municipalité et ville du Portugal

Évora est une ville de l'Alentejo, au Portugal.

Évora
La tour de la cathédrale
La tour de la cathédrale
Informations
Pays
Superficie
Population
Densité
Code postal
Préfixe téléphonique
Fuseau
Localisation
Site officiel
Site touristique

ComprendreModifier

 
Gérald « sans peur »

Forte d'un peu plus de 55 000 habitants, cette cité enclose de remparts et parcourue de rues tortueuses est célèbre pour son centre ancien où se mêlent artères commerçantes (rua 5 de Outubro), places animées (Praça do Giraldo), terrasses ombragées, demeures historiques fleuries (Paço dos Condes de Basto) et autres édifices remarquables (temple de Diane, cathédrale, convento dos Lóios, capela dos Ossos, etc.). Ce caractère unique lui a valu de voir son centre ancien classé au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco en 1986.

Ancienne ville romaine, Évora fût reconquise aux Maures en 1166 par Geraldo Geraldes, surnommé Geraldo sans peur, un pirate qui pillait des villes prises par surprise, les nuits d'orage. Avec une échelle et quelques compagnons, il grimpa la muraille, tua les gardes en les égorgeant, pris la porte de la ville en tuant à nouveau la garde et fit entrer le reste des brigands, qui se livrèrent à toutes sortes d'atrocités. Puis, il remit la ville d'Évora au roi du Portugal Alphonse Ier, qui bien désemparé ne sachant comment protéger une ville si loin de la frontière du Tage, essaya comme toujours d'y installer l'ordre du Temple, mais ceux-ci refusèrent. Enfin en 1176, une milice bénédictine des frères d'Ebora (Son nom à l'époque) fût créée pour défendre la ville. En 1215 la milice s'installa à Aviz et devint l'Ordre d'Aviz, le plus ancien ordre militaire portugais. Au XVIe siècle la ville d'Èvora est choisie comme lieu de résidence royale, un collège y est fondé en 1551, deux ans plus tard celui-ci se transforme en université. Malheuresement, sous la domination espagnole de 1580 à 1640, Évora perd de son importance. Le marquis de Pombal, premier ministre en 1759 expulse les jésuites du pays obligeant à la fermeture de L'université, et aggravant ainsi le lent déclin de la ville. Aujourd’hui principal centre urbain d'une région essentiellement rurale, au cœur d'un plateau marqué par la culture des céréales, des chênes-lièges et des oliviers, Évora est à la fois un site touristique de premier plan, un pôle économique et à nouveau universitaire, rayonnant sur le Sud du pays.

Informations touristiquesModifier

  • 1 Office du tourisme (Posto de Turismo de Braga) 73, Praça do Giraldo,   +351 266 777 071, fax : +351 266 732 075   h - 19 h en été, h - 18 h en hiver..

AllerModifier

En avionModifier

Aéroport le plus proche: Aéroport de Lisbonne, Humberto Delgado.

En trainModifier

  • 1 Gare (Estação)  
 
gare

En autocarModifier

  • 2 Gare routière (Estação Central De Camionagem De Évora) Av. Tulio Espanca

En voitureModifier

CirculerModifier

VoirModifier

 
Temple romain de Diane
 
Porte romaine de Dona Isabel
 
Tour de Sisebuto
 
Cathédrale
 
Inscription à l'entrée de la chapelle des Ossements: Nous ossements qu'ici reposons, les vôtres attendons.
 
Palais de D. Manuel
 
Place de Gérald et église de Saint Antoine
 
Cromlech de Portela de Mogos

Vestiges de la ville romaine d'Ebora Liberalitas JuliaModifier

  • 1 Temple romain (Templo romano)       Gratuit. – Temple romain dédié à Diane, la déesse de la chasse.
  • 2 Porte romaine de Dona Isabel (Arco Romano de D. Isabel)   – Ancienne porte de la ville romaine d'Ebora, édifiée entre la fin du IIe siècle et le début du IIIe siècle
  • 3 Thermes romains (Termas Romanas)   Praça do Sertório (Edifice de la Mairie, « Câmara Municipal »)   lun.- ven. : h - 17 h 30.   Gratuit. –  
  • 4 Tour de Sisebuto (Torre de Sisebuto)   – Tour romaine des premiers remparts du IIIe siècle.

