commune française du département des Ardennes

Sedan est une sous-préfecture et la deuxième ville la plus peuplée du département des Ardennes en France.

Sedan
Vue depuis le château
Vue depuis le château
Informations
Pays
Régions
Cours d'eau
Altitude
Superficie
Population
Densité
Population de l'agglomération
Gentilé
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Bureau d'informations touristiques
Localisation
Site officiel

ComprendreModifier

A l'origine de la villeModifier

Le site de Sedan est occupé dès le paléolithique. Les premières mentions de la ville datent des environs de l'An Mil: en 997, un document atteste l'existence d'une "villa sedensis". Deux hameaux sont à l'origine de la ville telle qu'on la connait aujourd'hui: le Villers (qu'on peut situer à proximité du château) et le Ménil (ou Mesnil, se trouvant certainement au niveau de l'actuelle place Nassau). Ces deux hameaux étaient séparés par des marécages qui ont été comblés à la demande Henri de la Tour d'Auvergne afin d'unifier les deux villages. Durant ses premiers siècles d'existence, Sedan est sous l'influence de l'abbaye de Mouzon. Un prieuré est construit vers 1306 sur l'éperon rocheux qui domine la ville. En 1424, Louis de Braquemont, alors propriétaire des terres de Sedan et Florenville, vend ces dernières à Evrard II de la Marck-Aremberg, originaire de Westphalie afin d'éponger ses dettes. Celui-ci expulse les religieux de Mouzon, et commence à faire construire un château, qui fait encore la renommée de la ville aujourd'hui.

La principauté de SedanModifier

Jusqu'à présent vassaux du Roi de France, les seigneurs de Sedan, de par l'élévation du Château de Sedan dès 1424 et l'expulsion des religieux de Mouzon, deviennent progressivement maître en leur ville. Le siècle suivant vit la création et l'essor de la Principauté sedanaise, qui à son apogée comptait outre Sedan près d'une vingtaine de villes et villages. Cet apogée vit sa fin au XVIIe siècle: Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne ayant participé à une conspiration contre le roi Louis XIII, ce dernier envoit une armée sur la principauté. Le seigneur de Sedan demande et obtient l'aide du Saint-Empire Germanique. La bataille dit de la Marfée eut lieu le 6 juillet 1641 sur les hauteurs de Sedan et, bien que la victoire fut sedanaise, Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne fut obligé de se soumettre au roi de France suite au siège de la ville par l'armée royale. L'indépendance de la principauté fut sauvegardée mais cela ne dura pas: suite à une nouvelle conspiration, Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne fut cette fois-ci obligé de négocier son territoire contre sa propre vie. L'annexion de Sedan au royaume de France eut lieu en septembre 1642.

Début de l'industrialisationModifier

La mise au pas de la cité sedanaise fut menée tambour battant par les autorités royales: en moins de quarante ans, l'ancienne principauté perdit ses ateliers monétaires et le contenu de son arsenal et vit fermer ses académies militaires et littéraires. Les temples se vit spolier tous leurs biens et les persécutions envers les protestants débutèrent à la fin du XVIIe siècle à la suite de la révocation de l'Édit de Nantes.

Pour autant, Sedan se développa économiquement à compter de son rattachement au royaume de France: en effet un privilège royal fut donné à la ville permettant à trois marchands d'origine parisienne de fabriquer des draps fins à la manière des draps hollandais. Ainsi la manufacture du Dijonval, créé en 1646, se retrouva en position de monopole pendant près de 20 ans, se faisant rejoindre par d'autres manufactures, dont celle des Gros-Chiens dès la fin du XVIIe siècle. Les deux bâtiments ont été classés monuments historiques.

Les batailles de SedanModifier

Sedan fut également à plusieurs reprises le théâtre de défaites retentissantes de l'armée française:

  • En 1870 tout d'abord, où l'armée impériale de Napoléon III, suite à plusieurs erreurs tactiques, fut encerclée dans la ville par les armées prussiennes; s'en suivi des actions désespérées des Français notamment à Bazeilles, sur le site de la Maison de la dernière cartouche, ou les Marsouins ont tenté par tous les moyens de résister aux assaults ennemis jusqu'à l'utilisation de leurs dernières munitions. Cette défaite entraîna la fin du Second Empire et la proclamation de la IIIe république.
  • Les premières batailles de la première guerre mondiale (vers la fin du mois d'août 14) eurent lieu également aux environs de la cité sedanaise. Occupée quasiment durant toute la guerre, Sedan fut libérée que quelques jours avant l'armistice de 1918, suite aux dernières offensives alliées.
  • Sedan fut enfin sur le chemin de l'importante offensive allemande de mai 1940: très peu organisée à cet endroit (les état-majors français, étant persuadés que les Ardennes étaient que peu praticables pour une offensive allemande, avaient arrêté la construction de la célèbre Ligne Maginot à une quarantaine de kilomètres à l'est de Sedan), la ligne de défense française fut totalement enfoncée entre le quartier du Fresnoy (à l'extrême ouest de la ville) et Dom-le-Mesnil le 12 et 13 mai.

Lorsque l'on sait ce qu'il advint de la France lors de ces deux mois de guerre éclair, l'on peut dire que les défaites sedanaises furent à l'origine puis à la l'agonie de la IIIe République.

AllerModifier

En voitureModifier

Sedan est connecté au réseau autoroutier par la section orientale de la A34. Celle-ci permet de se rendre à Charleville-Mézières puis Reims et Paris, mais également à Metz, si on continue à l'est de la ville jusqu'à Bazeilles, puis ensuite sur la N43, et à Bouillon (Belgique) sur la N58.

