commune française du département du Gard

Alès est la capitale des Cévennes, Alès se situe au croisement de plusieurs bras du Gardon (rivière cévenole...) et aux confins orientaux du Massif Central. Ville fleurie (4 fleurs), elle est inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco avec les Causses-Cévennes.

Alès
Cathédrale d'alès.JPG
Informations
Pays
Région
Cours d'eau
Superficie
Population
Population de l'agglomération
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Bureau d'informations touristiques
Localisation
Site officiel
Site touristique

ComprendreModifier

Dans la période pré-chrétienne, les lieux étaient habités par un village gaulois, dont certains vestiges sont observables au Musée municipal de Colombier.

Alais a pris une importance nationale à partir du XVIe siècle. En effet, les huguenots, protestant cévenols, se sont réfugiés dans les Cévennes pour échapper aux dragons du roi. Alais fut alors la capitale informelle des protestants cévenols et reste marquée par cette période dont les événements principaux sont la paix d'Alais, les guerres des camisards et les dragonnades. Aujourd'hui, le fort Vauban trône toujours au centre de la cité, mais la région reste encore en grande partie de confession et de culture huguenote.

A partir du XIXe siècle, Alais découvre la richesse de son sous-sol. L'industrie minière se développe densément autour du gardon. La cité minière d'Alais extrait des dizaines de tonnes de charbon. Aujourd'hui, ce souvenir miniers est bien visible avec la mine témoin, visitable, et le "crassier". Le crassier est une colline artificielle créée à partir des résidus de charbon des mines, il n'est pas rare de voir cette colline se consumer, laissant échapper de la fusée de ses flans.

Alès est également imprégner de la culture occitane et camarguaise dont la féria de l’ascension en est une preuve incontestable. Tournée vers l'avenir, elle s'est enrichie d'une scène de théâtre nationale, d'un circuit automobile de renommée nationale et entretien son environnement pour attirer les amoureux de la nature.

AllerModifier

AvionModifier

Alès dispose de l'aérodrome Alès-Deaux. L'aéroport le plus proche est celui de Nîmes-Garons.

TrainModifier

  • Corail : les autres villes du Sud de la France et l'Auvergne sont les régions les mieux reliées à Alès.
  • TER Languedoc-Roussillon : en relation avec le reste de la région Languedoc-Roussillon, plusieurs lignes permettent de rejoindre Alès aussi bien par les trains que par les cars suivant votre provenance.
  • EdGard : un réseau de lignes permet de se rendre vers la capitale cévenole depuis les villages les plus proches, ainsi que les grandes villes comme Nîmes ou Avignon. D'autres lignes permettent des liaisons avec l'Ardèche. La Lozère est reliée en revanche à la seule ligne desservant Florac dont le nombre journalier de voyages peut se révéler assez contraignant. Les horaires et les tarifs de services sont disponibles en gare routière, face à la gare SNCF.
  • NtecC : Les "Nouveaux Transports en Commun Cévenols" proposent des lignes de bus reliant la capitale cévenoles vers toutes les communes de son agglomération.
  • 1 Gare d'Alès    

VoitureModifier

Malgré l'absence d'autoroute, une voie rapide (la N 106...) dessert cette ville si l'on vient de Nîmes. D'autres axes (parfois pittoresques...) partant des autres localités du Gard voire des départements limitrophes permettent de se rendre facilement à Alès.

CirculerModifier

En voitureModifier

Comme dans la majorité des villes françaises, les artères sont en proie aux encombrements durant les heures de bureaux. Une déviation semi-circulaire permet cependant d'éviter la traversée de certains quartiers par le sud ainsi que l'est et le nord.

La voiture reste le meilleurs moyen de circuler en ville, les emplacement de parking ne sont pas rares et le prix n'est pas excessif. Le parking du Gardon est à 0,5  de l'heure, et les parkings de la Maréchale et de l'Abbaye à 1,5  de l'heure. Il est aussi possible de se garer au parking du champs de foire qui est gratuit et de rejoindre le cœur de la ville avec la navette gratuite Ales'y.

En busModifier

Le réseau NTecc permet de relier aussi bien les quartiers de la ville que les nombreux villages alentours entre eux, à des conditions tarifaires assez avantageuses. La navette gratuite Ales'y désert le centre ville et passe en journée toute les dix minutes.

En véloModifier

Malgré le nombre encore insuffisant de pistes cyclables, la pratique du vélo reste possible à Alès.

À piedModifier

Le centre ville se visite facilement à pied, vu le nombre de rues interdites aux véhicules et sa faible superficie.

VoirModifier

  • Mine témoin   (sur la route de la Grand Combe)
  • Fort Vauban
  • 1 Cathédrale Saint Jean-Baptiste    
  • Église du mont de Rochebelle
  • Musée Pierre André Benoît  – beaux-arts (collection privée)
  • Musée minéralogique de l'école des mines d'Alès
  • Musée du colombier    – Musée des beaux arts et archéologique

FaireModifier

  • Pôle Mécanique    – circuits automobiles proposant tout au long de l'année des courses, des essais et des tours de voiture sur goudron ou en rallye.
  • 1 Arènes du tempéras     – Arènes municipale proposant des événements tauromachique (championnat de courses camarguaise) et des concerts.
  • Scène nationale du cratère (http://lecratere.fr/)  – théâtre, .
  • Féria de l’ascension    – animations en villes autour de la culture occitane et camarguaise avec des abrivados-bandidos (lâchers de taureaux escortés par des gardians à chevaux), concours d'attrapaïres (maîtrise d'un taureau lâché dans les rues), des encierros, des corridas, des novilladas, une gaze (chevaux et taureaux traversant le gardon), concerts, défilés...
  • Les fous chantants    – dernier week-end de juillet, près de 1000 passionnés de chant donnent un concert dans les arènes.
  • La semaine cévenole    – animations autour du terroir

AcheterModifier

MangerModifier

  • Les Arcades 204 de la Grand'rue (à côté du cinéma)
  • Au bon verre    – si vous aimez ce que vous buvez, repartez avec votre bouteille, si vous aimez ce que vous voyez, repartez avec votre toile.

Se logerModifier

Il n'existe pas de campings sur Alès, il y a des hôtels dont des chaînes nationales (Première-classe, Ibis).

Aux environsModifier

  • Les Cévennes,
  • Le château de Portes
  • Le train à Vapeur des Cévennes
  • Anduze
  • Musée du désert
  • Bambouseraie de Prafrance
  • Ville médiévale de Vézénobres
  • Vignobles
  • Grotte de la Cocalière
  • Grotte de Tornac
  • Grotte de la Salamandre
  • 1 La Grand-Combe (au nord) – son patrimoine minier.
 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Gard