capitale de la Russie

Moscou (en russe: Москвa) est la capitale de la Russie.

Moscou
​((ru)Москва)
La Cathédrale Saint-Basile de Moscou
La Cathédrale Saint-Basile de Moscou
Informations
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel

ComprendreModifier

Moscou est l'une des plus grandes villes du monde. Au recensement de 2006, sa population était de 10,4 millions, et avec la banlieue, sa population est estimée a plus de 16 millions de personnes. Moscou est la capitale politique, scientifique et financière de la Russie. Ses problèmes sont donc semblables aux problèmes des autres grandes villes du monde.

GéographieModifier

Moscou est une grande métropole située sur la rivière Moskova (UTC+4), qui traverse la ville. La plupart des principaux sites sont sur la rive nord de la rivière. La voie navigable majeure est celle de la rivière Iaouza qui se jette dans la Moskova, à l'est du Kremlin. Une grande partie de la géographie de Moscou est définie par le boulevard circulaire à des distances différentes du centre, suivant approximativement le contour des murs qui entouraient Moscou. Avec la Place Rouge et le Kremlin formant le centre même, la rocade centrale est la ceinture des boulevards (Boulvarnoye Koltso), construite dans les années 1820 à la place des remparts du XVIe siècle. Elle s'étend de la cathédrale du Christ-Sauveur au sud-ouest du centre-ville de Moscou, à l'embouchure de la Yaouza au sud-est du centre-ville de Moscou. La rocade suivante, la Ceinture des Jardins (Sadovoïe Koltso), tire son nom du fait que les propriétaires près de la route à l'époque impériale avaient l'obligation d'entretenir des jardins pour rendre la route attrayante. À l'époque soviétique, la route a été élargie, mais il n'y a plus de jardins. La construction récente du troisième périphérique n'est pas très utile pour les touristes, mais c'est une autoroute très utilisée qui permet de rendre plus fluide la circulation de Moscou. Elle suit approximativement le contour de Kamer-Kollejsky val, limite de l'octroi de Moscou du XVIIIe siècle du début du XXe siècle. Le bord extérieur de Moscou est en grande partie défini par la rocade de Moscou (plus connue par son abréviation: MKAD-Moskovskaïa koltsevaïa avto doroga), autoroute de 108 km de long en cercle autour de la ville (similaire au périphérique M25 de Londres et de Paris ») . Enfin, un quatrième anneau doit être construit entre la troisième partie et la route périphérique de Moscou dans les prochaines années, en utilisant en place le droit de passage de la boucle de fret ferroviaire.

AllerModifier

En avionModifier

Moscou est de loin la principale plaque tournante du trafic aérien russe.

  • 1 Aéroport International Domodedovo (IATA : DME)   ,   +7 495 933-66-66 – Le plus récent et le plus fréquenté des trois principaux aéroports de Moscou, utilisé par de nombreuses compagnies internationales comme Swiss, KLM, Alitalia, British Airways, Lufthansa, etc.
  • 2 Aéroport International Cheremetievo (IATA : SVO)   ,   +7 495 232-65-65 – Autrefois l'aéroport principal de la ville. De nombreux vols Air France ou Aéroflot (compagnie russe) desservent l'aéroport de Moscou Cheremetievo en direct depuis Paris. Les deux compagnies étant en code share, il est possible de voyager sur l'une ou l'autre. Cet aéroport, le plus proche de la ville situé au nord du centre de Moscou, est tentaculaire et compliqué. La signalisation des terminaux n'est pas très bonne. L'aéroport est composé de cinq terminaux : B, C , D , E et F (le terminal A n'est pas utilisé pour des vols réguliers de passagers). Ils sont divisés en deux groupes de chaque côté de la piste : au nord les terminaux B et C et au au sud se trouve les principaux terminaux (D , E et F) et la gare. Des bus relient en 20 min les deux groupes en circulant entre les terminaux B et C. Pour les détenteurs de billets d'avion, une navette gratuite est à disposition. Les vols internationaux partent des terminaux C, D, E et F et les vols domestiques utilisent les terminaux B et D. Les anciens noms des terminaux sont parfois encore utilisés : Cheremetievo I pour le terminal B, Cheremetievo II pour le terminal F et Cheremetievo III pour le terminal D.
  • 3 Aéroport International Vnukovo (IATA : VKO)   ,   +7 495 937-55-55

Transfert depuis les aéroportsModifier

Trains Aeroexpress

Les trains Aeroexpress relient directement les trois principaux aéroports au centre de Moscou. Les trains circulent fréquemment du matin très tôt à très tard le soir. Les horaires sont disponibles en ligne. Les gares des aéroports sont faciles d'accès. Un billet aller simple coûte 320 RUB, un billet aller-retour valide durant 30 jours coûte 590 RUB. Les billets peuvent être achetés au même prix en ligne. Gardez les deux parties des billets aller-retour pour le retour.

  • Depuis/vers Domodedovo : Le train Aeroexpress vous conduit à la gare ferroviaire Paveletsky dans le centre de Moscou. Des trains circulent toutes les 30 min (à l'heure pile et à la demi-heure) de h à minuit dans chaque direction (sauf à 12 h 30 dans les deux sens). Le trajet dure 40 à 50 min.
  • Depuis/vers Cheremetievo : Le train Aeroexpress relie la gare Belorussky à la station située dans le terminal E de l'aéroport (35 min). Les trains circulent toutes les 30 min (à l'heure pile et à la demi-heure) à part le départ de 13 h de la ville et le départ à midi de l'aéroport. Le premier train depuis la ville part à h 30, le premier train de l'aéroport à h et le dernier train dans les deux directions à h 30.
  • Depuis/vers Vnukovo : Les train Aeroexpress relient cet aéroport à la gare de Kievsky (en 30-40 min). Les trains partent à toutes les heures pile et heures et demie dans chaque direction à partir de h et jusqu'à minuit (sauf les départs de midi de la gare de Kievsky et de 13 h de l'aéroport).

Taxi

Les prix des taxis depuis les aéroports sont au mieux un peu gonflés et généralement astronomiques (6 000 RUB). Ignorez les rabatteurs qui vous abordent dans le terminal dès la sortie de la douane, ils vont essayer de vous faire payer des sommes très élevées. Il est préférable de réserver un taxi par téléphone ou par une agence. Compter 850 à 1 200 RUB dans le meilleur des cas et jusqu'à 2 000 RUB pour un prix normal. Les sites Web des aéroports listent des exploitants de taxis officiels. Tous les aéroports ont également des kiosques de taxi où vous pouvez trouver un taxi à un prix fixe (mais toujours un peu plus chers que si vous réservez un taxi en ligne ou par téléphone à l'avance).

