Ouvrir le menu principal

Wikivoyage β

Gaspésie
Le cap Gaspé
Le cap Gaspé
Information
Pays
Région
Superficie
Population
Densité
Préfixe téléphonique
Bureau d'information touristique
Localisation
Site officiel
Site touristique

La Gaspésie est une région touristique du Québec maritime située sur la péninsule du même nom dans l'Est de la province. Il s'agit incontestablement d'une des plus belles régions du monde. Elle est une perle incontournable pour les amoureux de la nature, de la pêche, de l'air pur et des grands espaces. Elle a d'ailleurs été reconnue dans de nombreux classements dont ceux du National Geographic. L'authenticité et l'hospitalité de ses habitants à l'accent particulier charmeront tous les visiteurs.

Sommaire

ComprendreModifier

La Gaspésie est une péninsule située dans l'Est du Québec bordée au nord par le golfe et l'estuaire du Saint-Laurent et au sud par la baie des Chaleurs. Elle couvre une superficie de plus de 40 000 km2 et a une population d'environ 130 000 habitants répartis en plusieurs villages pittoresques. La Gaspésie est renommée pour la beauté de ses imposants paysages, ses panoramas parmi les plus beaux du Québec, sa spécificité, sa grandeur et la vastitude de ses lieux de villégiature.

En 2012, le National Geographic classa la région dans son top 10 des aventures hivernales en Amérique du Nord. En 2011, il l'inclua dans sa liste des 20 meilleures destinations à visiter au monde, la seule région du Canada qui fut retenue pour cette liste. En 2009, la National Geographic Society classa la Gaspésie au troisième rang des plus belles destinations au monde pour son développement durable et l'inclua, la même année, dans sa liste des 50 destinations incontournables du globe à visiter dans une vie. De leur côté, les Québécois choisirent le rocher Percé dans une proportion de 56% lors d'un sondage de Léger Marketing pour identifier les sept merveilles du Québec.

Les Gaspésiens quant à eux sont réputés pour leur hospitalité, leur générosité et leur joie de vivre. Ils ont un accent très particulier qui varie même d'un village à l'autre, cumulant les accents québécois et acadien tout en ayant leurs propres particularités. On dit que c'est l'accent français du XVIIe siècle qui est toujours en cours en Gaspésie ! Il y a également des villages anglophones issus de l'immigration des Loyalistes ainsi que des villages fondés par des immigrants irlandais où la culture irlandaise est toujours vivante de nos jours.

Un trajet populaire consistant au tour de la péninsule gaspésienne à partir de Montréal consiste à près de 2 000 km de voiture. L'on conseille donc pour cette raison de prévoir au moins une semaine pour profiter pleinement de cette région regorgeant de nombreux trésors.

Bien que les cartes indiquent « fleuve Saint-Laurent », il ne faut pas se méprendre, car, à la hauteur de la Gaspésie, l'eau est salée et les marées assez importantes. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que les Gaspésiens l'appellent tout simplement « la mer ».

HistoireModifier

Les premiers habitants de la péninsule gaspésienne furent les Micmacs, une nation amérindienne de l'Est du Canada. En 1534, la Gaspésie a été le premier lieu où Jacques Cartier a mis le pied en Amérique. Cependant, même avant cette « découverte, » les Vikings ainsi que les pêcheurs basques et bretons s'étaient déjà aventurés dans les eaux du Saint-Laurent. Elle est devenue une colonie française avant d'être conquise par les Britanniques. Elle a été tour à tour une terre d'accueil pour les Acadiens chassés de leurs terres par les Britanniques et les Loyalistes britanniques fuyant la guerre d'indépendance des États-Unis en plus des pêcheurs de la Normandie, du Jersey, du Guernesey, de la Bretagne et du Pays basque. Elle a reçu des émigrés de l'Angleterre, de l'Écosse et de l'Irlande en plus des migrations des Canadiens français à la recherche de nouvelles terres cultivables. Cette histoire à plusieurs facettes se retrouvent encore aujourd'hui dans les toponymes, les accents et les patois qui varient d'un village à l'autre.

BibliographieModifier

  • Gabriel Audet, Gaspésie, Bas-Saint-Laurent, île de la Madeleine, Ulysse,‎ (ISBN 2-89464-667-4)
  • Paul Laramée et Marie-Josée Auclair, La Gaspésie, son paysage, son histoire, ses gens, ses attraits, Les éditions de l'Homme,‎ (ISBN 2-7619-1792-8)

VidéographieModifier

  • En pays pittoresque, un documentaire sur la Gaspésie sur le site de la Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ)

RégionsModifier

La Gaspésie est divisée en cinq régions naturelles.

