capitale du Niger
Afrique > Sahel > Niger > Niamey

Niamey est la capitale du Niger.

Niamey
Niamey, vue de nuit
Niamey, vue de nuit
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation

ComprendreModifier

ClimatModifier

Niamey
Diagramme des précipitations en mm
J F M A M J J A S O N D
Diagramme des températures en °C
32.5
16.1


35.7
19.0


39.1
22.9


40.9
26.5


40.2
27.7


37.2
25.7


34.0
24.1


33.0
23.2


34.4
23.6


37.8
24.2


36.2
19.5


33.3
16.7



0 0 4 6 35 69 154 171 92 10 1 0
Temp. max. annuelles moyennes en °C
36.2
Temp. min. annuelles moyennes en °C
22.4
Précipitations annuelles en mm
541
Légende: Temp. maxi et mini en °CPrécipitation en mm

AllerModifier

En avionModifier

  • 1 Aéroport international Diori Hamani (IATA : NIM)      
Compagnie aérienne Destinations
Air Côte d'Ivoire Abidjan
Air Algérie Alger
Air Burkina Ouagadougou
Air France Paris-Charles de Gaulle
ASKY Airlines Addis-Abeba, Lomé, Ouagadougou
Ethiopian Airlines Addis-Abeba
Royal Air Maroc Casablanca
Sénégal Airlines Bamako, Dakar, Ouagadougou
Turkish Airlines Istanbul-Atatürk
Westair Benin Abuja, Cotonou, Ouagadougou


En autocarModifier

En voitureModifier

CirculerModifier

En avionModifier

En autocarModifier

En voitureModifier

Voitures de locationModifier

  • Croix du Sud   ,   +227 20350513 – Divers véhicules en location
  • Hertz Niger Automobile ,   +227 20 73 98 80 – Toyota RAV4
  • 1 Nigercar Niamey Bas,Quartier Terminus, Rue du Sahel,   +227 20 73 23 31 – Véhicules divers

En taxiModifier

Les taxis sont généralement partagés à moins de les louer pour la journée. La course coûte 200 XOF, et le double pour les longues distances ou la nuit. Les taxis au départ de l'aéroport ou des hôtels sont plus chers à raison de 500 XOF la course.

ParlerModifier

La langue officielle est le français.

La plupart des gens parlent deux ou trois langues selon leur ethnie : Haoussa, Zarma, Fulfulde pour les peuls, Tamasheq pour les Touaregs. La langue la plus parlée dans le pays est le Haoussa. À Niamey, il vaut mieux apprendre le Zarma et le Haoussa.

VoirModifier

 
Musée national Boubou-Hama
  • 1 Musée national Boubou-Hama     Boulevard de la République, BP 248,   +227 20 73 43 21   étranger 1 500 XOF. – Unique musée public du pays, cette fierté nationale vétuste vaut le détour. Situé en plein centre ville. Ne pas manquer notamment le célèbrearbre du Ténéré exposé à l'extérieur du bâtiment.

FaireModifier

  • 1 Centre culturel franco-nigérien     (situé au centre ville, face au musée national)

AcheterModifier

La grande règle est le marchandage. En général, selon les endroits, diviser le prix initial proposé par 4 à 10.

Si vous êtes dans une zone un peu touristique, les artisans auront tendance à multiplier le prix par 10. Si vous êtes dans une zone où les touristes ne vont pas souvent, il arrive même que l'on vous donne le vrai prix. Dans tous les cas, marchandez jusqu'au bout et ne pensez pas vous être fait avoir si vous vous rendez compte que vous avez payé trop cher : le vendeur aura gagné sa journée et vous n'aurez pas perdu tant que ça !

  • Château 1 : Des artisans y produisent et vendent une multitude de bijoux touaregs, d'objets en pierres de talc et de la maroquinerie
  • 1 Grand marché     – Tissus et produits manufacturés d'importation dans un lieu toujours très achalandé.
  • 2 Petit marché   – Produits frais (légumes, fruits, poisson, viande).
  • 3 Marché de Katako   – Matériaux de construction. Beaucoup plus rustique que les deux précédents.
  • Village artisanal (quartier Wadata)
  • Coopérative des artisans du Niger (au centre ville, adjacent au CCFN)

MangerModifier

La viande au Niger est excellente, car c'est un pays d'éleveurs, et le bœuf est très tendre et beaucoup moins cher qu'en Europe. On trouve généralement la plupart des fruits et légumes de saison, mais ils sont assez chers comparés aux pays plus côtiers d'Afrique de l'Ouest.

