Ouvrir le menu principal

Florence
​((it) Firenze)
Vue générale de la ville au soleil couchant
Vue générale de la ville au soleil couchant
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Code postal
Fuseau
Localisation
Site officiel

Florence est la capitale de la Toscane, une des régions les plus riches et les plus touristiques d'Italie.

ComprendreModifier

La ville de Florence, berceau de la Renaissance artistique italienne qui a rayonné dans le monde entier, regroupe dans son centre de nombreux musées, des palais, des églises, des places historiques et a gardé une architecture médiévale importante grâce aux Médicis qui ont dirigé la Toscane et qui se sont avérés des mécènes accomplis. La ville et la région attirent plusieurs millions de touristes chaque année. Prévoyez vos visites et réservations à l'avance et, comme beaucoup, plusieurs années pour en (re)faire le tour.

HistoireModifier

La RenaissanceModifier

Avec le XVe siècle (« Quattrocento »), débute en Italie et en Toscane, le mouvement appelé Renaissance (« Rinascimento ») qui couvrira aussi tout le XVIe siècle (« Cinquecento »). C’est une période exceptionnelle se caractérisant par une grande prospérité économique et artistique. Florence en représente le berceau et l’éblouissante incarnation. La ville en est grandement redevable à la dynastie des Médicis, richissime famille de banquiers, considérée comme les mécènes les plus prestigieux de l’histoire européenne.

Les MédicisModifier

La famille des Médicis gouverna Florence quasiment sans interruption de 1434 à 1743. Ce règne commença discrètement avec Cosme l’Ancien, fils du riche marchand Giovanni di Bicci. Il s’efforça toute sa vie de trouver du travail pour les artistes qu’il protégeait. Il fut aussi le premier mécène à respecter les artistes et le premier mécène humaniste, polyglotte et amateur de philosophie. Bien que n’étant pas élus, les premiers membres de la dynastie jouissaient du soutien du peuple.

AllerModifier

En avionModifier

Florence est desservie par deux aéroports :

  • 1 Aéroport de Florence-Peretola (IATA: FLR, Aeroporto di Firenze-Peretola, Aeroporto Amerigo Vespucci)      
  • L’aéroport de Pise Galileo Galilei (PSA)

Le second qui est l’aéroport de Pise exige donc de rejoindre le centre ville de Florence par train ou à l’aide des navettes. La compagnie à bas coûts Easyjet effectue une rotation par jour entre Paris Orly et Pise.

La liaison Paris Charles de Gaulle (CDG) / Florence Peretola (FLR) s’effectue en h 55 de vol, à raison de 6 vols par jour.

Cette liaison est effectuée pour le compte d’Air France par la compagnie CityJET. En raison de la taille de l’unique piste, seul les BAE 146 sont utilisés. Cette contrainte pose également le problème du surbooking. Charles de Gaulle étant le relais avec les vols en provenance des US et de l’Asie, en période touristique les avions sont quasiment remplis avant même l’ouverture de l’enregistrement à Paris. Le eTicket est disponible sur cette ligne.

En automne, par grands vents contraires, il est possible que votre vol se finisse à Pise ou Bologne, l’atterrissage à Florence n’étant possible que dans un seul sens ! Mais n’ayez crainte, Air France s’occupe de l’acheminement et c’est une occasion unique de découvrir les alentours qui sont magnifiques !

En trainModifier

Paris-RomeModifier

Il est possible de réaliser le trajet en train-couchettes (Florence est sur la ligne Paris-Rome). Thello

Depuis la région Rhône-AlpesModifier

Il est indispensable de rejoindre Genève pour éviter de (re)passer par Paris (il existe un service de nuit EuroNight CFF trains couchettes et wagons-lits de luxe, à destination de Rome, Florence ou Bologne).

En voitureModifier

Ces itinéraires vous font passer par Gênes et Pise ou Lucques

Paris – FlorenceModifier

Trajet de 1 143 km :

Lyon - FlorenceModifier

Trajet de 700 km :

En busModifier

Des liaisons Eurolines existent entre différentes villes de France au départ suivant les destinations

CirculerModifier

À piedModifier

Le centre historique de Florence est suffisamment accessible pour que vous puissiez le visiter de cette façon. Les rues étroites sont peu propices à la circulation automobile (ne circulent que les résidents et les taxis-blancs). De plus, les façades des palais méritent d'être admirées calmement une par une et les cafés sont accueillants. D'autres musées et monuments historiques existent malgré tout en périphérie de ce cœur historique, prévoyez, en conséquence, de bonnes chaussures de marche et un sac à dos si vous désirez tout visiter.

Location d'audio-guide (h 30 dans le centre de Florence). Walking Tour, Via dei Cimatori 9/r angolo Piazza de' Cerchi, Tel. 055 215358, de h - 18 h tous les jours, tour@audioguide.it

En deux-rouesModifier

Si ce moyen paraît le plus agréable et le plus pratique en centre ville, ne vous y risquez pas si vous ne les maîtrisez pas. Nombre d’hôtels proposent gratuitement des vélos. De plus, une fois sorti des petites rues, la circulation italienne est très stressante pour un deux-roues.

En busModifier

Florence possède quelques lignes de bus qui vous permettront d’accéder aux principaux endroits à visiter. Les tickets (1,20 Euros l'unité, 10  le carnet de 10) sont à acheter dans les cafés ou tous autres lieux affichant l’autocollant « ATAF », ainsi qu’à la gare centrale. Pas de vente directe dans le bus de jour, mais il est possible d'y acheter un ticket à 1,5  de nuit.

Depuis l'extérieur de FlorenceModifier

Si vous résidez en dehors de Florence et de ses quartiers trop limitrophes (une trentaine de km), vous trouverez des sites de résidence agréable (Agriturismo ou même des appartements dans des châteaux) et vous pourrez rejoindre la gare centrale de Florence en bus par leur réseau aux arrêts facilement repérables Fermata, sans coût excessif (ex : 1,4  l'aller en 2006 depuis Montagnana près de Montespertoli), et être à pied d'œuvre sans problèmes et rapidement pour les visites du centre historique.