VillesModifier

  • 1 Amqui—  Chef-lieu de la MRC de La Matapédia, centre administratif et économique de la vallée de la Matapédia dans le Sud-Ouest de la péninsule. La ville d'Amqui comprend deux ponts couverts et est située à proximité des parcs régionaux de Val-d'Irène et de la Seigneurie-du-Lac-Matapédia. Membre de la Fédération des villages-relais du Québec.
  • 2 Carleton-sur-Mer—  Ville de la rive sud de la péninsule reconnue pour ses plages sur la baie des Chaleurs très appréciées par les baigneurs et l'oratoire du Mont-Saint-Joseph qui est un lieu important de pèlerinages chrétiens. Carleton-sur-Mer comprend un camping sur son barachois qui fait partie des plus beaux campings du Québec.
  • 3 Chandler—  La deuxième plus grande ville de la Gaspésie, membre de la Fédération des villages-relais du Québec.
  • 4 Gaspé—  La plus grande ville de la Gaspésie, située à l'extrémité de la péninsule.
  • 5 Matane—  Chef-lieu de la MRC de La Matanie et centre économique et administratif important pour la région.
  • 6 Mont-Joli—  Plus grande ville dans l'Ouest de la péninsule comprenant le plus grand aéroport de la Gaspésie. Membre de la Fédération des villages-relais du Québec.
  • 7 New Richmond—  Ville située sur la rive sud de la péninsule fondée à l'origine par des Loyalistes fuyant les États-Unis et qui comprend toujours une population anglophone de nos jours.
  • 8 Percé—  Située à la pointe de la péninsule, connue pour le célèbre rocher Percé et l'île Bonaventure. Membre de l'Association des plus beaux villages du Québec.
  • 9 Sainte-Anne-des-Monts—  Située sur la rive nord de la péninsule, centre de services important pour la région. La ville de Sainte-Anne-des-Monts comprend le musée-aquarium Exploramer qui est l'une des « attractions incontournables de la Gaspésie », offrant une gamme d'activités reliées au monde maritime dont des excursions en mer et comprenant 21 bassins de poissons et d'organismes marins. Sainte-Anne-des-Monts est également une porte d'entrée idéale pour le parc national de la Gaspésie.

Autres destinationsModifier

 
Le cap Bon-Ami dans le parc national de Forillon
 
Le rocher Percé
  • 1 Parc national de Forillon—  Pointe de la péninsule gaspésienne et fin des Appalaches, paysage sauvage d'une superficie de 244 km2 situé sur le littoral, observation de la faune incluant des phoques, des baleines, des castors, des ours noirs, des orignaux et plusieurs espèces d'oiseaux, croisières en mer, sentiers pédestres de différents niveaux, kayak de mer, plongée en apnée, vélo, équitation, baignade, plages de sable fin, camping, centre d'interprétation, site patrimonial.
  • 2 Parc national de la Gaspésie—  Superficie de 802 km2, monts Chic-Chocs et McGerrigle comprenant des sommets parmi les plus élevés de l'Est du Canada incluant les monts Jacques-Cartier et Albert, paysages magnifiques, faune à découvrir incluant des concentrations importantes de caribous, d'orignaux et de cerfs de Virginie, végétation passant de la toundra à la forêt boréale et à la forêt subalpine, 140 km de sentiers, pêche, canotage, skis, raquettes, randonnée de plusieurs jours, camping, chalets, refuges, gîte classé 4 étoiles incluant de la fine cuisine, aires de pique-nique, centre d'interprétation, expositions et présentations audiovisuelles.
  • 3 Parc national de l'Île-Bonaventure-et-du-Rocher-Percé—  Le réputé et incontournable rocher Percé accompagné des falaises rouges de l'île Bonaventure, observation de milliers d'oiseaux dont la plus importante colonie de fous de Bassan au monde, maisons ancestrales, mer à perte de vue, centre de découverte sur l'écologie marine, activités d'interprétation, randonnée guidée, excursions en mer, restaurant.
  • 4 Parc national de Miguasha—  Site paléonthologique situé le long d'une falaise sur le rivage, reconnu comme site naturel exceptionnel du patrimoine mondial par l'UNESCO, fossiles vieux de 370 millions d'années, musée d'histoire naturelle, expositions, théâtre de marionnettes, restaurant, aires de pique-nique, sentiers pédestres.