Transport public

Chacun des aéroports est soit proche d'une gare, soit directement desservi par des trains de banlieue (elecktrichkas). Bien que plus lents que les trains Aeroexpress, ils fournissent un moyen bon marché d'éviter les embouteillages. Un peu plus chers mais plus faciles à utiliser, des autobus et des minibus circulent depuis et vers certaines stations de métro. Ils sont cependant à la merci du trafic notoire de Moscou.

En trainModifier

 
Le train "Flèche Rouge" reliant Moscou à Saint-Pétersbourg.

Moscou se situe à l'extrémité ouest du Transsibérien de Pékin, Oulan-Bator et Vladivostok. Ici vous êtes reliés de presque n'importe où en Europe et en Asie centrale. Moscou est également le nœud ferroviaire principal de la Russie, il est souvent plus facile pour une personne qui va en province de changer de train à Moscou, le choix des trains directs de province à province étant parfois limité par rapport à ceux qui passent par la capitale. Cela signifie, malheureusement, que les principaux trains sont toujours encombrés.

Tous les trains longue distance russes sont gérés par RZD. Les compagnies ferroviaires des pays voisins desservent également Moscou. Les billets peuvent être achetés dans les gares ou en ligne. Les grandes gares peuvent avoir du personnel parlant anglais, mais ne comptez pas sur ça.

  • De Saint-Pétersbourg - Avec le lancement des trains à grande vitesse SAPSAN, Saint-Pétersbourg est maintenant à seulement quatre heures de trajet. Il y a sept départs quotidiens, à h 45, h, 13 h 30, 13 h 45, 15 h, 19 h 25 et 19 h 45. Ces trains s'arrêtent à Tver, Vyshniy Volochek, Bologoe, et Okulovka. Les tarifs varient et atteignent au maximum 3000-3 700 RUB, mis à part le Grand Express qui coûte plus de 5 000 RUB. Les trains de nuit sont toujours très populaires et nombreux, 13 au total. Le plus célèbre est le Flèche rouge (Красная стрела), au départ de Saint-Pétersbourg tous les jours à 23 h 55.
  • De l'Europe - Le Moscou Express relie Paris à Moscou via Francfort, Berlin, Varsovie et Minsk en 39 h. Un visa de transit biélorusse est nécessaire pour la plupart des nationalités. Les tarifs sont assez élevés avec des billets de seconde classe à 330  au départ de Paris. Plusieurs autres villes européennes ont des wagons directs pour Moscou, comme Amsterdam (36 h), Bâle (38 h), Bratislava (42 h), Budapest (37 h), Nice (49 h, le jeudi) Prague (34 h) et Vienne (34 h).

Les gares de Moscou  : Toutes les gares sont situées dans le centre de Moscou ou à proximité et sont proches de stations de métro. Trois gares, Leningradski, Yaroslavsky et Kazansky, sont situés sur une immense place.

  • 4 Gare Belorussky (Белорусский вокзал)       Place Tverskoi 7 (пл. Тверской заставы, д.) (Arrêt de métro Belorusskaya) – Ouverte en 1870 et reconstruite dans sa forme actuelle en 1910-1912. Trains en direction de Smolensk, Minsk (10 h), Kaliningrad, Brest (Biélorussie) et la plupart des destinations d'Europe centrale et du Nord. Destinations de banlieue : trains de banlieue (elektrichka) vers les villes de Barvikha, Usovo, Odintsovo, Golitsyno, Zvenigorod, Kubinka, Mojaïsk, Gagarine et Viazma. Liaisons avec l'aéroport international Cheremetievo avec les trains Aeroexpress.
  • 5 Gare Kazansky (Казанский вокзал)       Place Komsomolskaïa (Arrêt de métro Komsomolskaïa, lignes 1 et 5) – Trains en direction du sud-est, allant à Nijni Novgorod, Kazan (11 h), Oulianovsk, Izhevsk, Novorossisk, Orenbourg, Ossétie, Altay, Oufa, Mordovie, Penza, Cheboksary, Mari El, Tumen, Adler. Les destinations internationales : Kazakhstan et Ouzbékistan. Trains de banlieue (elektrichka) relient la gare de Kazan avec les villes de Lyubertsy, Gjel, Kurovskoye, Shatura, Cherusti, Vekovka, Bykovo, Ramenskoye, Bronnitsy, Voskresensk, Yegoryevsk, Kolomna et Ryazan.
  • 6 Gare Kievsky (Киевский вокзал)       Place de l'Europe (Métro 3, 4 et 5, arrêt Kiyevskaya) – Trains en direction du sud-ouest. Dessert Kiev, d'autres destinations en Ukraine centrale et méridionale et diverses destinations du sud de l'Europe tels que Budapest, Zagreb, Belgrade et Sofia. Liaison vers l'aéroport international de Vnukovo par les trains Aeroexpress.
  • 7 Gare Kursky (Курский вокзал)       Place de la gare Kursky (Métro 3 et 5, arrêt Kurskaya ou métro 10, arrêt Chkalovskaya) – Trains en direction du sud-est, pour Vladimir et Nijni Novgorod et en direction du sud, allant à Tula, Orel, Koursk, Sotchi et en Crimée et dans le Caucase.
  • 8 Gare Leningrad (Ленинградский вокзал)       Place Komsomolskaïa (Métro 1 et 5, arrêt Komsomolskaïa) – La gare a été construite entre 1844 et 1851. Les trains partent d'ici pour les destinations du nord-ouest et du nord comme Pskov, Saint-Pétersbourg, Tver, Novgorod, Petrozavodsk, Mourmansk, Tallinn et Helsinki.
  • 9 Gare Paveletsky (Павелецкий вокзал)       Place Paveletskaya (Métro 2 et 5, arrêt Paveletskaya) – Trains Aeroexpress pour l'aéroport Domodedovo. Trains longue distance pour Astrakhan, Baku, Balakovo, Balashov, Donetsk, Lipetsk, Luhansk, Saratov, Tambov, Volgograd, Voronej, Yelets et d'autres destinations au sud de Moscou.
  • 10 Gare Rizhsky (Рижский вокзал)       Place Rizhskaya (Métro 6, arrêt Rizhskaya) – Dessert seulement Riga et d'autres destinations en Lettonie.
  • 11 Gare Savyolovsky (Савёловский вокзал)       Place de la gare Savyolovsky (Métro 9, arrêt Savyolovskaya) – Trains de banlieue uniquement.

