municipalité en Mauricie (Québec, Canada)
Amérique > Amérique du Nord > Canada > Québec > Mauricie > Sainte-Anne-de-la-Pérade

Sainte-Anne-de-la-Pérade une municipalité intégrée à la municipalité régionale de comté Des Chenaux, dans la région administrative de la Mauricie, au Québec, Canada).

Sainte-Anne-de-la-Pérade
L'église Sainte-Anne-de-la-Pérade.
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

Le village est situé près de l'embouchure de la rivière Sainte-Anne, le long du Chemin du Roy qui relie Montréal et Québec. Il s'agit d'un segment historique de la rue Sainte-Anne et de la Route 138 qui longe toute la Rive-Nord du fleuve Saint-Laurent.

ComprendreModifier

Sainte-Anne-de-la-Pérade s'impose comme la capitale mondiale de la pêche au poulamon. La saison s'étend généralement de la fin décembre à la mi-février. À chaque hiver, près de 100 000 touristes y viennent pour vivre l'expérience de la pêche aux petits poissons des chenaux. Plus de 500 chalets s'installent sur la glace de la rivière Sainte-Anne, au cœur de la municipalité.

La pièce maîtresse du village est l'église de Sainte-Anne-de-la-Pérade, une église catholique située près des rives de la rivière Sainte-Anne, sur le modèle de la basilique Notre-Dame de Montréal.

HistoireModifier

Le toponyme de la municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade évoque la rivière et la seigneurie homonyme qui couvrait jadis le territoire de l'embouchure de la rivière Sainte-Anne.

La localité a été fondée en 1693. La paroisse catholique de Sainte-Anne-de-la-Pérade a été érigée canoniquement en 1714. L'érection civile de la paroisse date de 1845. En 1912, la municipalité du village de La Pérade est constituée par détachement du territoire de la paroisse. En 1989, les municipalités du village et de la paroisse se fusionnent.

Sainte-Anne-de-la-Pérade est souvent désignée la "Venise canadienne" à cause des activités récréotouristiques sur la rivière Sainte-Anne qui comporte de nombreux îles, ponts et canaux. Le cours inférieur de cette rivière est fort achalandé en hiver par les touristes qui y pratiquent la pêche aux poulamons (désigné "petit poisson des chenaux"). Cette pêche se pratique habituellement en étant abrités dans de petites cabanes chauffées et exploitées par des pourvoyeurs privés. L'ensemble de ces cabanes forment un village saisonnier sur glace. Hors saisons de pêche hivernale, ces cabanes sont conservées sur la rive et déplacées sur la glace de la rivière normalement à la fin décembre; elles sont ramenées à la rive normalement en début mars.

GéographieModifier

La municipalité de Sainte-Anne-de-la-Pérade est située sur la rive nord-ouest du fleuve Saint-Laurent, entre la limite de Batiscan (à l'ouest) et la limite de Grondines-Deschambault (à l'est). Sainte-Anne-de-la-Pérade est localisé en face de Deschaillons-sur-Saint-Laurent qui est sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent.

Au cours de l'histoire, le confluent de la rivière Sainte-Anne a servi de refuge aux petites embarcations en cas de vents violents sur le fleuve Saint-Laurent.

ÉconomieModifier

Jadis, l'agriculture, la sylviculture, la pêche et le transport étaient les moteurs de l'économie locale. L'industrie de la pêche s'est développée tout au long de l'histoire, notamment à cause du poulamon de l'Atlantique.

Après le milieu du XXe siècle, la villégiature a pris un essor considérable en bordure du fleuve et de la rivière Sainte-Anne. Plusieurs résidences secondaires sont devenues des résidences permanentes.

Au 21e siècle, la vocation économique de la ville de Sainte-Anne-de-la-Pérade est axée sur les activités récréotouristiques (villégiature, nautisme, pêche, baignade, marinas, quais), l'agriculture, les commerces locaux et certains services publics.

AllerModifier

Le village de Sainte-Anne-de-la-Pérade est accessible par la route, le bateau (via la rivière Sainte-Anne et le fleuve Saint-Laurent), la motoneige et les véhicules tout terrain.

En voitureModifier

  • De Montréal (214 km, h 30 min), prendre l'autoroute 40 (rive Nord) en direction Est, jusqu'à Sainte-Anne-de-la-Pérade (sortie 236); prendre la route 159 (direction sud) jusqu'au village de Sainte-Anne-de-la-Pérade.
  • De Québec (91 km, h 08 min), prendre l'autoroute 40 en direction Ouest jusqu'à Sainte-Anne-de-la-Pérade (sortie 236); prendre la route 159 (direction sud) jusqu'au village de Sainte-Anne-de-la-Pérade.