AllerModifier

En voitureModifier

 
Le début et la fin du « tour de la Gaspésie » à Sainte-Flavie

La voiture et la motocyclette demeurent les moyens les plus efficaces pour voyager puisque la Gaspésie est composée d'une multitude de petits villages plus pittoresques les uns que les autres, mais qui sont, malheureusement, difficilement atteignables avec le transport en commun.

  et   À partir de Montréal, Québec ou Rivière-du-Loup, prendre l'autoroute 20 vers l'est jusqu'à sa fin, puis poursuivre sur la route 132 vers l'est, vous arriverez en Gaspésie à Sainte-Flavie. Si vous empruntez la seconde portion de l'autoroute 20, vous arriverez en Gaspésie à Mont-Joli. Si l'on visite la région pour la première fois, il est recommandé d'emprunter la route 132 à partir du Bic puisque celle-ci longe le fleuve Saint-Laurent et permet de découvrir les villages qui se succèdent. À partir de Québec, il s'agit d'un trajet de h 30 de route pour arriver à Sainte-Flavie et d'un total de plus de h pour rejoindre Gaspé.

Ne soyez pas surpris, à partir de Sainte-Flavie, la route 132 se divise en deux avec les deux directions mentionnant l'est. C'est que, en fait, la route 132 effectue une boucle qui fait le tour de la Gaspésie. La majorité des touristes visite la Gaspésie en faisant le « tour » dans un sens ou dans l'autre. La boucle couvre environ 885 km de route.

  ou   ou  ,  ,  ,   et   À partir du Nord-Est du Nouveau-Brunswick, on peut arriver directement en Gaspésie en traversant la rivière Ristigouche à l'ouest de Campbellton pour passer à Matapédia ou à Campbellton même pour arriver à Pointe-à-la-Croix, à partir des routes 11 ou 17. Également à partir du Nouveau-Brunswick, il est aussi possible d'arriver au Québec au Bas-Saint-Laurent dans la région du Témiscouata en passant notamment par Edmundston sur la route 2 qui devient la route 185 au Québec. Il suffit, ensuite, de rejoindre la Gaspésie en se dirigeant vers l'est à partir de Témiscouata-sur-le-Lac en empruntant successivement les routes 232, 296 et 234. Vous rejoindrez ainsi la Gaspésie et la route 132 à Sainte-Angèle-de-Mérici. La longueur des trajets à partir de Saint-Léonard sont sensiblement les mêmes que l'on passe par Saint-Quentin et Campbellton (route 17) ou que l'on passe par Edmunston et Témiscouata-sur-le-Lac (routes 2 et 185).

Il est également possible de rejoindre la Gaspésie en voiture à partir de la Côte-Nord en empruntant le traversier Camille-Marcoux à partir de Baie-Comeau ou Godbout (voir la section En bateau ci-dessous).

En avionModifier

Les vols régionaux peuvent se révéler coûteux surtout s'ils sont achetés sans correspondance entre des aéroports principaux, il est donc recommandé de considérer d'autres façons d'arriver en Gaspésie avant de réserver un vol.

Aéroport Lignes aériennes Destinations
1 Aéroport de Bonaventure (IATA: YVB) 193, route de la Rivière, Bonaventure,   +1 418 534-2101, fax : +1 418 534-4752 Pascan Aviation   Bathurst, Îles-de-la-Madeleine, Mont-Joli, Montréal (Saint-Hubert), Québec, Sept-Îles, Wabush
2 Aéroport de Mont-Joli (IATA: YYY)   875, boulevard Jacques-Cartier, Mont-Joli,   +1 418 775-3347 Air Canada Jazz   Baie-Comeau, Montréal (Trudeau)
Pascan Aviation   ,   +1 888 313-8777 (numéro gratuit) Bonaventure, Happy Valley-Goose Bay, Havre-Saint-Pierre, Îles-de-la-Madeleine, Montréal (Saint-Hubert), Québec, Rouyn-Noranda, Sept-Îles, Val-d'Or, Wabush
3 Aéroport Michel-Pouliot de Gaspé (IATA: YGP)     60, rue de l'Aéroport, Gaspé,   +1 418 368-2104, +1 888 247-2262 (numéro gratuit) Air Canada Jazz   Îles-de-la-Madeleine, Montréal (Trudeau), Québec

Pour ceux qui ont leur propre avion, il existe plusieurs petits aéroports locaux ainsi que plusieurs endroits où il est possible d'arriver en hydravion.

