ville au Maroc

Fès (aussi appelée Fez) est une ville et le chef-lieu de la préfecture de Fès au Maroc.

Fès
​((ar) فاس, (ber) ⴼⴰⵙ)
La porte Bad Bou dans la médina
La porte Bad Bou dans la médina
Informations
Pays
Régions
Superficie
Population
Densité
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

ComprendreModifier

 
Vue panoramique de l'ancienne Médina
 
Talâa Sghira, une des deux rues principaux de la Médina

Fès est la ville musulmane la plus ancienne au Maroc. Elle fut fondée en 788 par Idriss ben Abdellah, le fondateur de la première dynastie musulmane au Maghreb (les Idrissides). Son fils, Moulay Idriss II dota la ville de mosquées et de fontaines. En 857, Fatima Fihria, fille d'un riche marchand kairaouanais, construit à Fès la médersa El Karawiyne, la plus ancienne université au monde. Embellie par les Almoravides et les Almohades, Fès devient la capitale des Mérinides qui fondèrent Fès El Jedid en 1276, et dotèrent la médina de plusieurs médersas, de fontaines et de mosquées. Sous les Ouattassides, Fès demeura également une cité prospère mais sous les Saadiens, elle fut éclipsée par Marrakech, devenu le centre culturel, religieux et politique du royaume. Meknès, Tétouan, Tanger et toutes les grandes villes du nord connurent une période d'assoupissement sous les Saadiens, et seuls les grandes villes du Sud (Marrakech, Taroudant, Agadir et Zagora) connurent une prospérité. En 1522, Fès souffrit d'un terrible tremblement de terre. Sous les Alaouites, Fès connut une certaine importance, puisqu'elle fut la capitale du premier souverain alaouite, Moulay Rachid. Sous le règne de son frère et successeur, Moulay Ismaïl, les incessantes rébellions de Fès contre le Makhzen, appareil de l'État, entrainèrent Moulay Ismaïl à une fermeture avec Fès. Ses successeurs lui préfèrent Fès, Essaouira ou Marrakech. En 1912, le traité de Fès ordonna que le Maroc soit sous colonisé par les Espagnols au nord et au sud, et les Français au centre. Aujourd'hui, Fès est une cité de 1 400 000 habitants et c'est la troisième plus grande ville du Maroc après Casablanca et Rabat.

AllerModifier

En avionModifier

  • 1 Aéroport international Fès Saïss (IATA : FEZ)     (à 14 kilomètres au sud du centre-ville.) – C'est l'un des aéroports les plus fréquentés du Maroc. Une fois que vous aurez quitté l'aéroport, prenez un grand taxi ou un bus navette qui relie l'aéroport au centre-ville.

La couleur des grands taxis est blanche.

  • Ville nouvelle : Comptez 150 MAD
  • Ville ancienne : Comptez 170 MAD

Ligne bus 16 entre l'aéroport et la gare (ville nouvelle), départ direction ville jusqu'à 20 h 00 dimanche.

CirculerModifier

Dans la ville nouvelle de Fès, la circulation est assez difficile dans les principales artères : Boulevard Mohammed V, boulevard Hassan II, boulevard Allal ben Abdellah et surtout l'avenue des Forces Armées Royales. Les taxis rouges sont à votre disposition. À Fès, il n'y a pas de calèches. À Marrakech, Meknès et Taroudant, il en existe encore. Quant à la ville ancienne, la circulation automobile est interdite.

VoirModifier

Fès est l'une des cités les plus riches en monuments du monde arabe. Les médersas et les mosquées médiévales sont à visiter de l'extérieur. La médersa Bou Inania, achevée en 1357, est la seule médersa de Fès à être accessible aux non-musulmans.

  • Médersa Bou Inania  – achevée en 1357.
  • Médersa Attarine  – construite en 1342.
  • Médersa et mosquée Karawiyne  – construite en 857.
  • Mosquée Quarayouine

Nombreux souks comme le souk du henné

  • Place Nejjarine
  • Tanneries de Fès    – Mondialement connue
  • Place Seffarine
  • Quartier des potiers
  • Tombeaux mérinides

Si vous n'avez pas l'estomac trop fragile, faites-vous guider vers le quartier des tanneurs. Le spectacle est grandiose et le dépaysement garanti.

