Ouvrir le menu principal

Wikivoyage β

Paraguay
Parroquia de la encarnación bailén.jpg
Drapeau
Flag of Paraguay.svg
Information
Capitale
Superficie
Population
Densité
Autres langues
Monnaie
Électricité
Préfixe téléphonique
Suffixe Internet
Sens de circulation
Fuseau
Localisation

Le Paraguay est un pays d'Amérique du Sud, frontalier de la Bolivie au nord-ouest, du Brésil au nord-est et de l'Argentine au sud.

ComprendreModifier

GéographieModifier

Grand pays d'Amérique du Sud, le Paraguay est l'un des rares à ne pas avoir accès à un océan. Il a des frontières avec le Brésil, l'Argentine et la Bolivie. Le pays est divisé en deux moitiés par le fleuve Paraguay. La majeure partie de la population se situe dans la partie est du pays. Une partie importante du nord-ouest est occupé par le désert du Chaco. Le tropique du Capricorne traverse le pays.

ClimatModifier

Le climat est sub-tropical. Les étés y sont particulièrement chauds, avec des températures qui peuvent atteindre les 40 °C à l'ombre à Asunción. Le nord du pays est le plus chaud et le plus sec (désert du Chaco).

HistoireModifier

Avant la colonisation espagnole, le territoire est partagé par différentes tribus indiennes, à dominante tupi-guarani. Les guarinis finissent par dominer au prix d'un certain nombre de guerres. Les espagnols colonisent ensuite le territoire au cours du XVIe siècle. L'indépendance est obtenue en 1811. Le bicentenaire de l'indépendance a d'ailleurs laissé des traces visibles partout dans Asunción (nombreux écussons à l'entrée des différents édifices officiels ou patrimoniaux).

Un chapitre important dans l'histoire du pays a été la présence des missionnaires jésuitiques (1609-1728), période de la grande expérience utopique dans les Réductions d'indigènes Guaranís. De cette époque-là demeurent des témoignages importants tels que les ruines de Trinidad et Jésus (déclarées Patrimoine Universel de l'Humanité par l'UNESCO), San Ignacio Guazú, San Cosme et San Damián, Santiago, Santa María et Santa Rosa. Ces ruines, principalement situées dans le sud, proches de la frontière avec l'Argentine, méritent le détour et se visitent facilement.

Les deux siècles qui suivirent furent marqués par deux guerres particulièrement mortifères. La guerre dite de «triple alliance», impliquant le Brésil, l'Uruguay et l'Argentine de 1865 à 1870, a fait perdre plus de 60% de la population au pays. La seconde, dite «guerre du Chaco», de 1933 à 1938, impliquant la Bolivie, a eu des conséquences humaines et économiques graves.

De 1954 à 1989, le Paraguay vit une période de dictature très dure : c'est la période «stroniste» (du nom du dictateur Alfredo Stroessner), marquée par de nombreuses répressions, notamment anti-communistes. Le Museo de las Memorias à Asunción retrace cette période encore mal cicatrisée.

PopulationModifier

En 2012, la population compte un peu plus de 7 millions d'habitants, dont 1 million dans la capitale Asunción.

Fêtes et jours fériésModifier

RégionsModifier

Gran Chaco
Plaines immenses à l'ouest du río Paraguay, semi-arides et quasiment désertes hormis quelques colonies mennonites.
Paraneña nord
Paraneña sud
Région d'Asunción où se concentre la majorité de la population du pays.
Plateau du Paraná
Montagnes boisées bordant le río Paraná ; Ciudad del Este, la seconde ville du pays à côté des chutes d'Iguazú.

VillesModifier

  • 1 Asunción—  Il faut absolument passer quelques jours dans la capitale (on trouve facilement de quoi s'occuper une semaine). D'abord parce qu'on y rencontre 1 paraguayen sur 7 ! Ensuite, parce que la ville possède de nombreux sites touristiques. Enfin, parce qu'il est facile de s'y loger, d'y manger, d'y faire des rencontres qui permettront au voyageur de s'orienter plus facilement dans le reste du pays.
  • 2 Ciudad del Este—  à la triple frontière avec l'Argentine et le Brésil, à proximité des Chutes d'Iguazú
  • 3 Concepción—  Quelques petites choses à visiter en centre-ville (dont quelques musées) ; habitat colonial bien conservé. Le port est très fréquenté tous les soirs par les habitants qui viennent s'y baigner au milieu des bateaux. Il est d'ailleurs possible de relier Concepción et Asunción en bateau.
  • 4 Encarnación—  Proche des missions jésuites de Trinidad et Jesús, patrimoines de l'UNESCO.
  • 5 Filadelfia—  Colonie mennonite.
  • 6 Loma Plata—  Colonie mennonite.

Autres destinationsModifier

  • Areguá (Depuis Asunción, prendre le bus nº11)—  Petite ville située au bord du lac Ypacaraí. Destination touristique très appréciée des paraguayens. De nombreux artisans y sont installés. On y trouve plusieurs hôtels.