Dans la rue, on trouve tout un tas de petits vendeurs de mouton grillé, de sandwich brochettes, de salades (pommes de terre, tomates, oignons, mais attention aux amibes), du touwo (pâte à base du mil ou du mais), dambou (couscous traditionnel à base du mil), shinkafa da waké (haricots au riz) etc.

Dans les maquis (les petits restaurants locaux), on trouve surtout des brochettes (filet, foie, rognons, langue) et des frites. Parfois, selon les stocks, vous pourrez trouver du poulet grillé, du capitaine ou de la carpe, des petits pois, des haricots verts.

Dans les restaurants un peu plus chics, toutes sortes de plats sont servis : plats africains comme le yassa, le poisson, les riz sauce, les côtes de bœuf, etc ...

RestaurantsModifier

  • 1 Tabakady   ,   +227 20-73 58 18, courriel :   Dîner à partir de 19 h 30). – Cuisine Française. localisé derrière le stade général Seyni Kountché, l’établissement propose également un hébergement.
  • Byblos ,   +227 20 72 44 05   Repas du soir à partir de 19 h 30.. – Cuisine Libanaise
  • L’exotique ,   +227 20 73 40 50   Repas du soir à partir de 19 h 30.. – Cuisine Africaine et Française
  • La casbah ,   +227 20 75 26 02   Repas du soir à partir de 19 h 30.. – Cuisine Maghrébine
  • La diamangou ,   +227 20 73 51 43   repas de midi et soir. – Cuisine Africaine et Française
  • Les roniers   12 h - 15 h, 19 h 30-Minuit. – Cuisine Française
  • Chez Chin's ,   +227 20 72 25 28   10 h 30 - 14 h, 17 h 30 - 23 h. – Cuisine Chinoise
  • Le Damsi ,   +227 20 73 44 91   Matin midi et soir. – Cuisine Continentale
  • Le dragon d'or ,   +227 20 73 41 23   12 h - 14 h, 19 h-Minuit. – Cuisine Chinoise
  • Le Shanghai ,   +227 96 90 34 37   midi et soir. – Cuisine Chinoise
  • Le pilier ,   +227 20 72 49 85   12 h 30 - 14 h et 18 h 30 - 23 h 30. – Cuisine Italienne
  • Le Djinkounme   12 h 30 - 14 h 30 et 18 h 30 - 23 h. – Cuisine Africaine
  • Maquis 2000 ,   +227 20 73 55 56   midi et soir. – Cuisine Ouest-Africaine
  • La pizzeria ,   +227 20 74 12 40   11 h 30 - 13 h 30 et 18 h 30 - 22 h 30. – Pizza et cuisine diverse, sur place ou à emporter.