Sainte-Anne-de-la-Pérade est également située sur la route 138 ainsi que le Chemin du Roy.

CirculerModifier

Stations-serviceModifier

  • 1 Dépanneur Esso 310, rue Lanaudière,   +1 418-325-2188 – Dépanneur et station-service Esso.

Bornes de rechargeModifier

  • 2 Borne de recharge pour véhicule électrique 196, rue Sainte-Anne –   Bornes de recharge pour batteries de véhicules électriques.
  • 3 Borne de recharge pour véhicule électrique 8, rue Marcotte –   Bornes de recharge pour batteries de véhicules électriques.
  • 4 Borne de recharge pour véhicule électrique 185, rue Principale –   Bornes de recharge pour batteries de véhicules électriques.

VoirModifier

  • 1 Domaine seigneurial Sainte-Anne (Manoir Madeleine de Verchères)         910, rue Sainte-Anne,   +1 418-325-3522, courriel :   De la mi-juin à la fête du travail, tous les jours entre 10 h et 18h..   2,5 $. – Ancien Domaine seigneurial présentant l'histoire de trois personnages célèbres à avoir habiter les lieux, soit la seigneuresse Madeleine de Verchères, Elizabeth Hale et le premier ministre Honoré Mercier. Le site est agrémenté de jardins.
  • 2 Église de Sainte-Anne-de-la-Pérade (Crypte de l'église de Sainte-Anne-de-la-Pérade)   201, rue Sainte-Anne,   +1 (418) 325-2025, courriel :   De la fin juin à la mi-août, mardi au dimanche entre 10 h et 18 h.   1,5 $ pour la crypte, gratuit pour l'église. – Visites guidées de l'église, son architecture, sa crypte et l'histoire de ses 182 dépouilles. Visite autonome du centre de conservation Lise G. Vallée.
  • 3 Centre thématique sur le poulamon (Bureau d'information touristique des Chenaux) 8, rue Marcotte,   +1 418-325-2475   Gratuit. – Centre d'interprétation interactif retraçant l'histoire de la pêche sur la glace à Sainte-Anne-de-la-Pérade et démystifiant le phénomène de la montaison du poisson des chenaux.

Circuit patrimonialModifier

  • Sacré circuit   1000, rue Principale, Batiscan (Québec) G0X 1A0,   +1 418-325-2475, courriel :   Du 4e dimanche de juin au 3e dimanche d'août, du mercredi au dimanche, de 10 h à 17 h..   Entrée des églises: gratuit; entrée de la crypte de Sainte-Anne-de-la-Pérade: 1,40$/personne; entrée au Vieux presbytère de Batiscan: 5$/personne.. – Ce circuit touristique sur le Chemin du Roy permet d'apprécier le patrimoine religieux de trois églises catholiques (Champlain, Batiscan et Sainte-Anne-de-la-Pérade), un vieux presbytère (Batiscan) et une crypte singulière (Sainte-Anne-de-la-Pérade).

    * Sainte-Anne-de-la-Pérade: Érigée à partir de 1855, sur 14 ans, l'église de Sainte-Anne-de-la-Pérade comporte des murs extérieurs façonnés de pierres provenant de Deschambault et transportés à la corvée. Elle fut finalisé en 1869. Les clochers mesurent 110 pieds. La distance entre le plancher et le sommet de la voûte est de 54 pieds. L'architecture de cette église s'apparente au style gothique: arcs ogivaux s'associant à la hauteur des lieu; l'aspect léger de l'architecture générale, et un éclairage généreux fourni par les grandes fenêtres. Son élégance architectural et grandiose s'apparente au style des grandes cathédrales. Les magnifiques vitraux de 1877, venus de France, caractérisent les symboles de la chrétienté. Le grande portique de l'église comporte dans sa voute la statue de granite de sainte Anne qui se dresse à 96 pieds du sol. Un des grands trésors de l'église est la statue de sainte Anne sculptée en chêne de Belgique. Les visiteurs peuvent admirer le chemin de croix, le vieil orgue de 1902, les cloches et les rénovations intérieures de 1951.

    * Batiscan: église érigée en 1866 traduisant une architecture néo-gothique de grande valeur. Les visiteurs apprécieront le design intérieur exubérant: hauteur du choeur et de la nef, la voûte en forme d'ogive, la décoration intérieur, les reliefs intérieurs. Une grande statue extérieure juchée sur un socle surélevé et décorée au sol d'un magnifique arrangement florale, garde la façade avant de l'église. Le presbytère de Batiscan traduit une grande histoire de la localité, avec ses objets, le mobilier ancien et son architecture.

