Ouvrir le menu principal

Wikivoyage β

Alaska
Aurore boréale sur le lac Bear
Aurore boréale sur le lac Bear
Information
Pays
Capitale régionale
Superficie
Population
Densité
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

L'Alaska est l'État des États-Unis le plus étendu, avec une superficie de 1 518 800 km2, soit deux fois plus grand que la France -- mais avec seulement 725 000 habitants. Ici vous pouvez découvrir des paysages inoubliables, tels que les forêts et les églises russes du Sud-Est, les glaciers marins, la toundra et la montagne la plus élevée des États-Unis.

ComprendreModifier

RégionsModifier

Alaska du Sud-Est
Panhandle
Alaska du Centre-Sud
Anchorage, Péninsule Kenai
Alaska du Sud-Ouest
Péninsule d'Alaska, îles Aléoutiennes et autres îles.
Alaska intérieur
Fairbanks
Arctique alaskien
Barrow, Nome, Kotzebue

VillesModifier

  • 1 Anchorage—  La plus grande ville de l'État.
  • 2 Barrow—  La ville la plus septentrionale des États-Unis.
  • 3 Fairbanks—  La deuxième plus grande ville de l'État et le siège de l'Université de l'Alaska.
  • 4 Homer—  La capitale mondiale de la pêche au flétan et porte d'entrée pour les parcs nationaux de Kachemak Bay et de Katmai.
  • 5 Juneau—  Capitale de l'État.
  • 6 Ketchikan—  La ville la plus méridionale de l'Alaska et le premier port d'escale en Alaska pour les voyageurs en croisière venant du sud.
  • 7 Seward—  La ville la plus proche du parc national de Kenai Fjords dans le Sud de l'État.

Autres destinationsModifier

  • 1 Parc national du Denali (Denali National Park and Preserve)    —  si s'élevant ou admirant, le bijou couronnant de la crête la plus élevée du nord de l'Amérique est la crainte inspirant le bâti McKinley de 20.320 pieds.
  • 2 Parc national et réserve Gates of the Arctic (Gates of the Arctic National Park and Preserve)    
  • 3 Parc national de Glacier Bay (Glacier Bay National Park and Preserve)    —    le désert marin du parc national et la conserve de compartiment de glacier inclut des glaciers d'eau de marée, des gammes neige-couvertes de montagne, des littoraux d'océan, des fjords profonds, et des fleuves et des lacs d'eau douce.
  • 4 Parc national et réserve de Katmai (Katmai National Park and Preserve)    —  célèbres pour des volcans, des ours bruns, des voies d'eau primitives avec les poissons abondants, le désert à distance, et un littoral raboteux
  • 5 Parc national de Kenai Fjords (Kenai Fjords National Park)    —  une terre où la période glaciaire s'attarde toujours
  • 6 Parc national de Wrangell - Saint-Élie (Wrangell–St. Elias National Park and Preserve)    —  les gammes de montagne de Chugach, de Wrangell, et de Saint Elias convergent ici dans ce qui désigné souvent sous le nom du "royaume de montagne de l'Amérique du Nord"
  • 7 Yukon - Charley Rivers National Preserve (Yukon–Charley Rivers National Preserve)    —  le long de la frontière canadienne en Alaska central

AllerModifier

FormalitésModifier

Notez que pour se rendre en Alaska par voie terrestre à partir du reste des États-Unis, vous devez traverser le Canada. Si cela est votre intention, renseignez-vous sur les conditions d'entrée au Canada et assurez-vous d'avoir les documents nécessaires en votre possession. Notez par exemple que vous ne pouvez pas entrer au Canada si vous avez un dossier criminel, incluant la conduite en état d'ébriété. Vous pouvez traverser le Canada pour vous rendre en Alaska avec votre chien ou votre chat si vous avez une preuve de vaccination à jour pour la rage. Notez également que le Canada a des règles plus sévères en ce qui a trait aux armes à feu.

En avionModifier

Plus d'une douzaine de lignes aériennes desservent l'Alaska et il y a des vols directs à partir de plusieurs villes américaines. Les aéroports principaux de l'Alaska sont ceux d'Anchorage, de Fairbanks, de Juneau et de Ketchikan qui offrent des connections vers les autres communautés alaskiennes.