En voitureModifier

2 autoroutes principales conduire à Moscou M1 (La route de Minsk) - en provenance d'Europe, Brest, Minsk, Smolensk M2 (la route de Varsovie) - à partir de Crimée, Kharkov, Belgorod, Koursk, Oriol, Toula M3 (la route de Kiev) - à partir de l'Europe méridionale, l'ouest et l'Ukraine centrale, Briansk, Kalouga M4 (autoroute Kachirsky) - depuis le Caucase, de Rostov, Voronej, à l'est de la région de Toula L'ancienne ligne de l'autoroute Kachirsky - de l'aéroport de Domodiedovo M5 et M7 - en fonction d'un sens - de la Sibérie et l'Extrême-Orient M5 (l'autoroute) Volgograd aussi - en provenance du Kazakhstan et d'Asie centrale, Tcheliabinsk, Oufa, Samara, Saratov, de Penza, Riazan L'autoroute de Riazan - à partir de Liouberets - M5 ancienne ligne M7 (autoroute des amateurs, puis autoroute de Gorki) - avec successivement Ekaterinbourg, Ijevsk, Kazan, Nijni Novgorod, Vladimir M6 (fusionne avec M4 Kachira) - d'Astrakhan, Volgograd, de Tambov, au sud de la région de Riazan M8 (La route de Yaroslavl) - du nord-ouest de la Russie, de Vologda et de Yaroslavl M9 (L'autoroute de Riga) - de la Lituanie, la Lettonie, Velikie Louki, Rjev M10 (l'autoroute de Leningrad) - de la Finlande, Saint-Pétersbourg, Novgorod, Tver А101 - De Roslavlia, Obninsk, Troïtsk А104 (autoroute Dmitrovsky) - à partir de zones à l'est de la région de Tver, Kimr, Doubna, Dmitrova L'autoroute Chtchelkovo - à partir de Chtchelkovo, Tchernogolovki, Frianovo [1]

En busModifier

  • 13 Gare routière principale (Центральный Aвтовокзал, Московский междугородный автовокзал)   rue Uralskaia 2 (ул. Уральская) (Arrêt de métro Shelkovskaya),   +7(499)748-80-29 – Bus en direction de villes russes et de pays d'ex-URSS. Des bus directs pour Souzdal partent d'ici.

En bateauModifier

CirculerModifier

Transports en communModifier

Moscou peut se féliciter d'un réseau extrêmement bien pourvu en transports en commun grâce à onze lignes de métro et de nombreuses lignes de bus, trolleybus et tramways qui ratissent la capitale et ses environs.

D'ailleurs, le métro mérite à lui seul une visite ; les stations sont de véritables œuvres d'arts (peintures, sculptures, lumières, etc.). C'est bien simple, on se croirait dans une église ou dans un palais du style local. Pour y accéder, on doit acheter des tickets à la caisse en entrant dans la station puis les passer dans un tourniquet. C'est alors que commence une balade dans des lieux somptueux. Tout cela on le doit à Staline qui fit construire et inaugurer la première ligne en 1935. Au fil du temps, le réseau du métro est devenu une véritable vitrine de l'ère soviétique.

Il y a une ligne circulaire de réseau express régional (54 km), mise en service en 2016. Elle est aussi exploitée par Moskovsky Metropoliten (le métro de Moscou).

Pour se guider, des plans du réseau existent mais ils sont rédigés en cyrillique. Aussi pour s'y retrouver, il est conseillé de se procurer avant de partir un plan de Moscou avec en encart, un plan du métro, cette fois une double écriture latin/cyrillique.

Pour retrouver son chemin, compter le nombre de stations à parcourir afin de ne pas rater son point de descente et demander si besoin l'aide d'un autre usager. Dans les correspondances, il faut savoir que les couloirs sont longs et que les directions ne sont pas toujours clairement indiquées. Pour les adeptes du pénalty à la boulette en papier aluminium, sachez qu'il est très mal vu de jeter quoi que ce soit au sol des quais des stations et on ne manquera pas de vous remettre en place !

Pour prendre le bus, il faut acheter son ticket au conducteur puis le passer dans une sorte de tourniquet. Ceci est valable pour les bus "officiels". Il existe également un réseau de petites navettes "assermentées" parcourant exactement le même réseau que les bus (elles ont d'ailleurs le même numéro de lignes). Celles-ci sont plus petites, plus rapides, mais il est hors de question de les utiliser avec un ticket, vous devrez tout simplement payer en liquide au conducteur dans les minutes qui suivront votre embarquement. (autour de 26 RUB en 2010).

En voitureModifier

Conduire dans Moscou n'est pas une sinécure, loin de là !

Outre les panneaux indicateurs parfois rédigés exclusivement en russe, il faut s'armer de vigilance face à des comportements locaux assez étranges comme la conduite sportive et le non-respect des feux ou des règles de priorité.

Et surtout, ne pas s'offusquer devant un conducteur dangereux car les Russes au volant deviennent vite agressifs !

Des contrôles ont lieu de manière fréquente et les policiers du GAI ou la milice (suivant sur laquelle vous tombez) cherchent toujours à vous dresser une contravention plus ou moins imaginaire mais aussi officielle ou non. Restez courtois et souriant puis là vous pourrez vous en tirer avec une faible amende ou ne rien avoir à payer du tout. C'est en fait, une manière comme une autre pour les policiers d'arrondir leurs fins de mois vu leur modeste salaire.

Réfléchissez avant de prendre le volant...

Les places de stationnement légales sont rares. Emplacement des bureaux des fourrières (GIBDD):
18 Ul. Durova (M. Prospekt Mira); 12 Bolotnaya Ulitsa (M. Novokuznetskaya); 8/1 Povarskaya Ul. (M. Arbatskaya); 12 Ul. Kosygina (M. Vorobyovy Gory); 6 Proyektiruyemy Proyezd 5489 (M. Polezhayevskaya); 53/2 Ul. Ostozhenka (M. Park Kultury); 11 Ul. Plyushchikha (M. Smolenskaya).

Adresse des six parkings du GIBDD:
Ploshchad Krestyanskoi Zastavy (M. Krestyanskaya Zastava or M. Proletarskaya); Plot No. 71 Ryabinovaya Ul. (Parallel to the 50th kilometer of the MKAD, M. Yugo-Zapadnaya); Plot No. 40A Graivoronovskaya Ul. (near Volgogradsky Prospekt, M. Tekstilshchiki); Plot No. 7 Ul. Podolskikh Kursantov (M. Prazhskaya); Plot No. 28 Kaskadnaya Ul. (in the eastern district, M. Vykhino); Plot No. 59 Ul. Verkhniye Polya (near Kuzminsky Park and the 14th kilometer of the MKAD).