En taxiModifier

Le moyen le plus pratique d’obtenir un taxi est de le demander à l’hôtel ou au restaurant que vous souhaitez quitter. Le système d’appel utilise un boîtier connecté au central et il vous est délivré un ticket comportant le nom du taxi et le temps estimé d’arrivé.

Si vous ne quittez pas le centre ville, votre taxi doit rester en tarif 1 (T1). Le tarif T4 est utilisé depuis l’aéroport vers le centre ville. Le tarif T2, le plus élevé n’est valable qu’une fois la limite de l’agglomération passée. Malheureusement, les chauffeurs ont une forte tendance à abuser et il est fréquent de voir subitement le compteur passer de T1 ou T4 à T2. Certains vont même jusqu’à masquer cette partie du compteur avec leurs cartes, paquet de fiches ou autre (nous avons même vu un père Noël). Vérifiez régulièrement le compteur sous peine de voir votre note exploser.

En voitureModifier

Ce mode de déplacement, s’il vous offre la possibilité de vous échapper pour visiter la Toscane, n'est pas recommandé à Florence même. La ville se visite facilement à pied, la circulation en voiture y est difficile du fait du nombre de piétons, et les places de parkings sur voirie sont très rares.

Attention ! À l'instar de beaucoup de villes Italiennes, le centre de Florence est une zone de circulation limitée ou ZTL. Les véhicules qui ne sont pas dûment enregistrés y sont interdits, et des caméras en entrée/sortie de zone effectuent des contrôles. Les amendes sont salées, et les agences de location de voiture font en sorte (avec un surcoût pour frais de dossier) que les amendes arrivent bien à domicile. Faites bien attention à la localisation des agences de location. Le site de la mairie de Florence contient un plan à jour de la ZTL, de même que le site privé Visit Florence.

Il est néanmoins autorisé de circuler dans la ZTL pour vous rendre dans un des nombreux parkings privés du centre-ville (compter environ 25 € / jour), ou dans le parking de votre hôtel (qu'il vaut mieux prévenir dès la réservation). Les tenanciers communiqueront alors votre plaque à la police florentine, qui vous allouera une autorisation temporaire. Conservez vos reçus de parking pour éviter tout problème en cas d'erreur d'enregistrement: les amendes mettent généralement plusieurs mois à arriver.

Il n'y a plus de parkings gratuits accessibles à pieds du centre-ville. La Piazzale Michelangelo est devenue payante en 2017, et la place de l'église Santa Maria del Carmine est devenue payante depuis 2005, et réservée aux locaux du quartier Oltrarno. À titre d'exemple, le parking de la gare Santa Maria Novella (soit la gare principale) coûte / heure.

Quelques parkings gratuits plus éloignés et accessibles en transports en commun existent, comme la Piazza Don Pietro Puliti (plan) dans le village de Galuzzo, accessible en une quinzaine de minutes de bus par les lignes 11 (direction La Gora) et 37 (direction Tavarnuzze).

Les loueurs traditionnels sont représentés à l’aéroport comme dans le centre ville.

VoirModifier

Les musées et lieux à visiter sont nombreux à Florence. La Firenze Card, 72 , valable 72 h vous donne libre accès à 72 musées ou lieux de visites parmi les plus importants de Florence, elle vous évite les longues files d'attente. Firenze Card

Sachez également que nombre d'opérateurs touristiques privés offrent des prestations jusque dans les files d'attente des musées: visites guidées, coupe-file... Malgré leur allure officielle, il ne faut pas les confondre avec les véritables agents des musées (généralement habillés d'un polo vert... et nettement moins nombreux !). Les services offerts sont tout à fait légitimes, mais doublent généralement le prix d'une entrée standard, sans toujours faire gagner beaucoup de temps. En ce qui concerne les coupe-file, beaucoup de musées en proposent à la vente en ligne pour un léger surcoût par rapport au billet standard.

Préparez votre voyage pour éviter le syndrome de Stendhal qui atteint beaucoup de touristes devant la profusion des œuvres d'art.

Le Ponte VecchioModifier

  • 1 Ponte Vecchio     – Véritable symbole de la ville et connu à travers le monde, le Ponte Vecchio, construit à l’endroit ou le lit de l’Arno est le moins large, fut le premier pont de Florence (il en existait déjà un à cet endroit aux temps des Étrusques).

     
    Le Ponte Vecchio est occupé par des bijoutiers.

    Les bijoutiers qui l’occupent aujourd’hui ont remplacé les bouchers et tripiers qui y avaient élu domicile. Ceux-ci en ont été chassés car l’amoncellement des détritus rejetés par leurs boutiques dans le fleuve provoquait une odeur pestilentielle en été.

    Le côté amont du pont est surplombé par le corridor de Vasari, utilisé par les Médicis pour relier les Uffizi au Palazzo Pitti sans avoir à se mêler à la foule et risquer de se faire assassiner. Ce corridor, qui renferme une collection de tableaux (autoportraits) se visite en groupe uniquement. Les places sont comptées. Réservation aux Uffizi.

Mercato Centrale : le marché centralModifier

  • 2 Mercato Centrale (Marché central)       Le rez-de-chaussée de la halle ouverte jusqu'à 14 h. Le premier étage reste ouvert jusqu'à h. – Au rez-de-chaussée vous trouverez les bouchers, tripiers, fromagers, fabricants de pâtes autres épiciers, fruits et légumes.

     
    Premier étage du marché central.

    Le meilleur moment pour la visite se situe vers h du matin, lors de la fin de la mise en place des étals. Profitez en pour prendre votre petit déjeuner dans l’enceinte du marché, ou le repas de midi avec ses plats typiques : porchetta (porc farci), bollito (bœuf bouilli) ou lampredotto (tripes) en panino () ou sur assiette (), à emporter ou sur table.

