Lima est la capitale du Pérou.

Lima
Lima2017.png
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

ComprendreModifier

De l’aéroport au centre-ville, Lima offre le visage de toutes les capitales des pays pauvres : maisons en brique ou en parpaing, inachevées, qui se dressent en désordre le long de la route. Elle a en plus le handicap d’être plantée dans un désert couvert la moitie de l’année par une brune basse et humide, la garúa.

Au premier abord, la ville tentaculaire ou vit entre le tiers et la moitié des Péruviens, est ainsi terne et poussiéreuse, triste. Même la présence de la mer, au pied d’une falaise vertigineuse, n’arrive pas à mettre de couleurs dans le paysage, sauf l’été quand la garúa se déchire, laissant apparaître le soleil et donnant une teinte rouge aux montagnes arides qui ceinturent la ville. Qu’est ce que Pizzaro a donc bien pu trouver à ce site pour y implanter la capitale de son vice-royaume, en 1535 ? Au bord du rio Rimac, le conquistador s’ouvrait une voie vers l’océan et l’Espagne et une voie vers l’intérieur du pays et ses richesses à exploiter. Lima la grise devint ainsi rapidement LA cité importante du nouveau monde : c’est là que fut implantée la première université du continent, la première imprimerie, le siège de l’Inquisition… Pourtant, il ne reste quasiment aucun des palais du début de l’ère coloniale. Car Lima a été presque entièrement rasée en 1746, par un violent tremblement de terre.

AllerModifier

Pour un ressortissant français, partir au Pérou ne nécessite aucun visa particulier. Seul un passeport en cours de validité est demandé pour embarquer et arriver à Lima.

En avionModifier

  • 1 Aéroport international Jorge Chavez (IATA : LIM, Aeropuerto Internacional Jorge Chávez)       Callao (11 km du centre historique de Lima) – plate-forme pour Avianca Peru, LATAM Perú, LC Perú, Peruvian Airlines, Star Perú, Viva Air Perú.

Depuis l'Europe: Vols directs pour Lima au départ de Paris avec Air France, Amsterdam avec KLM et Madrid avec LAN, Iberia et Air Europa.

En trainModifier

En voitureModifier

En busModifier

En bateauModifier

CirculerModifier

 
Plan de la ligne 1, la seule actuellement en service.

Vous pouvez utiliser le métro qui traverse la ville du sud est au nord ouest.

VoirModifier

  • 1 Museo de los Descalzos (Museo del Convento de los Descalzos, Musée des pieds nus)     Calle Manco Cápac 202-A, Alameda de los Descalzos, Rímac,   +51 1 481 0441   lun.- dim. : h 30 - 12 h 30 et 14 h - 17 h.   Adulte S/. 7.
  • 2 Museo Larco (Museo Rafael Larco Hoyle)       Av. Bolivar N° 1515 - Pueblo Libre, Lima,   +51 1 461-1312, +51 1 461-1835   lun.- dim. : h - 22 h.   30 S/ ; réduit 15 S/. – Musée présentant la plus grande collection de céramiques et poteries andines existant au monde. Pour préciser les connaissances sur le Pérou pré-colombien (et un peu colonial aussi), d'autres objets (métaux et tissus notamment) sont aussi utilisés. Les textes de présentation sont en espagnol, anglais et français.
  • 3 Cerro San Cristobal (Mirador San Cristobal)     gratuit. –   Colline au milieu de la ville de Lima, assez abrupte pour offrir un superbe point de vue dans toutes les directions. Accessible par la route. De nombreux bus touristiques panoramiques partent de la place d'armes pour monter au belvédère, tarif 10 S/ par personne.

ApprendreModifier

TravaillerModifier

AcheterModifier

Pour les souvenirs, il faut se rendre dans l'avenue Arequipa entre les avenues ricardo palma et angamos este, vous trouverez plusieurs "centre commerciaux" de souvenirs: "inka plaza", "mercados indio's".

Pour les produits quotidiens et l’alimentation, il y a des supermarchés: "wong", "metro", "tottus", ce sont les plus courants dans la capitale.

MangerModifier

Bon marchéModifier

On trouve relativement facilement de petits restaurant populaires avec des menus à 5 soles. Compter un peu plus si vous êtes dans des quartiers comme Miraflores ou San Isidro.

Dans tous les quartiers existent des marchés ou l'on peut manger "criollo" pour pas cher, comptez 6-7 soles (en 2010) pour un repas complet. La nourriture est facile d'accès et bon marché. Dans la rue on trouve facilement des marchants ambulant vendant des empenadas ou des pâtisseries.

Classe moyenneModifier

On trouve de très bon menus dans des restaurants très corrects à partir de 20-25 soles.

LuxeModifier

Allez à Miraflores et rentrez dans un joli restaurant, les prix y seront plus chers mais ça restera toujours très accessible pour les touristes occidentaux.

Boire un verre / SortirModifier

Cherchez la "Calle de las pizzas" à Miraflores, il y a plusieurs discothèques. Sinon Barranco en a aussi et vous pouvez trouver des soirées avec boissons à volonté pour des prix de l'ordre de 25-50 soles !

Le quartier de Barranco est un des plus vieux quartiers de Lima avec le centre historique. Le soir cet endroit est particulièrement animé, et nombreux sont les bars et discothèques.

Se logerModifier

Bon marchéModifier

À partir de 30-50 soles la chambre mais ne compter pas y rester des semaines car ces chambres sont en général louée pour quelques heures à des locaux...

Classe moyenneModifier

Entre 100 et 200 soles.

LuxeModifier

À partir de 200 dollars. Pour ce prix dans certaines zones de Lima vous pourrez même avoir une chambre avec un lit Queen, un jaccuzzi.

Hôtel Manos Amigas, [1], Miraflores - Lima - Peru

CommuniquerModifier

Gérer le quotidienModifier

Représentations diplomatiquesModifier

  •   1 France       – Ambassade

Aux environsModifier

Dans le sud de Lima, le site de Pachacamac est remarquable par ses constructions en terre crue.


 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Côte centrale (Pérou)