En bus et trolleybusModifier

Que les stations de métro en dehors du centre ville sont éloignées par rapport à d'autres villes, jusqu'à 4 km (2,5 mi), un vaste réseau de bus se dégage de chaque station pour les zones résidentielles environnantes. Moscou a également un terminal de bus à longue distance et les autobus interurbains (Central Bus Terminal), avec chiffre d'affaires quotidien d'environ 25 mille passagers desservant environ 40% des long-range lignes de bus à Moscou. Chaque grande rue de la ville est desservie par au moins une ligne de bus. Nombre de ces routes sont doublées par un trolleybus. Aussi toutes les rues de Moscou ont de grandes lignes de trolleybus. Un trajet coûte 28 RUB, si vous payez au conducteur du bus (ou trolleybus). Cependant, vous pouvez acheter un billet à un arrêt de bus. Il sera à meilleur marché.

VoirModifier

Centre-villeModifier

Le KremlinModifier

 
Le Kremlin de Moscou
  • 1 Le Kremlin   (L'entrée visiteurs se trouve à l'ouest)   Ouvert de 10 h - 17 h tous les jours sauf le jeudi.   Adultes : 350 RUB. – Une ville à l'intérieur de la ville, avec ses églises, ses musées et le siège du gouvernement. La présence de ce dernier empêche les visiteurs d'accéder à toutes les zones de ce site mais la partie la plus intéressante est bien entendu accessible. Elle comprend la place des cathédrales avec de nombreux édifices religieux dont les cathédrales de l'Assomption et de l'Archange et le Palais des Armures (dont la visite nécessite un ticket supplémentaire). Même s'il n'est pas possible d'y approcher, vous passerez en rentrant devant le Palais des Congrès (l'immeuble soviétique sur votre droite) et le Sénat (sur votre gauche après le petit parc).
    • 2 Cathédrale de l'Annonciation   (Entrée à l'est pour les visiteurs) – Du temps des tsars, cette cathédrale était la chapelle privée de la famille impériale. Son chapelain fut le confesseur personnel des membres de la famille du tsar jusqu'au début du XXe siècle. Elle a été édifiée entre 1485 et 1489, succédant à cet emplacement à un édifice datant du XIVe siècle, reconstruit en 1416 et qui portait le même nom. À l'origine le monument possédait trois coupoles (deux d'entre elles ayant été construites vers 1572). Il était cerné par un parvis sur trois de ses côtés. En 1562-1564, on lui ajouta quatre chapelles latérales à simple coupole. Les entrées nord et ouest sont décorées de portails en calcaire du XVIe siècle. La structure est très influencée par l'architecture de la Renaissance italienne. Les portes en bronze des portails nord et ouest sont dorés à l'or fin. Le sol de l'édifice est recouvert de jaspe provenant de la cathédrale de Rostov. Les parois conservent des fragments de peintures du peintre Théodose (1508) et d'époques plus récentes. L'iconostase comprend des icônes du XIVe au XVIIe siècle (certaines d'entre elles de Andreï Roublev, Théophane le Grec, Prokhor) et d'autres datant du XIXe siècle.
    • 3 Cathédrale de l'Archange-Saint-Michel   – L'aspect renaissance vénitienne marque beaucoup l'extérieur de cette cathédrale, édifiée entre 1505 et 1508. Les pierres des murs sont blanches, mais étaient anciennement peintes en rouge. On peut admirer entre autres des pilastres à chapiteaux, un fronton circulaire au-dessus du portail central et une corniche horizontale qui donne l'illusion que l'édifice a deux étages. Des bulbes dorés datant du XVIIIe siècle viennent coiffer la cathédrale en remplacement d'une coupole centrale très endommagée. Ces bulbes viennent nous rappeler que l'on est en Russie. L'intérieur est recouvert de fresques datant des XVIe et XVIIe siècles. Le style des murs en pierre s'inspire beaucoup de la renaissance. On trouve aussi une iconostase en bois de 13 mètres de haut qui présente des icônes du XVIIe, du XVIIIe et du XIXe siècle.
    • 4 Cathédrale de la Dormition   – C'est la première église en pierre de Moscou, édifiée entre 1475 et 1479. Les tsars s'y faisaient couronner et s'y mariaient, on y élisait et inhumait les chefs de l'église russe. L'iconostase et les peintures qui ornent ses murs, essentiellement du XVIIe siècle, sont particulièrement remarquables. C'est la plus ancienne, la plus grande et la plus importante des églises du Kremlin. C'est sur les marches de cette cathédrale qu'Ivan III déchira le traité qui soumettait Moscou au pouvoir mongol et déclara ainsi l'indépendance de la Russie.
    • 5 Église de la Déposition-de-la-robe-de-la-Vierge   – Cette église a été édifiée entre 1484 et 1486 et est située sur la place des cathédrales.
    • 6 Église des Douze Apôtres   – Cette petite église à 5 coupoles a été construite entre 1635 et 1656 à la demande du Patriarche Nikon. Elle recouvre le site d'une église ancienne. Le toit et les croix de l'église ont été recouverts de plaques de cuivre et dorés. En 1680, l'église a été reconstruite et a été dédiées aux 12 apôtres, dédicace qu'elle à gardée jusqu'à nos jours. En 1929, une magnifique iconostase du XVIIe siècle fut apportée dans cette église en provenance du couvent Voznesensky.
    • 7 Clocher d'Ivan le Grand   – Le Clocher d'Ivan le Grand est le plus haut des clochers du Kremlin. Construit entre 1505 et 1508, il remplace une église en pierre bâtie à cet endroit en 1329. Agrandi en 1600, il reçut un nouveau dôme. Il mesure 81 mètres de haut. Il est situé à l'entrée de la Place des cathédrales et sert de campanile, tout à la fois, aux cathédrales de la Dormition, de l'Annonciation et de Saint-Michel Archange qui en sont dépourvues.
    • 8 Palais des Menus Plaisirs   – Bâtit en 1652, ce bâtiment fut rapidement agrandi et converti en lieu de "spectacles et autres menus plaisirs" (concerts, pièces de théâtre, marionnettes...) d'où son nom actuel.
    • 9 Palais du Sénat  – Fermé au public.
    • 10 Grand Palais du Kremlin   – Fermé au public. Ce palais fut construit entre 1837 et 1851 et était la résidence du Tsar. Durant la période soviétique, il était utilisé pour les conférences du Soviet Suprême Aujourd'hui, il est utilisé pour les réceptions diplomatiques, les signatures de traités et les cérémonies officielles.
    • 11 Palais à Facettes   – Fermé au public. Il a été édifié entre 1487 et 1491 et doit son nom à la taille « en facette » de la pierre blanche qui recouvre sa façade. Au XIXe siècle, le Palais à facettes fut intégré au Grand Palais du Kremlin, tout comme le Palais des Térems. Il représente tout ce qui subsiste d'un plus vaste palais royal construit par ordre du tsar Ivan III à partir de 1465. Son premier étage comprend la salle principale et le Vestibule Sacré qui la jouxte. Les deux salles sont richement décorées à fresque et avec des sculptures dorées. La grande salle, couverte d'un plafond magnifique, mesure environ 500 m2. C'était la salle du Trône et une salle de banquets à l'usage des tsars. Elle est utilisées de nos jours pour des réceptions officielles.
    • 12 Palais des Térems   – Fermé au public. Ce palais était le lieu de résidence des Tsar et est actuellement la résidence officielle du président de la fédération de Russie.
    • 13 Palais des Armures   – Construit en 1851. La première mention du Palais remonte à 1508. On y confectionnait et conservait alors des armes et défenses de corps royales. Aujourd'hui, il abrite un riche musée où est présenté l'ensemble des trésors accumulés par les princes et les tsars au cours des siècles tels qu'armes, armures, couronnes et costumes royaux, carrosses, trônes, mobilier ainsi qu'une magnifique collection d'œufs de Fabergé. Un fonds diamantaire qui le jouxte contient une collection éblouissante de pierres précieuses dont le célèbre diamant Orlov et des chefs-d'œuvre de joaillerie.
    • 14 Arsenal   – Fermé au public. Ce bâtiment, construit en 1736, abrite le régiment du Kremlin, chargé de la sécurité du président russe.
    • 15 Tour du Sauveur ou Tour Spasskaïa  – La tour était autrefois l'entrée d'apparat du Kremlin.
    • 16 Cloche Tsar Kolokol   – Pesant 201 924 kg, d'une hauteur de 6,24 mètres et d'un diamètre de 6,60 mètres, cette cloche a été fondue en 1735 par une équipe de 200 hommes à la demande de la tsarine Anna Ire, pour réaliser le rêve de son grand-père Alexis Ier. La cloche a été brisée lors d'un incendie en mai 1737 : un éclat de 11,5 tonnes s'en est détaché. Elle se trouve à côté de la tour d'Ivan Le Grand.
    • 17 Canon Tsar Pouchka   – Ce canon gigantesque, fondu en 1586, pèse 39 312 kg, a une longueur de 5,34 m, un calibre de 890 mm, et un diamètre externe de 1 200 mm. Il a été conçu pour tirer de la mitraille pour la défense du Kremlin en temps de guerre mais n'a toutefois jamais été utilisé et pourrait bien avoir été créé uniquement comme prouesse d'ingénierie militaire. Le canon est décoré de bas-reliefs, l'un d'entre eux représentant notamment le tsar Fédor Ier à cheval. Les boulets exposés n'ont jamais été conçus pour être utilisés : ils sont d'un diamètre supérieur à ce que le canon pourrait utiliser.

