Différences entre les versions de « Jérusalem »

60 octets ajoutés ,  il y a 10 mois
petite relecture ; orthographe ; typographie ; wikification
(petite relecture ; orthographe ; typographie ; wikification)
 
== Aller ==
 
=== En avion===
* {{Aller
| horaire= | prix=
| image=Ben-gurion-airport-terminal--september-2012.jpg | mise à jour=2018/11/13
| description=L'aéroport principal qui sert Jérusalem est l'Aéroport International Ben Gurion situé entre Jérusalem et Tel Aviv. Le voyage àvers la cité se fait en taxi, taxi collectif, train ou voiture de location et dure, 40-50par minla route, entre 40 et50 minutes mais souvent plus; car cela dépend de la circulation.<br/> Un grand nombre de sociétés aériennes assurent une liaison avec l'aéroport Ben Gourion, notamment British Ariways, Air France, Swiss, Easyjet, Air Canada, American et United. C'est également le principal aéroport de la société El Al, la société aérienne nationale d'Israël.
}}
 
=== En bus===
Le service par bus à Jérusalem, de l'Aéroport International Ben Gurion et toute ville israélienne, est fréquent, bon marché et efficace.
Il est également possible d'emprunter des ''sheroutim'' (notamment lors dedu shabatshabbat quand les bus des compagnies israéliennes ne circulent pas);. ceCe sont des taxis collectifs, qui sont aussi très bon marché.
 
===A pied===
* 4. Enfin en dernier recours et si vous savez vous y prendre et avec un peu de chance, vous pourrez voyager où vous voulez dans le pays gratuitement en faisant du '''stop''' avec un ou plusieurs hôtes. Connu sous le nom de « trèmp » (טרמפ), le stop est un moyen de transport très utilisé en Israël, essentiellement par les jeunes comme les étudiant·e·s ou les soldats de premières années etc… Attention: Il est déjà arrivé que des épisodes comme ceux-ci aient mal tourné. Ça n'arrive pas tous les jours, mais ce n'est pas une raison de manquer de prudence pour autant.
 
BONUSBonus : Pourpour ceux qui partent de Jérusalem (uniquement) à destination de l'aéroport Bên Gouriôn (בן גוריון), il existe un moyen de transport spécialement organisé à cet effet, appelé « Néshèr » (נשר), pour la somme non-négociable de *50₪{{Prix|50|₪}} et sur réservation obligatoire. Vérifiez si ce service prend ses passagers directement à domicile.
*{{Prix|1|€}} équivaut plus ou moins a 5₪
 
== Voir ==
{{Style|listing}}
 
=== La vieille ville ===
À voir dans cette partie de Jérusalem les souks dans toutes les petites rues. Il faut savoir que chaque rue regroupait à l'origine un type de marchandise : vêtements, épices, boucherie.., etc. De nos jours, les souks sont devenus principalement des bazars pour touristes où l'on trouve de la pacotille « made in chinaChina ». Il faut négocier le prix. Les marchands sont souvent assez agressifs et viennent harceler les touristes.
 
On peut aussi visiter l'église du Saint-Sépulcre qui abrite le Golgotha (le lieu de la crucifixion) et le tombeau de Jésus. Les chrétiens ne manqueront pas de suivre la "Via Dolorosa" retraçant le parcours de Jésus portant sa croix jusqu'au Golgotha.
 
Les non musulmans peuvent visiter l'esplanade des mosquées le matin jusqu'à midi sauf le vendredi. Les musulmans peuvent le faire tous les jours (ils doivent néanmoins prouver qu'ils sont musulmans par le récit de Al Fatiha). Sur cette esplanade se trouve la mosquée de Omar appelée aussi Dôme du Rocher ainsi que la mosquée Al Aqsa. Les non musulmans sont strictement interdits à se rendre à la mosquée de Omar et à la mosquée Al Aqsa.
On peut également visiter la très belle synagogue '''Hourva''' dans le quartier Juif de la Vieille Ville. Des visites guidées (en anglais) sont disponibles.
 
Points de vue panoramiques dans la vieille ville : Beaubeau point de vue depuis le toit de la synagogue Hourva, le sommet de la Tour de David, le clocher de l'église allemande du rédempteurRédempteur, le toit de l'hospice autrichien. Il existe d'autres endroits moins connus, tel que le toit de la Yeshiva Aish HaTorah qui offre une vue imprenable sur toute l'esplanade du Kotel, ou encore le toit de l'hospice allemand. EgalementÉgalement de beaux points de vue depuis le haut des murailles, en empruntant la "« promenade des ramparts"remparts ».
 
=== Jérusalem-Ouest ===
 
* {{Voir
| nom=Musée des Terres bibliques | alt= | url= http://www.blmj.org/| email= | wikipédia= | wikidata= | facebook=
| description=
}}
 
* le '''Musée Israël''' et la '''Shrine of the Book'''. http://www.imj.org.il/
Situé à proximité de la Knesset (qui est également visitable, et où l'on peut admirer une splendide fresque de Chagall ainsi que des mosaïques du même artiste), il est facilement accessible par bus depuis la gare routière centrale de Jérusalem.
Une des visites indispensables de Jérusalem. C'est un très grand musée, une mine d'informations sur la Shoah. Sa visite demande plusieurs heures (dont il est possible d'en employer quelques-unes à une promenade dans le parc de plusieurs hectares qui entoure le musée, et dans lequel se trouvent beaucoup de mémoriaux).
Le musée est accessible grâce au tramway, au terminus "Mount Herzl".
*Le '''musée archéologique Rockfeller''' .se trouve dans la partie arabe de la ville. http://www.english.imjnet.org.il/htmls/page_1684.aspx?c0=15160&bsp=14162
 
Le marché Mahane Yehuda est un endroit très intéressant de la ville. C'est son plus grand marché, et il est plaisant de parcourir les rues dans lesquelles il est installé, en un dédale d'échoppes, présentant des produits tous plus appétissants les uns que les autres. Il est ouvert tous les jours sauf le samedi. Le vendredi, il ferme en début d'après-midi avant shabat : il y règne une agitation qui n'a pas son pareil. Les ménagères viennent y chercher les ingrédients dont elles ont besoin pour préparer le repas du shabbat. En tramway, il est accessible notamment par le tramway (arrêt Ben Yehuda). Les friands d'épices, graines culinaires se régaleront notamment à la boutique "Perek" (graine de pavot en hébreu).
Judaica est aussi une zone d'achats populaire.
 
Mahane Yehuda, comme dit précédemment, est également un lieu privilégié pour ramener des denrées typiques d'Israël (épices, pâtisseries, fruits secs.., etc.). On y accède depuis la station du même nom du tramway.
 
Dans le quartier arménien, plusieurs ateliers de céramiques vraiment typiques de Jérusalem, et que l'on ne trouve pasnulle part ailleurs. Si vous ramenez en souvenir une assiette en céramique arménienne, sachez que vous aurez quelques soucis à l'aéroport, on vous demandera probablement d'ouvrir votre valise pour vérifier ce que c'est.
 
==Manger==
Dans la Vieille Ville, un bureau de poste se trouve près de Jaffa Gate, en opposition diagonale au Musée de la Tour de David.
 
Israël continue d'utiliser lesdes boîtes àaux courrierlettres rougesde "pillar"type colonne et de couleur rouge dans quelques parties de Jérusalem - en souvenir de l'époque du Mandat britannique de la ville.
 
===Café Internet===