commune française du département de la Haute-Savoie

Le village d’Arâches-la-Frasse en Haute-Savoie, accueille la station touristique d'hiver et d'été Les Carroz d'Arâches.

Arâches-la-Frasse
La station de Flaine
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Code postal
Préfixe téléphonique
Localisation
Site officiel

ComprendreModifier

La commune d'Arâches-la-Frasse comprend les villages de La Frasse, de Treydon, de Ballancy, du Craytoral, d'Arâches et du Laÿ ; ainsi que les stations de sport d'hiver Les Carroz-d'Arâches et Flaine. Cette commune se situe entre 800 et 1 600 mètres d'altitude, côté rive droite de l'Arve, à l'est de Cluses.

HistoireModifier

En 1699, Charles de Rochette obtient que les seigneuries d'Arâches et de Scionzier, qu'il vient d'acheter, soient érigées en comté par le duc Victor-Amédée II de Savoie. Ces achats font suite à celui du château de Cohendier en 1684, qui avait permis au seigneur de Rochette de porter le titre de baron de Cohendier

La vallée d'Arâches possède une source d'eau minérale ferrugineuse, au-dessus du village des Moulins, et une mine de houille à l'extrémité d'un ravin formé par le torrent de Planajoux, au-delà du village de Pernant. En 1750, cette mine est exploitée par mademoiselle de Bellegarde des Marches et par la célèbre baronne de Warens. Le chevalier de Buttet, du corps royal d'artillerie, l'examine, par ordre de la cour de Turin, et propose un couloir en bois, pour dévaler le charbon jusqu'au bord de l'Arve, et le transporter ensuite sur des radeaux à Bonneville, Carouge et Genève.

En 1792, les deux tiers de la population d'Arâches travaillent en horlogerie pour Genève, Carouge, La Chaux-de-Fonds, la Suisse et le Piémont. Cet artisanat fut introduit par le sieur Ballaloud en 1720.

En 1844, on compte encore 186 ouvriers-horlogers vivant avec leur famille au sein de la commune.

Lors des débats sur l'avenir du duché de Savoie, en 1860, la population est sensible à l'idée d'une union de la partie nord du duché à la Suisse. Une pétition circule dans cette partie du pays (Chablais, Faucigny, Nord du Genevois) et réunit plus de 651 signatures, dont 20 pour la paroisse. Le duché est réuni à la France à la suite d'un plébiscite organisé les 22 et 23 avril 1860 où 99,8 % des Savoyards répondent « oui » à la question « La Savoie veut-elle être réunie à la France ? ».

Une partie de la commune de Saint-Sigismond en est séparée pour former la nouvelle commune de la Frasse en 1869.

En 1936, la station de sports d'hiver des Les Carroz-d'Arâches est créée, puis en 1968, celle de Flaine.

Les communes d'Arâches et de La Frasse ont fusionné en 1973. Le 1er janvier 2000, la commune d'Arâches change de nom pour devenir Arâches-la-Frasse.


  • 1 Office du Tourisme des Carroz (1115)       9 Place de l'Ambiance, 74300 Les Carroz,   +33 4 50 90 00 04, fax : +33 4 50 90 07 00, courriel :
  • 2 Office du Tourisme de Flaine       Flaine Forum 74300 Flaine,   +33 4 50 90 80 01, fax : +33 4 50 90 86 26

AllerModifier

En avionModifier

Aéroport à Genève, Annecy ou encore Lyon. Des transporteurs vous accompagnent jusqu’aux Carroz.

En trainModifier

Gare de Cluses.

En autocarModifier

En bus depuis la gare de Cluses : Ligne Cluses-Les Carroz ("Les Carroz Flaine Express").

En voitureModifier

Autoroute A40. Sortie 19 : Flaine - les Carroz Puis RN 205 direction Sallanches, au rond-point, prendre la route D6 vers Arâches puis Les Carroz en 15 min seulement.

VoirModifier

TravaillerModifier

AcheterModifier

Boire un verre / SortirModifier

CommuniquerModifier

SécuritéModifier

Gérer le quotidienModifier

Aux environsModifier

  • 1 Musée de l'horlogerie et du décolletage     (Autoroute A40, sortie 19 Cluses-centre Chemin de fer, gare de Cluses Navette quotidienne aéroport de Genève – Cluses, à 45 minutes de Annecy et 30 minutes de Chamonix) – Le musée de l'horlogerie et du décolletage retrace l'histoire de l'horlogerie et du décolletage. Il est situé à l'espace Carpano et Pons, au bord de l'Arve, à Cluses (Haute-Savoie). Il comprend de précieuses collections liées à l'horlogerie depuis ses origines il y a trois siècles.


 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Haute-Savoie