AutresModifier

  • 5 Cathédrale ()         Musée h - 16 h.   De 4,5  musée+cloître+terrasse+cathédrale, à 2,5  cathédrale+cloître. – Cathédrale de type forteresse bâtie entre 1280 et 1350.   Belle vue de la ville à partir de la terrasse de la cathédrale. Musée d'art sacré avec peintures de l'école d'Évora, statues, dont une rare vierge française ouvrante en ivoire du XIIIe siècle, et orfèvreries.
  • 6 Musée national Frei Manuel do Cenáculo (Museu Nacional Frei Manuel do Cenáculo)     Largo do Conde de Vila Flor,   +351 266 730 480, courriel :    : h 30 - 17 h 30 en hiver,  : 10 h - 18 h en été.   . – Ancien musée régional, il regroupe: Archéologie, statuaire, orfèvrerie... Mais il est plus connu pour son importante collection de peintures, d'auteurs flamands et portugais.
  • 7 Église Saint François et chapelle des Ossements (Igeja de São Francisco e Capela dos Ossos)         h - 17 h en hiver, h - 18 h 30 en été.   Billet unique pour la visite de la Chapelle des ossements, le musée d'art sacré et la collection de crèches , 3,5  pour plus de 65 ans ou moins de 25 ans, billet famille 2 adultes et 2 enfants 12,5 . – l'Église des Franciscains date du XIIIe siècle, et serait la première maison mère de cet ordre au Portugal, mais de ce premier édifice il reste peu, l'église manuèline actuelle date de la fin du XVe siècle, et fût chapelle royale. La surprenante chapelle des ossements date du XVIIe siècle, l'objectif est de provoquer... un profond changement en nous, nous rappeler que nous sommes tous mortels, pour que notre vie soit plus dédiée au monde céleste qu'au monde terrestre. D'où la phrase à l'entrée «Nós ossos que aqui estamos pelos vossos esperamos » (Nous ossements qu'ici reposons, les vôtres attendons). Cela ne s'invente pas!
  • 8 Palais de Dom Manuel (Palácio de D. Manuel)   1 Rue 24 de Julho   Gratuit. – Petite partie de l'ancien palais royal (Galerie des Dames), profondément transformé au XIXe siècle, restauré en 1940, c'est aujourd'hui une salle d'exposition.
  • 9 Palais du Cadaval et Couvent des Lóios (Ordre de Saint Eloi) (Palácio do Cadaval e Convento dos Lóios)     Rua dos Duques de Cadaval   mar.- dim. : 10 h - 18 h.   . – Le couvent est transformé en hôtel (Pousada do convento de Évora), l'église de 1491, est décorée par des panneaux d'azulejos de António de Oliveira Bernardes du XVIIe siècle, un grand maître de cet art. Dans une chapelle se trouve un tombeau, oeuvre du sculpteur français Nicolas Chantereine. Le palais de Cadaval est propriété de Charles-Phillippe d’Orléans, duc d'Anjou, on peut y voir du mobilier ancien, peintures, sculptures, livres anciens...
  • 10 Casas pintadas (Fundação Eugénio de Almeida)   ,   +351 266 748 350, courriel :   mar.- dim. : 10 h - 18 h.   , visite guidée sur RDV mini 5 pers. , gratuit -12 ans. – La loggia du jardin est décorée d'une très rare fresque du début du XVIe siècle avec des sujets profanes: apparemment des animaux, et des êtres mythologiques comme dragon et hydre, mais le dont le sens hautement symbolique est pour nous caché. Chaque panneau (4 au total) à un théme particulier, par exemple, le premier est dédié á l'amour avec l'amour courtois, représenté par des faucons domestiques volant autour d'un héron, opposé à l'amour vénal représenté par un canard.
  • 11 Cromlech de Portela de Mogos (Cromeleque da Portela de Mogos)     – Cromlech d'une quarantaine de menhirs, dont un petit nombre est décoré de gravures .

FaireModifier

ApprendreModifier

TravaillerModifier

AcheterModifier

MangerModifier

Bon marchéModifier

Prix moyenModifier

LuxeModifier

Boire un verre / SortirModifier

Se logerModifier

Bon marchéModifier

Prix moyenModifier

LuxeModifier

CommuniquerModifier

Gérer le quotidienModifier

SécuritéModifier

Aux environsModifier

 
Château fort de Mourão
 
Cromlech des Almendres
 
Dolmen do Zambujeiro
 
Cromlech de Vale Maria do Meio
  • 1 Estremoz      
  • 2 Mourão   – Château-fort de Mourão du XIIIe siècle, de l'ordre de Malte.
  • 3 Cromlech des Almendres (Recinto Megalítico dos Almendres)     – Situé à 12 km à l'ouest d'Évora. C'est le plus important complexe mégalithique de toute la péninsule Ibérique, il comprend 95 menhirs, dont certains sont décorés de gravures.
  • 4 Grand dolmen de Zambujeiro (Anta Grande do Zambujeiro)     – Là aussi, c'est l'un des plus grands dolmens de la péninsule Ibérique, daté entre 6000 et 5500 ans, c'est un dolmen de chambre unique formé par 7 pierres de 8 m, avec un couloir de 12 m (En travaux, on ne visite pas l'intérieur).
  • 5 Cromlech de Vale Maria do Meio (Cromeleque de Vale Maria do Meio)   – Cromlech d'environ 30 menhirs, dont 2 décorés.
  • 6 Grotte d'Escoural (Gruta do Escoural)   – Grotte décorée par des gravures et des peintures préhistoriques. Visite avec RDV par email: grutadoescoural@cultura-alentejo.pt, prix: gratuit -12 ans, horaires: mar.- sam. : 10 h 30 et 14 h 30


 
L'article de cette ville est une esquisse et a besoin de plus de contenu. L'article est structuré selon les recommandations du Manuel de style mais manque d'information. Il a besoin de votre aide. Lancez-vous et améliorez-le !
Liste complète des autres articles de la région : Alentejo