AllerModifier

FormalitésModifier

 
  •      Paraguay
  •      Exemption de visa
  •      Visa à l'arrivée
  •      Visa requis

En avionModifier

Actuellement, il y a seulement deux lignes aériennes qui desservent le Paraguay: TAM Mercosur et Gol. Celles-ci font la liaison directe avec tous les pays du Mercosur (Brésil, Uruguay et Argentine). C'est en faisant escale à travers de ces liaisons aériennes que le Paraguay rejoint ou est rejoint par d'autres pays latino-américains, les EEUU et le Canada ainsi que l'Europe. Le Paraguay n'a donc pas de vol direct avec les États-Unis, ni l'Europe.

La plupart des vols provenant de l'Amérique du Nord et de l'Europe font escale à São Paulo au Brésil avant de se diriger vers Asunción, capitale du Paraguay.

Il y a deux aéroports internationaux par où entrer au Paraguay: L'aéroport Silvio Pettirossi à Asunción et l'aéroport Guarani à Ciudad del Este.

Les visiteurs provenant de la France n'ont pas besoin de visa de tourisme pour visiter le Paraguay, par contre ceux du Canada oui.

En bateauModifier

On peut atteindre le Paraguay par la voie fluviale depuis le Brésil jusqu'à la ville paraguayenne de Concepción. La plupart des bateaux qui font le trajet n'ont pas été conçus pour transporter des passagers et sont souvent surchargés de produits et marchandises.

En trainModifier

Aucun train ou voie ferrée ne relie le Paraguay avec ses voisins immédiats.

En autocarModifier

Plusieurs compagnies d'autobus font le lien entre la capitale Asunción ainsi que les métropoles d'Encarnación et Ciudad del Este avec d'autres cités de l'Amérique du Sud. On peut arriver au Paraguay en bus d'aussi loin que le Venezuela si le temps et la patience vous le permettent.

Voici quelques durées de trajet en autobus :

En voitureModifier

Le carnet de passages en douane obligatoire si vous venez avec votre propre véhicule, souscrire une assurance au passage de la frontière.

CirculerModifier

En autocarModifier

En voitureModifier

Le permis de conduire international est recommandé si vous désirez louer un véhicule (possible dès 22 ou 25 ans suivant les compagnies...).

Limitations de vitesse :

  • Route : 80 km/h
  • Ville : indication à l'entrée de chaque agglomération

ParlerModifier

C'est le seul pays d'Amérique du Sud à avoir adopté une double langue officielle : espagnol et guarani. Même si les deux langues sont enseignées à l'école, c'est plutôt l'espagnol qui domine. Il existe néanmoins des villages dans lesquels le guarani domine. À noter, une particularité de l'espagnol parlé au Paraguay : à la place de «tú» (deuxième personne du singulier), on utilise «vos». La conjugaison est modifiée lorsqu'on utilise «vos» : la finale est toujours accentuée. Exemple : «vos tenés» à la place de «tú tienes». Néanmoins, les paraguayens comprennent l'utilisation du «tú».

AcheterModifier

La monnaie du Paraguay est le guaraní paraguayen (guaraní, PYG).

Taux de change PYG actuel
XE.com: CAD CHF EUR GBP USD
OANDA.com: CAD CHF EUR GBP USD
fxtop.com: CAD CHF EUR GBP USD

MangerModifier

En plus des traditionnelles empanadas qu'on trouve un peu partout dans cette partie de l'Amérique du Sud, il faut absolument goûter la chipa (pão de queijo), sorte de petit pain rond au fromage. On peut l'acheter dans la rue, dans les bus, sur les marchés, etc.

Boire un verre / SortirModifier

Au Paraguay, le tereré est une boisson officielle, classée au patrimoine culturel du pays ! Il s'agit d'une infusion à froid de maté (yerba maté), mélangé à d'autres herbes (dont la menthe), dont l'origine est guaraní. C'est une boisson rafraichissante, particulièrement appréciée en été. On voit partout dans les rues des buveurs de tereré, faciles à reconnaître : ils ont un verre généralement décoré (la guampa) avec une paille en métal (la bombilla). L'eau froide est transporté dans un thermos, lui aussi décoré. Il est très facile de se procurer tout le matériel nécessaire pour consommer cette boisson : on trouve le mélange d'herbes dans tous les supermarchés et les accessoires (guampa, bombilla et thermos) sont vendus dans la rue. Compter entre 100 000Gs et 250 000Gs pour un kit complet (soit entre 20 et 50 ). Important : un buveur de tereré partage presque toujours sa boisson avec ses interlocuteurs.

Le Paraguay produit une bière : la Pilsen.

Se logerModifier

ApprendreModifier

TravaillerModifier

CommuniquerModifier

SécuritéModifier

  Numéro d'appel d'urgence :
Tous services d'urgence : 911

Conseils gouvernementaux aux voyageursModifier

  •   Belgique (Service Public Fédéral Affaires étrangères, Commerce extérieur et Coopération au développement)  
  •   Canada (Gouvernement du Canada)  
  •   France (Ministère des Affaires étrangères)  
  •   Suisse (Département fédéral des Affaires étrangères)  

SantéModifier

RespecterModifier

 
L'article de ce pays est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Amérique du Sud
Destinations situées dans la région