En bateauModifier

 
Le Camille-Marcoux
  • Traverse Matane—Baie-Comeau—Godbout   ,   +1 888 247-2262 (numéro gratuit), +1 877 562-6560 (numéro gratuit)—  Le Camille-Marcoux de la Société des traversiers du Québec effectue la liaison entre Matane en Gaspésie et la Côte-Nord. Il rejoint Baie-Comeau et Godbout de l'autre côté du fleuve Saint-Laurent. Il est recommandé de réserver à l'avance, surtout si l'on compte traverser avec un véhicule.

Pour les voyageurs nautiques, il est possible d'accoster dans l'une des nombreuses marinas situées tout le tour de la péninsule gaspésienne, que cela soit dans l'estuaire et le golfe du Saint-Laurent ou dans la baie des Chaleurs. Des cartes maritimes sont disponibles pour identifier les marinas, les havres et les autres points d'arrêt ; elles incluent également les voies navigables et d'autres informations nautiques.

En trainModifier

  • VIA Rail   ,   +1 888 842-7245 (numéro gratuit)—  La Gaspésie est reliée par un service ferroviaire de passager offert par VIA Rail. Cependant, comme tous les services ferroviaires en Amérique du Nord, il est peu flexible et long. À moins de l'emprunter pour une longue distance, il vaut mieux privilégier l'utilisation de l'autocar qui est plus flexible et souvent moins cher. Pour les longues distances, le train a l'avantage d'offrir la restauration, des lits et autres services aux voyageurs tout en minimisant le nombre de correspondances par rapport à l'autocar. C'est également une bonne opportunité de faire des rencontres dans le wagon bar qui sera surement rempli de la joie de vivre des Gaspésiens retournant chez eux ! Le train Le Chaleur passe par Mont-Joli et se rend jusqu'à Matapédia avant de passer dans les provinces maritimes en passant par le côté sud de la péninsule. Il s'arrête dans les principales villes et il y a des haltes où il s'arrête seulement lorsque quelqu'un a réservé pour y monter ou descendre. Il n'y a aucun train du côté nord de la péninsule, on ne peut donc pas se rendre en train à Matane ou à Sainte-Anne-des-Monts par exemple. Le Chaleur effectue trois départs par semaine, consultez le site web de VIA Rail pour plus de détails sur les horaires et les tarifs.
  Note : Le train de VIA Rail se rend généralement jusqu'à Gaspé, mais ce service est suspendu pour une durée indéterminée puisque le chemin de fer entre Matapédia et Gaspé est en réparation.

En autocarModifier

  • Orléans Express    ,   +1 888 999-3977 (numéro gratuit)—  Le réseau d'autocars Orléans Express couvre efficacement l'ensemble de la Gaspésie et rejoint les centres urbains du Québec. Les prix sont relativement abordables, mais il faut cependant savoir que le réseau ne suit que la route 132, il sera donc impossible de rejoindre les villages qui ne sont pas sur cette route tel que Murdochville en transport en commun. Il faut également garder ce point à l'esprit si l'on désire voyager entre le Sud et le Nord de la Gaspésie (par exemple, le trajet entre Matane et Amqui prend moins d'h en voiture en passant par la route 195, tandis que le trajet en autocar prendra plus de h puisque celui-ci vous emportera jusqu'à Mont-Joli pour prendre un transfert avant de se rendre à Amqui, en suivant la route 132).

CirculerModifier

 
La route 132 fait le tour de la péninsule gaspésienne (ici à l'approche de Grande-Vallée).

La route 132 fait le tour de la Gaspésie et relie les principaux villes et villages. En effet, à Sainte-Flavie, une intersection en T indique "Route 132 Est" dans les deux directions : c'est le début du tour de la Gaspésie. La branche sud passe par la vallée de la Matapédia avant de longer la baie des Chaleurs et la branche nord longe le fleuve Saint-Laurent en passant par les régions de Matane et de Sainte-Anne-des-Monts. Les deux branches se rejoignent à la pointe de la péninsule gaspésienne.