Le Piazzale MichelangeloModifier

 
Panorama depuis le Piazzale Michelangelo.
  • 3 Piazzale Michelangelo     –   Une grande place et une esplanade sur les hauteurs même du centre historique de Florence et où est installée une copie en bronze du célèbre David de Michel-Ange. Elle offre un excellent point de vue sur toute la ville jusqu'aux collines de Fiesole.

C'était, avant 2017, un grand emplacement de parking gratuit, mais le stationnement y est désormais payant, et le nombre de places a été notablement réduit.

Le complexe sacré de San Miniato al Monte, proche, mérite le détour (église, cimetière monumental).

Redescendre par le chemin de croix et passer à travers le Jardin des Roses (statues de Folon).

La Piazza della SignoriaModifier

 
Enlèvement des Sabines.
  • 4 Piazza della Signoria     – Véritable musée en plein air la Piazza della Signoria a toujours été le centre politique et névralgique de Florence : Autour ou à quelques pas de cette place, vous trouverez le Palazzo Vecchio (ou Palazzo della Signoria), la loggia dei Lanzi, la fontaine de Neptune, les Uffizi (les Offices), le Ponte Vecchio, le musée du Bargello…

    L’inclinaison de la rue qui longue la gauche du Palazzo Vecchio est assez exceptionnelle dans la vieille ville de Florence qui, comme vous l’aurez remarqué est strictement plate. Cela provient du fait que le Palazzo Vecchio, comme la Piazza della Signoria ont été construit sur les ruines d’un amphithéâtre romain. La pente de la Via dei Gondi ne fait que suivre celle des gradins qui servent de fondation.

    Face à la fontaine de Neptune, vous trouverez au sol une dalle ronde portant une inscription. Elle symbolise l’emplacement du bûcher où fut brûlé Fra Girolamo Savonarola (Savonarole)

    Ce moine dominicain arrivé à Florence en 1489, critiqua ouvertement Laurent le Magnifique. Après la mort de ce dernier et l’échec de ses successeurs à reprendre le contrôle de la ville, il se retrouva à la tête de la Seigneurie où, obnubilé par le péché, il fit régner un état de quasi-terreur en combattant le luxe et la corruption. Cette politique atteint son apogée en 1496 avec le célèbre « Bûcher des vanités » dans lequel les Florentins durent venir publiquement jeter toilettes, bijoux, perruques, livres, dessins et tous autres objets d’art. En 1497, aidées par les factions anti Savonarole, une délégation du pape vient demander à la seigneurie de remettre le moine dominicain à la justice du souverain pontife. Le , après avoir été interrogé et torturé, Fra Girolamo Savonarola et deux de ses disciples sont pendus et brûlés à l’endroit même du bûcher des vanités.

Le Palazzo Vecchio
  • 5 Palazzo Vecchio         10 . – Le Palazzo Vecchio est le plus ancien lieu de pouvoir à Florence. Il abrita les réunions des représentants de la jeune république de Florence, il fut ensuite à la fois une résidence et le symbole de la main-mise des Médicis sur la ville qui ne s'est arrêté qu'au XVIII° siècle. Le pouvoir municipal s'y exerce encore aujourd'hui.

    Il renferme de nombreuses œuvres d'art (dont La Victoire de Michel-Ange). La partie musée se visite pour 10 . Elle permet de circuler dans la majeure partie des salles d'importance, comme la vaste Salle de Cinq-Cent (qui a abrité le conseil républicain, puis les audiences ducales) ou les appartements des Médicis. Diverses options de visite supplémentaires sont possibles. Des visites guidées, comme celle des "Secrets du palais", vous feront découvrir pour de plus quelques endroits non présentés habituellement (Studio de Francesco et la charpente de la salle des Cinq-Cents). Il est également possible de monter à la terrasse en haut de la tour pour de plus, qui a une belle vue sur la ville. La partie archéologique se visite pour , seule ou en complément.

La Loggia dei Lanzi
  • 6 Loggia dei Lanzi     – La loggia est un véritable musée en espace ouvert (jour et nuit), où sont exposées des sculptures (dont l'Enlèvement des Sabines présenté ci-contre). Appréciable lorsqu'on veut flâner, se reposer (il y a des gradins et bancs de pierre) ou admirer les œuvres.

MuséesModifier

Opérations gratuité et nocturne dans l'année (les Martedì del Arte une fois par mois).

