cette rue commerçante couverte est une bonne manière de voir comment les gens de tous les jours font du shopping et ce qu'ils achètent.

MangerModifier

Un radis japonais, appelé radis de Nerima (練馬大根), peut atteindre une longueur d'un mètre. Son goût est épicé, donc quand vous mangez, vous devriez l'utiliser comme assaisonnement. Vous pouvez l'acheter au supermarché dans l'arrondissement de Nerima.

Bon marchéModifier

Classe moyenneModifier

LuxeModifier

Boire un verre / SortirModifier

Se logerModifier

Peu de choix. Considérez plutôt Ikebukuro, ou Bunkyō à partir desquels Kita est facilement accessible.

Aux environsModifier

Routes via Nord de Tokyo
ŌmiyaUrawaKawaguchi N   S  NipporiUenoAkihabaraŌimachi
KawagoeŌmiyaMusashi Urawa N   S  IkebukuroShibuya → rejoint  Odaiba
FIN N   S  SugamoJinbochōSiba Park
FIN N   S  Higashi-NakanoShinjukuRoppongi
ChichibuHannoTokorozawaHoya O   E  Ikebukuro
TakasakiTokorozawa N   S  FIN
FIN O   E  → Wako → Urawa-MinamiMisato
ŌmiyaUrawa ← Toda ← rejoint   N   E  Higashi-Ikebukuro → rejoint  Ginza
Odaiba ← rejoint  TomigayaNishi-shinjuku S   E  OugiohashiKosuge → rejoint  Urayasu


 
L'article de ce quartier est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques arriver, voir, se loger et manger. Une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Tokyo