Patrimoine mondial de l'UNESCO > Patrimoine mondial en Corée du Sud

Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Corée du Sud.

ComprendreModifier

ListeModifier

Site Type Critère Description Illustration


Aires historiques de Baekje
Gongju et dans le district de Buyeo dans la province du Chungcheong du Sud et à Iksan dans la province du Jeolla du Nord)
Culturel (ii)(iii) Situé dans la région montagneuse du centre-ouest de la République de Corée, ce bien en série comprend huit sites archéologiques datant de 475-660 apr. J.-C : la forteresse Gongsanseong et les tombes royales de Songsan-ri liées à la capitale Ungjin (actuelle Gongju), la forteresse Busosanseong et les bâtiments administratifs Gwanbuk-ri, le temple Jeongnimsa, les tombes royales de Neungsan-ri et les remparts de Naseong liés à la capitale Sabi (actuelle Buyeo), le palais royal de Wanggung-ri et le temple Mireuksa à Iksan, liés à la deuxième capitale Sabi. Ensemble, ils symbolisent la dernière période du royaume de Baekje –l’un des trois premiers royaumes de la péninsule coréenne (18 av. J.-C. à 660 apr. J.-C.)- au cours de laquelle existèrent des échanges technologiques, religieux (bouddhisme), culturels et artistiques considérables entre les anciens royaumes d’Asie de l’Est en Corée, en Chine et au Japon.  


Ensemble du palais de Changdeokgung Séoul) Culturel (ii)(iii)(iv)    


1 Forteresse de Hwaseong Suwon dans la province de Gyeonggi) Culturel (ii)(iii) Lorsque l'empereur Chongjo, de la dynastie Choson, a transféré le tombeau de son père à Suwon à la fin du XVIIIe siècle, il l'a entouré d'importants ouvrages défensifs conçus selon les préceptes d'un influent architecte militaire de l'époque, qui alliait les dernières découvertes de l'Orient et de l'Occident en ce domaine. Les remparts massifs, qui s'étendent sur presque 6 km, percés de quatre portes et dotés de bastions, de tours d'artillerie et d'autres éléments, subsistent toujours.  


Grotte de Seokguram et temple Bulguksa Gyeongju dans la province de Gyeongsang du Nord) Culturel (i)(iv)    


Namhansanseong 25 km au sud-est de Séoul dans la province de Gyeonggi) Culturel (ii)(iv)    


Sanctuaire de Jongmyo Séoul) Culturel (iv)    


Sites de dolmens de Gochang, Hwasun et Ganghwa Incheon, en Jeolla du Nord et en Jeolla du Sud) Culturel (iii)    


Temple d'Haeinsa Janggyeong Panjeon, les dépôts des tablettes du Tripitaka Koreana (dans le parc national de Gayasan en province du Gyeongsang du Sud) Culturel (iv)(vi)    


Tombes royales de la dynastie Joseon (réparties sur 18 sites à et autour de Séoul) Culturel (iii)(iv)(vi)    


Villages historiques de Corée : Hahoe et Yangdong (dans la province du Gyeongsang du Nord) Culturel (iii)(iv)    


Zones historiques de Gyeongju Culturel (ii)(iii)    


Île volcanique et tunnels de lave de Jeju Naturel (vii)(viii)    


Légende des critères
(i) Représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain.
(ii) Témoigner d'un échange d'influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l'architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages.
(iii) Apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue.
(iv) Offrir un exemple éminent d'un type de construction ou d'ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l'histoire humaine.
(v) Être un exemple éminent d'établissement humain traditionnel, de l'utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer.
(vi) Être directement ou matériellement associé à des événements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle.
(vii) Représenter des phénomènes naturels ou des aires d'une beauté naturelle et d'une importance esthétique exceptionnelles.
(viii) Être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l'histoire de la Terre.
(ix) Être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l'évolution et le développement des écosystèmes.
(x) Contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique.
 
Ces conseils de voyage sont utilisable. Ils présentent les principaux aspects du sujet. Si une personne aventureuse pourrait utiliser cet article, il nécessite cependant d'être complété. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles du thème : Patrimoine mondial de l'UNESCO