  • 7 Musée de la Galerie des Offices (Galleria degli Uffizi ou Uffizi (Offices = bureaux))       P. le degli Uffizi,   055 2388651   Ouvert de h 15 - 19 h. Fermé le lundi..   6,5  - Tarif réduit : 3,25  Gratuit pour les moins de 18 et plus de 65 ans. Attention aux expos temporaires qui augmentent la note à 9,5  (on ne peut toutefois pas y échapper).. – Il s’agit de la plus grande pinacothèque Italienne. On y trouve exposé des centaines de tableaux du XIIIe au XVIIIe siècle avec des œuvres de Botticelli, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Tiepolo. Le Couloir de Vasari Corridoio Vasarian la relie au Palais Pitti en passant par le Ponte Vecchio.
    Il est possible (et conseillé) de réserver son entrée à une heure fixe la veille sur place ou par internet ce qui permet d'éviter la longue attente (réservation en ligne). À défaut, venir plutôt à partir de 13 h pour éviter l'accès prioritaire des groupes le matin.
  • 8 Galerie de l'Accadémie (Galleria dell'Accademia)       Via Ricasoli 60,   055 2388609   Ouvert de h - 18 h 50. Fermé le lundi. Entrée : - Tarif réduit : . Pour les expositions : 6,5  - Tarif réduit : 3,25  - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans.. – Ce musée est l’un des plus connus de Florence. On y trouve le « David » chef-d’œuvre de Michel-Ange, ses sculptures volontairement inachevées et de très nombreuses peintures des peintres florentins des Duecento et Trecento. Très bon éclairage des œuvres exposées.
  • 9 Musée de l'Œuvre de Santa Croce (Museo dell’Opera di Santa Croce)       Piazza S.Croce 16,   +39 55 2466105   Ouvert tous les jours de la semaine de h 30 - 17 h 30.   . – Merveilleux exemple d’architecture gothique italienne riche de fresques du XIV° siècle.
  • 10 Musée de l'Œuvre du Duomo (Museo dell'Opera del Duomo)       (derrière le dôme) – plans, maquettes, originaux du Duomo et du Campanile
  • 11 Musée National du Bargello       Via del Proconsolo, 4,   055 2388606   Ouvert tous les jours de h 15 - 13 h 50, fermé les jours fériés et lundi ou dimanche suivant les semaines..    ; tarif réduit : pour les étudiants de 18 à 25 ans - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans. – Le musée expose de grandes œuvres de Donatello (son David) ainsi que les chefs-d’œuvre de Michel-Ange et des sculptures de la Renaissance.
  • 12 Musée de la Fondation Horne       Via dei Benci 6,   055 244661   Ouvert tous les jours de h - 13 h sauf fermé le dimanche et jours fériés.    - Tarif réduit : .
  • 13 Musée Bardini     Piazza di Mozzi 1,   055 2342427 – On y trouve des sarcophages romains, des chapiteaux de l’époque romaine et gothique ainsi que des œuvres attribuées à Donatello et à Nino.
  • 14 Musée Stibbert       Via Stibbert 26,   055475520   Ouvert lundi, mardi, mercredi de 10 h - 14 h, vendredi et samedi de 10 h - 18 h et le dimanche et jours fériés de 10 h - 18 h. Fermé le jeudi.   .
  • 15 Musée Davanzati       Via Porta Rossa 13,   055 2388610   Temporairement fermé. – Le musée reconstruit l’aspect d’une maison ancienne de Florence, avec l’ameublement et les ustensiles datant du XIV siècle. Il abrite une collection de dentelles du XVIe au XXe siècle.
  • 16 Galerie dell’Ospedale degli Innocenti       Piazza SS Annunziata 12,   055 2491708   Ouvert tous les jours de h 30 - 14 h. Fermé le mercredi.   , prix réduit : 2,5 . – La galerie a son siège dans un des ensembles architecturaux les plus connus et significatifs du XVe siècle à Florence. Le «Spedale» était destiné aux enfants abandonnés qui étaient élevés et instruits dans la société. Elle se compose de peintures, de fresques et de meubles.
  • 17 Musée Marino Marini     Piazza S. Pancrazio,   055 219432   Ouvert tous les jours de 10 h - 17 h. Fermé le mardi, le samedi et les jours fériés. Fermeture annuelle au mois d’août.    - Tarif réduit : . – Le musée est situé dans le centre historique de Florence. On y trouve des œuvres de Marini.
  • 18 Musée Galilée (ancien Museo di Storia della Scienza)       Piazza dei Giudici 1,   055 265311   En hiver ouvert le lundi, mer. jeudi et samedi de h - 17 h sauf le mardi de h 30 - 13 h. En été ouvert le lundi, mercredi, jeudi et vendredi de h 30 - 17 h sauf le mardi et le samedi de h 30 - 13 h.   6,5  - Tarif réduit : de 7 à 18 ans et + de 65 ans - Gratuit pour les - de 7 ans. – Dans ce musée se trouve une collection très importante d’instruments scientifiques classées par domaine expérimental : Astronomie - Cartographie - Chimie - Mesure du temps - etc. (nombreux instruments de Galilée originaux et reproductions).
  • 19 Musée archéologique national       Via della Colonna, 38,   055 23575   Ouvert le lundi de 14 h - 19 h - le mardi et le jeudi de h 30 - 19 h, le mercredi, vendredi, samedi de h 30 - 14 h - le dimanche et jours fériés de h 30 - 14 h.   Tarif réduit : (pour étudiants de 18 à 25 ans) - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans. – Le musée comprend plusieurs collections anciennes ayant appartenu aux Médicis et aux Lorraine (pièces majeures étrusques : Arringatore, Chimère d'Arezzo, sarcophages), le Vase François, des marqueteries de pierres dures de réputation mondiale dont raffolaient la dynastie. Grosse collection d'égyptologie datant du XIX° siècle.
  • 20 Palais Strozzi      

Palais PittiModifier

 
Facade du Palazzo Pitti.

21 Palazzo Pitti       – Le palazzo Pitti est un palais construit en 1440 par Luca Fancelli, il fut habité par les plus grandes dynasties Italiennes, les Médicis, les Lorraine puis les Savoie à l’époque du Regno D’Italia. Il regroupe aujourd’hui la Galleria Palatina, la galleria d’Arte Moderna, et il Museo degli Argenti, mais aussi il Museo della Porcellane et il Museo delle Carrozze. des billets combinées existent. 10  pour l'ensemble des musées et jardins.

  • 22 Galerie Palatine      ,   055 2388614   Ouvert de h 15 - 18 h 50. Fermé le lundi.   6,5 . – Cette galerie conserve les plus grandes œuvres d’Art de la famille Médicis, de la dynastie Lorraine, notamment des œuvres de Raphaël, Titien et de Fiorentino. Elle fut cédée à l’État en 1911.
  • 23 Galerie d’art Moderne      ,   055 2388616   Ouvert tous les jours de h 15 - 13 h 50. Fermé le lundi.    (inclus la galerie du costume). – Cette galerie abrite trente salles classées dans un ordre chronologique du néoclassicisme aux années 1920 ; avec des œuvres de Benvenuti et Bezzuoli ainsi que des tableaux qui documentent un des aspects les plus significatifs de la culture artistique au début du XIX° siècle.
  • 24 Galerie du Costume (Galleria del Costume)    ,   055 2388713   Ouvert tous les jours de h 15 - 13 h 50. Fermé le lundi.    (inclus la galerie d’art moderne). – On y trouve les collections des costumes historiques et de leurs accessoires du XVIII° siècle jusqu’à nos jours. La galerie abrite œuvres d’art dont de Titien et Raphaël. Ce complexe accueille des fresques qui représentent l’époque du baroque florentin.
  • 25 Musée des Argenti (Tesoro dei Granduchi)    ,   055 2388709   Ouvert tous les jours de h 15 - 16 h 30. Fermé le premier et le dernier lundi de chaque mois.    - Tarif réduit : (pour les - de 25 et + de 65 ans).
  • 26 Musée de la Porcelaine       (en haut du jardin de Boboli),   055 238860    - Tarif réduit : pour les - de 25 et + de 65 ans. – Le musée est divisé chronologiquement en plusieurs salles selon les nations et les manufactures. Cette collection homogène se compose surtout de porcelaines de table des maisons régnantes en Toscane.
  • 27 Jardin de Boboli       – Situé sur les hauteurs de la colline. Permet une vue panoramique sur le centre de Florence. Une grotte en bas avec des ébauches de statues de Michel-Ange.