L'automobile et la motocyclette sont les meilleurs moyens de se déplacer pour profiter pleinement de la Gaspésie. Les services d'autocars interurbains sont également disponibles et assez confortables. Ils sont opérés par Orléans Express (voir la section "Aller" pour le lien vers le site web et le numéro de téléphone) et il y a des arrêts dans les principaux villages (une petite note peu connue pour les voyageurs par autobus, si vous n'avez pas de bagages sous l'autocar, il vous est possible de demander au chauffeur de vous faire descendre à tout endroit sur son trajet, c'est bien entendu à sa pleine discrétion, mais peut se révéler utile si vous voulez descendre à un endroit qui n'a pas d'arrêt proche).

L'auto-stop est également un moyen de circuler en Gaspésie assez avantageux. Il vous permettra de faire des rencontres et de voyager à peu de frais. Il faut cependant être patient et être flexible sur son itinéraire et son emploi du temps. Il est permis de faire de l'auto-stop tout le long de la route 132 et des autres routes secondaires tant que l'on n'empiette pas sur la voie des automobiles. Il peut aussi être avantageux de consulter les sites web de covoiturage pour voir les offres qu'il y a, mais celles-ci sont généralement pour les trajets entre la Gaspésie et les centres urbains comme Québec et Montréal et non pas pour les trajets entre les villages gaspésiens.

La piste cyclable la "route Verte" parcoure la Gaspésie, il est donc possible de la parcourir à vélo. Cette piste cycable est en fait l'accottement des routes ou des routes secondaires partagées entre les automobilistes et les cyclistes. Il est intéressant de savoir à l'avance que la route Verte emprunte souvent des détours pour utiliser des routes secondaires au lieu de la route 132, mais qu'il est possible de faire tout le trajet en vélo en longeant la route 132. Cependant, les détours offrent souvent des avantages sur les paysages et de passer à l'intérieur des villages. Il faut prévoir d'apporter de l'eau de réserve et de planifier son parcours, car il y aura des portions assez longues entre les villages à certains endroits.

Il est déconseillé de prendre le train pour circuler à l'intérieur de la Gaspésie. Celui-ci est très lent et a des horaires peu flexibles. Cependant une escapade d'une journée, quelques heures dans une direction et le retour le même jour dans la direction opposée permet de voir des paysages exceptionnels le long de la baie des Chaleurs. Voir le site de VIA Rail (voir la section "Aller" pour le lien) pour avoir des détails sur les horaires et les tarifs.

En voitureModifier

Distances par la route entre les villes gaspésiennes (en km)
Ville Sainte-Anne-des-Monts Percé Mont-Joli Matane New Richmond Gaspé Chandler Carleton-sur-Mer
Amqui 150 340 70 65 200 350 300 150
Carleton-sur-Mer 175 205 220 215 40 275 160
Chandler 260 45 365 350 120 115
Gaspé 205 70 355 300 230
New Richmond 145 160 245 240
Matane 85 355 65
Mont-Joli 150 410
Percé 270

ItinérairesModifier

À pied
En bateau ou en kayak de mer
  • Corridor bleu   —  Circuit maritime hors du commun pour les plaisanciers offrant des lieux de villégiature remarquables, les marinas de la Gaspésie, des îles de la Madeleine et du Nord du Nouveau-Brunswick formant un réseau offrant toutes les commodités aux voyageurs nautiques.
  • Sentier maritime du Saint-Laurent   —  Un réseau de mises à l'eau, d'abris sécuritaires, d'aires de repos, de services d'hébergement, d'alimentation et de campings pour les kayakistes de mer suivant la côte gaspésienne. Il est destiné aux kayakistes de tous niveaux et s'étend sur un total de 700 km. Il comprend près de 160 points d'arrêt et offre des paysages magnifiques.
En motoneige
En voiture ou en motocyclette
  • Circuit des jardins et des ponts couverts—  Circuit dans le Sud de la péninsule suivant les routes 132 et 195 permettant de découvrir les trésors floristiques et patrimoniaux de la région.
  • Route des Phares—  Circuit permettant de découvrir les nombreux phares de l'Est du Québec.
  • Tour de la Gaspésie—  Circuit touristique très populaire consistant à faire le tour de la péninsule gaspésienne en suivant la route 132.