    * Champlain: L'église de Champlain est un immeuble patrimonial classé exceptionnel. Lors de la visite intérieure, faite usage de technologie numérique (ex.: tablette, téléphone intelligent) pour visionner des brides d'histoire en réalité augmentée. Découvrez-y le quotidien des Champlainois vers 1908. En bougeant la tablette vers la voûte, les boiseries, les oeuvres de peintres et les vitraux, les visiteurs y découvriront les secrets architecturaux et de design de cette église pittoresque. En sus, jouez au "Halte là salle cahot" en réalité augmentée, en aidant le personnage Lucien le vire-chiens à retrouver des chiens qui se sont infiltrés dans l'église... sous les bancs.

FaireModifier

  • 1 Pêche aux petits poissons des Chenaux (Pêche au poulamon)     8, rue Marcotte,   +1 418-325-2475, courriel :   De la fin décembre à la mi-février. – Chaque année, des milliers d'amateurs de pêche sur glace se réunissent à Sainte-Anne-de-la-Pérade pour la pêche aux petits poissons des chenaux. Le village est considéré comme la capitale mondiale de la pêche au poulamon.
  • Symposium de peinture Des fleurs et des jardins     Terrains de l'église et parc de la rivière Sainte-Anne, courriel :   Fin de semaine à la mi-juin entre 10 h et 17 h.   Gratuit. – Symposium accueillant une cinquantaine d'artistes peintres au cœur du village. Démonstration et échange avec le public.

ÉvénementsModifier

  • 1 Festival d'humour de Sainte-Anne-de-la-Pérade   705, 2e avenue,   +1 418-325-0077 – 10e édition du Festival International d'humour en 2021 à la Ferme du Tarieu brasserie & distillerie.
  • Camp de jour de la municipalité ,   +1 418-325-2841,  – Camp de jour estival pour enfants, avec une équipe d'animateurs.

AcheterModifier

  • 1 Dépanneur Esso 310, rue Lanaudière,   +1 418-325-2188 – Dépanneur et station-service Esso.
  • 2 Éco-Ferme Marie Moutons   363, rang d'Orvilliers,   +1 438-274-0139, courriel :  – Éleveur de chiens. Shopping et vente au détail. Produits et services.
  • 3 Ferme Tournesol   745, rue Principale,   +1 418-325-2707, courriel :  – Producteur de petits fruits, auto cueillette, vente au kiosque. Cette ferme opère aussi un casse-croûte et un bar laitier.
  • 4 Fromagerie Baluchon   400, boul. de Lanaudière,   +1 819-801-2088, courriel :  – Fabrication et vente de fromage, produits du terroir.
  • 5 Le Fief d'Orvilliers     505, d'Orvilliers,   +1 819-699-4092, courriel :  – Production de miel cru, d'aromiel et de beurre de miel.
  • 6 Les Boissons du Roy     745, rue Principale,   +1 418-325-2707, courriel :  – Alcool fin de petits fruits
  • 7 Métro Sainte-Anne-de-la-Pérade   185, rue Principale,   +1 418-325-2233 – Épicerie.
  • 8 Potager Santé 1110, boul. de Lanaudière (route 138),   +1 418-325-3036 – Producteur d'ail et fleur d'ail biologique. Fleurs de sureaux. Cueillette sur réservation. Autocueillette.
  • 9 Saveur primitive 230, chemin de l'Île du Sable,   +1 819-993-6348   Jeudi au samedi. – Transformation de produits de l'érable, fumoir, saucisses. Boutique sur place.
  • 10 Verger Barry     1433, boul. de Lanaudière,   +1 418-325-2274, courriel :  – Alcool fin de petits fruits

MangerModifier

  • 1 Ferme du Tarieu - Microbrasserie & Distillerie     705, 2e avenue,   +1 418-325-0077, courriel :  – Microbrasserie et distillerie.
  • 2 Le Snack de La Pérade   330, boul. Lanaudière,   +1 418-325-2992
  • 3 Casse-Croûte Patamix 309, rue Principale,   +1 418-325-2779 – Casse-croûte.
  • 4 Les boissons du Roy     740, Route Principale,   +1 418-325-2707, courriel :   Tous les jours entre 11 h et 20 h.
  • 5 Le toit rouge 165, rue Principale,   +1 418-325-2603
  • 6 Le Garage - Microbrasserie   661, rue Principale,   +1 418-325-1400 – Microbrasserie. Repas sur place. Commandes à apporter.