Santa Maria del FioreModifier

  • 28 La cathédrale du Santa Maria del Fiore (Dôme de Florence (il Duomo di Firenze))   Piazza del Duomo   Entrée gratuite de la nef. Dôme plein tarif . – Un symbole de la ville, construite par Brunelleschi. L'intérieur de la cathédralePas grand chose à voir, sauf la fresque du Duomo d'en bas, mais qui reste à admirer lors de la montée du dôme. On peut monter (il y a 464 marches) sur le dôme pour mieux comprendre la méthode de construction du dôme, et surtout avoir une vue sur toute la ville.

Si le monument s'impose, de nombreux édifices dignes d'intérêt s'élèvent autour :

  • 29 Le baptistère de San Giovanni Piazza del Duomo   .
  • 30 Le campanile de Giotto Piazza del Duomo   . – Il est conseillé de monter au campanile car on aura en arrière-plan le dôme de la cathédrale.
  • Le Musée de l'Œuvre – Nombreux éléments d'origine remplacés sur les monuments par des copies
  • La Loggia del Bigallo – Bureau d'informations touristiques, personnel accueillant et petit musée.

Autres monuments religieuxModifier

  • 31 Basilica di Santa Maria del Carmine Piazza del Carmine (Dans le quartier d'Oltrarno (au delà de l'Arno, en passant le Ponte Vecchio)),   +39 55 238 2195   Ouvert en semaine de 10 h - 17 h ; le dimanche et jours fériés de 13 h - 17 h. Fermé le mardi.   Entrée : - Tarif réduit : de 18 à 25 ans et + de 65 ans - 1,5  pour les - de 18 ans.. – Sa Chapelle Brancacci est surtout remarquable par ses fresques des épisodes de la vie de saint Pierre et par celle du Péché originel par Massaccio, Masolino da Panicale et Filippino Lippi ; un petit film gratuit vous explique le contenu des fresques dans la chapelle.
  • 32 Orsanmichele Via del Calzaiuoli (Près du Palazzo Vecchio et la place de la Signoria) – Ancienne église devenue halle aux grains gérée par les corporations marchandes (les Arti) de Florence, puis redevenue édifice religieux comme chapelle en gardant néanmoins, sur ses façades extérieures, les niches des saints protecteurs et leurs statues d'artistes célèbres commanditées par leurs mécènes respectifs.
  • 33 Couvent de San Marco Piazza San Marco 3,   +39 55 238 8608   Ouvert du mar.- ven. : h 15 - 13 h 50, le samedi de h 15 - 18 h 50, les jours fériés et certains dimanche de h 15 - 19 h. Ouvert également certains lundi de h 15 - 13 h 50.   Entrée : - Tarif réduit : pour les étudiants de 18 à 25 ans - Gratuit pour les - de 18 et + de 65 ans.. – Ancien couvent dominicains a abrité plusieurs personnalités dont Sant’Antonio Pierozzi de Florence et le Beato Angelico. Sa conservation est d’une perfection qui a gardé toute son authenticité. Son église est également intéressante avec ses chapelles dont celle du saint Antonino de Florence (dont une chasse vitrée expose encore son corps.
  • 34 Santa Maria Novella Piazza Santa Maria Novella,   +39 55 282187   Ouverte tous les jours de h 30 - 16 h 30 sauf le vendredi et dimanche et jours fériés de 13 h - 16 h 30.   Moins de 18 ans : - De 18 à 25 ans : - De 25 à 60 ans : 2,7  - Plus de 65 ans : . – Le complexe monumental des cloîtres est un des exemples d’architectures gothique et italienne les plus intéressants. Il se trouve annexé à l’église Santa Maria Novella construite au début du XIII° siècle. Statue de Dante en haut des marches. Palais de l'Antella avec sa façade décorée de grotesques sur la place.
  • 35 Basilica de Santa Maria del Santo Spirito Piazza Santo Spirito – Située sur une très jolie place du même nom. À côté du Palais Pitti. Crucifix du jeune Michel-Ange. 36 chapelles familiales toutes décorées dont une avec la Pala Neri, un tableau de Filippino Lippi.
  • 36 Basilica di Santa Croce Piazza Santa Croce
  • 37 Palais Medici-Riccardi et Chapelle des Mages (Cappella dei Magi) Via Cavour 3,   +39 55 276 0340   Ouvert de h - 19 h. Fermé le mercredi..   Entrée : - Tarif réduit : 3,5 . – Édifice caractérisé par une robuste corniche. La chapelle peinte par Gozzoli est un des lieux les plus intéressants du palais. Tableau de Fra Filippo Lippi.
  • 38 Basilica di San Miniato al Monte Via delle Porte Sante (Église du quartier Oltrano au delà du piazzale Michelangelo sur la colline (Monte)) – Et son cimetière monumental comportant des tombes illustres (dont celle de Collodi - repérée Lorenzini - l'auteur de Pinocchio), entouré des restes d'une enceinte fortifiée de Michel-Ange, datant de 1530.
  • 39 Basilique San Lorenzo – Chapelles des Médicis, vieille sacristie, nouvelle sacristie, tombeaux des Médicis par Michel-Ange, bibliothèque Laurentienne dans le cloître. Paiements séparés des entrées.
  • 40 Badia Fiorentina Via del Proconsola (Face du Bargello, près de la place San Firenze.)
  • 41 Santa Trinita Via del Tornabuoni
  • Cenacolo di San Apollonia Via XXVII Aprile 1,   +39 55 2388607   Ouvert tous les jours de h 30 - 13 h 30. Fermé le lundi ou le dimanche suivant les semaines..   Entrée gratuite. – Premier réfectoire des Bénédictines à Florence. Le mur du fond du réfectoire à été recouvert d’une fresque représentant “l’Ultima Cena” de Andrea del Castagno.