FaireModifier

 
La Grande Duve du mont Albert
 
Orignal dans la réserve faunique de Matane

Les activités à faire en plein air sont innombrables en Gaspésie, que cela soit en été ou en hiver. Les activités estivales incluent la randonnée pédestre, le trekking, la descente de rivière en canot ou en kayak, le rafting, le vélo de montagne ou de route, le kayak de mer, la pêche en mer ou en rivière dont la pêche au saumon, la chasse, la plongée sous-marine, le deltaplane, l'alpinisme, le quad, les sports nautiques dont la voile en mer ou en eau douce, le golf, la baignade, l'équitation, les excursions en mer et l'observation de la faune incluant des colonies de milliers d'oiseaux, des hardes de caribous, des orginaux, des cerfs de Virginie, des baleines et des phoques. Les activités hivernales incluent la randonnée en raquettes, le ski de haute route, de fond ou alpin, la planche à neige, le télémark, le paraski, l'escalade de glace, la motoneige et le traîneau à chien.

Activités estivalesModifier

Pour les amateurs de golf, le circuit touristique de golf gaspésien inclue une série de parcours dans un décor magnifique. Il y a un club de golf à Amqui, Bonaventure, Carleton-sur-Mer, Chandler, Gaspé, Matane, Métis-sur-Mer et Sainte-Anne-des-Monts.

La Gaspésie comprend un réseau de sentiers de quad de près de 2 600 km permettant de découvrir l'arrière-pays de toute la région et de rejoindre les différents villages gaspésiens en quad. La carte des sentiers est mise à jour à chaque saison et est disponible gratuitement. Un laisser-passer ou un droit d'accès est obligatoire, on peut l'obtenir auprès de la Fédération québécoise des clubs de quads (FQCQ) ou d'un club local membre de la fédération. Il est recommandé d'éviter de circuler en quad de septembre à novembre qui correspond à la période de chasse à l'orignal afin de respecter les chasseurs. Consultez le site de la FQCQ pour la liste complète des règlements.

  • Sentiers Gaspésie   —  Offre des cartes et des informations sur les sentiers de quad de la Gaspésie.
  • Fédération québécoise des clubs quads (FQCQ)   —  Offre de l'information sur les règlements ainsi qu'une carte interactive des sentiers de quad du Québec.

La péninsule gaspésienne comprend des centaines de kilomètres de sentiers pédestres en montagnes ou au bord de la mer. Consultez le site web de la Fédération québécoise de marche pour obtenir une liste des principaux sentiers. D'ailleurs, le sentier international des Appalaches (SIA) traverse la Gaspésie sur plus de 650 km à partir de Matapédia à la frontière avec le Nouveau-Brunswick jusqu'au parc national de Forillon à la pointe de la péninsule gaspésienne en passant notamment par la vallée de la Matapédia, la réserve faunique de Matane et le parc national de la Gaspésie. Il offre différents itinéraires d'une durée allant de un à quarante jours et de difficultés variées.

  • Fédération québécoise de la marche   —  Informations sur les sentiers pédestres du Québec.

La Gaspésie offre différentes pistes pour les cyclistes : en montagnes, au travers de la forêt, le long des routes de campagne, au bord des plages, etc. Pour plus de détails, consultez le site web de Vélo Québec.

Sports nautiquesModifier

 
Phoques gris dans le parc national de Forillon
 
Pêcheur au saumon dans la rivière Matapédia à Causapscal

La Gaspésie étant l'une des régions du Québec maritime, les sports nautiques y sont populaires soit en mer, dans le Saint-Laurent ou la baie des Chaleurs, soit en eau douce, dans l'un des nombreux lacs ou rivières parsemant le territoire.

Ce sont 22 rivières gaspésiennes qui sont propices à la pêche au saumon atlantique dont certaines qui sont de renommée internationale. La saison s'étend de juin à septembre. Notez qu'il faut posséder un permis de pêche au saumon et avoir un droit d'accès pour pratiquer ce sport. Notez également que l'accès à certaines rivières est contingenté. Consultez le site web de Saumon Québec ou celui du ministère des Ressources naturelles du Québec pour plus détails et l'ensemble des règlements.

  • Saumon Québec   —  La Fédération des gestionnaires des rivières à saumon du Québec.
  • Ministère des Ressources naturelles du Québec   —  Le ministère du gouvernement du Québec responsable entre autres de la gestion de la faune.

Plusieurs plages publiques de sable fin parsèment le littoral de la Gaspésie que cela soit sur le Saint-Laurent, sur la baie des Chaleurs ou encore sur l'un des nombreux lacs de l'intérieur de la péninsule.