En trainModifier

L'Alaska Railway[1] est un chemin de fer qui relie Seward avec Anchorage, et qui continue vers Denali, Fairbanks, et North Pole, avec des éperons allant à Whittier et Palmer. Ces lignes de chemin de fer sont bien connues pour le service touristique en été, mais elles jouent également un rôle essentiel pour le transport des ressources naturelles, comme par exemple le charbon et le gravier, vers les ports d'Anchorage et de Seward. Entre Talkeetna et Hurricane, dans la région du parc national de Denali, le train s'arrête sur demande (« flag stop »); soit on précise au conducteur où l'on veut descendre, soit on attend proche des rails et fait signe au train qu'il s'arrête. C'est le seul train en Amérique qui fonctionne de cette manière.

En voitureModifier

L'Alaska, en tant qu'État énorme et peu peuplé, dispose d'un réseau routier peu développé. Ils existent de grandes parties de l'état qui ne sont pas accessibles du tout par la route, notamment la capitale Juneau, et pour se rendre en Alaska depuis les autres États il faut passer à travers le Canada.

Pourtant il est bien possible de parcourir la partie sud-centrale de l'état en voiture: la péninsule de Kenaï, la région d'Anchorage, en passant par Denali jusqu'à Fairbanks, et de là vers la frontière avec le Yukon. Grâce à la Dalton Highway, on peut aussi franchir le Cercle polaire et voyager jusqu'aux abords de la Mer Arctique (mais pas question d'y tremper un orteil, car les derniers kilomètres sont bloqués par les compagnies pétrolières pour lesquelles la route a été construite). Outre les routes principales du centre de l'état, seuls quelques ports du Sud-Est sont aussi accessibles par la route, notamment Skagway et Haines.

Quant aux véhicules de location, celles-ci sont facilement disponibles à Anchorage (surtout à l'aéroport) et Fairbanks; il y aussi quelques agences dans d'autres villes. En général les compagnies de location ne garantissent pas le dépannage sur les routes non-goudronnées comme la Dalton Highway.

En bateauModifier

Une des meilleures manières de découvrir l'Alaska est en bateau de croisière. En fait, plusieurs visiteurs se rendent en Alaska avec un bateau de croisière, que cela soit un grande navire de croisière ou un plus petit yacht, pour ensuite se rendent dans l'intérieur de l'Alaska et rentrent chez eux en avion. Les croisières sont offertes de mai à septembre et elles permettent d'observer les glaciers, les baleines et les côtes rocheuses de l'Alaska.

Les compagnies offrant des croisières en Alaska incluent :

  • l'Hollande America[2]. la croisière de découverte de glacier a offert par la ligne de la Hollande Amérique, les courses entre Seward et Vancouver, British Columbia.
  • Princesse Cruises, [3], passage d'intérieur d'offres et itinéraires de compartiment de glacier comme des tours de San Francisco.
  • Royal Caribbean, [4].
  • Célébrité Cruises, [5].
  • Ligne Norvégienne de Croisière , [6], tours d'offres seulement à Seattle et Vancouver.
  • le Croisières de Carnival, [ http://www.carnival.com/], a seulement un bateau déployé en Alaska faisant annuellement des croisières principalement allant vers le nord et allant vers le sud.
  • le AdventureSmith Explorations, [7], se spécialise dans le petit bateau et l'yacht conduisant à vitesse normale en Alaska avec sur 25 ans d'expérience.
  • Système Marin De Route De l'Alaska, Téléphone: +1 800 526-6731, [8]. La route marine de l'Alaska se compose plus de 8000 milles de routes maritimes côtières reliant les 31 communautés gauches dans tout le sud-est, le Southcentral et le sud-ouest Alaska. Deux ports additionnels sont situés en dehors de de l'Alaska - un en Colombie britannique et l'autre dans l'état de Washington. Il forme une méthode essentielle de transport pour beaucoup de riverains dans les villes auxquelles il n'y a aucun accès de route. Le système marin de route permet également les voyageurs de figurant, les bicyclettes et les véhicules utilitaires. Vous pouvez vous charger de la votre propre carlingue sur le bac, lancer une tente, ou le roulement hors d'un sac de sommeil sur les plate-formes supérieures. Naturalistes parfois à bord pour donner le commentaire sur les vues et la faune.