GalluzzoModifier

  • 42 Certosa del Galluzzo (Chartreuse de Florence) Via della Certosa, Galluzzo (Sud),   +39 55 204 9226   Ouvert tous les jours de h - 11 h et 15 h - 17 h. Fermé le lundi.   Entrée: gratuit. – Il fut un des monastères les plus puissants d’Europe, on y trouve dans l’église dédiée à San Lorenzo de riches fresques et un somptueux autel en marbre.

FiesoleModifier

Accessible depuis le centre de Florence. Prendre le bus n° 7 dont le terminus se situe au centre ville de Fiesole.

À visiter :

  • 43 Les ruines romaines – (Fiesole a été fondée avant Florence) et le musée étrusque
  • 44 Musèe Bandini (En face de l'Aire archéologique)
  • 45 Cathédrale San Romolo (Duomo)
  • 46 Belvédère Via di San Francesco
  • Le monastère : après le belvédère, prendre les escaliers. Le monastère est situé au point le plus haut de la ville
  • Le musée des missionnaires franciscains : situé dans le monastère. Entrer par la chapelle, prendre le couloir à gauche. Descendre l’escalier qui donne sur le petit cloître. Ce musée renferme une collection étonnante et unique d’antiquités, en provenance de Chine et du Tibet, rapportés par les moines missionnaires de ce monastère. Entrée gratuite (obole).

FaireModifier

Les grands évènements de l'annéeModifier

Florence est une ville vivante et il s'y passe toujours quelque chose. Cependant, l'année est ponctuée d'évènements immuables.

  • Lo Scoppio del carro (L’explosion du char).
Cette fête se déroule le jour de Pâques, sur le parvis de Santa Maria del Fiore. Après avoir parcouru la ville, tiré par quatre bœufs harnachés, décorés et aux sabots et cornes dorées, un char chargé de feux d’artifices et pétards est mis à feux. Cette opération s’effectue à l’aide d’une colombe qui glisse le long d’un fil tendu entre le maître autel le char. Après avoir parcouru toute la nef, la colombe vient frapper le char et déclencher l’explosion. La tradition veut que plus l’explosion soit forte et plus grand soit le nombre de feux à partir simultanément, plus l’année sera bonne.
Cette fête découle de la cérémonie d’allumage des lampes, qui avaient été éteintes le vendredi saint, à l’aide d’étincelles issues de pierres rapportées de Jérusalem par un croisé et provenant du tombeau du christ.
  • La Rificolona
Connue chez nous sous différentes appellations (allumoirs, retraite aux flambeaux), cette fête qui se déroule le soir du 7 septembre commémore l’époque où paysans et colporteurs marchaient jours et nuits pour gagner Florence et assister à la fête donnée à l’occasion de la naissance de la vierge, et surtout à la grande foire qui suivait cet évènement. Leur donnant ainsi l’occasion de vendre leurs produits et de s’approvisionner.
  • Le Calcio Storico
Entre football, rugby, lutte et règlement de compte entre les 4 principaux quartiers de Florence sur la piazza Santa Croce, ces trois parties de ballon en costume du XIV° siècle représentent un évènement majeur de la vie florentine.
L’ordre de match est tiré au sort lors du Scoppio del carro et les parties se déroulent sur la place Santa Croce, recouverte de sable et entourée de gradins, les 24, 25 et 26 juin. Mieux vaux réserver ou se faire inviter pour être certain d’y assister. Les places sont prises d’assaut.
La première partie, le jour de la Saint-Jean est précédé d’un défilé de plus de 500 figurants en costumes qui relient la piazza Santa Maria Novella à Santa Croce au son des trompettes et tambours.
Cette fête commémore une partie célèbre de ce jeu, qui remonte à l’antiquité romaine, et qui s’est déroulée en plein siége de Florence par les impériaux, le .
  • Pitti uomo, donna, bimbo
Trois grands rassemblements qui se déroulent deux fois par ans et regroupent les professionnels de la mode homme, femme et enfant.
Si ces salons sont aux antipodes des évènements précédents, ils ont la particularité de provoquer une pénurie de chambre d’hôtel et de place dans les avions. Les mois de janvier et surtout juillet sont donc critiques et il est quasiment impossible de trouver à se loger si l’on n’a pas réservé à l’avance.

ApprendreModifier

Poussée par le tourisme, les industries de la mode et les quelques grosses sociétés implantées dans la banlieue, Florence est très cosmopolite. On peut y parler toutes les langues, ou presque.

De nombreuses écoles de langues y proposent leurs services pour l’apprentissage de l’italien. La majeure partie des cours s’effectue en anglais / italien. Assez peu d’écoles proposent français / italien. Tous les niveaux sont possibles : du débutant absolu au spécialiste de la littérature italienne de la renaissance.

Depuis Laurent le magnifique, Florence a toujours abrité les artistes. Aujourd’hui encore les écoles d’art sont légion. Nombre d’Américains viennent y passer une ou plusieurs années de leur cursus.

Florence abrite également de grands noms de la mode et de nombreuses écoles proposent leurs services dans ce domaine. Il y a d'ailleurs un musée de la chaussure Salvatore Ferragamo.

