ville autonome espagnole en Afrique du Nord

Melilla, en forme longue ville autonome de Melilla, est, avec Ceuta, une des deux villes espagnoles enclavées dans le Maroc. Melilla ( arabe : مليلية (Maliliyyah), berbère : ⵎⵔⵉⵜⵙ (Mřič)) est une enclave espagnole d' Afrique du Nord , du côté marocain de la Méditerranée. À certains égards, c'est similaire à Ceuta , mais à d'autres égards, c'est unique.

Melilla
​((es) Melilla (ber) ⵎⵔⵉⵞ (ar) مليلية‎)
Vue générale depuis le sud et le Maroc
Informations
Pays
Mer
Cours d'eau
Superficie
Population
Densité
Gentilé
Langue officielle
Autre langue
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel

Comprendre modifier

Géographie modifier

L’exclave espagnole de Melilla est établie sur la côte méditerranéenne du Maghreb sur la partie orientale et la plus méridionale du cap des Trois Fourches au Maroc. Cette région est située sur la partie la plus orientale du Rif Marocain. La ville occupe le centre du golfe du Gourougou, du nom du volcan qui le domine.

Le climat est de type méditerranéen méridional avec de fortes précipitations en décembre et janvier, périodes où les températures nocturnes sont inférieures à 10 °C. Les températures de juillet peuvent atteindre 40 °C. L’été est très sec.

Melilla est située à 574 km de Madrid, 208 km de Malaga et 383 km de Rabat.

Climat modifier

Relevé météorologique de Melilla (période : 1981-2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 9,9 10,6 11,9 13,2 15,7 19 21,7 22,4 20,5 17,2 13,7 11,2 15,6
Température moyenne (°C) 13,3 13,8 15,2 16,6 19,1 22,4 25,3 25,9 23,8 20,4 17 14,6 18,9
Température maximale moyenne (°C) 16,7 17 18,5 20,1 22,5 25,8 28,9 29,4 27,1 23,7 20,3 17,8 22,3
Record de froid (°C)

date du record

0,4

2005

2,8

1996

3,4

1993

6

1975

9,4

1975

12,4

1971

16

1977

14,6

1977

13,6

1979

9,4

2018

5

1991

3,9

2014

0,4

2005

Record de chaleur (°C)

date du record

25,6

1996

34,2

2010

29,6

1981

30,6

2002

33

2005

37

1983

41,8

1994

39,9

2020

36

2005

35

1971

34

2020

30,6

1989

41,8

1994

Ensoleillement (h) 184 170 192 220 258 279 289 268 210 194 176 168 2 607
Précipitations (mm) 58 57 44 36 20 7 1 4 16 40 57 50 391
Nombre de jours avec précipitations 6,3 5,5 4,6 4,6 2,8 0,7 0,3 0,8 2,2 3,9 5,8 5,7 43,7
Humidité relative (%) 72 74 73 69 67 67 66 69 72 75 74 73 71
Nombre de jours d'orage 1,4 1,4 1,1 1,1 0,9 1 0,8 1,1 1,6 1,2 1,3 0,9 13,5

Source : Agencia Estatal de Meteorología.

Diagramme climatique
J F M A M J J A S O N D



16,7

9,9

58



17

10,6

57



18,5

11,9

44



20,1

13,2

36



22,5

15,7

20



25,8

19

7



28,9

21,7

1



29,4

22,4

4



27,1

20,5

16



23,7

17,2

40



20,3

13,7

57



17,8

11,2

50

Moyennes : • Temp. maxi et mini °C • Précipitation mm

Histoire modifier

Armes de la ville en 1913. Cette exclave a pour origine un site fortifié sur un promontoire rocheux séparant deux types de côtes. Au nord, d’impressionnantes falaises basaltiques, au sud, une côte basse régularisée par l’action maritime qui se poursuit, en territoire marocain par une vaste lagune dénommée Mar Chica (« Petite Mer ») où est établie la ville de Nador.

Le site fortifié a pour origine un établissement phénicien (l’antique Russadir), occupé ensuite par le royaume de Numidie et la Maurétanie ensuite par la République romaine, l'Empire romain et l'Empire byzantin.

Vers la fin du viie siècle, la ville est conquise par le califat islamique omeyyade.

En 927, la ville est rattachée à l’émirat de Cordoue, temporairement. Puis, la ville est de nouveau soumise par les Zirides (vers 979), Almoravides (vers 1079), les Almohades en 1141, ensuite les Mérinides en 1217 et puis les Wattassides (Vers 1465) qui la conservent jusqu'au 24 avril 1494, date ou le caïd du roi de Fès est expulsé par les habitants. Enfin, en janvier 1495, les habitants de la ville expulsent la garnison du sultan Ziyyanide de Tlemcen, peu après les habitants abandonnent la ville à la suite des nombreuses disputes entre le sultan de Tlemcen et celui de Fès[8],[7].