Si vous avez un peu du temps, vous pouvez aller visiter la petite et calme ville de Sefrou. Une ville totalement différente de celle de Fès et surtout en été, il y a une cascade en plein centre-ville et des rivières.

FaireModifier

AcheterModifier

  • Made in M Talaa Kabira N°64 – Une boutique a ne surtout pas manquer en médina. L'une des rares à offrir des articles de passementerie, senteurs, céramique, cuir d'excellente qualité, aux designs uniques. Aussi, essayez les cd de gnaoua minimaliste, excellente musique!

MangerModifier

  • Fez Lounge   à côté de la rue principale, Talaa Kebira,   +212 535633097 – ce petit resto-lounge est un lieu à ne pas manquer pour déguster des plats typiques marocaines, oui, mais aussi des tartines et des salades, le tout dans un cadre moderne et élégant.
  • Café Clock  – endroit très chaleureux, c'est probablement le meilleur endroit pour manger, ou prendre un rafraîchissement après une longue balade dans la Medina. Expérience unique dans un endroit unique, concert folklorique de gnawa chaque dimanche à partir de 18 h. l'accès wifi est gratuit même à la terrasse, magique en plein milieu d'une ville qui date de 1200 ans

Boire un verre / SortirModifier

  • L'Alcazar Bar   ,   +212 35 94 76 10 – Après une journée de visites en Médina, L’Alcazar, est une oasis de fraîcheur et de détente, le cadre idéal pour partager des moments rares à deux ou entre amis. La combinaison des bois foncés et des toiles immaculées à l’abri des arcades andalouses, fait de ce lieu d’exception, l’un des lounges les plus chics et distingués de Fès. Dans le fumoir, les cocktails côtoient les créations du Riad Fès, les vins, les whiskies, les cognacs et les cigares.
  • Mezzanine   Kasbat Chams (En face Jardin Jnan Sbil),   +212 11 07 83 36 – Une sélection incontournable de Tapas, de salades et de tartines marocaines et méditerranéennes. Une carte conviviale où les saveurs sont subtilement fusionnées. De somptueux desserts à déguster en fin de repas ou tout au long de la journée.

Se logerModifier

  • Riad Numero 9   9 Derb Lamside (au cœur de la médina),   +212 535 634 045   100-200 /nuit. – intime boutique hôtel, cuisine franco-méditerranéenne. Ce qui distingue cet établissement est sa décoration intéressante qui est une juxtaposition de français et en anglais vintage et asiatique contemporain. La vue panoramique depuis la terrasse est l'une des meilleures dans la médina. .
  • Riad Verus   (près de la Place Batha)   à partir du 25 . – Un des Riads les plus beaux de la médina, les propriétaires sont très aimables, accueillant et la maison d’hôtes est magnifique. Il y a 5 suites et une suite spécialement pour le voyageur qui cherche un riad traditionnel et économique.. Il y a aussi une très belle terrasse avec vues panoramiques sur la médina et les montagnes, un solarium, un café, un bar à jus de fruits et milk-shake, WiFi gratuite, une adresse très chic...
  • Riad Fès    – réputé pour son luxe, sa restauration et le raffinement de ses prestations. Son pavillon Andalou doté d’un lounge et d’un bassin alhambresque apporte à la fois fraîcheur et atmosphère vibrante au riad le plus stylé de Fès. En offrant des vues panoramiques sur la Médina et sur les Monts de l’Atlas, Riad Fès est l’endroit idéal pour les séjours d’affaires et de détente.
  • Royal Mirage Fès   Avenue des Fars – Les chambres sont assez grandes et la décoration est digne d'un hôtel de première classe. Les meubles sont de qualité. La plupart des chambres ont vue sur la piscine.

Aux environsModifier

Riad Fès Yamanda: prés du Musée Batha


 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Moyen Atlas