Plusieurs endroits sont offerts pour la plongée sous-marine : la plage du Cap-aux-Os à Gaspé, le club nautique de Percé à Percé, la plage Saint-Martin à Port-Daniel, la plage du camping municipal et la plage municipale à Paspébiac ainsi que la plage du Parc-des-Bois-et-Berges à Val-Brillant près d'Amqui.

Activités hivernalesModifier

 
Les monts Chic-Chocs en hiver
 
Remonte-pente du parc du Mont-Comi

La Gaspésie étant l'une des régions recevant le plus de neige au Québec, le dépaysement est garanti pour les touristes étrangers !

La Gaspésie comprend un réseau de près de 3 000 km de sentiers de motoneige entretenus. Les sentiers incluent des relais où l'on peut s'arrêter. En ajoutant les réseaux de sentiers des régions voisines du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord qui sont reliés, c'est un total de plus de 6 000 km de sentiers qui est offert aux motoneigistes. Il est possible d'emprunter le traversier Camille-Marcoux avec sa motoneige afin de rejoindre la Côte-Nord. La carte des sentiers est mise à jour à chaque saison et est disponible gratuitement. Différents forfaits randonnées et hébergement incluant ou non la location de motoneiges sont disponibles. Une carte de membre ou un droit d'accès est obligatoire afin de circuler dans les sentiers ; on peut l'obtenir auprès de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ) ou d'un club local membre de la fédération.

  • Sentiers Gaspésie   —  Offre des cartes et des informations sur les sentiers de motoneige de la Gaspésie.
  • Fédération des clubs de motoneigistes du Québec (FCMQ)   —  Liste complète des règlements concernant la motoneige au Québec. Permet également de se procurer un droit d'accès aux sentiers.
  • Info-motoneigiste Gaspésie   —  Publie l'état des sentiers et d'autres informations utiles, il est recommandé de consulter leur site web avant d'entreprendre une randonnée en motoneige en Gaspésie.

La Gaspésie comprend plusieurs centres de ski : l'auberge de montagne des Chic-Chocs à Cap-Chat, le centre Chic-Chac à Murdochville, le parc du Mont-Comi à Saint-Donat près de Mont-Joli, le parc national de la Gaspésie accessible à partir de Sainte-Anne-des-Monts, le parc régional de Val-d'Irène à Sainte-Irène près d'Amqui, le centre ski Chic-Chocs à Sainte-Anne-des-Monts et la station touristique Pin-Rouge à New Richmond.

MangerModifier

La Gaspésie comprend un grand choix au niveau de la restauration en passant de la fine cuisine à la cuisine locale et aux cantines et casses-croûtes sans oublier les marchés publics qui parsèment la péninsule. L'agrotourisme est d'ailleurs une façon populaire de découvrir la Gaspésie !

Les produits de la mer dont le saumon, les mollusques et les crustacés sont évidemment une spécialité locale. D'autres plats régionaux incluent le cipaille, un mélange de cubes de viande, de pâtes et de pommes de terre dont il faut goûter pour apprécier la valeur. Il existe également une variante : le cipaille aux fruits de mer.

  • Gaspésie gourmande   —  Circuit des plus savoureux qui offre des rencontres avec les artisans des produits de la mer et de la terre, marchés publics, tables gourmandes, gîtes douillets et boutiques spécialisées.
  • Planifiez les restaurants pour votre voyage gaspésien   —  Outil de recherche des restaurants en Gaspésie.

Se logerModifier

La Gaspésie offre un grand choix de modes d'hébergement pour loger les touristes passant des hôtels 4 étoiles aux gîtes du passant en incluant bien sur les campings et les chalets. La Gaspésie étant une destination touristique populaire auprès des Québécois et des Canadiens, il est fortement recommandé de réserver à l'avance, surtout durant la haute saison touristique.

Veuillez consulter la page de chaque ville pour connaître les options d'hébergement qui s'y trouvent. Vous pouvez aussi consulter le site web touristique officiel de la Gaspésie pour obtenir une liste et un outil de recherche d'hébergement en Gaspésie.

  • Planifiez l'hébergement pour votre voyage gaspésien   —  Outil de recherche des offres d'hébergement en Gaspésie.

Aux environsModifier

 
L'article de cette région est étoilé. Il s'agit d'un article contenant des informations de haute qualité avec cartes et illustrations de la région. Si vous apprenez que quelque chose n'est plus à jour, actualisez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine
Destinations situées dans la région