Le 17 septembre 1497, la ville est prise par les Espagnols, ce qui marque ainsi le début des expansions espagnoles dans la rive sud de la mer Méditerranée (occupation d’Oran, Bougie, Bône, Bizerte, La Goulette, etc.). En 1774-1775, alors qu'elle réussit à reprendre El Jadida aux Portugais en 1769, l'armée du sultan marocain alaouite Mohammed ben Abdallah voit ses attaques contre Melilla — mais aussi Ceuta et Al Hoceïma — repoussées par les Espagnols ; un échange de prisonniers est ensuite effectué entre les deux pays (ce qui, à l'époque, représentait une « première » entre le Maroc et des pays européens).

En 1808, l'Espagne est confrontée à de graves problèmes de ravitaillement dans sa lutte contre les Français pendant la Guerre d'Espagne, on envisage de céder Ceuta, Melilla et les îles espagnoles d'Afrique du Nord au Maroc contre des vivres.

En 2017, une statue de Francisco Franco – la dernière statue de Franco sur la voie publique en Espagne – est encore en évidence à Melilla. Le 8 novembre 2005, sa statue (inaugurée en 1977 pour commémorer son action en tant que colonel de la Légion après le désastre d'Anoual en 1921), fut déplacée de cinquante mètres pour permettre la réalisation de travaux. Le gouvernement (conservateur) de la cité autonome de Melilla a refusé qu'elle quitte la voie publique et soit transférée au musée militaire comme le réclamait l'opposition locale.

La statue fut finalement retirée en 2021.

Aller modifier

La ville est pourvue d'un port et d'un aéroport mais c'est le ferry qui reste le moyen le plus utilisé pour se rendre sur ce territoire ultra-marin de l'Espagne et une carte nationale d'identité suffit pour tout citoyen de l'Espace économique européen du moment que le voyage ne se poursuit pas en direction du Maroc. Dans le cas contraire, il faudra être porteur d'un passeport en cours de validité d'au moins 6 mois.

En avion modifier

Aéroport Correspondance avec d'autres transports Hébergement
 
Le terminal des passagers.

1 Aéroport de Melilla (IATA : MLN, OACI : GEML, Aeropuerto de Melilla)       (km au sud-ouest du centre-ville de Melilla) –  

  • Transport en commun –   non.
  • Taxi –   oui.
  • Voiture en location –   oui (Rent A Car).
  non.
Compagnie aérienne Destinations

  1 Air Europa          

AGP Malaga-Costa del Sol

  Air Nostrum        

LPA Las Palmas-Gran Canaria, MAD Madrid-Barajas, AGP Malaga-Costa del Sol

En saison : BCN Barcelone-El Prat, PMI Palma de Majorque

  Hélity          

JCU Héliport de Ceuta

  dernière mise à jour : juill. 2019

En bateau modifier

En transbordeur modifier

Compagnie maritime Destinations

  Trasmediterránea    

Almería, Málaga

  FRS  

Motril

  Baleària        

Almería, Málaga

  dernière mise à jour : juill. 2019
Des traversées au départ de Málaga mais aussi de Motril et d'Almería sont effectuées certains jours de la semaine toute l'année, avec quelques renforts durant la période estivale. Tous les gabarits de véhicules sont acceptés dans les ponts-voitures. Prévoir au moins h de traversée à bord de ces navires qui proposent de nombreux services. Des contrôles sommaires sont effectués à la sortie du ferry et du port, qui donne directement sur la ville.

En bateau de plaisance modifier

Melilla possède deux ports de plaisance :

  • 3 Puerto Noray  
  • 4 Real Club Maritimo de Melilla  

En voiture modifier

En provenance du Maroc, il faut suivre les panneaux mentionnant Melilla / مليلية et arriver à l'enclave par le poste frontière de Beni Enzar au nord de Nador au bout de la route nationale N15.

Un autre point d'accès existe également par Farkhana mais celui-ci semble être réservé aux frontaliers, les agents douaniers ne tamponnant pas les passeports et n'assureraient pas les démarches d'entrée ou de sortie des véhicules. N'utilisez donc jamais ce point de passage, sinon vous vous trouveriez en situation irrégulière.

Circuler modifier

En transport en commun modifier

Réseau des bus

Ligne Trajet Fréquence
Linea 1 Plaza de España ↔ Real lun.- dim. 20 min ou 30 min (selon le moment de la journée)
Linea 2 Mercado Central ↔ Plaza de España ↔ Frontera Beni Enzar lun.- sam.15 min, dim.20 min
Linea 3 General Marina ↔ Alfonso XIII ↔ Real lun.- dim. 20 min ou 30 min (selon le moment de la journée)
Linea 5 Torres Quevedo ↔ Cabrerizas lun.- dim.30 min
Linea 6 Torres Quevedo ↔ Reina Regente ↔ Frontera Marigüari lun.- dim.40 min
Linea 7 Mercado Central ↔ Frontera de Farkhana lun.- sam.20 min, dim.40 min

En voiture modifier

Si vous arrivez par le ferry depuis l'Andalousie, on quitte le port directement par l’avenida General Macías où la direction du centre-ville et celle de la frontière marocaine sont clairement indiquées, tous les points intéressants de la ville sont également bien signalés. S'agissant d'un territoire espagnol, les panneaux de signalisation sont identiques à ceux existant sur la péninsule.