  • Cours de langue italienne et de beaux-arts [1] à l'Académie del Giglio il est possible de suivre des cours intensifs d'italien (à tous les niveaux, maximum 7 élèves par classe), d'histoire de l'art et de la mode, ainsi que des cours de dessin, de peinture (à l'huile, à l’aquarelle, acrylique, pastel) et de fresque. Service d'hébergement disponible pour les élèves.
  • guide de la Toscane, [2] (en anglais)

AcheterModifier

  • Zei Cinofilia   Via P. Colletta 30-30R,   +39 055 2477909, courriel :   0900-1930.
  • Albrici   Via dei Serragli 20R,   +39 055 211095, courriel :   Lun 15.00-19.00 Mar-Sam 9.00-13.00 15.00-19.00. – Historique magasin d'antiquités fondée en 1961 situé dans le quartier de Oltrarno

SortirModifier

Concerts - Spectacles - ExpositionsModifier

Cette page n'est pas un site publicitaire et la liste n'est pas exhaustive mais permet un survol rapide des endroits les plus ou moins connus, avec leur programmation sur leur site personnel.

Ville et Arrondissement Nom de la salle Informations
Florence * 1 Opera di Firenze - Teatro del Maggio (Maggio Musicale Fiorentino)     Piazza Vittorio Gui 1,   +39 055 277 9309 Opéra - Concert
Florence * Église Saint-Marc (Opera at St. Mark's Anglican Church)     Basilique San Marco, Place Saint-Marc, Via Maggio 16,   + 39 055 294 764 Concert - Spectacle
Florence * Chiesa di Santo Stefano al Ponte Vecchio Firenze     Piazza di Santo Stefano 5,   +39 055 217418
Florence * Chiesa di Santa Monica   Via Santa Monaca 6
Florence * Palazzo Arrighetti-Gaddi   Via del Giglio 11,   +39 380 895 7121 Concert
Florence * Teatro della Pergola     Via della Pergola 12/32,   +39 055 076 3333 Opéra-Concert-Danse
Florence * Teatro Goldoni     Via Santa Maria 13/15,   +39 055 277 9350 Spectacle
Florence * 2 Teatro Verdi Via Ghibellina 97,   +39 055 277 9309 Spectacle
Florence * Église d'Orsanmichele (Chiesa Orsanmichele)     Via Arte della Lana 9,   +39 055 238 8606 Théâtre
Florence * Chiesa di Santa Margherita in Santa Maria de' Ricci   Via del Corso 10,   +39 055 215044 Opéra-Concert-Danse
Florence * 3 Stazione Léopolda     Via Fratelli Rosselli 5,   +39 055 212 622 Spectacle
Florence * Téatro Del Sale   Via dei Macci 111r,   +39 055 200 1492 Spectacle

Boire un verreModifier

Prix moyenModifier

  • Bar du musée des Uffizi : Vue imprenable sur la Piazza della Signoria. Ne peut être rejoint que depuis l'intérieur du musée.
  • Irish Pub Piazza Santa Maria Novella

LuxeModifier

  • Rivoire Piazza della Signoria : Véritable institution fondée en 1872. Terrasse située face au Palazzo Vecchio.
  • Paszkowski ou gilli : Situés sur la Piazza Republica, à côté de l'hôtel Savoy. À noter que les terrasses situées en face, de l'autre côté de la place sont tout aussi inabordables.

MangerModifier

  • Guide Michelin de restaurants de Florence  
  • Guide Lafourchette de restaurants de Florence  

Une plaisanterie affirme qu’il est possible de manger des pâtes tous les jours pendant plus d’une année sans jamais manger deux fois la même chose : C’est vrai !!

En dehors des types et formes de pâtes, c’est la sauce qui les accompagne qui fait toute la diversité de ce plat. Oubliez tous vos préjugés. Ici le basilic est frais, la tomate goûteuse, le parmesan authentique, les cèpes délicieux…

Après les pâtes, il est une autre institution incontournable : l’huile d’olive. Elle est partout et se consomme en quantité.

La Toscane produit énormément de salaisons : jambon, saucisses, saucissons.

Le sanglier étant courant dans les campagnes, il est très utilisé, tant dans la charcuterie que dans la cuisine (en ragoût, en pièce de viande ou comme accompagnement des pâtes)

Amateurs de viande rouge, ne manquez pas la Bistecca alla Fiorentina : Une énorme côte à l’os cuite au grill. Vendue au kilo, mieux vaux s’y mettre au moins à deux si l’on souhaite poursuivre les visites après le restaurant. mais vous pouvez trouvez des restaurants qui vous la propose en plus petites portions.

Les légumes ne sont pas le fort de la cuisine toscane qui se concentre essentiellement autour des tomates, flageolets, pommes de terre, artichauts et courgettes (dont on utilise également les fleurs)

Artichauts et fleurs de courgettes se consomment frits. Ce n’est pas obligatoirement digeste, mais excellent.

Autre spécialité italienne : le café. Ne pestez pas contre le serveur, si votre tasse ne contient qu’un fond d’une mixture qui tient plus du solide que du liquide, c’est ainsi qu’il se boit ! Une goutte suffit pour vous donner le coup de fouet matinal ou vous redonner la pêche après un repas un peu lourd.

Le cappuccino est également à tester. Le lait, transformé en mousse, lui donne un goût unique, bien loin de ce que nous connaissons. Il est utilisé pour le petit déjeuner et seuls les touristes le prennent à midi.

De plus, deux spécificités italiennes :

  • le pain et le couvert( il pane e il coperto )sont payants dans les restaurants. Cela veut dire qu'en plus du prix des plats et du service (qui lui est rarement payant mais ca existe), le restaurant rajoute un petite somme (dans les resto de florence où je suis allé, ça s'est échelonné de 1,5  à .)
  • si vous prenez votre consommation dans un bar à une table, c'est bien plus cher. cela peut doubler le prix. En Italie, l'habitude est de prendre son espresso au comptoir.

Bon marchéModifier

Il existe de nombreux cafés et autres pasticceria dans lesquelles il est possible de trouver d’excellents sandwichs (panini).

La pizza au poids est également une excellente solution économique, tout comme les cafés qui affichent une carte de « Primi » où l’on trouve pâtes et autres plats de base à des prix raisonnables.