Boire un verre / SortirModifier

Bars / maquisModifier

  • Cap Banga   (Niamey, côté fleuve.),   +227 90081111, courriel :  – Terrasse sur pilotis au milieu du fleuve, au cœur de Niamey (Yantala Bas - en direction du barrage de Goudel, sur l'arrière des résidences diplomatique française et américaine), transfert par barque alu hors bord depuis le jardin Cap Banga situé sur la corniche. Rafraîchissements. rochettes à la demande. Moment unique pour admirer l'évolution du fleuve au fil des saisons.
  • Le Guiguinia (GG)  – Semi ouvert en bas, en plein air en haut. Quartier Wadata, populaire et animé.
  • L’oxygène  – Une terrasse presque aussi bien placée que celle du Grand Hôtel, mais à prix maquis.
  • Le Diamangou  – Prenez un verre (ou deux) au milieu du fleuve : Le restaurant possède une péniche. Possibilité de faire des sorties apéritif ou repas en promenade sur la péniche.
  • La Cloche  – Un des rares endroits où manger des hamburgers. Quelques billards et baby-foots. Deux ambiances, plein air à l'étage, salle close en bas. C'est en bas que vous croiserez de nombreux regards aguicheurs. Une institution chez les expatriés.
  • Le Zanzibar  – Bar de dimension très modeste, décoration européenne, clim puissantes. Les premiers arrivés ont des places assises, ensuite on reste debout au coude à coude.
  • L'Escale ,   +227 96 35 99 16 – Bar select entièrement climatisé. Grillade sur la terrasse du restaurant.
  • Le Doufelgou  – ambiance nigérienne chaude assurée
  • Le Pilier
  • Le Multicolor ,   +227 96 96 08 18 – Salle de jeux
  • Le Toulousain  – Maquis très populaire, fauteuils et tables basses posés dans le sable. Diffusion sur grand écran des événements sportifs. Pour la petite histoire, c'est là qu'eut lieu en 2011 l'enlèvement d'Antoine de Léocour et Vincent Delory par quatre hommes armés qui s’achève en tragédie au nord de la ville. Enfin pas tout à fait, car le maquis occupe un bâtiment adjacent à celui qu'il occupait à cette époque, ce dernier ayant été brûlé par les émeutiers "anti-Charlie" au mois de janvier 2015...

Boites de nuitModifier

  • Le Crystal (Le 2005) (Quartier petit marché)
  • El Raï (Hôtel Gaweye)
  • Le Fofo (Hôtel Sahel)   5000 CFA/pers.
  • Le Diplomate  – Comme dans la plupart des boîtes de nuit de Niamey, la foule de joyeux fêtards n'arrive guère avant h du matin le week-end.
  • Le Multicolore (Salle de jeux) Rue du Vox – machines à sous, Draw poker.

Se logerModifier

  • 1 Grand Hôtel du Niger     (Situé à quelques pas du centre ville, et à 15 min de l'aéroport International (Navette assurée).),   +227 20 73 26 41 – Le Grand Hôtel du Niger est un hôtel entièrement rénové qui offre une vue incomparable sur le Fleuve Niger et la ville de Niamey. On peut juste y prendre un verre sur la terrasse. Ne manquez pas le coucher du soleil sur sa terrasse une après midi dégagée et prenez votre appareil photo !
  • Hotel Ténéré   Boulevard de la Liberte,   +227 20 73 20 20, fax : +227 20 73 30 45 – 80 chambres dont 5 suites.
  • Hotel Sahel Rue du Sahel,   +227 20732431
  • Hotel Terminus   Rue du Sahel,   +227 20732692
  • Hotel Gaweye   (Situé face au fleuve Niger et au musée national),   +227 20723400 – l’Hotel Gaweye vous offre tout le confort et les services d’un hôtel 4 étoiles luxe.
  • Homeland Hotel ,   +227 20732606
  • Hotel Les Roniers ,   +227 20723138
  • Hotel Tabakady   ,   +227 20735818 – Hôtel 8 chambres confort et 2 suites avec restaurant et piscine privée.
  • Résidences Croix du Sud (derrière la place Maourey.),   +227 20 73 44 30, +227 20 73 44 09 – hôtel avec 9 chambres dont 5 suites.

ApprendreModifier

  • Centre Culturel Franco-Nigerien - Jean Rouch ,   +227 20 72 20 67
  • Centre Culturel Americain ,   +227 20 73 31 69

TravaillerModifier

Plusieurs salles de conférences et de commissions sont disponibles notamment au Palais des Congres et au sein des principaux hôtels de la place.

CommuniquerModifier

Il est facile d’obtenir un numéro de téléphone mobile (carte SIM) à Niamey. Des kiosques sont présents à cet effet à presque tous les coins de rues. Les principaux opérateurs sont Airtel Niger, Moov Niger, SahelCom et Orange.

Gérer le quotidienModifier

Représentations diplomatiquesModifier

SécuritéModifier

SantéModifier

  • Vaccination contre la fièvre jaune obligatoire (contrôle du carnet de vaccination par la police frontalière).
  • Traitement anti-paludique fortement conseillé (zone II).
 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Niger