MonumentsModifier

 
La Place Rouge avec le Goum sur la gauche et la Cathédrale Saint-Basile en arrière-plan.
  • 18 La Place Rouge   – Place mythique, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, marquant le centre de Moscou. Elle offre une belle vue sur la cathédrale Saint-Basile, le Kremlin et le Goum. Au centre de la place, adossé au Kremlin, se trouve le mausolée de Lénine.
    • 19 Mausolée de Lénine (Мавзолей Ленина)       Mardi-jeudi & samedi-dimanche 10 h - 13 h.   Entrée gratuite. – Passez devant le corps embaumé de Vladimir Ilitch Lénine. Vous devez laisser tout appareil photo, téléphone et sac à la consigne avant de rentrer.
  • 20 Le Goum (ou GUM)   – Ancien magasin d'état bordant la place rouge reconvertit en de fameuses galeries marchandes. Très belle architecture et surtout bon endroit pour se balader et faire une pause-café durant la visite des sites aux alentours.
  • 21 Gostiny Dvor (Старый гостиный двор)     Rue Ilyinka 4 (ул. Ильинка) (Arrêt de métro Plochtchad Revolyutsii), courriel :   Lundi-Samedi 11 h - 17 h. – Ce bâtiment accueillait anciennement des magasins et entrepôts, il a été construit en brique dans les années 1590 et a subi d'importantes modifications entre 1638 et 1641.
  • 22 Portes Ivères (Воскресенские ворота, également appelées ворота Иверские) Proyezd Voskresenskiye Vorota 1А (Arrêts de métro Okhotnyy Ryad (à 260 m) ou Ploshchad Revolyutsii) – Elles relient l'extrémité nord-ouest de la Place Rouge avec la place du Manège. Lors de leur reconstruction en 1680, deux toits avec des aigles à deux têtes ont été ajoutés et l'icône de la Résurrection du Christ a été placé au-dessus de la porte.
  • 23 Statue de Pierre le Grand   – Cette statue controversée de près de 100 mètres de haut a été construite en 1997 et a reçu le prix du 10ème bâtiment le plus laid au monde par le site virtualtourist.com en 2008.
  • 24 Monument en l'honneur d'Alexandre II (Памятник Александру II Освободителю) rue Volkhonka 13 (Волхонка) (Arrêt de métro Kropotkinskaya (0,5 km), Borovitskaya (0,6 km) ou Aleksandrovsky (0,8 km)) – Statue de 5 mètres sur un piédestal de granit de la même taille, où est énuméré les services rendus à la Russie par Alexandre II : l'abolition du servage, la mise en place du système d'autonomie locale, les réformes militaires et judiciaires...
  • 25 La Tombe du Soldat inconnu (Могила Неизвестного Солдата)   (Arrêts de métro Okhotnyy Ryad (0,4 km), Teatralnaya (0,4 km)) – Ce mémorial de guerre est dédié aux soldats soviétiques tués pendant la Seconde Guerre mondiale. Le sombre monument de porphyre rouge est orné d'une sculpture en bronze, d'une branche de laurier et d'un casque de soldat. En face du monument, une flamme est allumée en permanence et illumine une inscription "Имя твоё неизвестно, подвиг твой бессмертен" ("Votre nom est inconnu, votre acte est immortel").