Boire un verre / SortirModifier

Se logerModifier

CampingModifier

  • 4 Camping Domaine Dev-Eau 991 et 993, chemin Nobert,   +1 418 576-8112 – Camping 20 emplacements, 2 ou 3 services. Accès au Fleuve.

CommuniquerModifier

Gérer le quotidienModifier

Services municipauxModifier

Parcs municipaux
  • Six terrains de soccer
  • Terrain de balle et terrain de baseball  – Les Mustangs représentent Sainte-Anne-de-la-Pérade dans la ligue de baseball rural de la Mauricie.
Salle communautaire
  • 1 Centre communautaire Charles-Henri Lapointe   100, rue de la Fabrique,   +1 418-325-2841 –  
  • 2 Salle André-Morin   161, rue Gamelin,   +1 418-325-2841 –  
Centres récréatifs et aréna
  • 3 Centre récréatif Jean-Guy Houle 241, rue de l'Église,   +1 819-840-0461 –   Activité principale: offrir des sites, équipement sportif et salle.
  • 4 Aréna municipal   100, rue Gamelin,   +1 418-325-2920, courriel :  –   Aréna
Piscine municipale
  • 5 Piscine municipale   151, rue Gamelin (Centre récréatif),   +1 418-325-2920, courriel :  –   Piscine de grandeur 20' X 60'. Surveillée par des sauveteurs qualifiés.
Bibliothèque
  • Bibliothèque Armand-Goulet 100, rue de la Fabrique (Entrée avant de la grande salle du centre communautaire (face à l'école).),   +1 418-325-6666   gratuit. –   La bibliothèque municipale a été fondée en 1963. La pérennité de cette bibliothèque est tributaire directement du dévouement des bénévoles.

Aux environsModifier

Routes via Sainte-Anne-de-la-Pérade
MontréalLouiseville W   E  Trois-RivièresQuébec
MontréalTrois-Rivières W   E  TadoussacSept-Îles
Saint-Roch-de-MékinacSaint-Tite N   S  Saint-StanislasFin


Destinations limitrophes de Saint-Prosper-de-Champlain
  • 1 Saint-Prosper-de-Champlain       – Située dans la MRC des Chenaux, Saint-Prosper-de-Champlain comporte un territoire agricole de la plaine du Saint-Laurent, en chevauchant sur la moraine qui délimite les Laurentides. La vocation économique est surtout agricole, en partie forestière, avec une progression significative pour les activités récréotouristiques (érablières à sucre surtout dans la moraine, villégiature).
  • 2 Saint-Ubalde       – Située dans la MRC de Portneuf, la municipalité de Saint-Ubalde a une renommée pancanadienne pour sa culture de la pomme de terre; ses terres sablonneuses favorisent ce genre de culture. Cette municipalité comporte 1400 habitants, 65 entreprises, 19 lacs, une véloroute, un parc régional et une école certifiée UNESCO.
  • 3 Saint-Thuribe     – Située dans la MRC de Portneuf, la municipalité de Saint-Thuribe a été fondée en 1898. Cette petite municipalité rurale recense 286 habitants. La vocation économique de son territoire est surtout agricole.
  • 4 Saint-Casimir       – Située dans la MRC de Portneuf, la municipalité de Saint-Casimir est traversée par la rivière Sainte-Anne. Sous le régime français, Saint-Casimir faisait partie de la seigneurie de Grondines.
  • 5 Deschambault-Grondines       – Située dans la MRC de Portneuf, la municipalité de Deschambault-Grondines est en bordure du fleuve Saint-Laurent. Elle est membre de la Fédération des Villages-relais du Québec.
  • 6 Sainte-Geneviève-de-Batiscan       – Située dans la MRC des Chenaux, Sainte-Geneviève-de-Batiscan comporte un territoire agricole de la plaine du Saint-Laurent, en chevauchant sur une partie de la moraine qui délimite les Laurentides. La vocation économique est surtout agricole, en partie forestière, avec une progression significative pour les activités récréotouristiques (érablières à sucre surtout dans la moraine, villégiature).
  • 7 Batiscan       – Située dans la MRC des Chenaux, Batiscan comporte un territoire agricole de la plaine du Saint-Laurent. La vocation économique est surtout agricole, en partie forestière, avec une progression significative pour les activités récréotouristiques (villégiature et navigation de plaisance sur le fleuve Saint-Laurent).
 
L'article de cette ville est utilisable. Il contient des informations suffisantes dans les rubriques aller, voir, se loger et manger. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Mauricie