La vitesse est limitée entre 30 et 50 km/h selon les rues où l'on circule, le style de conduite local est semblable à celui des péninsulaires c’est-à-dire pas toujours posé et réfléchi mais peu d'agressivité cependant. Des parkings payants et couverts ou non sont répartis à travers la ville. Des placeurs en gilet fluo attendent parfois le chaland devant les centres commerciaux, laissez leur une pièce s'ils vous aident à vous garer ainsi ils surveilleront votre véhicule.

Des stations-services bien équipées et normalement achalandées sont présentes un peu partout en ville et à proximité du port. Les marques Shell et Cepsa sont les plus présentes et le litre de carburant est bien inférieur à celui pratiqué en Espagne continentale (0,88  le litre de diesel routier en été 2018). Les cartes bancaires internationales sont acceptées sans souci.

Il est ensuite possible de rejoindre le Maroc par la calle Villalba qui est sur la route ML-105 mais il est possible qu'une file de véhicules se forme à certaines périodes de la journée, plus particulièrement en période estivale quand les gens du pays rejoignent leurs familles respectives.

Voir modifier

 
Place d'Espagne et le palais de l'Assemblée dans le fond.
  • 1 Melilla la Vieja     accessible en tout temps.   gratuit. –  La vieille ville fortifiée, sur une colline dominant le port. Ses remparts ont des origines romaines . Il y a un ascenseur intégré dans les remparts restaurés de la ville.
  • 2 Plaza de España     accessible en tout temps.   gratuit. –   Entouré de bâtiments monumentaux tels que le bâtiment de l'assemblée locale, le Casino Militar et la Banque d'Espagne.
  • 3 Parque Hernández     accessible en tout temps.   gratuit. –  
    • Modernisme .L'architecture, dans toute la ville, mais surtout dans la rue López Moreno et la rue del Rey Juan Carlos
    • 1 Ou la synagogue Zoruah ,Calle López Moreno Melilla, 8.Architecture arabesque, conçue par Enrique Nieto en 1924. En bas, un magasin de bonnes affaires ringard, mais la façade est bien conservée. Les visites peuvent être organisées via le kiosque d'information touristique sur la Plaza España.(mis à jour en septembre 2017)

Faire modifier

Acheter modifier

Melilla est un territoire franco , ce qui signifie pas de TVA ni autres taxes.

Manger modifier

Budget modifier

Autour de la Place d'Espagne modifier

  • 1 Café-restaurant La Selecta ,PL. Héros d'Espagne, 1. (mis à jour en août 2022)
  • 2 La Flamenquita ,C. Pablo Vallesca, #13.Bar à tapas.(mis à jour en août 2022)
  • 3 Mar de Alborán ,C. Gral. Prim, 24 ans. (mis à jour en août 2022)

Plage de los Carabos modifier

  • 4 Bar Aragon ,C. Marqués de Montemar, 32. (mis à jour en août 2022)
  • 5 Café Pizzeria Camélia ,C. Cap Antonio Mesa Cañón, 15. (mis à jour en août 2022)

Milieu de gamme modifier

  • 6 La Muralla ,CT. de la Florentine, 1.Espagnol(mis à jour en août 2022)
  • 7 La Pérgola ,Un V. Général Macías. (mis à jour en août 2022)
  • 8 Soul Beach Café ,Paseo Francisco Mir Berlanga, Maritimo, 13. (mis à jour en août 2022)
  • 9 Los Vélez ,C. de los Vélez, Marqués, 23. (mis à jour en août 2022)
  • dix Restaurant Casa Juanito la Barca ,C. Marqués de Montemar, 46 ans.Fruit de mer(mis à jour en août 2022)
  • 11 Restaurant Miguel Benitez ,P.º Maritimo Francisco Mir Berlanga, 25.À la plage(mis à jour en août 2022)
  • 12 Cafétéria El Galan ,rue Remonta(Juste en face de l'hôpital Melilla Comarcal.).Fermé temporairement à partir de septembre 2022 . Toasts andalous avec tomates fraîches et huile d'olive, et sandwichs typiques.

Faire des folies modifier

  • 13 Le Rincon d'Alicia ,C. Benlliure, 1. (mis à jour en août 2022)

Boire un verre / Sortir modifier

La ville regorge de cafés/bars mais la partie la plus animée est le Puerto Noray, en face du grand Hôtel Puerto Melilla, qui compte de nombreux restaurants, bars et discothèques. Et tous les bars donnent sur la marina.

Se loger modifier

  • 1 Parador de Melilla   Avenida Cándido Lobera s/n,   +34 952 684940, courriel : disponible à partir de 14 h, à libérer avant 12 h.   chambre double : à partir de 99 . –     Chambres doubles et triples. Bar et restaurant. Terrasse, jardin et piscine. Service de lavage et de repassage. Animaux non acceptés. Parking privé gratuit.

Aux environs modifier

Destinations limitrophes de Melilla dans Wikivoyage
 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Espagne