Édifices religieuxModifier

 
Couvent Novodievitchi
  • 26 La Cathédrale Saint-Basile     Adultes : 1 000 RUB. – Magnifique cathédrale orthodoxe construite en 1555. L'intérieur est composé de plusieurs petites pièces entièrement peintes qui valent le prix de l'entrée.
  • 27 Cathédrale du Christ Sauveur (Храм Христа Спасителя)     rue Volhonka 15 (Волхонка) (Arrêt de métro Kropotkinskaya (0,17 km)) – La cathédrale du Christ-Sauveur a été édifiée une première fois entre 1839 et 1883 sur les plans de l’architecte russe Constantin Thon. Détruite sous Staline en 1931, elle fut reconstruite pratiquement à l’identique entre 1995 et 2000.
  • 28 Couvent Novodievitchi   (arrêt de métro Sportivnaya)   Entrée gratuite (en hiver en tout cas). – Ce couvent a été construit au XVIe siècle et inscrit, en 2004, sur la liste du patrimoine mondiale de l'UNESCO.
  • 29 Monastère de l'Épiphanie (Богоявленский монастырь)     Bogoyavlenskiy pereulok 2 (Arrêt de métro Ploshchad Revolyutsii), courriel :  – C'est le plus ancien monastère masculin de Moscou, fondé en 1290.
  • 30 Monastère Zaikonospasski (Заиконоспасский монастырь)   Rue Nikolskaïa 7/9 (ул. Никольская) (Arrêt de métro Ploshchad Revolyutsii), courriel :  – Il a été fondé en 1600. L'ensemble architectural comprend actuellement la cathédrale du Sauveur et plusieurs chambres du XVIIe siècle ainsi qu'un ancienne école datant de 1822.
  • 31 Synagogue chorale de Moscou (Московская Хopaльнaя Cинaгoга, (בית הכנסת כורל (מוסקבה)     Bolshoy Spasogolinischevsky 10 (Bolshoy Spasogolinischevsky) (Arrêt de métro Kitai-Gorod),   +7 495 940-5557, courriel :  – La principale synagogue de Russie et de l'ex-Union soviétique. Achevée en 1891.
  • 32 Couvent de Saint-Jean-le-Précurseur (Иоанно-Предтеченский женский монастырь)   (Arrêt de métro Kitaï-Gorod (Китай-город), proche de la rue Solianoï) – Un grand couvent orthodoxe russe dans le centre de Moscou.
  • 33 Cathédrale Notre-Dame-de-Kazan (Казанский собор)     Nikolskaïa ulitsa 5/1 (Arrêts de métro Ploshchad Revolyutsii (200 m), Teatralnaya (200 m) ou Okhotnyy Ryad (280 m). Sur le coin nord-est de la Place Rouge.)   Messes en semaine à h 30 et 16 h 50. – Une église orthodoxe russe. Le bâtiment actuel est une reconstruction de l'église d'origine, qui a été détruite sous l'ordre de Joseph Staline en 1936.

MuséesModifier

  • 34 Musée historique d'État (Государственный исторический музей)     Krasnaya ploshad (Красная пл.), 1/2 (Au nord-ouest de la Place Rouge. Arrêts de métro Okhotniy Ryad, Plochtchad Revolyutsii ou Teatralnaya),   +7 495 692-4019   Vendredi à lundi et mercredi 10 h - 18 h. Jeudi 11 h - 21 h.   Entrée adultes/étudiants 300/100 RUB. – A l'intérieur d'un palais en briques rouges avec un toit en argent face à la cathédrale Saint-Basile sur la Place Rouge. Ses expositions vont de reliques de tribus préhistoriques qui ont vécu sur le territoire russe jusqu'à la Russie d'aujourd'hui. On y trouve des objets en or des Scythes, des parchemins d'écorce de bouleau de Novgorod, des manuscrits remontant au VIe siècle, des céramiques folkloriques russes, etc. Le nombre total d'objets de la collection du musée est estimé à quatre millions : si vous avez le temps, vous pouvez y passer une journée entière.
  • 35 Galerie Tretiakov (Государственная Третьяковская галерея)   rue Lavrushinsky 10 – Ce musée possède l'une des plus importantes collections au monde : plus de 140 000 pièces de collection, dont 15 000 tableaux, la majorité œuvres d'artistes russes, 4 500 icônes et sculptures, et une centaine de milliers de dessins et divers documents graphiques. Les collections sont réparties entre le complexe Lavrouchinski (du XIe siècle au début du XXe siècle) et la Nouvelle Galerie Tretiakov (XXe siècle).
  • 36 Musée de Design de Moscou (Московский музей дизайна)   Манежная площадь (Arrêt de métro Okhotnyy Ryad), courriel :  – L'objectif principal de ce musée est de promouvoir le design russe et d'éduquer le public sur la culture visuelle.
  • 37 Musée polytechnique (Политехнический музей)   Novaya ploshchad 3/4 (Новая площадь) (Arrêt de métro Kitaï-Gorod (0,2 km), Loubianka (0,3 km)), courriel :   Entre 2013 et 2016, le musée est partiellement fermé. – Le bâtiment du musée, sur la place Novaya, est un monument architectural unique, construit spécialement pour le musée par de célèbres architectes russes. Les fonds du musée sont composés de plus de 230 000 objets. Un point fort du musée est la collection de véhicules, y compris les sections vélos, motos et voitures.
  • 38 Musée des Icônes russes (Музей Русской Иконы)   rue Goncharnaya (Гончарная улица) 3, bâtiment 1 (Arrêts de métro Taganskaya ou Marksistskaya), courriel :   Du jeudi au mardi 11 h - 19 h.   Gratuit. – Il s'agit d'une collection privée d'art byzantin et russe ancien.
  • 39 Musée historique du Palais des Romanov (Палаты бояр Романовых)   Rue Varvarka (ул.Варварка) 10 (Arrêt de métro Kitai-Gorod, sortie sur la rue Varvarka (ул. Варварка))   Ouvert du mercredi au lundi 10 h - 18 h.   Entrée 200 RUB. – Expositions comme « Le premier Romanov », «Comment les Moscovites ont vécu dans les temps anciens», etc.

FaireModifier

ParcsModifier

  • 1 Parc Gorki (Парк Горького)     (Arrêt de métro Oktyabrskaya ou Shabolovskaya) – Officiellement le Parc Central de Culture et de Détente, il a pris le nom de l'écrivain russe Maxime Gorki. Il comporte des aires de jeux pour les enfants, des manèges, une grande roue et l'une des maquettes de la navette spatiale Bourane afin de faire participer les enfants à l'«expérience cosmique». L'hiver, les allées laissent place à la plus grande patinoire artificielle à ciel ouvert du monde (18 000 m2).
  • 2 Jardin Alexandre (Александровский сад)   (Le long du mur ouest du Kremlin) – Ce parc comprend trois jardins distincts, qui s'étendent le long de la muraille ouest du Kremlin sur 865 m.
  • 3 Place du Manège (Манежная площадь)   (Métro Okhotny Ryad, Plochtchad Revolyutsii ou Teatralnaya) – Un grand espace piéton ouvert au cœur de Moscou délimité par l'Hôtel Moskva à l'est, le Musée historique d'État et le jardin Alexandre au sud, la Manège de Moscou à l'ouest, et le siège de l'Université d'État de Moscou au nord. La pièce maîtresse de la place récemment rénovée est un centre commercial souterrain de quatre étages et coiffé d'une coupole en verre rotative qui est en fait une horloge mondiale de l'hémisphère Nord avec des grandes villes représentées et un système de lumières qui indique l'heure.
  • 4 VDNKh (Exposition des réalisations de l'économie nationale) (Выставка достижений народного хозяйства)     Prospekt Mira 119, Ostankinskij (Station de métro VDNKh (« ВДНХ »))   autour de l'horloge. – Parc d'exposition permanente qu’aucun touriste ne devrait manquer. Ici il y a tout ce qu’on attend d’une ancienne ville dont l’histoire est devenue de plus en plus dense au fil des années et a atteint l’apogée de son dramatisme à la moitié du XXe siècle. Cet endroit réunit les bâtiments représentant les régions les plus exotiques de Russie et de ses voisins les plus proches. Ici, fonctionnent des fontaines fantastiques suggérées par les contes populaires. En été, les couleurs et la verdure foisonnent. En hiver, il y a une patinoire qui est une des plus grandes au monde. Outre un centre d’expositions, c'est un musée architectural, un parc, un endroit réservé à la création et au repos. son nom composé de quatre lettres est une abréviation connue de tous les Russes mais, étrangement, peu renommé au-delà de ses frontières.