CirculerModifier

VoirModifier

L'Alaska est un excellent endroit pour observer la faune sauvage. Elle inclue des grizzlys, des caribous, des ours, des orignaux, des baleines et bien d'autres. L'aube et l'aurore sont les meilleurs moments de la journée pour observer la plupart des animaux sauvages. La visite de refuges fauniques ou de parcs augmentera vos chances d'en apercevoir. Observez seulement les animaux à distance afin de rester en sécurité et de ne pas déranger la faune. Soyez patients, même si la faune est abondante, cela peut prendre du temps avant d'en apercevoir.

FaireModifier

L'Alaska est un paradis pour les amateurs de plein air actifs. C'est également une destination idéale pour les pêcheurs et les chasseurs.

ParlerModifier

AcheterModifier

MangerModifier

Presque chaque petite ville aura un wagon-restaurant local où on peut obtenir un petit déjeuner remplissant et un bon nombre de café chaud. Essayez la saucisse de renne avec vos œufs et les informations parasites le matin et vous se sentiront comme un d'Alaska vrai.

Certaines nourritures indigènes à ce secteur sont fireweed le miel (distinctif et tout à fait uniquement délicieux), et le sirop impeccable de bout fait à partir du sapin de Sitka qui se développe très généralement dans l'ensemble de l'Alaska; et naturellement il y a peut-être le plus bon savent de tout le produit d'Alaska: fruits de mer. Les fonds de pêche de l'Alaska sont parmi certaines des plus riches en monde et dispositif entre l'autre crabe de roi et de neige de délicatesses qui sont exportés vers partout dans le monde. Beaucoup de restaurants locaux près du rivage servent le flétan frais et les saumons quotidiens, droit outre des bateaux.

Boire un verre / SortirModifier

La bière est une affaire en Alaska avec 4 brasseries seul à Anchorage Alaska Brewing Company dedans Juneau est la meilleure brasserie connue dans l'état et leur ambre d'Alaska mène des ventes de bière. D'autres villes avec les brasseries locales incluent Homer, Haines, Kodiak, Fox (près de Fairbanks), et Wasilla. En janvier il y a le grand événement de bière et de Barleywine de l'Alaska. Il est le troisième plus grand aux États-Unis et peut être le plus grand événement accentuant le barleywine aux États-Unis.

Se logerModifier

ApprendreModifier

SécuritéModifier

L'Alaska est beau mais aussi sauvage ; il est déconseillé de visiter l'arrière-pays seul, à moins d'être très bien formé et équipé. Même dans les régions relativement civilisées, on peut facilement s'égarer ou risquer une hypothermie si l'on est mal préparé. Renseignez-vous donc auprès de la population locale ou bien engagez un guide avant d'entamer votre aventure en Alaska profond.

Outre ces dangers, ce sont les bêtes très petites et très grandes qui vous feront des ennuis : les moustiques et les ours. En été, les moustiques sont très nombreux, et il est quasiment impossible de passer dehors sans se faire piquer ; l'utilisation d'un insectifuge est donc incontournable. Quant à eux, les ours sont rares en milieu urbain, mais on en trouve souvent ailleurs. Les plus dangereux sont les ours grizzly. Aux départs des chemins des panneaux indique le comportement à adopter en cas de rencontre avec un ours. Si vous en voyez un alors que vous êtes dans un véhicule ne descendez pas et ne lui donnez rien à manger et restez loin des oursons car ceux-ci sont toujours accompagnés d'une maman féroce. Le Denali National Park and Preserve fourni des conteneurs anti-ours aux randonneurs pour protéger la nourriture.

RespecterModifier

CommuniquerModifier

Aux environsModifier

 
L'article de cette région est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Ouest américain
Destinations situées dans la région