En trainModifier

  • 1 Gare de Sedan       Place de la Gare,   +33 3635 (numéro gratuit)   lun.- jeu. : h 50 - 21 h 10, ven. : h 50 - 23 h 40, sam. : h 50 - 21 h 10, dim. : h 05 - 23 h 40. –   Sedan est accessible en h de Paris (gare de l'Est) en TGV. Des T.E.R. partent de Sedan vers Metz, Reims et Charleville-Mézières.

En avionModifier

Il n'existe pas d'aéroport dans les Ardennes, le plus proche de Sedan étant celui de Luxembourg à 135 kilomètres. En France, le plus proche est celui de Nancy-Metz, à 210 kilomètres.

En bateauModifier

  • 2 Halte fluviale de Sedan Boulevard de Lattre de Tassigny (Derrière le camping),   +33 3 24 277340   Ouvert d'avril à septembre.   À partir de 6,44 . –  10 à 20 bateaux peuvent accoster à cette halte fluviale à proximité du centre-ville. Bornes d'électricité, poubelle, eau et téléphone sur place.

CirculerModifier

Mis à part lors des grands évènements (fêtes médiévales, jour de match du CSSA) et le samedi (jour de marché), la circulation est relativement aisée dans Sedan; le centre historique est accessible en voiture mais le mieux est de le découvrir à pied.

Bus et autocarModifier

  • 1 Réseau Tac (Agence Commerciale)   55 Place de la Halle   ticket unitaire à 1,2  pour h. – C'est un réseau relativement nouveau (il a été créé en 2014). Il comporte 2 lignes urbaines (Donchery - Floing et Glaire - Bazeilles : 10 aller-retours quotidiens en semaine) ainsi qu'une ligne permettant de rejoindre Charleville-Mézières par Vrigne-aux-Bois et Vivier-au-Court (4 aller-retours quotidiens en semaine). Les correspondances pour les trois lignes se font devant la gare de la ville.
  • 2 RDTA   46 route de Warnécourt, Prix-les-Mézières (L'arrêt principal où se font les correspondances est celui de la Gare),   +33 3 24 337777   plein tarif entre 1,5  et selon la distance. – 3 lignes desservent la ville: la ligne 58 (Charleville - Sedan - Stenay), la ligne 36 (Le Chesne - Sedan - Bazeilles ; uniquement en période scolaire) et la ligne 11 ( Sedan - Bouillon: 3 aller-retours quotidiens du mercredi au samedi).

VoirModifier

  • 1 Château-Fort         (Dans Sedan, suivre la direction «Château». Parkings à proximité immédiate),   +33 3 24 299880   lun.- dim. : 10 h - 18 h, derniers départs en visite à 16 h 30. Château fermé le 25 et le 31 décembre.   Trois formules de visites sont proposées: visite libre (circuit «principauté») à 6,9  (adulte) et 5,4  (enfant de 6 à 18 ans); visite libre + film de 20 min. «1000 ans d'histoire» à 8,4  (adulte) et 6,4  (enfant de 6 à 18 ans); formule «Histoire et terroir» ( visite + film + dégustation de produits régionaux) à 19,3  (adulte) et 17,3  (enfant de 6 à 18 ans). Tarifs réduits pour demandeur d'emploi, titulaire d'une carte d'invalidité ou étudiants. –     C'est l'une des plus grandes forteresses d'origine médiévale d'Europe avec 35 000 m2 sur sept étages et des murs de plus de 7 m de large. Le château fort de Sedan dispose d'un circuit de visite depuis l'année 1995 lorsque fut mis en place la visite Historium. Des mannequins de cire y furent placés, illustrant la vie au château à l'époque médiévale et au temps des princes. La scène la plus prestigieuse est celle du mariage de Charlotte de La Marck et Henri de La Tour d'Auvergne, placée dans le pavillon Renaissance. Depuis le printemps 2012, le château-fort de Sedan connaît une nouvelle jeunesse. Il se dote de nouveaux circuits (Mille ans d'histoire, Principauté), de nouveaux panneaux, d'une nouvelle entrée dans la cour du château-fort, d'une nouvelle salle multimédia etc.
  • 2 Le Palais des Princes (Château bas)     35 rue du Ménil (En face du château.) –   Le Palais des Princes, ou Château bas, a été construit en 1614 par Jean Charbon, architecte du Prince Henri de la Tour d'Auvergne, père du Maréchal Turenne. Visible de l'extérieur uniquement, il ne se visite pas.
  • 3 La Maison du Gros Chien     1 rue du Ménil (A proximité du château.) – Il ne se visite pas. Le nom provient probablement d'une ancienne enseigne. Construit en 1629, racheté à la fin du XVIIe siècle, l'édifice est transformé en manufacture de draps. La cour intérieure, dite «la cour des Têtes»   est accessible de l'extérieur.

FaireModifier

AcheterModifier

Centres commerciauxModifier

  • 1 E. Leclerc     14 Avenue Pasteur (Du centre de la ville, prendre direction «Charleville-Mézières».),   +33 3 24 29 73 73   lun.- sam. : h - 20 h. –   Centre auto et station service 24/24 sur le parking.
  • Vous pouvez retrouver également un 2 Carrefour Market et un 3 Intermarché .

MangerModifier

Boire un verre / SortirModifier

Se logerModifier

  • 1 Camping municipal (La Prairie) boulevard Fabert

Gérer le quotidienModifier

SantéModifier

  • 1 Centre hospitalier de Sedan   2 avenue du Général Marguerite,   +33 3 24 228000   ouvert en permanence. –  

Aux environsModifier

 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Ardennes