BanyasModifier

  • 5 Banya Sandunovskaya Rue Neglinnaya 14/3/7,   +7 495 625-46-31   600 RUB pour deux heures. – Visitez des bains russes (banya). Il s'agit d'une importante tradition russe, en particulier pour les personnes de plus de 40 ans qui y vont au moins une fois par semaine.

Théâtre, Opéra et SpectaclesModifier

  • 6 Théâtre Bolshoi (Большо́й теа́тр)     Place Teatralnaya (Arrêts de métro Ohotnii Ryad, Teatralnaya ou Ploshad Revolutsii),   +7 495 455-5555   Entre 100 et 5 000 RUB la place. – Ce très célèbre théâtre, figurant sur les billets de 100 RUB, propose des performances telles que du ballet ou de l'opéra. Il a été rénové en 2000 pour un total de 1,1 milliards de dollars, en comptant la restauration d'éléments en bois du XIXe siècle, du rideau de la scène et des banquettes de fabrication française en velours rouge. À l'extérieur, sur le haut de la façade, l'aigle à deux têtes symbolisant la Russie a remplacé le marteau et la faucille soviétiques qui s'y trouvaient depuis des décennies.
  • 7 Cirque de Moscou   Prospekt Vernadskogo (просп. Вернадского), 7,   +7 495 939-45-47, courriel :   Billetterie ouverte de 10 h 30 - 19 h 30.   200 RUB. – Construite en 1971, cette salle de spectacle a une capacité maximale de 3400 places. Le cirque a 5 arènes (équestres, eau, illusions, patinoire et effets de lumière). Les démarcheurs vendant des billets à l'extérieur peuvent vous faire économiser du temps et parlent plus anglais que à la billetterie. Parfois ils vendent les billets au prix normal et parfois au double du prix.

ApprendreModifier

TravaillerModifier

AcheterModifier

L'usage des cartes de crédit est de plus en plus répandue, mais de nombreux magasins et restaurants bon marché ne les acceptent toujours pas. Il est préférable de casser les grosses coupures de 5000 ou 1 000 RUB dans les grands magasins car les petits commerçants, les vendeurs de rue et certains guichets de métro vous les refuseront. Les bureaux de change sont présents en nombre. Lisez attentivement les conditions de change pour éviter les commissions forfaitaires fixes et les taux de change affichés uniquement valables pour les grandes transactions (par exemple 1 000 USD ou plus). Les distributeurs de billets sont presque tous compatibles avec les principales cartes de débit et crédit internationales (Cirrus, Masercard, Visa, Plus...).

  • 1 Marché Izmailovsky (A l'arrêt de métro Partisanskaya) – L'endroit le plus connu pour acheter des souvenirs pour pas trop chers.
  • 2 Le Goum (ou GUM)  – Galeries marchandes plutôt luxueuses. Plus d'informations dans la section Voir.
  • 3 Le magasin du couvent Novodievitchi (arrêt de métro Sportivnaya) – Le magasin du couvent propose une très bonne sélection d'icône à prix raisonnable ainsi que des souvenirs

MangerModifier

Bon marchéModifier

  • 1 столовая n°57 (Stalovaya n°57) (Situé au fond des galeries marchandes du Goum à 02 min de la Place Rouge) – Cafétéria bon marché idéalement située à proximité du Kremlin et de la Place Rouge. Nourriture russe correcte.
  • 2 му-му (Mou-mou)   МЯСНИЦКАЯ, Д.14/2, СТР.1 (Myasnitskaya, D.14/2) – Chaine de cafétérias bon marché avec une nourriture russe étonnamment bonne pour ce prix. Les borsh et autres soupes sont à conseiller.
  • 3 Autre cafétéria му-му (Mou-mou)   ДМИТРОВКА, Д.9 (Dmitrovka, D.9)

Prix moyenModifier

  • "Caffe il Faro", ou "Mark" Rue Kislovsky, à l'angle du boulevard Nikitskaïa – Un des point de rendez vous des Français de Moscou, dans un cadre sympathique : c'est en fait l'ancien salon de thé d'un théâtre, qui se trouve à l'étage (l'entrée c'est l'escalier à droite du théatre) avec une grande salle unique, un bar ou vous pouvez manger un plateau de fromage accompagné de vin. Le menu est plutôt pas mal (magret de canard, côtelette d'agneau à la provençale) la présentation soignée, très grand choix de vins du monde entier, et la facture est très raisonnable. Pour un repas entrée-plat-dessert avec cocktail, vin et café comptez 1 500 RUB, soit 40 à 45 . À partir du vendredi soir, c'est plutôt sur réservation, et assez bruyant...mais les russes ne sont pas discrets en général !

LuxeModifier

  • Sky Lounge   (entre Leninskiy et "l`anneau des jardins"),   +8 495 938-57-75 – L'intérêt de ce restaurant est la magnifique vue sur la ville de Moscou, car il est placé en haut de la tour de l'académie des sciences (proche de l'université de Moscou). Le service et les plats sont de haut niveau, il faut compter entre 2000 a 3 000 RUB le menu.
  • White Rabbit   (Sur la place de Smolenskaya),   +8 495 66-33-999 – Les intérieurs surprenants à la façon de l'alliage. Le groupement de la vieille cheminée avec les meubles émus de design et le bar actif au milieu de la salle avec 360 aspect de l'aperçu du degré sur la Cathédrale de Christ Spasitel', le Ministère des Affaires étrangères et l'hôtel Ukraina. Vous recevez la représentation éminente sur l'Anneau du Jardin Nouvel Arbat et la rivière de Moscou par la fenêtre

Boire un verre / SortirModifier

CafésModifier

  • Coffeemania    – C'est une chaîne de café a la mode en ce moment. Leur spécialité sont les cafés, mais le reste de leurs produits est de très bonne qualité. Le cadre est très moderne et reposant (musique d'ambiance). C'est une bonne adresse pour se reposer un instant. Les tarifs sont plus élevés que la normale, mais justifiés par le cadre et le service.