Une règle d’or : plus vous vous rapprochez du centre ville plus les prix grimpent.

Prix moyenModifier

  • Trattoria da Garibaldi – Piazza del Mercato Centrale 38r ; Tel 055 21 22 67.
  • Birreria Centrale – Piazza Cimatori 1r ; Tel 055 21 19 15.
  • Trattoria Baldini – , Via della Scala
  • Trattoria Casa Di Dante già "PENNELLO" – Via D. Alighieri 4r, téléphone 055.29.48.48, fax 055.29.48.81. Fermer L et D soir. Dans ce restaurant encore fréquenté par des florentins, des plats soignés sont servis.
  • Trattoria i'Brincello – 10, via Nazionale ; 055 282645 ; excellent et ambiance typique !

LuxeModifier

  • Trattoria ZàZà – Piazza del mercato centrale, 26r; Tel 055 215411
  • 1 Enoteca Pinchiorri   via Ghibellina 87,   +39 05 52 42 777 –  

Se logerModifier

  • Guide Michelin d'hôtels de Florence    – + de 1400 hôtels

Comme le reste, les prix grimpent très vite et la règle d’or énoncée pour les restaurants reste valable : éloignez-vous du centre historique (quitte à faire 30 km si vous êtes motorisés ou adeptes du bus car vous y trouverez en campagne des logements beaucoup moins chers mais réservation indispensable au moins 6 mois à l'avance et par internet).

Si les grandes chaînes sont présentes, faites bien attention : certains sont situés très en dehors de la ville (Novotel proche de l’aéroport). Regardez bien les plans avant de vous retrouver coupés de tout.

Certains hôtels, plus orientés sur les séjours d’affaire, cassent les prix durant le week-end (Starhotel Michelangelo) ou en période creuse (Baglioni). Là aussi un détour par les sites de réservation en ligne (par exemple travelEurope ou bien nyceFlorence.com, qui met à disposition les grilles tarifaires annuelles des hôtels et donc de visualiser les dates de séjour les moins chères) permet de substantielles économies.

Bon marchéModifier

Pour les demoiselles, certains couvents vous offriront le gîte à des tarifs défiant toute concurrence et dans des lieux souvent historiques. En contrepartie, il vous faudra oublier les folles nuits toscanes...

  • Guest House Benedetta   Via Solferino, 10   A partir de 45  la chambre simple, 60  la double.. – Maison d'hôtes accueillante, à deux pas de l'église Santa Maria del Fiore. Chambres modernes et propres.
  • Hotel Arizona   Via Luigi Carlo Farini 2,   +39 055 245321, fax : +39 055 2346130, courriel :  – Élégant hôtel de 3 étoiles au cœur de Florence, à 2 pas de Santa Croce, du palais des Duomo et des principaux lieux touristiques de la ville.
  • Ostello Santa Monaca   Via S. Monaca, 6,   +39 055 268338, +39 055 2396704, fax : +39 055 280185, courriel :  – L'Auberge Santa Monaca se trouve dans un ancien couvent du XVe siècle, suité dans le quartier historique de "S.Spirito" au cœur de la vieille Florence. Les principaux musées et monuments ainsi que la gare de la ville se situent à quelques minutes à pieds.
  • Hotel Patrizia   Via Montebello, 7,   +39 055 282314, fax : +39 055 287856, courriel :  – Hotel deux étoiles près à quelques pas du fleuve, centre historique accessible à pied. Hébergement basique et propre, à partir de 45  la simple et 60  la double.
  • Hotel Elite   Via della Scala, 12 (Situé juste a coté de la place Santa Maria Novella),   +39 055 215395, fax : +39 055 213832, courriel :

Classe moyenneModifier

  • Hotel Unicorno   via dei Fossi, 27,   +39 055 287313, courriel : chambre disponible à partir de 14:00, à libérer avant 11:30. –   gratuit.

LuxeModifier

  • Hotel Florence Villa Pogio ai Merli   via di Giogoli, 5, 6,   +39 055 250257, fax : +39 055 250718
  • Hotel Relais di Lorenzo Suites & Spa   Via Lorenzo il Magnifico, 20/22,   39 055 482902, fax : 39 055 4620372, courriel :
  • Home Hotel Florence   Piazza Piave, 3 - 50122 Florence,   +39 055 243 668, fax : +39 055 200 9852, courriel :
  • Hotel degli Orafi   Lungarno Archibusieri, 4,   +39 055 26622, courriel :   € 140. –   gratuit. Hôtel de 4 étoiles offre un service digne d’un hôtel de luxe et prend place dans une ancienne résidence florentine située au coeur de la ville, à la rue Lungarno Archibusieri, à côté de la Galerie des Offices.

CommuniquerModifier

Pour satisfaire les nombreux touristes, le centre de Florence regorge de webcafés et de centres d’appels où, le soir venu, les files d’attente s’allongent pour accéder aux cabines.

Il est également possible d’acheter des cartes pré-payées qui permettent, via un numéro spécial, d’appeler à des tarifs intéressants.

Gérer le quotidienModifier

  • Consulat de France à Florence Consulat de France à Florence 2 place Ognissanti,   055 2302556
  • Un site en français, conçu pour et par des français habitant à Florence pour guider et divertir leurs compatriotes Florence magazine
  • Conseils Toscane Conseils de visites à Florence, carnet d’adresses, loisirs, shopping et moyens de transport pour votre séjour.

Aux environsModifier

  • 1 Sienne (Siena)       – ville médiévale et sa place du Campo, lieu de la fête du Palio 2 fois par an
  • 2 Lucques (Lucca)       – plus discrète que Florence mais autant remplie de monuments à visiter
  • 3 Pise (Pisa)       – sa tour penchée
  • 4 San Gimignano       – ses maisons-tours
  • 5 Volterra       – les urnes cinéraires étrusques du musée Guarnacci
  • 6 Certaldo       – ville de Boccace et son bourg perché (Certaldo alto)
  • 7 Monteriggioni       – sa petite ville fortifiée
 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Toscane