Boîtes de nuitModifier

les nuits moscovites sont très agréables tant au niveau de l'ambiance que du choix des clubs.

  • 1 Fabrique   Kosmodamianskaya nab (Космодамианская наб.) – Ce club n'a rien à voir avec le Club de Londres, mais il n'est pas moins animé. Méfiez-vous des "Face Control" (la Russie ne laissant passer que les élus dans le club). Les prix des boissons sont moyens, des coups de vodka sont à environ ~200 RUB et les cocktails sont plus chers. Si vous êtes étranger, vous aurez sûrement la chance de voir de belles Russes dans ce club. De grosses ambiances dans ce club avec généralement des DJ fantastiques.
  • 2 Bar Gogol   Stoleshnikov per. 11 (Столешников пер.) – Ce bar se trouve sur la pereoulok poch Stolechnikov. Les maisons de la rue sont des boutiques de marques de luxe telles que Chanel, Burberry, Cartier. L'entrée du bar se trouve entre Vivienne Westwood et la boutique Lancel. L'intérieur, le menu et les boissons sont très simples. Musical performances chaque week-end. Pendant l'hiver, la petite cour est utilisée comme patinoire. Il existe également des bars de Gogol sur l'Arbat et la rue Marosseïka.
  • 3 Tema Bar   Potapovski per. 5s2(Потаповский пер.) – Situé à proximité de Chistye Proudy Boulevard (pereoulok Potapovski, 5). On y trouve une liste assez longue de cocktails, y compris les éternels favoris comme Tournevis, cosmopolites et Manhattans. Le bar est plein le vendredi et le samedi.
  • 4 Propaganda   Zlatoustinskiy Bolshoy per. 7 (Большой Златоустинский пер.) – Un bar excellent alternatif avec beaucoup de boissons pas chères (la vodka coûte 100 RUB et la bière 150 RUB). Avec une musique comprenant les hits du moment, une foule sympathique, ainsi qu'un contrôle relativement détendu à la porte. La propagande est un excellent endroit pour danser toute la nuit et éventuellement rencontrer des gens intéressants.
  • 5 Vie parisienne (Парижская жизнь)   Karetniy Riad 3, s1 (Каретный ряд ул.) – C'est une discothèque située dans le parc de l'Ermitage. L'ambiance est bon enfant, l'entrée de 300 RUB et les boissons dans les 400 RUB. Il manque clairement de wc et de ventilation. La programmation du week end propose des groupes en début de soirée, sinon ce sont les gros tubes du moment.
  • 6 Karma Bar (Карма-бар)   ul. Pushechnaya 3 (ПУШЕЧНАЯ ул.) – C'est en réalité une discothèque dont la musique va de la techno au RnB (en fonction du thème de la soirée). Il est proche de la Place Rouge. L'établissement est grand et il propose : une piste de danse, une salle avec chaises et tables et un bar. Le tout est très bien ventilé.
  • 7 Cult   Yauzskaya ulitsa 5 (Яузская ул.) – décoration kitsch sous des voûtes, la musique varie entre house, jazz, funk, musique du nonde.
  • 8 Jet set   Ul. Malaya Ordynka 37 – comme le dit son nom tout est prétexte à la frime.
  • Voodoo lounge
  • 9 Mio   Kaluzhskaya ploshchad 1 – décoration japonaise.
  • 10 Garage   Brodnikov per. 8 (Бродников пер.) – vieille discothèque en sous-sol, idéale pour les afters.

Se logerModifier

Bon marchéModifier

  • Auberge Godzilla (centre de Moscou à 17 min du Kremlin), courriel :   $25 par nuit en dortoir.
  • 1 Nomad Hostel   Dortoire : 550 RUB, double : 1 350 RUB. – Auberge bon marché proche du Kremlin et de la Place Rouge. Gérants sympas, un des réceptionnistes parle couramment français. Locaux communs pas forcément très propres.

Prix moyenModifier

LuxeModifier

  • Golden Ring 5  – L'hôtel se trouve en centre ville, à deux pas des rues commerçantes et historiques de Novy Arbat. Il est bien desservi par les transports en commun.
  • Baltschug Kempinski  – L'hôtel se trouve sur les rives de la rivière Moskova, en face de la Place Rouge, du Kremlin et de la Cathédrale Saint- Basile. Certaines chambres ont une vue donnant sur la cathédrale et le Kremlin.

CommuniquerModifier

Gérer le quotidienModifier

Décalage horaireModifier

Depuis le , l'heure en Russie est l'heure d'hiver toute l'année. À Moscou et Saint-Pétersbourg, le fuseau horaire est UTC+3 toute l'année.

L'heure en France métropolitaine est, l'hiver, l'heure normale d'Europe centrale (HNEC), c'est-à-dire celle du fuseau horaire UTC+1 ; l'été, c'est l'heure avancée d'Europe centrale (HAEC), c'est-à-dire celle du fuseau horaire UTC+2. La France métropolitaine vit à cette heure avancée du dernier dimanche de mars (à h, HNEC) au dernier dimanche d'octobre (à h, HAEC).

Le décalage horaire est donc de + h l'été et + h l'hiver (quand il est midi à Paris, il est 13 h (l'été) et 14 h (l'hiver) à Moscou et à Saint-Pétersbourg).

Source : Heure en Russie, Wikipédia

ToilettesModifier

LatrineModifier

Le type le plus répandu de toilettes publiques à Moscou est une toilette sèche ou latrine. La plupart d'entre elles sont peintes en bleu, et vous les voyez autour de la plupart des stations de métro. Son coût par personne va de 15 jusqu'à 25 RUB. D'ailleurs, elles sont considérés comme insalubres.

Toilettes à eauModifier

Contrairement aux latrines, des toilettes à eau sont séparés par sexe et nombre d'entre elles sont gratuites. Les toilettes publiques pour hommes sont désignés par la lettre M, ce qui signifie мужской (hommes), tandis que des toilettes publiques de femmes sont désignées avec le Ж, lettre russe qui signifie женский (femmes). De nombreuses toilettes publiques sont équipées de toilettes traditionnelles. Cependant, même si elles sont équipées de toilettes aux standards occidentaux avec piédestal, il est préférable d'utiliser une toilette dans une position accroupie. Certaines toilettes ne sont pas équipées de toilettes et d'urinoirs, il y a alors des trous dans un plancher avec tranchée d'écoulement. [2] Rechercher le siège des toilettes sur la carte de Moscou

Représentations diplomatiquesModifier

SécuritéModifier

Aux environsModifier

Les très belles villes de Vladimir et Souzdal.

 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Russie centrale
Destinations situées dans la région